De la sagesse des Imams
103 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

De la sagesse des Imams , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
103 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre rassemble plusieurs conférences prononcées par Mortada Motahari à différentes occasions.Il explore la vie des « Imams purs », issus de la maison et descendance du Prophète de l'islam, marquée du sceau de l'infaillibilité. Depuis le premier d'entre eux, l'Imam 'Alî ibn Abî Tâlib, le « commandant des croyants », et ses deux fils l'Imam al-Hassan et l'Imam al-Hussein, le « maître des martyrs », jusqu'au dernier de cette lignée pure, l'Imam attendu et le Mahdî promis, en passant par les Imams Zayn al-'Abidîn, Ja'far al-Sâdiq, Mûsa al-Kâdhim, al-Ridâ, et al-'Askarî.L'auteur présente la méthode suivie et les épreuves traversées par chaque Imam dans son combat pour préserver la pureté originelle de l'islam, enseigner la doctrine islamique,et servir les intérêts des musulmans, sur les plans intellectuel, religieux, politique, culturel et social. Son analyse minutieuse et ses explications approfondies permettent de résoudre les contradictions qui ne sont qu'apparentes, en faisant apparaître les finalités communes, la sagesse prophétique, et l'esprit de justice et de vérité au service desquelles les Imams ont tous sacrifiés leur vie.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 28 octobre 2015
Nombre de lectures 23
EAN13 9791022501088
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0480€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Les Éditions Albouraq
– Études –
Dar Albouraq ©
Face à l’Université d’al-Azhar-Beyrouth
B.P. : 13/5384
Beyrouth-Liban
Tél / fax : 00 96 11 788 059
Site Web : www.albouraq.com
E-mail : albouraq@albouraq.com
Distribué par :
Comptoir de vente :
Librairie de l’Orient
18, rue des Fossés Saint Bernard
75005 Paris
Tél. : 01 40 51 85 33
Fax : 01 40 46 06 46
Face à l’Institut du Monde Arabe
Site Web : www.orient-lib.com
E-mail : orient-lib@orient-lib.com
Albouraq Diffusion Distribution
Zone Industrielle
25, rue François de Tessan
77330 Ozoir-la-Ferrière
Tél. : 01 60 34 37 50
Fax : 01 60 34 35 63
E-mail : distribution@albouraq.com
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous les pays à l’Éditeur.
1431-2010
ISBN 978-2-84161-412-7 // EAN 9782841614127
De la sagesse des Imams

Par le martyr Mortada Motahari
Traduit à partir de l’arabe Par Fadwa Al-Khalili
Préambule
Le livre que vous avez entre les mains, chers lecteurs, est composé de plusieurs conférences que le martyr Motahari a prononcées en des lieux et des moments différents. Il se compose d’une introduction et de huit chapitres :
Le premier chapitre est une conférence ayant pour titre « les problèmes de l’Imam ‘Alî », prononcée le 21 ramadan 1390 dans la husayniyé al-Irshad.
Le second reprend deux conférences ayant pour thème « le traité de paix de l’imam al-Hassan » prononcées au mois de rabî‘ en 1350 au siège de l’Association islamique des médecins.
Le troisième est composé d’une courte étude sur l’Imam Zayn al-‘Abidîn que maître Motahari avait prononcée sous le titre de « la légende des treize » le 25 Muharram 1390, à Husayniyé al-Irshad.
Le quatrième chapitre reprend une étude sur l’Imam al-Sâdiq et la question du califat, suite à la conférence sur le traité de paix de l’imam al-Hassan et une étude sur « la question de la wilâya au temps de l’Imam al-Rida », conférences prononcées au siège de l’Association islamique des médecins.
Le cinquième chapitre est une conférence intitulée « les causes du martyre de l’Imam Mûsa al-Kâdhim » prononcée le 24 rajab en 1389, à la husayniyé al-Irshad.
Le sixième chapitre renferme une étude sur la question de « la nomination de l’Imam al-Rida à la succession du calife », objet de deux conférences prononcées au siège de l’Association islamique des médecins.
Le septième chapitre reprend une conférence intitulée « Un mot sur l’Imam al-Hassan al-Askarî » prononcée dans le cadre d’une série de conférences sur la vie du prophète, en 1354 (hijri shamsi).
Le huitième chapitre est composé de deux conférences sur l’Imam al-Mahdî, la première intitulée « une justice entière et parfaite », prononcée le 14 shaabân 1390 h. Et la seconde intitulée « Le Mahdi promis », prononcée une semaine plus tard, et toutes les deux à Husayniyé al-Irshad.
Comme le laisse entendre le titre du livre, choisi par le comité qui supervise la publication des œuvres du maître martyr, ce livre est une exploration de la biographie des imams purifiés. Il est évident que la narration de la biographie entière des imams purifiés et l’étude dans toutes ses dimensions, exigent des œuvres monumentales qu’un seul individu est incapable d’assumer.
Introduction
Comparaison entre la voie de l’imam al-Hussayn et celle des autres imams… l’arcane (ou la dissimulation)
Un thème mérite la recherche et l’étude, c’est celui de la comparaison entre la voie du maître des martyrs avec celle des autres imams purifiés. Certains peuvent considérer que la voie de l’imam al-Hussayn est en contradiction avec celle des autres infaillibles, tels que l’imam al-Hassan, l’Imam al-Bâqir ou l’imam al-Sâdiq, et même la voie du commandant des croyants, que les prières de Dieu soient sur eux tous, et considérer que l’imam al-Hussayn a adopté une méthode différente des autres imams.
Ces considérations suscitent dans les esprits un problème de taille qui semble insoluble, car il ne devrait pas y avoir de contradictions entre les infaillibles, et de plus, il faudrait que le partisan sache comment se comporter, dans la pratique. Quelle méthode adopter ?
Pour mieux clarifier le sujet, je dirai : la méthode utilisée par les shiites dans leur comportement avec les autres, et notamment les gouverneurs iniques, découle d’un thème que les responsables religieux ont montré et sur lequel ils ont insisté, c’est la méthode de l’arcane, de sorte que les termes « shiite » et « arcane » sont devenus indissociables, l’un impliquant l’autre. Tous les imams ont pratiqué et conseillé l’arcane.
Comment alors l’imam al-Hussayn s’est-il révolté et a contredit le principe de l’arcane ?
Si l’arcane est un droit, pourquoi l’imam al-Hussayn ne s’y est pas conformé, bien que les conditions prévalant à l’époque exigeaient l’arcane, du moins en apparence ? Si l’arcane n’est pas un droit, pourquoi les autres imams y ont eu recours, et l’ont même ordonnée ?
Cette question fait partie de la recherche sur les fondements, que l’on tienne ou non compte de l’accord entre les imams à son propos. Du point de vue de la théologie ou de la science des fondements, nous pouvons étudier si l’arcane peut être un droit et si elle est conforme à la raison et au Coran.
Nous devons d’abord dire que, malgré la réputation faisant de l’arcane une particularité shiite, ce qui n’est pas vrai, l’arcane se retrouve aussi chez les non shiites. Cette question ressemble à celle de l’altération du Coran, que certains considèrent comme une spécificité shiite, mais en réalité, même si des shiites clament l’altération du Coran, des sunnites, et non moins nombreux, affirment la même chose. Nous n’en parlons qu’à titre d’exemple, car nous ne voulons pas discuter de cette question.
Le sujet que nous voulons aborder et discuter plus largement est celui de l’adoption de l’arcane. Sur d’autres sujets aussi, nous pouvons remarquer, au premier abord, une contradiction ou une opposition, dans la vie des imams, entre les uns et les autres. Par exemple, il est possible que le messager agisse d’une certaine manière, et que le commandant des croyants fasse la même action, mais d’une autre manière, ou que l’imam al-Bâqir ou l’imam al-Sâdiq choisissent encore d’autres méthodes pour mener la même action. Ces contradictions ou oppositions apparentes peuvent être abondamment perçues ou remarquées, j’en citerai quelques-unes en exemples. Puisque nous considérons que tous les imams sont infaillibles et que tous leurs actes, comme leurs paroles, sont des témoignages et preuves, comment pouvons-nous donc nous comporter ? Quelle biographie suivre ? Quel acte prendre en exemple ?
Du moment que nous admettons l’imamat des Ahlul-Bayt , et que nous considérons que leurs paroles et leurs actes sont des témoignages et preuves ( hujja ), et que nous admettons que le noble messager nous a ordonnés de nous y référer, nos textes et écrits religieux sont très riches : nous avons des paroles, des récits, des maximes morales et sociales, mais aussi des invocations de valeur élevée qui sont, en soi, une branche immense du savoir et des enseignements musulmans dans différents domaines.
Les études statistiques soulignent que les six sahihs utilisés par les sunnites ne contiennent pas autant de hadîths que le livre al-Kâfî, à lui tout seul, où le lecteur trouve plus de 16 mille hadîths. C’est pourquoi le shiite a besoin de recourir à la méthode de l’analogie et de l’approbation, entre autres, et les shiites en sont toujours fiers.
Je voudrai cependant souligner que cet aspect qui semble une fierté pour les shiites est en même temps source de faiblesse. On dit par exemple : puisque les shiites n’ont pas un seul imam, mais quatorze, et que des récits à propos de chacun d’eux ont été rapportés, par des méthodes et moyens divers, il en découle nécessairement de l’égarement, de la perplexité ou de l’anxiété, et par conséquent, ils tombent dans un état d’anarchie, ne sachant comment se comporter. Ce qui peut constituer un bon moyen pour ceux qui visent la perversion de la religion, recherchant une couverture légale dans les textes islamiques pour leurs actes suspects et leurs paroles tendancieuses. Tous ceux qui veulent planifier un acte néfaste, peuvent se référer à un hadîth ou acte d’un des imams en vue de confirmer la légitimité de son acte ou la justesse de son point de vie, sans tenir compte des conditions et circonstances de la parole ou de l’acte de l’imam cité.
Il en découle éparpillement et anarchie, la perte du fondement moral et social c

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents