Québec insolite - Chasseurs de fantômes
223 pages
Français

Québec insolite - Chasseurs de fantômes , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
223 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Tous connaissent la célèbre série américaine Chasseurs de fantômes qui fait fureur à la télévision. Mais saviez-vous qu'il existe aussi chez nous de telles équipes d'enquêteurs qui investissent les maisons hantées et traquent entités et spectres? À l'aide de technologies les plus avancées, ces passionnés tentent de communiquer avec les êtres de l'au-delà et de réaliser leur plus grand rêve : prouver enfin, hors de tout doute, la présence des fantômes parmi nous.
Frissons garantis !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 14 novembre 2014
Nombre de lectures 4
EAN13 9782894359594
Langue Français
Poids de l'ouvrage 16 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0025€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

C
Chasseursdefantômes DanielleGoyette
Chasseurs defantômes
Chasseursdefantômes
urses
DanielleGoyette
Chasseursdefantômes
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Gouvernement du Québec – Programme de crédit Goyette, Danielle, 1957-d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC  Chasseurs de fantômes La publication de cet ouvrage a été réalisée grâce au soutien financier  (Québec insolite) du Conseil des Arts du Canada et de la SODEC. De plus, les Éditions  Comprend des réf. bibliogr. Michel Quintin reconnaissent l’aide financière du gouvernement du CanISadBaNp9ar78l-’e2-n8tr9e4m3i5s-e62d1u-0Fonds du livre du Canada pour leursactivités d’édition.  1. Fantômes - Recherche. 2. Parapsychologie. 3. Fantômes -TQouuésbderco(itPsrodveintrcaed).ucI.tiTointree.tIdI'.aCdaopllteacttiioonnr:éGseoryveétstep,oDuarntioelulse,le1s95p7a-ys..TQouuéteberceipnrsoodliutcet.ion d'un extrait quelconque de ce livre, par procédé mécanique ou électronique, y compris la microreproduction, est stric BF1471.G69 2012 133.1 C2012-941287-2 tement interdite sans l'autorisation écrite de l'éditeur. Édition :Johanne Ménard ISBN978-2-89435-621-0(Version imprimée) Révision linguistique :Paul Lafrance ISBN 9782894359594 (PDF) Conception graphique :Céline Forget et Sandy Lampron Mise en page :Sandy Lampron Dépôt légal – Bibliothèque nationale du Québec, 2011  Bibliothèque nationale du Canada, 2011 G©oCuovperynriegmhetn2t0d1u1Québec – Programme de crédit dÉ’idimtipoôntspMoiucrhl’eéldiQtiuoinntdienGestion SODEClivres – 4L7a7p0u,brluiceatFioosntedrecet ouvrage a été réalisée grâce au soutien financier du CWoantseerillodoe(sQAurtésbdeuc)Canada et de la SODEC. De plus, les Éditions Michel Quintin reconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada par Canada J0E 2N0 l’entremise du Fonds du livre du Canada pour leurs activités d’édition. Tél.: 450 5393774 Téléc.: 450 5394905 Tous droits de traduction et d’adaptation réservés pour tous les pays. Toute editionsmichelquintin.ca reproduction d’un extrait quelconque de ce livre, par procédé mécanique ou électronique, y compris la microreproduction, est strictement interdite sans l’autorisation écrite de l’éditeur.
ISBN 978-2-89435-621-0 Dépôt légal – Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2012  Bibliothèque et Archives Canada, 2012 © Copyright 2012 Éditions Michel Quintin 4770, rue FosterWaterloo (Québec) Canada J0E 2N0 Tél.: 450 539-3774 Téléc.: 450 539-4905 editionsmichelquintin.ca 12-GA-2 Imprimé au Canada
À tous ceux pour qui la vie est une fascinante quête sans fin.
« Qui serait assez téméraire pour affirmer que nous connaissons et percevons toutes les forces, toutes les ondes et tous les moyens de communications ? » Hubert Reeves
« La mort d’un être vivant n’est que de l’énergie qui se transforme. » Bernard Werber
« Les vivants ferment les yeux des morts ; les morts ouvrent les yeux des vivants. » Proverbe bulgare
Avertissement Ce livre ne constitue en aucun cas un recueil de conseils pour quiconque déciderait de devenir chasseur de fantômes. Le dis-cernement demeure toujours nécessaire. Les faits et opinions publiés ici n’engagent en rien l’éditeur ni l’auteure et ne concernent que les témoins cités. Certains noms et lieux ont été changés ou présentés de façon évasive dans le but de préserver l’anonymat de certains témoins. Nous tenons également à souligner que les propos tenus dans les rubriquesLe coin du sceptiqueouLe coin du spécialistene livrent pas des « diagnostics » liés directement aux témoigna-ges cités dans cet ouvrage, mais tentent plutôt d’apporter une interprétation scientifique liée au thème du livre. Il va sans dire que certains passages de ces rubriques peuvent être liés à plus d’un cas relaté.
TABLE DES MATIÈRES
IInnttrroodduuccttiioonn98
Montreal Paranormal Investigations, percevoir l’au-delà avec son âme – 145
Paracontacts, privilégier le contact aveclliinconnu410
La Société de recherches paranormales de Québec (SRPQ), des îlles à la chasse aux fantômes – 898
Le Bureau d’enquêtes en phénomènes paranormaux (BEPP), à l’écoute de l’au-delà – 1154
Fantôme Montréal, frère et sœur en quêtedu paranormal – 1545
VallérriieLacrroiix,,uneguiidechezllesffanttômes2001
Concllusiion21101
Remerciements – 216
Crédits photo – 217
Bibliographie – 219
Notes – 220
INTRODUCTION
Cet été-là, Micheline et Bertrand ont un coup de cœur pour cette coquette maison de campagne au cœur d’un petit village. Ils y emménagent au début de l’automne. Chaque soir, Micheline se love sur son gros fauteuil devant la vaste baie vitrée du salon et se plonge dans un bon livre. Pourtant, même en l’absence de Bertrand, elle ne se sent pas seule. Et de soir en soir, cette sensation devient de plus en plus désagréable. Parfois, elle lève brusquement les yeux. Dans la fenêtre se ref lète une ombre furtive et lugubre qui s’éloigne prestement dans son dos. Tel un effrayant animal courant debout sur ses pattes arrière. Elle regarde vite derrière elle. Rien. Sauf cette inlassable peur désagréable d’être toujours observée. Elle en tremble. Puis, un soir, une main semble se poser sur son épaule. Elle se retourne. Il n’y a personne. Seul le sentiment effroyable que des griffes lui transpercent soudain la chair de l’épaule. Elle crie. Tout s’arrête aussitôt. Au grand désespoir de Micheline, Bertrand n’est jamais présent quand l’affolante créature se manifeste. Un autre soir, alors que la jeune femme s’apprête à se glisser dans son lit, deux longues mains griffées lui empoignent les chevilles et la font aussitôt basculer par terre. Pire encore, elle a l’impression qu’on veut l’attirer sous le lit. Mais Bertrand entre au même moment à la maison et la bête disparaît tout aussi vite.
Bertrand s’inquiète pour sa femme qui ne veut plus rester seule. Micheline est de plus en plus terrorisée. Une amie leur parle d’un groupe d’enquêteurs paranormaux que le couple décide de contacter. Les enquêteurs se rendent rapidement chez Micheline et Bertrand. Ils tentent aussitôt le contact avec l’entité malsaine. Sa présence irradiante et maléfique fait vite réagir le détecteur de champs électromagnétiques. « Je suis l’âme de cette maison. Elle m’appartient. Je l’ai construite en 1910. Je ne veux aucun locataire. Sortez d’ici ! » Après avoir pressenti l’emprise solide de cette entité sur la maison, un des enquêteurs réussit quand même à lui faire comprendre qu’elle n’appartient plus à ce monde et qu’elle fait peur à ses nouveaux occupants, qui aiment les lieux et veulent en prendre soin. Il lui explique qu’elle se doit de rejoindre la grande lumière et de laisser exister les vivants en paix. Le spectre s’accroche encore, propulse une lampe sur le mur, égratigne le bras de l’un des enquêteurs, mais il finit quand même par s’incliner devant leur insistance et leur esprit de persuasion. Un peu malgré elle, la bête fantôme quitte alors la maison, emportée soudain dans un voile de fumée de sauge. Le soir suivant, Micheline, encore ébranlée par cette aventure, s’assoit dans son fauteuil devant sa baie vitrée préférée. Est-ce que le calme sera enfin revenu ? Elle s’inquiète encore. Mais elle se sent déjà mieux. Les minutes passent. La soirée aussi. En toute quiétude. Enfin. Elle sourit. Oui, elle se sent vraiment bien. À la fenêtre, elle contemple la première neige qui virevolte à gros flocons dehors. Sa demeure baigne enfin dans la paix. L’hiver sera calme, elle le sait, elle le sent. Elle en est soulagée.
Nous connaissons tous la célèbre émission télévisée améri-caineChasseurs de fantômes(Ghost Hunters) qui fait fureur
10
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents