Apprendre à programmer avec Python 3 , livre ebook

icon

455

pages

icon

Français

icon

Ebooks

2012

Écrit par

Publié par

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
icon

455

pages

icon

Français

icon

Ebook

2012

icon jeton

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Lire un extrait
Lire un extrait

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne En savoir plus


Un livre incontournable pour acquérir l'exigeante discipline qu'est l'art de la programmation !


Original et stimulant, cet ouvrage aborde au travers d'exemples attrayants et concrets tous les fondamentaux de la programmation. L'auteur a choisi Python, langage moderne et élégant, aussi performant pour le développement d'applications web complexes que pour la réalisation de scripts système ou l'analyse de fichiers XML.


Un support de cours réputé et adopté par de nombreux enseignants, avec 60 pages d'exercices corrigés


Reconnu et utilisé par les enseignants de nombreuses écoles et IUT, complété d'exercices accompagnés de leurs corrigés, cet ouvrage original et érudit est une référence sur tous les fondamentaux de la programmation : choix d'une structure de données, paramétrage, modularité, orientation objet et héritage, conception d'interface, multithreading et gestion d'événements, protocoles de communication et gestion réseau, bases de données... jusqu'à la désormais indispensable norme Unicode (le format UTF-8). On verra notamment la réalisation avec Python 3 d'une application web interactive et autonome, intégrant une base de données SQLite. Cette nouvelle édition traite de la possibilité de produire des documents imprimables (PDF) de grande qualité en exploitant les ressources combinées de Python 2 et Python 3.


A qui s'adresse ce livre ?



  • Aux étudiants en BTS et IUT Informatique et à leurs enseignants ;

  • À tous les autodidactes férus de programmation qui veulent découvrir le langage Python.





  • A l'école des sorciers

  • Premiers pas

  • Contrôle du flux d'exécution

  • Instructions répétitives

  • Principaux types de données

  • Fonctions prédéfinies

  • Fonctions originales

  • Utilisation de fenêtres et de graphismes

  • Manipuler des fichiers

  • Approfondir les structures de données

  • Classes, objets, attributs

  • Classes, méthodes, héritage

  • Classes et interfaces graphiques

  • Et pour quelques widgets de plus...

  • Analyse de programmes concrets

  • Gestion d'une base de données

  • Applications web

  • Imprimer avec Python

  • Communications à travers un réseau et multithreading



  • Annexe A. Installation de Python

  • Annexe B. Solutions des exercices


Voir Alternate Text

Publié par

Date de parution

09 février 2012

Nombre de lectures

1 328

EAN13

9782212029147

Langue

Français

Poids de l'ouvrage

2 Mo

Gérard Swinnen
Apprendre à programmer avec
Python 3
Avec 60 pages d’exercices corrigés!
Objet • Multithreading • Bases de données • Événements Programmation web • Programmation réseau • Unicode Impression PDF • Python 2.7 & 3.2 • Tkinter • CherryPy
3 e édition
ÉDITIONS EYROLLES 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05 www.editions-eyrolles.com
Une version numérique de ce texte peut être téléchargée librement à partir du site : http://www.ulg.ac.be/cifen/inforef/swi Quelques éléments de cet ouvrage ont été inspirés de : How to think like a computer scientist de Allen B. Downey, Jeffrey Elkner & Chris Meyers disponible sur : http://thinkpython.com ou http://www.openbookproject.net/thinkCSpy
En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans l’autorisation de l’Éditeur ou du Centre Français d’exploitation du droit de copie, 20, rue des Grands Augustins, 75006 Paris. © Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13434-6
C HEZ LE MÊME ÉDITEUR

Dans la même collection
A. B ERSINI. – La programmation orientée objet Cours et exercices en UML 2 avec Java 6, C# 4, C+ +, Python, PHP 5 et LinQ. N°12806, 5 e édition, 2011, 644 pages.
C. D ELANNOY. – Programmer en langage C++. N°12976, 8 e édition, 2011, 822 pages.
C. S OUTOU. – Programmer avec MySQL. SQL – Transactions – PHP – Java – Optimisations – Avec 40 exercices corrigés – Couvre les versions MySQL 5.1 et 5.5 GA N°12869, 2 e édition, 2011, 450 pages.
E. S ARRION. – jQuery et jQuery UI. N°12892, 2011, 500 pages.
A. T ASSO. – Le livre de Java premier langage. Avec 90 exercices corrigés. N°13307, 7 e édition, 3 e édition, 2011, 528 pages.
C. D ELANNOY. – Exercices en Java. N°13358, 2011, 330 pages.
P. R OQUES. – UML 2 par la pratique. Études de cas et exercices corrigés. N°12565, 7 e édition, 2009, 396 pages.
Dans la collection Blanche
S. J ABER. – Programmation GWT 2. Développer des applications RIA et Ajax avec le Google Web Toolkit. N°12569, 2010, 484 pages.
J. P AULI, G. P LESSIS, C. P IERRE DE G EYER. – Audit et optimisation LAMP N°12800, 2012, 300 pages environ.
R. R MELÉ. – HTML 5. Une référence pour le développeur web. N°12982, 2011, 604 pages.
F. D AOUST, D. H AZAËL -M ASSIEUX. – Relever le défi du Web mobile. Bonnes pratiques de conception et de développement. N°12828, 2011, 300 pages.
J. C HABLE, D. G UIGNARD, E. R OBLES, N. S OREL. – Programmation Android. N°13303, 2 e édition, 2012, 520 pages environ.
T. S ARLANDIE, J.-M. L ACOSTE. – Programmation IOS 5 pour iPhone et iPad. N°12799, 2 e édition, 2012, 350 pages environ.
E. S ARRION. - jQuery Mobile. La bibliothèque JavaScript pour le Web mobile. N°13388, 2012, 610 pages.
J. S TARK. – Applications iPhone avec HTML, CSS et JavaScript. Conversion en natifs avec PhoneGap. N°12745, 2010, 190 pages.
E. D ASPET et C. P IERRE DE G EYER. – PHP 5 avancé. N°13435, 6 e édition, 2012, 900 pages environ.
D. S EGUY, P. G AMACHE. – Sécurité PHP 5 et MySQL. N°13339, 3 e édition, 2011, 277 pages.
P. B ORGHINO, O. D ASINI, A. G ADAL. – Audit et optimisation MySQL 5. N°12634, 2010, 282 pages
C. P ORTENEUVE. – Bien développer pour le Web 2.0. Bonnes pratiques Ajax. N°12391, 2 e édition, 2008, 674 pages.
J.-M. D EFRANCE. – Ajax, jQuery et PHP. N°13271, 3 e édition, 2011, 482 pages.
Autres ouvrages
V. M ESSAGER R OTA. – Gestion de projet agile. Avec Scrum, Lean, eXtreme Programming… N°12750, 3 e édition, 2010, 272 pages.
A. B OUCHER. – Ergonomie web illustrée. 60 sites à la loupe. N°12695, 2010, 302 pages (Design & Interface).
A. B OUCHER. – Ergonomie web. Pour des sites web efficaces. N°13215, 3 e édition, 2011, 356 pages (Accès libre).
I. C ANIVET. – Bien rédiger pour le Web. Stratégie de contenu pour améliorer son référencement naturel. N°12883, 2 e édition, 2011, 552 pages (Accès libre).
M.-V. B LOND, O. M ARCELLIN, M. Z ERBIB. – Lisibilité des sites web. Des choix typographiques au design d’information. N°12426, 2009, 326 pages (Accès libre).
E. S LOÏM. – Mémento Sites web. Les bonnes pratiques. N°12802, 3 e édition, 2010, 18 pages.
O. A NDRIEU. – Réussir son référencement web. Édition 2012. N°13396, 4 e édition, 2012, 690 pages.
G. S WINNEN. – Apprendre à programmer avec Python 3. N°12708, 2 e édition, 2010 (Collection Noire).
E. S ARRION – jQuery & jQuery UI. N°12892, 2011, 520 pages (Collection Noire).
Collection « A Book Apart »
J. K EITH, préface de J. Z ELDMAN. – HTML 5 pour les Web Designers. N°12861, 2010, 90 pages.
D. C EDERHOLM. – CSS 3 pour les Web designers. N°12987, 2011, 132 pages.
E. K ISSANE. – Stratégie de contenu web. N°13279, 2011, 96 pages.
E. M ARCOTTE. – Responsive Web Design. N°13331, 2011, 160 pages.
A. W ALTER. – Design émotionnel. N°13398, 2011, 110 pages.
Grace Hopper, inventeur du compilateur : « Pour moi, la programmation est plus qu’un art appliqué important. C’est aussi une ambitieuse quête menée dans les tréfonds de la connaissance. »
À Maximilien, Élise, Lucille, Augustin et Alexane.
La couverture
Choisie délibérément hors propos, l’illustration de couverture est la reproduction d’une œuvre à l’huile réalisée par l’auteur d’après une gravure de J.J. Baujean. Elle met en scène un petit sloop de cabotage de la fin du 18 e siècle. Ces bâtiments de 60 à 80 tonneaux possédaient une grande voile de fortune, utilisée par vent arrière comme on le voit ici, ainsi qu’un hunier pour les plus grands d’entre eux.
Préface
En tant que professeur ayant pratiqué l’enseignement de la programmation en parallèle avec d’autres disciplines, je crois pouvoir affirmer qu’il s’agit là d’une forme d’apprentissage extrêmement enrichissante pour la formation intellectuelle d’un jeune, et dont la valeur formative est au moins égale, sinon supérieure, à celle de branches plus classiques telles que le latin.
Excellente idée donc, que celle de proposer cet apprentissage dans certaines filières, y compris de l’enseignement secondaire. Comprenons-nous bien : il ne s’agit pas de former trop précocement de futurs programmeurs professionnels. Nous sommes simplement convaincus que l’apprentissage de la programmation a sa place dans la formation générale des jeunes (ou au moins d’une partie d’entre eux), car c’est une extraordinaire école de logique, de rigueur, et même de courage.
À l’origine, le présent ouvrage a été rédigé à l’intention des élèves qui suivent le cours Programmation et langages de l’option Sciences & informatique au 3 e degré de l’enseignement secondaire belge. Il nous a semblé par la suite que ce cours pouvait également convenir à toute personne n’ayant encore jamais programmé, mais souhaitant s’initier à cette discipline en autodidacte.
Nous y proposons une démarche d’apprentissage non linéaire qui est très certainement critiquable. Nous sommes conscients qu’elle apparaîtra un peu chaotique aux yeux de certains puristes, mais nous l’avons voulue ainsi parce que nous sommes convaincus qu’il existe de nombreuses manières d’apprendre (pas seulement la programmation, d’ailleurs), et qu’il faut accepter d’emblée ce fait établi que des individus différents n’assimilent pas les mêmes concepts dans le même ordre. Nous avons donc cherché avant tout à susciter l’intérêt et à ouvrir un maximum de portes, en nous efforçant tout de même de respecter les principes directeurs suivants :
• L’apprentissage que nous visons se veut généraliste : nous souhaitons mettre en évidence les invariants de la programmation et de l’informatique, sans nous laisser entraîner vers une spécialisation quelconque, ni supposer que le lecteur dispose de capacités intellectuelles hors du commun.
• Les outils utilisés au cours de l’apprentissage doivent être modernes et performants, mais il faut aussi que le lecteur puisse se les procurer en toute légalité à très bas prix pour son usage personnel. Notre texte s’adresse en effet en priorité à des étudiants, et toute notre démarche d’apprentissage vise à leur donner la possibilité de mettre en chantier le plus tôt possible des réalisations personnelles qu’ils pourront développer et exploiter à leur guise.
• Nous aborderons très tôt la programmation d’une interface graphique, avant même d’avoir présenté l’ensemble des structures de données disponibles, parce que cette programmation présente des défis qui apparaissent concrètement aux yeux d’un programmeur débutant. Nous observons par ailleurs que les jeunes qui arrivent aujourd’hui dans nos classes « baignent » déjà dans une culture informatique à base de fenêtres et autres objets graphiques interactifs. S’ils choisissent d’apprendre la programmation, ils sont forcément impatients de créer par eux-mêmes des applications (peut-être très simples) où l’aspect graphique est déjà bien présent. Nous avons donc choisi cette approche un peu inhabituelle afin de permettre au lecteur de se lancer très tôt dans de petits projets personnels attrayants, par lesquels il puisse se sentir valorisé. En revanche, nous laisserons délibérément de côté les environnements de programmation sophistiqués qui écrivent automatiquement de nombreuses lignes de code, parce que nous ne voulons pas non plus masquer la complexité sous-jacente.
Certains nous reprocheront que notre démarche n’est pas suffisamment centrée sur l’algorithmique pure et dure. Nous pensons que celle-ci est moins primordiale que par le passé. Il semble en effet que l’apprentissage de la programmation moderne par objets nécessite plutôt une mise en contact aussi précoce que possible de l’apprenant avec des objets et des bibliothèques de classes préexistants. Ainsi, il apprend très tôt à raisonner en termes d’interactions entre objets, plutôt qu’en termes de construction de procédures, et cela l’autorise assez vite à tirer profit de concepts avancés, tels que l’instanciation, l’héritage et le polymorphisme.
Nous avons par ailleurs accordé une place assez importante à la manipulation de différents types de structures de données, car nous

Voir Alternate Text
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents
Alternate Text