Relaxations créatives pour les enfants
40 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Relaxations créatives pour les enfants , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
40 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Nathalie Peretti a conçu ces relaxations pour inspirer tous ceux qui veulent apporter un bien-être : parents, enseignants, assistantes maternelles, animateurs sociaux..., pour leur permettre de trouver les mots justes au bon moment, l'attitude ou l'histoire qui aidera chacun à se détendre et reprendre confiance en lui.Elle met à leur disposition des séances types, mais aussi des pistes pour créer ensuite leurs propres séances.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 12 mars 2007
Nombre de lectures 17
EAN13 9782840585077
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0150€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Nathalie PERETTI
RELAXATIONS CRÉATIVES POUR LES ENFANTS
Préface de Geneviève Manent
É ditions Yves Michel
5 allée du Torrent - 05000 Gap (France)
Tél. 04 92 65 52 24
www.souffledor.fr




Préface
Bonjour !
Lorsque Nathalie Peretti suivait mes formations et qu’elle proposait une relaxation, les participants se retrouvaient très vite dans l’univers magique de l’enfant : elle les emmenait ainsi à la rencontred’eux-mêmes. Un jour, devant notre émerveillement, elle a osé dire qu’elle avait commencé à écrire. Au vu de ses textes, je l’ai vivement encouragée à poursuivre.
Nathalie a l’enthousiasme des jeunes mères, ladouceur et la détermination d’une accompagnatrice confiante dans ceux qu’elle rencontre : parents, éducateurs, enfants… Elle témoigne d’une belle recherche intérieure.
Ce livre s’adresse à tous ceux qui sont passionnés de rencontres avec les enfants.
À vous qui feuilletez cet ouvrage, je souhaite que la relaxation mette de la magie dans votre vie et allume des étoiles dans les yeux des enfants.
Ce livre est là pour vous inspirer, vous permettre de trouver les mots justes au bon moment, l’attitude ou l’histoire qui aidera chacun à se détendre et reprendre confiance en lui.
Lorsque l’enfant est agité, déconcentré, ou « trop nerveux », j’entends souvent accuser les éléments extérieurs : le contexte scolaire ou social, ou même le rythme familial. Face à cela, il me semble essentiel de croire qu’au-delà de cet environnement, l’enfant peut, à l’intérieur de lui, retrouver le calme et l’harmonie, garder conscience de sa valeur, réagir. Mon expérience de plus de 25 ans le prouve, même avec de jeunes enfants : de la même façon qu’ils apprennent à se laver les mains ou à ranger, ils découvrent volontiers des outils de relaxation faciles et adaptés et savent les utiliser à bon escient. Et surtout, ils savent vite repérer les signaux d’alarme de leur corps et réagir.
Quand j’ouvre le livre de Nathalie Peretti, je le trouve simple et évident : le langage est clair. Les relaxations offrent à l’enfant et à l’adulte qui les pratiquent ensemble des moments de complicité et de créativité dans la détente.
Cet ouvrage s’adresse à tous les plans : physique, émotionnel, mental et spirituel.
Peu à peu, les relaxations proposées amènent l’enfant à puiser en lui des solutions, à connaître mieux ses ressources. Il se sent responsable de lui et devient plus autonome.
Au départ, il apprend à créer des réflexes de détente dans la vie pour pouvoir ainsi agir à des niveaux simples ( Promenons-nous dans la relaxation ),
- par exemple, se libérer de l’énervement, un peu comme on se douche pour enlever la terre ou comme on s’essuie les pieds ( Le manteau d’énervement ),
- ou encore, dire stop à des agressions exté-rieures ( Les cailloux ) et trouver sa protection en soimême ( L’étoile ).
Puis, il chemine en profondeur : il sait reconnaître sa colère et la débrancher ou la gérer ( Joie ou colère ), et, progressivement, se relier à ses forces vitales pour faire face à certaines difficultés et grandir ( La source ).
Ces relaxations sont toujours considérées comme des supports pour aider l’enfant à regarder les problèmes en face et les régler par des réponses appropriées.
Et maintenant, comme Alice au pays des merveilles ou avec le regard de Peter Pan, vous pouvez partir explorer le pays merveilleux de la relaxation !
Geneviève Manent




Ce livre sur la relaxation est destiné à tous ceux qui souhaitent apporter un bien-être à l’enfant : parents, enseignants, assistantes maternelles de crèches et de haltes-garderies, animateurs de centres sociaux et de centres aérés, professionnels s’occupant de l’apprentissage des enfants...
Vous aurez à votre disposition des séances types, des pistes pour créer vos propres séances et des témoignages de mon expérience avec les enfants.
Les séances de cet ouvrage sont un peu comme des recettes de cuisine ; avec une base, à vous d’y rajouter des épices, de changer les ingrédients, d’y apporter votre savoir-faire.
Au début, vous les suivrez peut-être pas à pas, mais très vite je vous invite à faire appel à votre propre créativité, et surtout à répondre à la demande de l’enfant, en intégrant son univers, qui lui est propre et que vous connaissez.
En début de ce livre, je vous propose quatre techniques de mise en relaxation. Lisez-les plusieurs fois, puis oubliez-les et trouvez votre propre langage, vos propres images, vos propres couleurs. Cherchez votre propre rythme pour entrer en relaxation, cela vous aidera avec les enfants. Pensez à respirer avec eux, et faites les exercices avec eux, cela les mettra en confiance et leur permettra de vivre la séance en toute sécurité, et cela vous mettra en confiance aussi. Puisque vous aussi vous le faites, il n’y a aucun danger à le faire.
Vous trouverez trois sortes de séances :
- pour les tout-petits de crèches, de haltes- garderies ou de maternelles,
- pour les enfants à partir de 7 ans,
- en individuel.
Je n’ai pas précisé les âges en début de séance : si vous faites régulièrement de la relaxation, des séances pour les 7 ans pourront être adaptées pour les plus petits. Vous le sentirez au fur et à mesure des relaxations. J’ai seulement donné comme indication en début de séance : « séance pouvant se pratiquer à la maison, à la crèche, à la halte-garderie, à l’école maternelle et/ou primaire, en centre social, avec un professionnel de l’enfance ».
À vous de jouer, car je crois vraiment que la relaxation est ludique.
Bonnes séances !





Comment relaxer un enfant ?
Apprendre à un enfant à se relaxer, c’est lui apprendre qu’être dans la vie, ce n’est pas forcément être toujours dans le mouvement. C’est lui apprendre à faire des « arrêts sur image », devant un beau paysage, ou dans des instants de vie où il se sent bien.
Dès son plus jeune âge, nous pouvons faire remarquer à l’enfant lors d’une promenade, ou à la vue d’un coucher de soleil, le bien-être que cela nous procure de faire attention au paysage, au dégradé de couleurs dans le ciel, au feu que symbolise le soleil. Lui faire prendre conscience du bercement du ressac des vagues au bord de la plage, de la chaleur du sable sous les pieds, ou du chuchotement de la rivière qui est prête à nous conter son histoire, et de la douceur de la mousse de ses galets, ou de la saveur des gâteaux faits maison, ou l’odeur si particulière de la barbe à papa lors d’une soirée à la fête foraine.
Ces instantanés de moment de vie, ces « arrêts sur image » s’inscrivent tranquillement dans la vie de tous les jours, sans chercher une position particulière, ou un état d’esprit. Le calme intérieur se fait immédiatement en étant conscient de ce qui nous entoure. Et si nous sommes conscients de ce qui nous entoure, nous trouvons toujours du plaisir.
Certains diront qu’à la campagne ou à la montagne, c’est plus facile. Peut-être. Mais en se promenant dans une ville, être sensible à une décoration de magasin, aux couleurs qui se marient ensemble, c’est déjà faire des arrêts sur image positifs.
Si nous regardons la vie avec les yeux de notre enfant intérieur, nous pourrons alors proposer à l’enfant un regard apaisant. Un regard qui permet de se centrer, pour rester en harmonie avec notre intérieur. Certains d’entre nous ont pris l’habitude de penser que l’extérieur nous agresse, il suffit juste de changer un peu notre regard, et le focaliser sur une image positive, pour ne plus se sentir agressé.
La relaxation avec un enfant est ludique. Une séance de relaxation dédiée à un enfant, et, encore plus, à un tout-petit, est créée avec l’aide de son enfant intérieur.
Pendant la séance, l’enfant n’a pas de masque sur son visage, comme parfois certains adultes. La relaxation ce n’est pas quelque chose d’austère. Il est important de ne pas confondre relaxation pour enfant, avec une relaxation d’intériorisation, même si le but est d’intérioriser un ressenti.
La relaxation pour enfant apporte de la détente, mais aussi et surtout, du plaisir, le plaisir de changer une tension dans le corps en un mouvement de danse. Si avec un adulte nous avons un langage fait de mots sérieux, avec un enfant c’est tout le contraire. Notre langage est riche en images colorées, en odeurs, en saveurs, en sensations, étant nous-même dans la joie de ce moment de partage.
L’enfant peut ouvrir les yeux sans que cela vous déconcentre et sans que vous cherchiez absolument à les lui faire fermer. L’enfant arrive à intérioriser les yeux ouverts. Avec la pratique, de lui-même, il les gardera fermés.
Les premières fois, les séances ne dépasseront pas 10 minutes. Je compare souvent la pratique de la relaxation pour enfant avec son alimentation. Au début, l’enfant mange très peu de nourriture, puis au fur et à mesure de ses besoins, ses rations augmentent. Il en va de même avec la relaxation, au départ l’enfant va se relaxer 5 à 10 minutes, puis avec la pratique, ce temps va en augmentant.
Il est préférable de faire 10 minutes de relaxation régulièrement, que 30 minutes en une seule fois, où le plaisir et la joie risquent de ne pas être au rendez-vous.
Je le répète, il est préférable de faire des « arrêts sur images » régulièrement, plutôt qu’une longue séance bien construite. N’oubliez pas que vous vous adressez à des enfants, et parfois posez-vous cette question : « Moi, enfant, qu’est-ce que j’aurais aimé que l’on me propose pour me détendre ? ». Et laissez-vous surprendre par la réponse.
Si vous faites des séances massages, nommez avec précision les parties du corps en les massant, soit sur vous, soit sur l’enfant ; cela lui permettra plus tard de sentir plus facilement, s’il a une tension dans le corps, où elle se situe. Employez le mot juste du schéma corporel, même s’il est trop petit pour le connaître. Dites la colonne vertébrale, puis reprenez en disant le dos.
Prêts ? Alors nous pouvons commencer !




La détente du corps
La détente du corps permet à l’enfant de lâcher des tensions inutiles et d’entrer en relaxation. Cette lecture du corps lui fait découvrir son schéma corporel tant de l’intérieur que de l’extérieur.
Si vous n’avez pas le temps de faire une séance complète, faites uniquement une détente du corps. Avec l’habitude, l’enfant entrera très vite en état de relaxation, même les tout-petits de crèche ou halte-garderie.
J’ai marqué des temps de pause par des points de suspension (« … »). Ces temps de silence permettront à l’enfant de visualiser et de sentir la partie du corps que vous venez d’énoncer. Marquez un silence après ces trois petits points, vous les retrouverez dans les séances aussi.





- La détente du corps par le toucher
Pour les plus petits ou pour une première séance de relaxation. Accompagnez l’enfant corporellement, passez vos mains sur votre tête, puis enlevez vos mains.
Demandez à l’enfant de prendre la position qui convient à votre séance, demandez-lui de fermer ses yeux, puis dites-lui :
Je touche ma tête. Je sens ma tête sans la toucher.
Je touche mon front. Je sens mon front sans le toucher.
Je touche mes yeux. Je sens mes yeux sans les toucher.
Je touche mon nez. Je sens mon nez sans le toucher.
Je touche mes joues. Je sens mes joues sans les toucher.
Je touche ma bouche. Je sens ma bouche sans la toucher.
Je desserre mes mâchoires en ouvrant légèrement mes lèvres.
Je touche mon cou, ma nuque, ma gorge. Je sens mon cou, ma nuque, ma gorge sans les toucher…
Je touche mes épaules. Je sens mes épaules sans les toucher.
Je touche mes bras. Je sens mes bras sans les toucher.
Je touche mes mains. Je sens mes mains sans les toucher.
Je touche chacun de mes doigts.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents