Transmettre des valeurs à son enfant
165 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Transmettre des valeurs à son enfant , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
165 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


Aider son enfant à trouver sa place d'adulte



Vous êtes-vous déjà demandé quelles sont vos valeurs, et celles que vous souhaitez transmettre à vos enfants ? Cette réflexion, à la base de votre démarche éducative, vous renverra à votre histoire et à votre manière d'appréhender le monde, car les valeurs correspondent d'abord à des choix intimes. Pour vous aider à vous situer, cet ouvrage définit 60 valeurs en décrivant les habitudes associées. Mais les valeurs sont aussi les outils d'un projet, celui que vous construisez en famille au quotidien. Ainsi, ce livre vous accompagne dans la transmission en proposant des pistes de lecture à partager avec vos enfants. Outillé et pragmatique, il vous permettra de faire le point, seul ou en couple, de communiquer avec vos enfants et de faire les choix de vie qui vous correspondent.




  • Préface d'Élise Palus, directrice de la CAF


  • Introduction


  • Partie 1 : Les valeurs, un choix intime


    • Quelles sont vos valeurs ?


    • Ouverture sur d'autres valeurs


    • L'appréhension des valeurs par les enfants




  • Partie 2 : Les valeurs, outils d'un projet


    • Les valeurs et la nécessité d'un projet


    • Le couple et ses valeurs


    • La famille




  • Partie 3 : Les valeurs, déclinées au quotidien


    • Quel est votre projet d'éducation ?


    • Quel est votre projet didactique et pédagogique ?


    • Quel style de vie en lien à vos valeurs ?



Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 05 juillet 2018
Nombre de lectures 319
EAN13 9782212101041
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0500€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Aider son enfant à prendre sa place d’adulte
Vous êtes-vous déjà demandé quelles sont vos valeurs, et celles que vous souhaitez transmettre à vos enfants ? Cette réflexion, à la base de votre démarche éducative, vous renverra à votre histoire et à votre manière d’appréhender le monde, car les valeurs correspondent d’abord à des choix intimes. Pour vous aider à vous situer, cet ouvrage définit 60 valeurs en décrivant les habitudes associées. Mais les valeurs sont aussi les outils d’un projet, celui que vous construisez en famille au quotidien. Ainsi, ce livre vous accompagne dans la transmission en proposant des pistes de lecture à partager avec vos enfants. Outillé et pragmatique, il vous permettra de faire le point, seul ou en couple, de communiquer avec vos enfants et de faire les choix de vie qui vous correspondent.

Emmanuelle Barrère-Leullier est diplômée de l’IEP de Toulouse et de l’École nationale supérieure des PTT. Actuellement directrice de projets dans une grande entreprise, elle est mariée et mère de trois enfants. Formée à la discipline positive, elle anime régulièrement des ateliers de parents dans le cadre d’une association de parents d’élèves (motivation, orientation et transmission des valeurs).
Emmanuelle BARRÈRE-LEULLIER
TRANSMETTRE DES VALEURS À SON ENFANT
LES CLÉS D’UNE TRANSMISSION RÉUSSIE
Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05
www.editions-eyrolles.com
Illustrations intérieures : Hung Ho Thanh
En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2018 ISBN : 978-2-212-56859-2
SOMMAIRE
Préface
Introduction
Pourquoi une réflexion sur les valeurs ?
Quelles valeurs transmettre ?
Les parents, premiers éducateurs
Et pourtant, la société transmet des valeurs
Le rôle essentiel de la transmission des parents
Construire son projet pédagogique et s’y tenir
Partie 1 Les valeurs, un choix intime
1 Quelles sont vos valeurs ?
Qu’est-ce qu’une valeur ?
Quelles sont les valeurs reçues de vos parents ?
Le système de valeurs
2 Ouverture sur d’autres valeurs
Les valeurs sociales
Quelles sont vos valeurs en tant qu’adulte ?
Quelles sont les valeurs universelles ?
3 L’appréhension des valeurs par les enfants
Partie 2 Les valeurs, outils d’un projet
4 Les valeurs et la nécessité d’un projet
Votre projet et ses valeurs associées
Le processus d’acquisition des valeurs
La notion de bonheur dans le choix du projet
5 Le couple et les valeurs
Les valeurs de votre couple
Une ouverture sur les valeurs des couples
Le risque d’avoir des valeurs divergentes : la séparation
6 La famille
La famille selon les anthropologues et les sociologues
La famille d’aujourd’hui, des réalités
La famille, une adaptation aux évolutions de la société économique
Partie 3 Les valeurs, déclinées au quotidien
7 Quel est votre projet d’éducation ?
L’éducation familiale, vue par les sociologues et les psychologues
Votre projet d’éducation
Les valeurs déclinant de ce projet
8 Quel est votre projet didactique et pédagogique ?
La pédagogie
L’apprentissage des valeurs
La relation pédagogique avec votre enfant
9 Quel style de vie en lien avec vos valeurs ?
La notion de style de vie
Les caractéristiques du style de vie
Votre style de vie
Remerciements
Bibliographie
Index
PRÉFACE
Transmettre des valeurs à un enfant, voilà un sujet à la fois profond et délicat qu’Emmanuelle Barrère-Leullier nous invite à explorer.
Tout en douceur et sans préjugés, ce livre nous propose de faire le cheminement intimiste de ce que nous sommes et de ce que nous souhaitons pour être en accord avec nous-même au sein de notre famille, avec nos enfants, pour trouver la plénitude et la confiance en l’avenir.
Les valeurs nous renvoient à notre histoire, à notre intimité, à nos relations aux autres. Il s’agit d’un sujet sensible, mais essentiel, dans une société en évolution constante.
Quelle place trouver dans cette société et comment y trouver le bonheur ? Une question que l’on se pose pour soi et pour nos enfants.
Être parent est une chance, réussir à tisser le lien avec ses enfants, leur permettre de s’épanouir, partager avec eux des valeurs communes est une espérance.
Emmanuelle Barrère-Leullier traite un sujet au cœur de l’accompagnement à la parentalité. Son livre, par sa clarté, ses exemples concrets, aidera chaque parent à trouver du sens et, je le souhaite, sa voie en construisant son propre projet.
La première partie nous plonge dans la mosaïque des valeurs.
Mieux les connaître, les comprendre, découvrir à quel point elles peuvent faire notre fierté et nous guider au quotidien. Les valeurs évoluent avec le temps, avec les générations. Les valeurs nous rassurent mais peuvent aussi nous contraindre. Si les valeurs sont universelles, elles ont un écho bien singulier pour chacun d’entre nous. Ce livre aide à se situer et à trouver des repères, des références. Il nous soutient dans notre analyse et nous permet de prendre du recul afin de mieux partager nos valeurs avec nos enfants.
Ce cheminement se poursuit dans une deuxième partie par l’élaboration du projet personnel de vie du parent.
Être parent aujourd’hui, une chance et un défi dans une société complexe où les repères bougent. Ce livre aborde la notion de couple et montre l’évolution de la famille. Il nous permet de réfléchir à leurs diversités, à leurs valeurs, à leurs idéaux. Les évolutions bousculent nos certitudes, interrogent notre perception du rôle de chacun et du lien à l’enfant. Les couples et les familles, dans la richesse de leur diversité, doivent pouvoir trouver le bonheur et leur place dans la société. Après cette prise de recul, le lecteur abordera la déclinaison des valeurs au quotidien.
La troisième partie amène ainsi le parent à construire son projet d’éducation.
Un sujet délicat, car chacun a son approche personnelle en fonction de son histoire et de sa perception de la vie. C’est tout l’intérêt de ce livre. En effet, le parent, après avoir réfléchi sur les valeurs, sur son projet de vie, pourra sereinement construire son modèle d’éducation. Un modèle qui s’appuie sur des valeurs, des principes, des styles de vie et transmet à l’enfant le moyen de grandir dans le respect de soi-même et des autres, dans la confiance et l’estime de soi, dans la fierté d’appartenir à une famille, la sienne, quelle qu’elle soit.
Cette approche permet à chacun de mener son introspection et donne des clés pour trouver son chemin et sa place.
Je suis très touchée qu’Emmanuelle Barrère-Leullier m’ait demandé d’écrire une préface pour cet ouvrage profond et essentiel. Je connais Emmanuelle depuis plus de 25 ans et je sais son attachement aux valeurs et au respect.
Soutenir les familles et les parents dans leur rôle est pour moi une préoccupation quotidienne. C’est un enjeu fort pour notre société et son avenir. Les enfants sont ce que nous avons de plus précieux ; être à l’écoute de leurs émotions, les faire grandir dans la confiance et le sens des valeurs est une force pour construire une société bienveillante emplie d’humanité et donc meilleure pour nous tous.
J’espère que cet ouvrage aidera les lecteurs dans leur quête du bonheur avec leurs enfants et permettra d’épanouir les relations familiales.
Élise Palus 1

1 . Directrice de la Caisse d’allocations familiales. Elle mène des actions pour l’accompagnement à la parentalité. Elle est mère de deux enfants, Édouard et Antoine.
INTRODUCTION
POURQUOI UNE RÉFLEXION SUR LES VALEURS ?
Qu’est-ce qu’une valeur ? Quelles sont vos valeurs ? Question difficile… Peu de personnes savent y répondre spontanément. Y avez-vous déjà réfléchi réellement ? Citez-vous vos valeurs ou celles que vous espérez incarner ? Connaissez-vous les valeurs transmises par vos ascendants ? Connaissez-vous celles acquises grâce à vos expériences ou aux objectifs que vous vous êtes fixés dans la vie ? Existe-t-il des valeurs meilleures que d’autres ? Comment acquérir de nouvelles valeurs ? Est-ce tout simplement possible ? Voici plusieurs questions que vous vous posez sûrement. Je me les suis toutes posées à la naissance de mon troisième fils. Je venais de souffler mes quarante bougies. Je me cherchais. Que puis-je faire de vraiment intéressant dans les dix prochaines années ? Pourtant, ma vie était bien remplie. J’avais un travail intéressant, un mari adorable, trois mignons garçons, des amis fidèles et une jolie maison. Mais il me manquait une réflexion de fond sur le sens d’être parent.
QUELLES VALEURS TRANSMETTRE ?
Un jour, j’ai lu un article sur les valeurs transmises de mère en fille dans le magazine aujourd’hui disparu Atmosphère . Mon cerveau a bouillonné. Je me suis mise à écrire mes valeurs sur un morceau de papier, celles que je pensais avoir reçues. J’ai demandé à mes parents et à mes beaux-parents ce qu’ils pensaient nous avoir transmis. Comme il n’existait aucun ouvrage sur le sujet, j’ai lu des dizaines d’ouvrages sur la famille, allant chercher des informations à 360 degrés, en histoire, en économie, en sociologie, en anthropologie, en philosophie, en pédagogie et enfin en psychologie. J’avais trouvé mon projet : éduquer mes enfants et construire avec mon mari un vrai projet éducatif et pédagogique basé sur de solides valeurs. Pour cela, j’ai eu besoin de faire l’état de ce qui se faisait dans les autres familles et de m’ouvrir à d’autres éducations que celles que mon mari et moi avions reçues. Car je suis convaincue d’une chose : il n’y a pas d’éducation parfaite. Il y a seulement un objectif éducatif construit avec le conjoint et réussi s’il est atteint.
LES PARENTS, PREMIERS ÉDUCATEURS
Le but de ce livre est donc bien de vous faire découvrir les différents modes d’éducation et surtout de mettre en avant les valeurs qui les soutiennent. Avant tout, l’objectif est de mettre l’accent sur le pouvoir de la famille, sur le développement de l’enfant et sa construction identitaire. La famille est, en effet, le premier domaine de valeurs des Français (d’après l’enquête européenne Valeurs effectuée par European Values Study en 2008). Viennent ensuite les valeurs liées au travail, aux amis et aux relations, aux loisirs, à la religion, puis à la politique. Le système familial est le premier transmetteur de valeurs, car il génère une empreinte forte sur l’individu en intervenant dès les premières années de l’enfant. Les autres institutions, comme l’école, le service militaire, les partis politiques, les organisations syndicales, l’Église, transmettent moins de valeurs qu’autrefois. D’après l’Institut sur la confiance, les jeunes ne font confiance ni aux hommes politiques (85 %) ni aux dirigeants d’entreprise (68 %). Et ils sont seulement 35 % à faire confiance à l’ É tat, 41 % aux services publics et 50 % aux organisations internationales et à l’Europe. Ils comptent en fait d’abord sur leur famille (92 %), leurs amis (73 %) et eux-mêmes (68 %). La confiance institutionnelle a laissé place à la confiance interpersonnelle. Les parents jouent donc un rôle primordial comme les jeunes du même âge (amis ou réseaux sociaux) dans la transmission des valeurs.
ET POURTANT, LA SOCIÉTÉ TRANSMET DES VALEURS
La société se vit aujourd’hui mondialement : l’économie de marché met en œuvre des valeurs liées à la compétitivité, à la rentabilité, à l’innovation, à l’adaptation avec une transformation, voire une raréfaction des emplois ; l’environnement devient fragile et la société de consommation propose une vision décalée de la vie animale et végétale (nourriture industrielle à bas prix, gaspillage) dans une société où les inégalités augmentent. Les écrans éloignent l’enfant de la réalité de la nature et des relations interpersonnelles et prônent les valeurs liées aux clans, à la guerre, à l’anéantissement de l’image privée. La société donne peu de temps aux parents restreints, entre le temps du travail et le temps des transports, alors que les grands-parents habitent souvent loin. Le temps de transmission est court.
LE RÓLE ESSENTIEL DE LA TRANSMISSION DES PARENTS
Alors, réfléchir aux valeurs à transmettre à son enfant est un challenge ambitieux, mais essentiel pour la famille. Cette dernière a en effet besoin de valeurs pour assurer la cohésion et la construction identitaire de l’enfant. La société comme l’individu se nourrit de partage, d’aide, de reconnaissance des émotions, d’enrichissement mutuel. Quelles valeurs transmettre à votre enfant ? Quelles valeurs pour demain ? Vaste question me direz-vous et ce d’autant plus que la transmission n’est assurée que si la valeur est réellement incarnée, c’est-à-dire si les actes sont en conformité avec elle. Comment les valeurs sont-elles acquises au cours d’une existence ? Pouvez-vous influencer ce processus d’apprentissage ? Les valeurs n’entrent-elles pas en conflit avec certains tempéraments ? Quelles sont les habitudes liées aux valeurs ? Comment pouvez-vous favoriser la transmission des valeurs à votre enfant ? Le choix des activités extra-scolaires, des sorties, des copains aura-t-il une incidence sur la perception des valeurs ? Le style de vie en général, les activités, les centres d’intérêt ou même les opinions sont-ils en adéquation avec les valeurs que vous souhaitez incarner ? Votre style de communication dépend-il de vos valeurs ? Les valeurs guident les actes, les habitudes, les comportements et donc la vie. Votre style de vie dépend donc de vos propres valeurs. Existe-t-il des corrélations entre les valeurs et les styles de vie ?
CONSTRUIRE SON PROJET PÉDAGOGIQUE ET S’Y TENIR
Être parent aujourd’hui est donc bien difficile, mais tellement passionnant. L’objectif de ce guide est de présenter les valeurs, sans jugement, et de les expliquer aux enfants par le jeu et la discussion. Au-delà des valeurs essentielles pour la famille, le but est bien de permettre aux enfants le meilleur développement personnel, en lien avec leur personnalité et leurs objectifs individuels. Grâce à des explications théoriques et à une soixantaine de réflexions adaptées et progressives, vous réfléchirez sur les valeurs à transmettre et construirez le projet pédagogique de votre enfant. Et soyez des parents optimistes : quand vos enfants partiront de chez vous, vous pourrez vous dire que vous n’êtes sûrement pas des parents exceptionnels, mais que vous avez réussi à transmettre ce qui comptait pour vous. Charge à eux ensuite d’en faire l’inventaire pour réussir leur vie…
Ce livre peut se lire d’une traite du début à la fin en construisant méthodiquement le projet éducatif et pédagogique pour votre enfant. Mais il peut aussi se lire dans le désordre en commençant par le détail des valeurs ( chapitre 3 ) avant de se concentrer sur votre propre projet.
Dans tous les cas, gardez-le bien précieusement dans votre bibliothèque, car vous le sortirez plusieurs fois dans votre vie pour remettre à jour une ou plusieurs valeurs !
1 LES VALEURS, UN CHOIX INTIME
« L’homme n’est qu’un roseau, le plus faible de la nature, mais c’est un roseau pensant. »
Blaise Pascal, Pensées , 1670
1 QUELLES SONT VOS VALEURS ?
« L’homme solitaire pense seul et crée des nouvelles valeurs pour la communauté. »
Albert Einstein, Comment je vois le monde , 1949 QU’EST-CE QU’UNE VALEUR ?
FAIRE TOMBER LES PRÉJUGÉS
Souvent utilisé par la société bourgeoise, le terme « valeur » est pourtant une notion universelle créée en même temps que la société. En effet, chaque être humain ou chaque personne morale possède ses propres valeurs. Et vous, que connaissez-vous des valeurs ?

OÙ EN ÊTES-VOUS DE VOS VALEURS ?
Un questionnaire de quelques minutes vous permettra d’appréhender la notion de valeur : il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse.
1. Qu’évoque, pour vous, le mot valeur ?
a. Un terme utilisé dans les projets politiques.
b. Une notion que vous utilisez dans votre vie.
c. Un mot usuel que vous utilisez avec vos enfants.
d. Un mot qui ne veut plus rien dire aujourd’hui.
2. Connaissez-vous les valeurs de votre famille ?
a. Oui, vous les connaissez.
b. Vous connaissez aussi celles de vos parents.
c. Vous ne connaissez pas encore les valeurs de votre famille.
d. Vous connaissez celles de votre conjoint, parents et beaux-parents.
3. D’après vous, les valeurs découlent…
a. d’habitudes.
b. de comportements.
c. d’un style de vie.
d. d’un objectif à atteindre.
4. Une nouvelle habitude peut s’acquérir en :
a. 3 jours.
b. 3 semaines.
c. 3 mois.
d. Jamais.
5. D’après vous, à quoi servent les valeurs ?
a. À distinguer les bons comportements des mauvais.
b. À guider les comportements pour atteindre un but.
c. À partager un vouloir-vivre en commun avec d’autres individus.
d. À se remémorer un temps ancien où la société était plus cohérente.
6. D’après vous, il existe :
a. une dizaine de valeurs universelles.
b. une cinquantaine.
c. un millier.
d. aucune.
7. Les valeurs de vos enfants sont façonnées principalement par :
a. l’école, les copains et l’entourage.
b. le projet éducatif que vous leur enseignez.
c. l’environnement multimédia et la société.
d. leur propre jugement.
8. Votre style de vie dépend de :
a. vos valeurs.
b. votre mode de vie.
c. votre entourage (amis, relations).
d. votre but dans la vie.
Il ne vous reste qu’à inscrire vos réponses dans le tableau ci-dessous :

Questions
A
B
C
D
1
d
a
b
c
2
c
a
b
d
3
a
b
c
d
4
d
a
c
b
5
d
a
c
b
6
c
d
a
b
7
d
c
a
b
8
b
c
a
d
Vous avez une majorité de A
Le concept de valeurs est flou, voire il possède une connotation négative. Vous avez même la sensation que vous ne pouvez pas influencer le processus d’acquisition chez vos enfants. Ce guide vous expliquera les notions clés des valeurs et vous montrera comment les transmettre à vos enfants.
Vous avez une majorité de B
Vous connaissez le sens du mot valeurs et vous avez une vision assez nette de vos propres valeurs ; en revanche, le processus d’acquisition et de transmission n’est pas encore clair. Vous pensez que vos enfants sont principalement « modelés » par la société multimédia et leur entourage. Ce guide vous montrera le rôle de votre projet dans le choix des valeurs et comment vous pourrez transmettre celles-ci à votre enfant.
Vous avez une majorité de C
La notion de valeurs est très précise pour vous et vous connaissez vos valeurs ainsi que celles de votre famille. Vous savez comment les transmettre, mais vous n’avez pas une vision élargie de l’ensemble des valeurs universelles. Ce guide vous montrera comment transmettre de nouvelles valeurs grâce à des exemples de comportements, d’habitudes et de lectures d’albums jeunesse à partager avec vos enfants.
Vous avez une majorité de D
Vous savez acquérir et transmettre des valeurs. Peut-être n’avez-vous pas mis à jour votre projet éducatif en fonction des évolutions de la société économique et sociale ? Ce guide vous montrera combien le projet est lié aux évolutions de la société du XXI e siècle et vous interrogera sur votre style de vie.

Une valeur n’est rien d’autre qu’un idéal comportemental qui guide les actes au jour le jour. C’est ce qu’il est important d’être à vos yeux.
Du latin valor , dérivé de valere qui signifie « être fort, puissant », une valeur sert de guide et de repère et peut aller jusqu’à influencer la perception d’un individu. C’est un élément stable de l’identité.
Il existe plusieurs types de valeurs : morales (ou vertus), sociales (sympathie, altruisme…), esthétiques (beauté, harmonie…), religieuses (foi, amour…), économiques (richesse…), théoriques (vérité, compétences…). Mais toutes ont pour objectif de satisfaire des besoins innés, tels l’acquisition, la relation avec les autres, l’apprentissage et la défense.
Une valeur se définit par :
– son objet : la valeur concerne-t-elle la nation, la famille, l’individu, le travail ?
– la valence : la valeur est-elle bonne ou mauvaise ?
– son caractère : la valeur est-elle une norme ?
– ses porteurs : la valeur est-elle portée par les parents, un parti politique… ?
Chaque valeur comprend une dimension intellectuelle (contenu cognitif), une dimension psychoaffective (elle a du prix, elle vaut quelque chose), et une dimension conative (elle oriente et irrigue les conduites et les engagements).

LES MOTS ET LEUR VALEUR
Parmi ces mots, quels sont ceux qui ne sont pas une valeur ?
Le bonheur ; la sincérité ; le manque de confiance en soi ; le travail ; la paix entre les peuples ; l’autonomie ; inventeur ; l’amour ; les livres ; la beauté.
Réponses
Inventeur n’est pas une valeur, mais un métier ; les livres sont des objets ; le manque de confiance en soi n’est pas une valeur, car ce n’est pas un idéal de comportement.
LES QUATRE À CINQ VALEURS ESSENTIELLES
Il est fort possible que chacun de vous possède en lui les mêmes valeurs dites universelles ; en revanche, la hiérarchie des valeurs vous est propre. Seules les quatre ou cinq premières valeurs de votre système influencent significativement vos actes et comportements. Il n’y a donc « aucun jugement de valeur » à effectuer sur les valeurs d’une personne. Le choix des valeurs doit rester libre et intime. C’est la condition pour que la société soit la plus riche possible.

Les valeurs font partie de l’intime. Quatre à cinq valeurs suffisent à construire un individu.

LA DÉFINITION DE LA VALEUR POUR VOUS
Dites en quelques mots ce que vous évoque le mot valeur : cela vous sera utile pour l’expliquer à votre enfant.

Si le terme valeurs vous dérange, vous pouvez utiliser celui de guides, repères, outils… QUELLES SONT LES VALEURS REÇUES DE VOS PARENTS ?
UNE SOCIÉTÉ DE VALEURS
La société met en avant des valeurs phares pour influencer les individus et uniformiser les comportements afin de garantir les objectifs qu’elle s’est fixés. Par exemple, les quatre vertus cardinales comme le courage, la tempérance (la modération), la justice et la prudence (le bon sens) étaient mis en avant dans la société médiévale. L’Église catholique a diffusé les trois vertus théologales comme la foi, la charité (l’amour) et l’espérance. Aussi, aujourd’hui, notre société de consommation dans un univers concurrentiel mondial est davantage tournée vers les valeurs d’ouverture des marchés, de chiffres d’affaires, de rentabilité financière et de productivité à court terme. Les grandes sociétés internationales et nationales possèdent toutes leur propre système de valeurs communiqué à l’ensemble du personnel et l’objectif est bien de modeler les comportements professionnels.
Heureusement, chacun possède quelques valeurs issues à la fois de la culture (transmission par les ascendants, la société et l’histoire) et de l’expérience (mise en situation, rencontres, buts fixés dans la vie). C’est ce petit bout de liberté qu’il faut savoir exploiter et surtout bien connaître. Une valeur, comme l’écrit le Larousse, est « ce qui est vrai, beau et bien selon un jugement personnel plus ou moins en accord avec la société de l’époque ». Les valeurs sont d’autant plus importantes qu’elles guident nos comportements et nos choix au jour le jour. Mais vous pouvez modifier vos habitudes, puis vos comportements et donc vos valeurs. Les valeurs transmises par vos parents et la société peuvent donc évoluer en vous, disparaître au profit de nouvelles qui correspondent à ce que vous souhaitez être et devenir.

Vos valeurs, consciemment ou inconsciemment, sont issues de l’histoire (famille, nation, civilisation…) et de l’expérience (objectifs personnels, rencontres, réalisations, vécus, faits de société, personnalité…).
LES VALEURS FAMILIALES
Les valeurs familiales sont portées principalement par les parents, le père et la mère ou par ceux qui ont fortement contribué à l’éducation. Certains affirment même qu’elles seraient portées essentiellement par la mère. Mais connaître les valeurs du père me semble très intéressant dans l’analyse et cela d’autant plus si le père exerce une forte influence dans la famille. Comment connaître les valeurs familiales ? Il suffit en réalité de vous poser la question et de recouper avec les réponses des parents. Encore faut-il qu’ils soient encore parmi vous. Dans le cas contraire, les frères et sœurs peuvent aider à compléter le puzzle. Mais tout d’abord, il convient de passer du temps sur la définition des valeurs reçues par la famille.

LES VALEURS ACQUISES DES PARENTS
Il s’agit de prendre quelques instants (20 minutes environ) pour décrire les quelques valeurs (de trois à dix) que vous estimez avoir acquises de vos parents.
Pour identifier les valeurs transmises, il convient de ne pas connaître l’avis des parents avant de répondre, de ne pas connaître la liste des valeurs universelles pour ne pas être influencé dans le contenu et la formulation. Il vaut mieux éviter de demander à ses frères ou sœurs avant de répondre. La réflexion, pour être authentique, doit se réaliser en étant seul.
Ensuite, il convient de poser deux questions aux parents.

INTERVIEW DES PARENTS, DEUX QUESTIONS FONDAMENTALES
1. Quelles sont les valeurs que vous pensez avoir transmises à vos enfants ? (ou quelles sont vos valeurs ?)
Réponse de la mère :
Réponse du père :
2. Quelles sont celles que vous avez reçues de vos parents ?
Réponse de la mère :
Réponse du père :
L’exercice doit être réalisé à la fois par la mère et le père, et ce séparément. Les parents prennent toujours la réflexion à cœur, car ils ont l’impression qu’un jugement est possible. Dédramatisez les réponses, car il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Lisez-leur l’introduction de cet ouvrage si besoin. En revanche, cette réflexion leur demande beaucoup de temps et de concentration. Pour autant, laisser un mois de réflexion semble être largement suffisant.
Certains vont écrire des pages pour expliquer le contenu de leurs valeurs, pour les illustrer d’anecdotes. D’autres vont avoir du mal à décrire les valeurs, parce que la notion de valeur est abstraite pour eux ou parce qu’ils n’ont toujours pas accepté les valeurs transmises par leurs propres parents.
Certains, élevés par d’autres que leurs parents, peuvent avoir des difficultés pour répondre. Il suffit qu’ils vous livrent les valeurs qu’ils pensent avoir reçues de ces tiers (grands-parents, membres de la famille, famille d’accueil…). D’autres refusent les valeurs qu’ils ont reçues (il s’agit davantage de rejet des valeurs familiales). Il faut donc creuser un peu plus pour déterminer les valeurs qu’ils ont gardées, car personne ne rejette jamais tout. Au contraire, certains pensent avoir reçu l’intégralité des valeurs de leurs parents. Ils sont davantage dans la valeur tradition et respect des aînés.

LES VALEURS TRANSMISES, RÉFLEXION PERSONNELLE (TEMPS : QUELQUES JOURS À UN MOIS)
Il s’agit maintenant de comparer les valeurs que vous pensez avoir acquises avec celles que vos parents pensent vous avoir transmises et de comprendre pourquoi il y a un écart.
Les points communs :


Les différences :


LES VALEURS DANS LA FRATRIE
Pour aller plus loin, si vous avez des frères et sœurs, pensez à leur demander les valeurs qu’ils pensent avoir reçues de vos parents.
En effet, il est intéressant de les connaître pour se rendre compte que la transmission est différente, malgré une éducation commune, entre les parents et les enfants.

Un enfant sélectionne à l’âge adulte les valeurs qui l’intéressent, qui sont utiles à sa vie ou conformes à son tempérament. Selon sa personnalité, un enfant retiendra telle ou telle valeur de ses parents. Il s’agit d’un véritable inventaire.
Le rang de naissance, le cycle de vie de la famille, la relation d’attachement avec les parents, le contexte de vie (chômage, séparation, déménagement…) influencent la transmission des valeurs. Ainsi, certains frères et sœurs prendront l’intégralité des valeurs transmises par les parents, d’autres, une partie ou d’autres rejetteront quasiment tout. LE SYSTÈME DE VALEURS
Ces valeurs acquises peuvent être classées selon deux critères simples (utilisés pour déterminer les profils de tempérament et de communication) que sont l’orientation sociale et celle de la réflexion :
– Le premier axe horizontal concerne l’orientation sociale allant de gauche à droite, de l’intérêt vers la logique et le matériel à l’intérêt vers l’humain, c’est-à-dire aux relations interpersonnelles.
– L’axe vertical concerne l’orientation de la réflexion, du haut vers le bas, de l’intérêt vers un système global à l’intérêt des détails.

Quatre familles de valeurs apparaissent dans les quatre parties dessinées par les deux axes : l’influence, la domination, la stabilité et la conscience.
Dans lequel des « carrés » vous situez-vous ?
– Êtes-vous plutôt « domination » et « affirmation de soi », c’est-à-dire porté par la victoire et motivé par le challenge, le pouvoir, l’autorité, et des réponses franches ?
– Êtes-vous davantage « influence », recherchant la reconnaissance sociale et les activités de groupe ?
– Ou êtes-vous plutôt « conscience », c’est-à-dire guidé par la justice et la qualité et très attiré par les compétences ?
– Ou enfin, êtes-vous davantage « stabilité », guidé par l’harmonie, la sécurité, la reconnaissance sincère et la coopération ?

DANS QUELLE PARTIE PENSEZ-VOUS QUE VOS VALEURS SONT PRINCIPALEMENT POSITIONNÉES ?
Ainsi, vous pouvez positionner vos valeurs dans le graphique suivant.

Le système de valeurs
À RETENIR
Une valeur est un idéal comportemental. Seules quatre à cinq valeurs prépondérantes guident vos actes et constituent votre moi intime, révélant ainsi votre projet de vie.
Elles sont transmises en partie par vos parents. Vos valeurs peuvent être classées selon quatre familles :
- les valeurs de domination ;
- les valeurs d’influence ;
- les valeurs de conscience ;
- les valeurs de stabilité.
2 OUVERTURE SUR D’AUTRES VALEURS
« Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres. »
Aristote
Eduard Spranger a identifié en 1922 six dimensions de valeurs permettant de définir des styles de personnalité : théoriques, économiques, esthétiques, sociales, politiques et religieuses. LES VALEURS SOCIALES
Si le système de valeurs est alimenté dès le plus jeune âge par la famille, il est aussi modelé par la société. Les valeurs sociales sont portées par les partis politiques et les groupes sociaux. Analyser le contenu des publicités et des lois en dit long sur les valeurs sociales. Mais avant tout, elles sont liées à la nation (le vouloir-vivre en commun). D’après Michel Borgetto, directeur du Centre d’études et de recherches des sciences administratives (CERSA), « chaque société organisée repose sur des valeurs, sur une représentation de ce qui, à l’intérieur du groupe est considéré majoritairement comme bon, bien ou juste ». Les valeurs sociales évoluent avec les lieux et le temps.
UNE ÉVOLUTION DES VALEURS DE LA SOCIÉTÉ
Les valeurs évoluent dans l’histoire. Dans la Grèce antique, la vérité, la beauté esthétique, la bonté, l’éthique et la logique constituaient le système de valeurs. Sous l’Empire romain, Cicéron déplorait le déclin des valeurs d’ordre, de justice et d’humanité et constatait la montée des valeurs de renoncement, de charité et de pauvreté au moment de l’expansion du christianisme.
Au XVIII e siècle, les valeurs de progrès, d’humanisme, et la croyance en la puissance de la Raison contre l’obscurantisme et le fanatisme sont diffusées par les philosophes des Lumières (Voltaire, Diderot, Rousseau…). Par principe, l’individu, correctement instruit, reste libre et pleinement responsable de ses actes dans la croyance de son choix. Les notions de liberté ou de libre arbitre, de tolérance, d’indépendance, d’ouverture et de curiosité sont les piliers des valeurs humanistes.

L’évolution de la société se traduit souvent par la redéfinition de nouvelles valeurs en lien avec le nouveau projet. C’est parce que l’ancien projet ne donne plus satisfaction à la majorité de la population, en multipliant notamment les inégalités, que les valeurs en cours ne sont plus reconnues comme « bonnes », c’est-à-dire comme idéales. La crise des valeurs conduit donc souvent à une crise de la société plus ou moins profonde (crise, révolution…) et à la redéfinition d’un nouveau projet de vie.
C’est ce qu’illustre le schéma suivant.

Évolution des valeurs en lien avec l’évolution d’une société

Pour un individu, le processus est identique : si le comportement n’est pas en lien avec une valeur, alors il y a dissonance cognitive. La personne va soit changer de comportement, soit changer de valeur afin qu’il y ait cohérence entre les deux. Des valeurs sociales qui diffèrent selon les pays
Les valeurs sociales diffèrent aussi selon les sociétés. Un habitant de Russie aura des valeurs différentes d’un autre de Chine ou des États-Unis, car les pays possèdent des règles économiques, politiques et sociales visant des objectifs spécifiques. Ces différences tendent néanmoins à se gommer avec la mondialisation et la circulation des hommes (voyage, expatriation, entreprises multinationales…).
Par exemple, les valeurs de l’Europe sont tournées vers le libre-échange, la libre concurrence et la paix. L’intégration des populations issues de l’immigration avec des cultures différentes est aussi une valeur européenne forte. Bien qu’intégrée à l’Europe depuis plus d’un demi-siècle, la France garde néanmoins ses propres valeurs qui exercent une influence sur ses actes. Tous les huit ans, une étude est réalisée au niveau européen pour connaître les valeurs des citoyens. Le questionnaire, nommé European Values Study, est commun à toute l’Europe, mais les résultats peuvent être traduits par pays. Selon le dernier sondage en 2008, les valeurs des Français étaient l’égalité, la tolérance, le travail et le bonheur 1 . Les valeurs de la République française
D’après Michel Borgetto, il y aurait des valeurs indispensables à la République française telles la laïcité, la neutralité, l’égalité, l’universalité, la fraternité et la solidarité. Aussi, les valeurs liées aux règles essentielles de sociabilité tels le respect des biens et des personnes, le respect de l’autre et de ses opinions, le rejet de l’intolérance, du racisme et des incivilités… seraient indispensables à la vie en société et sont donc transmises notamment par l’école.
Ainsi, depuis septembre 2015, des valeurs laïques, ou valeurs de la République, sont enseignées à l’école aux enfants. Dans leur rapport au gouvernement en avril 2013, A. Bergounioux, R. Schwartz, L. Loeffel affirment que la liberté, la justice, le respect, l’égalité, les règles, la dignité, la raison, le partage, la fraternité, la citoyenneté et la solidarité doivent être expliqués par leur origine, leur contenu, leurs conséquences, et leur bien-fondé. Il s’agit de propédeutique de la citoyenneté (c’est-à-dire l’enseignement de la citoyenneté) en développant la participation, la construction de projet ensemble et le dialogue entre les écoliers.
LES VALEURS DE L’ENTREPRISE
Ainsi, une entreprise, dès qu’elle atteint une taille importante, définit des valeurs permettant de maintenir la cohésion sociale à partir d’une vision et d’un plan stratégique partagés. Les valeurs de l’entreprise peuvent alors avoir une influence sur les comportements. En effet, le phénomène est d’autant plus important que vous êtes cadre de l’entreprise ou même dirigeant. Les valeurs sont clairement affirmées comme des principes fondamentaux qui guident la vie et le comportement de chacun des hommes et des femmes qui travaillent. C’est un repère ou une référence qui guide l’action individuelle et collective. À partir de ces valeurs sont déduits des principes d’actions. Ces derniers sont la traduction concrète de la manière dont les cadres vont exercer leur responsabilité en cohérence avec les valeurs de l’entreprise : habitudes de management, la façon de recruter, d’évaluer et de décider…
Thierry Wellhoff dirige l’agence de communication Wellcom où un groupe d’experts a conduit en 2002 une réflexion sur la nature des valeurs en entreprise et créé l’index international des valeurs corporate , après une étude dans plus de 4 000 entreprises à travers le monde. Dans son ouvrage Les Valeurs , 80 valeurs ont été identifiées, regroupées en huit familles :
– les valeurs de compétences utilisées par 33 % des entreprises : la qualité, la satisfaction client, le savoir-faire, l’esprit d’équipe, l’excellence, le service, etc. ;
– les valeurs conquérantes (21 %) : l’innovation, l’ambition, le succès, la performance ;
– les valeurs de conduite (15 %) : la responsabilité, l’implication du personnel, la tradition, la passion… ;
– les valeurs relationnelles (9 %) : le respect et la confiance ;
– les valeurs sociétales (9 %) : l’environnement, la responsabilité sociale, la durabilité, et la santé ;
– les valeurs morales (6 %) : l’intégrité, l’éthique, la loyauté ;
– les valeurs d’épanouissement (4 %) : l’humanisme et le développement personnel ;
– les valeurs sociales (3 %) : l’égalité, l’équité, l’amélioration de la qualité de la vie.
Ce baromètre a été lancé en 2004 en France et est devenu international en 2006. L’évolution des valeurs donne des indications sur les orientations dans la stratégie des entreprises, sur les types de clients qui sont pris en compte, sur la conception qu’a l’entreprise de son marché, de ses produits et des besoins auxquels elle souhaite répondre. Le choix des valeurs a des significations sociologiques en positionnant l’entreprise dans la société.
Voici la représentation des valeurs en entreprise sur le système de valeurs décrit au chapitre précédent.

Le système de valeurs appliqué aux valeurs d’entreprise

LES VALEURS SOCIALES
Quelles sont les valeurs de votre entreprise ou de votre entité de travail ?

Ces valeurs, ainsi que celles du pays, sont-elles en cohérence ou en contradiction avec vos propres valeurs ? Pourquoi ?

LES AUTRES GROUPES SOCIAUX
Enfin, les groupes sociaux sportifs ou religieux possèdent eux aussi leurs systèmes de valeurs. Par exemple, le judo possède huit valeurs qui sont : la politesse, le courage, la sincérité, l’honneur, la modestie, le respect, le contrôle de soi et l’amitié. De même, les Scouts et les Guides de France ont leurs propres valeurs inscrites dans leur projet éducatif qui sont : la loyauté, le respect, l’engagement et le sens des autres. Les valeurs morales
Doit-on se fier aux valeurs morales pour savoir ce qui est bien ou mal ou se fier d’abord à notre jugement avant d’agir ? Chaque personne doit d’abord se sentir responsable de ses actes : ce que je souhaite faire, aimerais-je qu’on me le fasse ? Le ferais-je à un ami ?
Du latin mores , la morale est l’ensemble des règles d’actions et de valeurs qui fonctionnent comme normes dans une société et qui s’imposent autant à la conscience individuelle qu’à la conscience collective (définition de l’Église catholique de France). Comme l’a dit Benoît XVI (pape de 2005 à 2013), « toutes les valeurs qui fondent la société proviennent de l’ É vangile, comme le sens de la dignité de la personne, de la solidarité, du travail et de la famille » ( Le Monde du 3 septembre 2010). C’est grâce au message de la Bible et au long travail des Églises que se serait constitué l’Occident. Le message du Christ est, en partie, moral. La tolérance et le respect de l’autre y occupent une place privilégiée.
Dans son livre Mon livre des valeurs (2001), Lesley Wright, qui a travaillé avec les parents et les enseignants de l’école anglaise Great Gaddesden dans le Hertfordshire (nord de Londres), distingue douze valeurs chrétiennes : l’amour, le pardon, la bonté, la générosité, la patience, la reconnaissance, la responsabilité, l’application, l’honnêteté, le courage, la fidélité, la joie. Le bilan des valeurs sociétales
Dans le système de valeurs, les valeurs chrétiennes sont écrites en gras, les valeurs humanistes en italique, et les autres sont les valeurs de la laïcité.

Détails, tradition

VOS INFLUENCES
D’après vous, quelles ont été les influences dans votre enfance ? Morale religieuse ? Morale humaniste ? Ou morale laïque ? D’autres ? Pour quelles raisons ?

QUELLES SONT VOS VALEURS EN TANT QU’ADULTE ?
Les valeurs acquises par chaque individu évoluent dans le temps en fonction de l’âge, de la situation, des personnes rencontrées… mais surtout en fonction de qui on désire être et de sa personnalité.
En fonction de la mission ou de la raison d’être, les valeurs sont différentes. Ainsi, imaginez que vous partez faire un long voyage à pied. Vous emporterez dans votre sac à dos des affaires différentes en fonction de là où vous allez. Si vous partez à la mer, vous penserez au maillot de bain ; si vous partez à la montagne, vous penserez à la grosse doudoune. C’est exactement la même chose avec les valeurs.

Vous sélectionnez celles dont vous avez besoin pour réussir votre mission de vie ou raison d’être sur terre.
Ces valeurs correspondent à la personnalité et sont le résultat de rencontres, de lectures, d’expériences…

QUELLES SONT VOS PROPRES VALEURS ?
Isolez-vous quelques minutes pour réfléchir à vos propres valeurs. Qu’est-ce qui est important pour vous ? Qu’est-ce que vous considérez comme étant bien et bon pour vous ?

LA DÉFINITION DE VOS VALEURS
Comme chaque mot peut avoir un sens différent selon les familles, il est important de détailler les valeurs qui vous caractérisent.

Valeurs personnelles
Pour vous, c’est… (définition en une phrase)
Cette valeur est importante pour vous, car… (3 arguments clés minimum)

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents