Dieu révélé dans ses noms
38 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Dieu révélé dans ses noms , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
38 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Tout au long de la Bible les noms ont une signification beaucoup plus importante que dans notre culture actuelle. Presque tous les noms qui se trouvent dans la Bible ont une signification et une affectation particulière pour la personne qui le porte. Si cela est vrai pour les noms donnés aux hommes, cela lest encore plus pour les noms donnés à Dieu. Dans cette étude plus qu’enrichissante, Derek Prince vous amène à travers la Bible en traitant les noms spécifiques avec lesquels Dieu se révèle à son peuple. Il vous aidera à comprendre ce que nous pouvons connaître de Dieu à partir des différents noms qui lui sont donnés dans l’Ecriture.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2019
Nombre de lectures 13
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0132€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Dieu révélé
dans ses noms
 
 
 
Derek Prince
 
 
Originally published in English as a series of radiomessages under the title 'God revealed in His names' (RC040-RC041).
 
Traduit avec permission de Derek Prince Ministries International USA, P.O. Box 19501, Charlotte, North Carolina 28219-9501, USA.
 
Droits d'auteur traduction novembre 2006 DPM International. Tous droits réservés.
 
Traduit par Florence Boyer
 
Aucun extrait de cette publication ne peut être reproduit ou transmis sous une forme quelconque, que ce soit par des moyens électroniques ou mécaniques, y compris la photocopie, l'enregistrement ou tout stockage ou report de données sans la permission écrite de l'éditeur.
 
Sauf autre indication, les citations bibliques de cette publication sont tirées de la traduction Louis Segond "Nouvelle Edition".
 
Publié par Derek Prince Ministries France, 2006.
 
Dépôt légal: 4e trimestre 2006.

Pour tout renseignement:
DEREK PRINCE MINISTRIES FRANCE
Route d'Oupia, B.P.31, 34210 Olonzac FRANCE
tél. (33) 04 68 91 38 72 fax (33) 04 68 91 38 63
E-mail info@derekrpince.fr * www.derekprince.fr
 
Contenu
Contenu
CHAPITRE UN LES NOMS ONT UNE SIGNIFICATION
CHAPITRE DEUX L’UNITE DANS LA PLURALITE
CHAPITRE TROIS JEHOVAH
CHAPITRE QUATRE CELUI QUI POURVOIT
CHAPITRE CINQ CELUI QUI GUERIT
CHAPITRE SIX CELUI QUI EST NOTRE BANNIERE
CHAPITRE SEPT CELUI QUI EST NOTRE PAIX
CHAPITRE HUIT CELUI QUI EST NOTRE BERGER
CHAPITRE NEUF CELUI QUI EST NOTRE JUSTICE
CHAPITRE DIX CELUI QUI EST ICI
Du même auteur

 
CHAPITRE UN LES NOMS ONT UNE SIGNIFICATION
 
 
Le thème de ce livre est très enrichissant. Il s’agit de "Dieu révélé dans ses noms". Cela va nous aider à comprendre ce que nous pouvons connaître de Dieu à partir des différents noms qui lui sont donnés dans l’Ecriture. Tout au long de la Bible les noms ont une signification particulière, en fait beaucoup plus importante que dans notre culture actuelle. Presque tous les noms qui se trouvent dans la Bible ont une signification et une affectation particulière pour la personne qui le porte.
 
Nous avons un exemple clair de cela avec les noms des trois patriarches, Abraham, Isaac et Jacob. Deux d’entre eux ont vu leur nom changé par Dieu. Tout d’abord Abraham, son nom est passé d’Abram à Abraham. Abram signifie "père élevé" et Abraham "père d’une multitude". Jacob est passé de Jacob à Israël. On admet généralement que Jacob signifie "trompeur" et Israël soit "un prince avec Dieu" soit "celui qui a lutté avec Dieu". Dans tous ces deux cas le changement de nom correspondait à une période de crise dans la vie de la personne, avec un effet décisif sur la destinée et le développement de son caractère. En résumé, le nom est en rapport avec la destinée et le caractère.
 
Vous pourriez vous demander pourquoi Isaac n’a pas changé de nom. La raison est intéressante; c’est en fait parce que Dieu a choisi le nom d’Isaac avant sa naissance. Ainsi le nom choisi par Dieu n’avait pas besoin de changer. Cela nous amène à penser que les noms dans la Bible sont très importants. Ils indiquent le caractère, la nature de la personne nommée.
 
Si cela est vrai pour les noms donnés aux hommes, cela l’est encore plus pour les noms donnés à Dieu. Le premier nom pour Dieu en hébreu dans l’Ancien Testament, c’est "Elohim". Ce nom se trouve de façon significative dans le premier verset de la Bible, Genèse 1:1:
 
"Au commencement, Dieu (Elohim) créa les cieux et la terre."
 
Nous trouvons ensuite le mot Elohim environ 2500 fois dans la Bible, dans l’Ancien Testament. Nous en concluons de manière évidente que la Bible est un livre centré sur Dieu. C’est pour cette raison qu’il attire continuellement la race humaine.
 
Ce qui est très intéressant, à propos du mot Elohim, c’est que c’est un pluriel. La terminaison "im" en hébreu est la terminaison du pluriel. Tout comme nous mettons un "s" en français à la fin d’un nom pour former le pluriel, en hébreu, on met "im" à la fin des noms masculins pour former le pluriel.
 
En fait, il existe une forme singulière pour ce mot qui est Eloah. Ainsi le singulier est Eloah, et le pluriel Elohim. La forme au singulier Eloah se trouve plus de 50 fois dans la Bible, la plupart du temps dans le livre de Job. Le livre de Job est probablement le plus ancien livre de la Bible et cela indique qu’Eloah est une forme ancienne qui a peu à peu disparue.
 
Ce qui est encore remarquable à propos du mot Elohim, c’est que ce pluriel est généralement suivi par un verbe au singulier. Reprenons l’exemple du verset que nous avons cité plus haut, Genèse 1:1:
 
"Au commencement, Dieu (pluriel) créa..."
 
Le verbe "créa" est au singulier. Ainsi, normalement le verbe qui suit Elohim (Dieu) est au singulier. Pourtant, il y a des cas très intéressants où il est suivi par un verbe au pluriel. L’un des plus intéressants se trouve dans Genèse 20:13 où Abraham parle et dit:
 
"... Dieu (Elohim) me fit errer loin de la maison de mon père..."
 
Ici, la phrase verbale "me fit errer" est au pluriel. Il est évident qu’Abraham parle bien du véritable Dieu qui lui est apparu et il déclare: "Dieu me fit errer (pluriel) loin de la maison de mon père."
 
Il est intéressant de noter qu’à ce moment là Abraham s’adressait à un roi païen. Peut être a-t-il adapté son langage à la pensée de ce roi. Il y a donc cet équilibre intéressant entre le singulier et le pluriel qui commence dès que le nom de Dieu est mentionné dans la Bible.
Eloah, le singulier d’Elohim, pluriel, vient du mot El. La signification de base du mot El, c’est la puissance. Il est utilisé par exemple, avec cette signification dans Genèse 31:29 où Laban parle à Jacob. Ils ont une sorte de différent pour ne pas dire plus. Laban dit à Jacob:
"Ma main est assez forte pour vous faire du mal..."
 
Plus littéralement, il est dit "Il est dans la puissance de ma main de vous faire du mal." Le mot puissance ici est El, le même mot qui est utilisé pour Dieu. Ainsi, la connotation de base ou l’association de ces mots – El, Eloah, Elohim - venant tous d’une même racine El, a la signification de base de "celui qui est puissant". Le pluriel Elohim suggère la totalité de tout ce Dieu. Cela est exprimé dans un verset du Nouveau Testament, dans Romains 1:20. Paul dit ceci:
 
"En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables."
 
Paul dit que certains aspects de Dieu sont manifestés dans la création. Il les appelle les "perfections invisibles." Il les définit ensuite comme "sa puissance éternelle et sa divinité". C’est vraiment ce qu’Elohim veut dire: la puissance éternelle de Dieu et sa divinité. Il est intéressant de voir que dans le passage de Romains 1:20 la Bible de Jérusalem utilise cette expression: "puissance et déité" (traduction littérale de l'anglais, n.d.t.). En un sens, la façon la plus explicite pour traduire Elohim serait déité car nous devons prendre en compte la forme pluriel. Cela résume tout ce Dieu, la totalité de tout ce qu’est Dieu.
 
Ce mot "Elohim" s’applique aussi dans la Bible aux personnes autres que le véritable Dieu. Mais c’est toujours pour une raison bien particulière. Des personnes ou des choses créées qui, dans une certaine mesure, manifestent les attributs associés à Dieu en tant qu’Elohim –en particulier sa puissance, sa majesté et son autorité. Par exemple, dans le Psaume 8:6, le psalmiste dit:
 
"Tu l’as fait de peu inférieur aux anges, et tu l’as couronné de gloire et d’honneur" (Darby)
 
C’est en général interprété comme l’annonce prophétique de l’incarnation de Jésus en tant qu’homme. Mais il est dit: "Tu l’as fait de peu inférieur aux anges" et il utilise le mot hébreu Elohim. Une autre traduction dit "dieu', ou même "Dieu". Il y a donc une certaine flexibilité, mais on s’accorde généralement pour dire qu’il s’agit des anges. Ainsi le mot Elohim est ici employé pour désigner des anges.
 
Il s’applique aussi à des juges humains. Dans Exode 22:9 la loi de Moïse dit ceci:
 
"Dans toute affaire d’infidélité touchant un bœuf, touchant un âne, touchant un mouton, touchant un vêtement, touchant toute chose perdue dont on dira, C’est cela, – l’affaire des deux parties viendra devant les juges; celui que les juges condamneront fera compensation au double à son prochain." (Darby)
 
Le mot "juges" est en hébreu Elohim. Ainsi le nom Elohim s’applique à des juges humains parce qu’ils dispensent la justice de Dieu.
 
Il s’applique aussi aux dirigeants. Psaume 82:1:
 
"Dieu se tient dans l’assemblée de Dieu; il juge au milieu des juges." (Darby)
 
Pour 'juges', c’est encore le mot Elohim.
 
Dans Exode 12:12 il s’applique à des principautés et à des puissances sataniques. Dieu dit:
 
"Cette nuit-là, je passerai dans le pays d’Egypte, et je frapperai tous les premiers-nés du pays d’Egypte, depuis les hommes jusqu’aux animaux, et j’exercerai des jugements contre tous les dieux de l’Egypte. Je suis l’Eternel."
 
Dans ce cas, les dieux sont les ennemis du véritable Dieu et de son peuple. Il s’agit sans aucun doute des principautés et des puissances sataniques, des dirigeants de Satan dans son royaume satanique –mais ils sont appelés dieux.
 
Nous voyons donc que le mot Elohim s’applique aux anges, aux juges humains, aux anges sataniques. Car dans une certaine mesure, ils manifestent des caractéristiques associées à Dieu –qui sont la puissance, la majesté, la droiture, la justice, l’éternité, l’être céleste. Cela peut se résumer je crois en un mot: déité.
 
Dans le chapitre suivant, nous allons parler un peu plus de cet aspect unique de Dieu comme nous le révèle la Bible, la combinaison de l’unité et de la pluralité.

CHAPITRE DEUX L’UNITE DANS LA PLURALITE
 
 
Dans le chapitre précédent j’ai parlé du premier nom de Dieu dans l’Ancien Testament, Elohim. Il apparaît environ 2500 fois dans les 39 livres de l’Ancien Testament. La Bible est un livre centré sur Dieu pour l’humanité assoiffée de Dieu. Quelque part au plus profond de chaque être humain il y a un puissant désir de connaître la vérité sur Dieu. La Bible est le seul livre qui puisse vraiment satisfaire cette soif. C’est pourquoi elle reste le best-seller absolu de tous les livres jamais écrits.
 
Nous avons vu, tout d’abord qu’Elohim est le premier nom donné à Dieu en hébreu dans l’Ancien Testament. Ensuite, que c’est un pluriel mais qu’il est généralement suivi par un verbe au singulier. Troisièmement, qu’il est associé à la puissance, à la majesté, à la droiture à la justice, à l’éternité et aux lieux célestes. Quatrièmement, qu’il s’applique également à des êtres créés qui manifestent un ou plusieurs aspects de ces caractéristiques. Par exemple, les anges (les bons ou les mauvais) les dirigeants et les juges.
 
Nous avons résumé la signification d’Elohim par l’expression "la totalité de tout ce qu’est Dieu" ou "déité."
 
Dans ce chapitre, je vais aborder un aspect particulier de Dieu, révélé dans le nom Elohim, un aspect qui est absolument unique dans la révélation biblique de Dieu, un aspect qui ne se trouve dans aucun autre livre ou religion. Cet aspect unique de Dieu révélé dans le nom Elohim est la combinaison de l’unité et de la pluralité au sein même de la nature de Dieu.
Revenons à Genèse 1:1:
 
"Au commencement Dieu créa les cieux et la terre."
 
Je vous ai fait remarquer qu’il y avait une sorte d’aberration grammaticale.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents