Les enjeux du sport en Afrique
244 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Les enjeux du sport en Afrique

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
244 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Depuis que le sport est devenu un enjeu politique, économique, social, diplomatique, géopolitique et géostratégique, des comportements qui n'ont rien à voir avec l'esprit olympique ou le fair-play se sont développés autour de cette discipline, la mettant même en danger. Ce livre est une analyse systémique de la violence dans le champ sportif.


Découvrez toute la collection Harmattan Cameroun !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 octobre 2014
Nombre de lectures 28
EAN13 9782336357478
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait


Découvrez toute la collection Harmattan Cameroun !
" />
JeanJacques Aziza Antoine Hongnyo
LES ENJEUX DU SPORT EN AFRIQUE
Dopage, hooliganisme... et terrorisme
Préface de Mathias Éric Owona Nguini Postface de Joseph Tchatchoua
Les enjeux du sport en Afrique
Jean-Jacques Aziza Antoine Hongnyo
Les enjeux du sport en AfriqueDopage, hooliganisme… et terrorisme Préface de Mathias Éric Owona Nguini Postface de Joseph Tchatchoua
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-04024-0 EAN : 9782343040240
REMERCIEMENTS
En Afrique, un nouveau-né est l’enfant de la communauté. Pour la sortie de cet ouvrage, c’est à Paul TEDGA, universitaire, Directeur de publication du journal Afrique éducation que revient le mérite. C’est la personne à qui lorsque j’ai exprimé mes difficultés pour la publication de ce livre, sans hésité m’a apporté spontanément son soutien. Qu’il me soit permis de lui signifier ma reconnaissance infinie. Sinon, ce livre serait toujours sous le boisseau ou dans un manteau.
Ma gratitude à :
Eric Mathias Owona Nguini, universitaire, chercheur à la -Fondation Paul Ango Ela, Socio-politiste, préfacier de cet ouvrage qui, malgré ses occupations, a bien voulu m’accompagner dans ma réflexion. Merci « Zidane » pour la passe.
Tchatchoua joseph, professeur certifié d’EPS hors échelle, -ainé dans la profession et postfacier de l’ouvrage qui m’a plutôt dit se sentir honoré de l’avoir sollicité.
Maître Ekollo Régine épouse Dooh Colins, notaire et Bonga -Jonas egyptologue, des aînés qui m’ont prêté une oreille attentive. Merci à madame Abena Apolline sociologue, professeure -certifiée d’EPS Merci à monsieur NDONGO MINSOKO pour ses conseils. -Pour leur soutien moral, je remercie mes amis et camarades d’enfance : - Gweha désiré, maître Nkollo Noah Médard avocat, Sidonie Domché, Chantal Ngo Mahop, Dipenda Eric, Jean-Paul Mpondo journaliste à la CRTV, Mbongo Marie-antoinette, Sobzé Manetsop. - Mes promotionnaires de l’INJS du G.30. - La famille Mazenod.
- À tous mes étudiants du CENAJES de Dschang et de l’INJS aujourd’hui collègues. - À mes enfants : Ryanne Créscence, Jack Dave, Evelyne Reine. - Une pensée pieuse pour Indang Christine Rosalie, Ngo Ntyam Angéline, Mabé ma Honyo Bénoît Francis. Que tous ceux qui m’ont encouragé de près ou de loin reçoivent ici, mes remerciements sincères.
6
PRÉFACE
À propos d’une lecture critique et pragmatique des liens entre le sport et terrorisme : comprendre une chaîne de violence.
L’auteur étudie en s’appuyant sur des matériaux descriptifs et interprétatifs, comment se structure et s’organise « le phénomène de la violence dans le sport », comment s’établit « la chaîne de la violence dans l’environnement sportif ». Dans sa démarche, l’auteur ne se contente pas de démontrer de manière documentée que le spectacle sportif est lui-même un fondement de la violence, mais indique aussi comment les spectateurs, téléspectateurs se nourrissent du spectacle examiné, rejoignent les sportifs au rang des « acteurs principaux de la violence ». Par la suite, l’auteur envisage les puissances sportives (institutions sportives internationales, dirigeants sportifs, médias, sponsors) comme des « prédateurs ». Enfin, l’auteur entend cerner la place des « terroristes de tous bords » qui entretiennent « la violence dans le sport ». L’auteur entreprend de mettre en forme et en œuvre une réflexion ressortissant de l’écologie du sport afin de penser à la fois les dynamiques observées de dégradation de la « niche écologique » occupée par les pratiques sportives et les dynamiques envisagées de réhabilitation de ladite niche. Ce faisant, l’auteur engage une démarche non seulement intellectuelle, mais aussi professionnelle sur l’exposition du spectacle sportif à des dynamiques de violence qui implique une multiplicité d’« actants de la chaîne de la violence en sport ». L’essai rédigé par Jean-Jacques Aziza Antoine Hongnyo est intitulé : « Les enjeux du sport en Afrique : Dopage, hooliganisme... et terrorisme ». D’emblée l’auteur situe sa réflexion dans le cadre d’une sociologie critique du sport, s’inscrivant dans le sillage des conceptions et travaux de Jean-Marie Bröhm. À partir de ce socle
sociologico-critique, l’auteur veut construire une trame multidisciplinaire et multi-référentielle d’analyse des rapports entre la pratique du sport, la réalité de la violence et la factualité de l’illicite. C’est un objet polysémique et pluriel dont l’analyse doit prendre la mesure de la complicité des phénomènes sportifs.
La sociologie critique du sport engagée dans l’ouvrage ici présenté travaille essentiellement à cerner la dérive éthique à laquelle le sport est confronté en raison des pratiques irrégulières et illicites de violence physique ou symbolique qui pénètrent dans ce champ des conduites et des pratiques. Il est alors question d’explorer d’un point de vue aussi bien philosophico-critique que socio-critique les dangers et les périls auxquels le sport doit faire face ; lesquels sources d’incertitudes et de risques sont à même de déstructurer, déréguler et délégitimer le système sportif.
Si l’auteur se range derrière la bannière de la sociologie du sport de Jean-Marie Bröhm qui mobilise elle-même les schémas de la critique socioculturelle et sociopolitique de l’École de Frankfort, sa démarche qui entreprend de cerner les rapports entre sport, violence et terrorisme peut aussi être pensée dans une perspective freudo-elasienne en termes de « civilisation des mœurs » et « d’économie psychique ou pulsionnelle ». Au fond, en envisageant de déconstruire la chaîne de la violence dans le sport, l’auteur ne procède pas seulement à une analyse descriptive, mais entend conduire un travail de recherche et de réflexion qui « se veut prédictif, éducatif et interpellatif ».
La réflexion conduite par l’auteur ne s’inscrit pas seulement dans une approche critique, mais correspond également à une approche pragmatique et thérapeutique qui vise notamment à « aider les décideurs à se prémunir contre l’insécurité mondiale » et à « intégrer le sport dans les stratégies sécuritaires ». En opérant de la sorte, l’auteur s’engage dans l’exploration de l’ensemble des sources de civilisation des mœurs sportives comme le dopage, la tricherie, la corruption, le hooliganisme ou le terrorisme, phénomènes qu’il définit comme des « nouvelles menaces ».
L’essai rédigé par Monsieur Jean-Jacques Aziza Antoine Hongnyo est une réflexion originale sur le sport et son rapport à la violence en général et à la violence terroriste en particulier. Dans
8
ce travail articulé autour de trois parties respectivement constituées de 4 chapitres (première partie), 3 chapitres (deuxième partie) et 3 chapitres (troisième partie) qui viennent étayer une introduction et sont complétés par une conclusion, l’auteur développe une réflexion d’envergure didactique sur les liens entre sport et violence terroriste. Au final, ce travail s’avère être une synthèse de grands intérêts qui attire l’attention sur l’exposition des pratiques sportives aux nouvelles menaces. L’auteur nous propose alors une réflexion édifiante et captivante sur le thème qu’il a entrepris d’explorer. MATHIAS ERIC OWONA NGUINI SOCIOPOLITISTE F.P.A.E (FONDATION PAUL ANGO ELA)
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents