Guide de thérapie par les anges
136 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Guide de thérapie par les anges

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
136 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Doreen Virtue enseigne sa formation de praticien en thérapie par les anges depuis 1997. Elle a aidé des milliers de personnes à apprendre l’art de la guérison spirituelle et des lectures psychiques en collaboration avec les anges et les archanges. Elle rassemble aujourd’hui dans un guide exhaustif les outils, les secrets et les exercices qu’elle enseigne à ses étudiants. Que vous fassiez profession de la guérison ou que vous souhaitiez simplement peaufiner vos dons spirituels innés, ce manuel est un ouvrage de référence essentiel auquel vous pourrez vous reporter très souvent.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 juillet 2012
Nombre de lectures 64
EAN13 9782896832798
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0057€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Copyright © 2011 Doreen Virtue Titre original anglais : The Angel Therapy Handbook Copyright © 2012 Éditions AdA Inc. pour la traduction française Ce livre est publié avec l’accord de Hay House, Inc.

Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.

Syntonisez Radio Hay House à www.HayHouseRadio.com
Éditeur : François Doucet Traduction : Sylvie Fortier Révision linguistique : L. Lespinay Correction d’épreuves : Suzanne Turcotte, Carine Paradis Conception de la couverture : Matthieu Fortin Photo de la couverture : © Thinkstock Mise en pages : Sébastien Michaud ISBN papier 978-2-89667-512-8 ISBN PDF numérique 978-2-89683-278-1 ISBN Epub 978-2-89683-279-8 Première impression : 2012 Dépôt légal : 2012 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque Nationale du Canada

Éditions AdA Inc.
1385, boul. Lionel-Boulet
Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7
Téléphone : 450-929-0296
Télécopieur : 450-929-0220
www.ada-inc.com
info@ada-inc.com

Diffusion
Canada : Éditions AdA Inc.
France : D.G. Diffusion
Z.I. des Bogues
31750 Escalquens — France
Téléphone : 05.61.00.09.99
Suisse : Transat — 23.42.77.40
Belgique : D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99

Imprimé au Canada

Participation de la SODEC.

Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition (PADIÉ) pour nos activités d’édition.
Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.

Virtue, Doreen, 1958-

Guide de thérapie par les anges Traduction de : The angel therapy handbook. ISBN 978-2-89667-512-8 1. Guérison par la foi. 2. Anges - Miscellanées. I. Titre.

BL65.M4V57314 2012 203’.1 C2011-942438-X

Version ePub: www.Amomis.com

Table des matières

Introduction : Les débuts de la thérapie par les anges
partie i : Entrer en contact avec les anges et les archanges
Chapitre 1 : Les anges
Chapitre 2 : Les archanges
Chapitre 3 : Médiumnité et êtres chers disparus
partie ii : Méthodes de la thérapie par les anges
Chapitre 4 : Dialoguer avec les anges
Chapitre 5 : Les quatre « clair »
Chapitre 6 : Clairvoyance ou vision claire
Chapitre 7 : Clairsentience ou ressenti clair
Chapitre 8 : Claircognition ou pensée claire
Chapitre 9 : Clairaudience ou audition claire
Chapitre 10 : Comment faire une lecture angélique
Chapitre 11 : Cartes oracles et autres méthodes divinatoires
Chapitre 12 : Guérir avec la thérapie par les anges
partie iii : Vous êtes un guide et un guérisseur spirituel
Chapitre 13 : Les artisans de lumière et le but de votre vie
Chapitre 14 : Les gestes à poser immédiatement
Chapitre 15 : Vous faire connaître
Chapitre 16 : Vous êtes un conférencier professionnel
Chapitre 17 : Vous êtes un guérisseur spirituel
Chapitre 18 : Soins personnels pour les guides et guérisseurs spirituels

Postface : Vous êtes un guide et un guérisseur spirituel !

Notes de référence

Annexes
— Spécialités des archanges
— Couleurs du halo des archanges
— Cristaux et gemmes associés aux archanges
— Signes astrologiques associés aux archanges

À propos de l’auteure
Introduction

Les débuts de la thérapie par les anges
E nfant, j’entrais en contact avec les anges chaque fois que je me sentais seule, triste, malade ou effrayée. Ils m’apparaissaient sous forme de lumières colorées et dansantes, rappelant de grosses ampoules d’arbre de Noël, et évoluaient avec grâce autour de moi. Je sentais qu’ils étaient d’une autre dimension et j’entendais en leur présence des notes de musique sublimes et surnaturelles. Je ne savais qu’une chose sur eux : ils étaient réconfortants.
J’ai grandi dans un foyer chrétien non traditionnel, nous combinions l’étude des guérisons de Jésus décrites dans la Bible avec des visualisations et des affirmations positives. Mes parents appliquaient ces méthodes au quotidien. Ainsi, lorsque nous avons eu besoin d’une nouvelle voiture pour remplacer notre guimbarde du moment, ils nous ont demandé, à mon frère et à moi, de visualiser une nouvelle voiture pour la famille. Mon père a même acheté un modèle miniature de la voiture qu’il souhaitait avoir (il l’a peinte en brun car c’était la couleur qu’il voulait). Peu après, nous avions bel et bien une nouvelle voiture brune dans l’entrée, exactement telle que nous l’avions visualisée.
Je me souviens que ma mère avait l’habitude de prier pour guérir nos maladies et nos blessures d’enfant. Elle priait aussi devant notre laveuse défectueuse ou notre voiture en panne jusqu’à ce qu’ils se remettent à fonctionner. Elle n’adressait ses prières qu’à Dieu et à Jésus. Les anges ne faisaient partie de notre vocabulaire qu’à Noël et à la Saint-Valentin, mais même dans ce cas, leur rôle n’était que secondaire.
Tout au long de mon enfance, j’ai bénéficié de la présence des anges. En plus de recevoir leurs visites réconfortantes sous forme de lumières dansantes, je faisais des rêves pénétrants, dont je garde encore le souvenir, dans lesquels je visitais le monde et les autres planètes en compagnie d’un homme sage. Je me rappelle particulièrement le rêve dans lequel un sage m’a amenée à un endroit qu’il a appelé l’Équateur, où il m’a montré le grand fleuve de lave à l’éclat rougeoyant qui y coulait.
Un jour, je devais avoir six ou sept ans, je marchais sur le trottoir en route vers la classe de religion du dimanche, et en arrivant devant l’église fréquentée par ma famille, j’ai eu brusquement la sensation d’être traversée par une énergie angélique venue d’une autre dimension. J’ai senti que je m’envolais très haut au-dessus du trottoir, et en baissant les yeux, j’ai été stupéfaite de me voir là en-dessous ! Je voyais mon corps debout, immobile, sous moi. J’ai eu l’impression que le temps s’arrêtait un instant et une voix d’homme désincarnée m’a demandé de m’observer. Puis elle a ajouté :
Cette séparation du corps et de l’esprit : voilà ta mission.
Tout aussi brusquement, je me suis retrouvée dans mon corps, perplexe devant ce que je venais de vivre.
* * *
J’ai reçu des visites angéliques toute ma vie. Par ailleurs, je voyais clairement des personnes qui n’étaient pas là, d’après mon entourage. Je sais aujourd’hui que j’étais médium à un très jeune âge.
On se moquait de moi parce que j’étais bizarre et différente. Étant par nature une enfant timide et sensible, je partageais rarement ces expériences étranges afin d’éviter qu’on m’ostracise encore plus.
Par contre, j’avais beaucoup de conversations privées avec mes guides. Ainsi, en arrivant à l’âge adulte, comme je faisais beaucoup trop la fête, ils m’ont clairement dit que je gaspillais ma vie comme si je la jetais aux ordures. J’ai été très marquée par cet avertissement et j’ai décidé de mettre de l’ordre dans ma vie. Quelques années plus tard, lorsque je me suis remise à boire du vin, j’ai distinctement entendu une voix dire : « Arrête de boire et lis Un cours en miracles ! » J’ai suivi ce conseil pour mon plus grand bien et plaisir.
Mes guides se manifestaient souvent dans les périodes difficiles pour me donner un coup de main. Par exemple, quand j’étais jeune mère monoparentale, je vivais une situation financière très précaire. Et pourtant, chaque fois que j’avais besoin d’argent pour payer les factures ou acheter de la nourriture, il en apparaissait comme par magie. Je trouvais un billet de 100 dollars par terre ou je gagnais un concours, toujours à temps pour nourrir ma famille ou payer le loyer.
Les anges m’aidaient à organiser ma vie afin que je me sente relativement heureuse et en santé. Quoi qu’il en soit, je ne confiais qu’à mes amis les plus intimes et à ma parenté la plus proche mes visions et l’inspiration divine que je recevais.
J’ai fait des études universitaires à temps partiel, tout en travaillant le jour comme secrétaire dans le domaine de l’assurance et en élevant mes deux fils. C’était beaucoup de travail, mais je me sentais poussée à étudier la psychologie et j’ai persévéré. J’ai finalement obtenu un bacca­lauréat et une maîtrise en psychologie du counseling à l’université Chapman du comté d’Orange en Californie. Tout en poursuivant mes études, j’ai commencé à faire du bénévolat dans un centre de soins pour patients alcooliques et toxicomanes à Palmdale en Californie. En fin de compte, le centre m’a engagée comme thérapeute à temps plein.
J’ai quitté ce poste pour assumer la direction du centre pour adolescents alcooliques et toxicomanes (TADAC) de Lancaster en Californie. Comme je me passionnais pour le domaine des troubles de l’alimentation, j’ai fini par quitter le TADAC pour travailler sous l’égide du docteur John Beck, un psychiatre local. Le docteur Beck m’a aidée à mettre sur pied une clinique externe pour les troubles de l’alimentation, le Victory Weight Management Center . J’ai établi une pratique prospère et aidé les outremangeurs compulsifs à perdre du poids grâce au counselling, à la visualisation et aux affirmations. Je faisais également des « lectures psychiques » à ma clientèle, sans leur laisser savoir que les renseignements qui les concernaient m’étaient transmis par clairvoyance.
J’ai compilé mes études de cas pour en faire un livre intitulé The Yo-Yo Diet Syndrome que mon agent chez William Morris a vendu aux éditeurs d’HarperCollins. Cette parution m’a entraînée dans un tourbillon d’activités, où je donnais des entrevues aux médias et parlais des troubles de l’alimentation. Au fil du temps, mon horaire de tournée est devenu tellement chargé que je n’ai plus eu le temps de me consacrer à ma pratique et au centre. Une thérapeute qui travaillait avec moi a pris la relève, si bien que j’ai pu m’investir dans l’écriture, la recherche et les conférences.
J’ai continué d’écrire des ouvrages de psychologie et des articles sur les troubles de l’alimentation et les relations interpersonnelles. Je faisais également des apparitions fréquentes à la radio et à la télévision, dans des émissions comme Donahue, Geraldo et Ricki Lake . Je voyageais tellement que les préposés de la billetterie du comptoir de l’United Airlines à l’aéroport de Los Angeles me saluaient par mon nom, ce qui est remarquable compte tenu du fait qu’ils voient des milliers de clients chaque jour.
Et pourtant, en dépit de ma réussite apparente, je ressentais un vide intérieur. J’avais le sentiment de passer à côté du but de ma vie. Oui, j’aidais les gens. Mais ce n’était pas « cela ». J’ai travaillé dans d’autres hôpitaux et cliniques, mais j’avais l’impression d’être un hamster qui court en rond et de ne jamais pouvoir me rattraper. Je ne me sentais pas dans mon assiette, mais je ne savais pas quoi faire pour aller mieux.
J’ai pensé qu’une pratique privée conviendrait peut-être mieux à mon tempérament. J’ai donc quitté les cliniques et les hôpitaux et j’ai commencé à donner des consultations par téléphone et en rencontre individuelle. Je me sentais un peu plus heureuse, mais mon vide intérieur persistait. Je reconnaissais ce sentiment, cette « angoisse existentielle » qui fait que l’on cherche un sens, un but... l’assurance que nos actions sont significatives.
Ma voix intérieure s’entêtait à me conseiller d’enseigner des sujets touchant la spiritualité, mais je résistais à cause du souvenir des moqueries que j’avais subies, parce que j’avais été considérée comme une enfant étrange. J’ai donc fait un compromis en incorporant certains principes spirituels dans mes livres et mes articles. Cependant, de façon générale, je conservais une apparence de « normalité », tout en faisant face en privé à mon sentiment d’angoisse grandissant qu’il manquait quelque chose à ma vie.
On dit que certains doivent « toucher le fond » de façon dramatique avant d’entendre l’appel qui les enjoint d’écouter leur voix intérieure. À ce stade de ma vie, j’en faisais partie ! Le 15 juillet 1995 a été le jour de mon appel et il a changé ma vie à jamais.
J’étais à la maison, à Newport Beach en Californie, en train de m’habiller, quand j’ai entendu une voix d’homme, claire et sonore, me dire à l’oreille droite : « Tu devrais relever la capote de ta voiture, sinon on va te la voler ».
Je comprenais ce que disait la voix. Ma BMW 325i blanche était au garage, sa capote de toile noire était ouverte pour exposer son garnissage blanc intérieur. Décapotée, la voiture était voyante et attirait l’attention, mais une fois la capote relevée, personne ne la remarquait.
Je n’ai jamais remis en question la réalité de la voix ou cru qu’il était étrange d’avoir un échange avec une voix désincarnée. Au lieu de cela, j’ai répondu que le moteur électrique commandant la capote de la voiture était défectueux et que je n’avais aucun moyen de la relever.
Au lieu de discuter, la voix a redit : « Tu devrais relever la capote de ta voiture, sinon on va te la voler ». Quand j’ai répété que je ne pouvais pas relever la capote manuellement, la voix a suggéré : « Demande à Grant de le faire, dans ce cas ».
Interloquée, j’ai eu tout à coup le sentiment de me trouver dans un aquarium. La voix, l’ange, savait que mon fils Grant, alors âgé de 14 ans, se trouvait dans sa chambre. Et en vérité, il aurait probablement pu relever la capote à la main.
Quoi qu’il en soit, toute cette histoire me rendait nerveuse, en outre, je risquais d’arriver en retard à l’église. J’ai donc dit au revoir à Grant et je me suis précipitée en courant hors de la maison, tout en récitant en silence des prières de protection. En route vers l’église, j’ai visualisé ma voiture entourée de lumière blanche. Je sais aujourd’hui que cette invocation est une façon de demander la protection des anges, puisque les anges sont des créatures de lumière blanche vivantes et intelligentes.
En filant sur le boulevard Lincoln dans la ville d’Anaheim, j’ai senti une énergie lourde et négative, comme si on avait versé de la peinture toxique sur moi et ma voiture. Ma première pensée a été : J’ai été repérée ! , exactement comme une proie dans le viseur du chasseur. J’ai prié plus intensément en entrant dans le stationnement de l’église.
Je me suis garée, j’ai attrapé mes clés, mon sac à main et une enregistreuse que j’avais apportée pour enregistrer les messages livrés à l’église, et je suis descendue de la voiture. À ce moment-là, j’ai entendu derrière moi une voix d’homme exiger, en m’invectivant, que je lui remette mes clés et mon sac.
En me retournant, j’ai vu un type à l’œil mauvais pointer ce qui ressemblait à un pistolet vers moi. Un autre homme était debout derrière lui, près d’une voiture avec le moteur en marche.
J’ai tout de suite remarqué que l’homme le plus près était beaucoup plus petit que moi. La peur rendait ses yeux exorbitants. Intuitivement, j’ai su qu’en voyant ma voiture, il ne s’était pas attendu à ce que je sois si grande (je mesure près de 1 mètre 75 et je portais des talons hauts), étant déjà paniqué face à ce qu’il était en train de faire.
J’ai aussi compris que si je lui donnais mes clés comme il l’exigeait, j’en souffrirais sur le plan financier. Voyez-vous, ma voiture était entièrement payée et je n’avais qu’une assurance de responsabilité civile. Je n’avais pas la couverture qui m’aurait permis d’obtenir un remboursement en cas de vol, ce qui fait que j’étais déterminée à ne pas la laisser m’échapper !
À ce moment, la voix de l’ange, qui s’était adressée à moi plus tôt, m’a parlé de nouveau : « Hurle à tue-tête, Doreen ! » Cette fois, je n’ai pas discuté : j’ai hurlé de toutes mes forces et un cri a jailli des profondeurs de mes entrailles. La sensation était primale, comme si j’étais entrée en contact avec la femme des cavernes qui sommeillait en moi. Les yeux de mon agresseur se sont écarquillés davantage et il a fait un pas en arrière.
J’ai brandi mon enregistreuse dans sa direction et continué de hurler jusqu’à ce qu’une femme assise dans sa voiture dans le stationnement lève la tête et voit ce qui se passait. Elle s’est alors mise à klaxonner pour alerter les gens, et en entendant ce vacarme, plusieurs personnes sont sorties en courant de l’église. Comme le stationnement se remplissait de témoins, mes agresseurs ont sauté dans leur voiture et filé à toute vitesse.
Je suis tombée à genoux, tant à cause du choc que de la gratitude qui montait en moi. J’étais toujours en vie. J’avais toujours ma voiture et mon sac à main. La tête me tournait quand j’ai compris que la voix désincarnée avait su, une heure avant, que je serais menacée. Comment avait-elle pu savoir cela ?
Agenouillée dans le stationnement, j’ai remercié Dieu profusément d’avoir protégé ma vie et mes biens. J’avais reçu une leçon d’humilité en m’engageant dans une situation potentiellement mortelle, après avoir fait fi des avertissements de l’ange. J’ai alors fait le vœu de toujours écouter ma voix intérieure ! D’ailleurs, elle était claire : enseigner au plus grand nombre de gens possible, le plus vite possible, que les anges étaient bel et bien une réalité.
Le lendemain, 16 juillet 1995, j’étais invitée à donner une courte conférence et à signer mon livre, Constant Craving , dans un colloque sur l’alimentation santé à Las Vegas. Au lieu d’endosser le tailleur professionnel que je portais d’ordinaire, j’ai enfilé une de mes « robes de déesse » favorites et ajouté un collier de cristal. J’étais prête à faire ma sortie publique sur le plan spirituel et à montrer qui j’étais réellement !
J’ai commencé à parler des anges à ma clientèle en pratique privée et aux éditeurs des magazines pour lesquels j’écrivais. J’ai averti les producteurs que je ne viendrais sur le plateau de leurs émissions de radio et de télé que s’ils me laissaient parler de Dieu et des anges. Les producteurs de Leeza Gibbons, Donny & Marie , Rosanne Barr et The View ont accepté. Les autres ont apparemment retiré mon nom de leur fichier Rolodex. Quoi qu’il en soit, j’ai respecté mon entente et suivi mon inspiration d’enseigner sur les anges.
* * *
Mes clientes et clients semblaient régler leurs problèmes émotionnels rapidement avec l’aide des anges. Je me souviens en particulier d’une femme prénommée Martha : j’essayais depuis près d’un an de l’aider à surmonter sa tendance à manger de façon compulsive (par une approche thérapeutique conventionnelle). Martha venait du nord de la Californie, elle était directrice adjointe d’une école élémentaire du sud de la Californie. Elle était aussi la première de sa famille à faire des études universitaires et à devenir gestionnaire, ce qui représentait une grande source de fierté.
Un jour, Martha a fait une chute au travail et s’est blessée au dos. Son médecin a recommandé une chirurgie qu’elle voulait rejeter à cause de ses peurs face à l’anesthésie et aux répercussions sur sa santé. Elle a essayé la chiropractie, la massothérapie et le Reiki, mais sa douleur au dos persistait, au point qu’elle a dû s’aliter et n’a plus été capable de marcher autrement qu’avec une canne.
Après la tentative de vol de ma voiture dont j’avais été l’objet, j’ai commencé à faire intervenir les anges dans mes sessions avec mes clientes et clients. Martha ne faisait pas exception à la règle. Quelques jours avant la chirurgie prévue, je lui ai posé la question suivante : « Si vous pouviez entendre vos anges vous parler de votre dos, que pensez-vous qu’ils vous diraient ? »
J’avais déjà entendu les messages de ses anges, mais ils me guidaient pour que j’enseigne à Martha à les entendre elle-même. Ils m’avaient dit : « Si tu lui transmets notre message, elle ne te croira pas. Mais si elle l’entend elle-même, elle le croira et le suivra. »
Martha s’est regimbée en protestant qu’elle ne pensait pas pouvoir entendre ses anges. J’ai été inspirée de l’encourager avec douceur en lui disant que si elle pouvait ses anges : que lui diraient-ils à propos de son dos ? Les anges m’avaient dit que le fait de formuler la question comme une fantaisie de l’imagination aiderait Martha à se détendre, mais que le message serait tout à fait réel et non pas imaginaire.
Martha a soupiré en répondant timidement qu’elle croyait que les anges lui diraient qu’elle ne fait pas le bon travail et qu’elle vit trop loin de sa famille.
C’était à mon tour de soupirer, car c’était exactement ce que j’avais entendu ! J’ai senti, entendu et vu les anges nous applaudir toutes les deux, Martha et moi. J’avais aidé quelqu’un à entendre ses anges !
Le message était tout à fait juste, puisque Martha s’était plainte qu’il régnait un climat politique difficile dans l’établissement qui l’employait. Cependant, elle était terrifiée à l’idée de donner sa démission, étant donné que tous les membres de sa famille étaient très fiers de sa carrière !
Martha a obtenu un congé maladie de son médecin, ce qui lui a permis d’aller rendre visite à sa famille. Dès qu’elle est descendue de l’avion, elle a pu se redresser et marcher sans cette canne sur laquelle elle avait dû compter jusque là. Martha se sentait tellement bien en compagnie de sa famille qu’elle a pris la décision de chercher du travail près des siens.
Elle a soumis son curriculum à l’école élémentaire du quartier et a été engagée comme directrice en moins de deux semaines ! C’était une promotion par rapport à son poste précédent de directrice adjointe. Martha a accepté avec joie, annulé sa chirurgie et déménagé près de sa famille. À ce jour, elle est plus heureuse et en meilleure santé pour avoir suivi les suggestions de ses anges.
Mes autres clientes et clients ont obtenu des résultats positifs similaires après avoir reçu et suivi les messages de leurs anges. J’ai aussi reçu des instructions des anges concernant certaines méthodes de guérison, grâce auxquelles ma clientèle et moi-même avons obtenu des résultats remarquables.
Je me suis mise à écrire sur les messages des anges et j’ai décidé de demander à ma maison d’édition si elle était intéressée à publier ce matériel. Jusqu’ici, j’avais soumis des propositions étoffées pour demander officiellement à ma maison d’édition de bien vouloir considérer un nouveau livre. Cette fois, mon intuition m’a poussée à envoyer un courriel d’un paragraphe décrivant mon nouveau livre intitulé La thérapie par les anges. Étonnamment, le président de la maison d’édition a tout de suite accepté de publier mon livre, même s’il ne savait pas plus que moi quel en serait le contenu.
Toutefois, en rédigeant mon ouvrage, j’ai souffert de terribles maux de tête, ce qui ne m’arrive jamais. Comme j’en avais pris l’habitude depuis peu, j’ai demandé conseil à mes anges. Ils m’ont expliqué qu’étant donné que je canalisais des messages angéliques d’un niveau vibratoire élevé pour la rédaction de mon livre, et que mon régime alimentaire était de vibration inférieure, ceci provoquait un choc de fréquences pareil à une tempête dans un système météorologique.
Ils ont ajouté que ma consommation effrénée et quotidienne de chocolat faisait baisser mes vibrations. Ils m’ont expliqué que mes fringales étaient l’expression de ma soif d’amour et que je ne pouvais recevoir le véritable amour que sur le plan énergétique et non à travers les aliments.
Cependant, mes fringales étant quotidiennes, et je ne savais que faire. J’ai donc fait appel aux anges. L’archange Raphaël, ange de la guérison, m’est apparu et a pointé un index grassouillet en direction de mon front, entre mes yeux. J’ai vu et senti mon front absorber des vagues de lumière d’un vert éclatant. La sensation était agréable, pareille à un massage très doux.
Le lendemain, je n’ai pas eu envie de chocolat. C’était en 1996, et depuis ce temps, je n’ai plus eu envie ou mangé de chocolat. Selon moi, c’était un miracle, parce que j’en avais mangé quotidiennement, presque toute ma vie ! (En passant, mon acné chronique a disparu grâce à mon régime alimentaire sans chocolat.)
* * *
Chaque fois que j’apprenais une nouvelle méthode de guérison angélique, je m’en servais pour aider ma clientèle. Bien qu’à une certaine époque, j’aie craint l’ostracisme en m’exprimant ouvertement à propos des anges, c’est plutôt le contraire qui s’est produit, si bien que mon agenda s’est vite rempli de clients et de conférences. Mon carnet de rendez-vous pour faire une lecture angélique était rempli presque trois ans d’avance ! J’ai compris qu’à moins de prendre mon emploi du temps en main, mon calendrier se remplirait progressivement... et indéfiniment.
Je suis donc allée marcher sur la plage pour prier sur la situation. J’ai tout remis à Dieu en disant : « J’ai confiance que Vous connaissez la solution parfaite pour équilibrer mon horaire. » J’ai tout de suite reçu une vision et compris ce que je devais faire : je devais enseigner à d’autres à faire des lectures angéliques et à pratiquer la thérapie par les anges.
Au départ, mes cours étaient intitulés « ateliers de formation de conseiller spirituel certifié » ; par la suite, je les ai renommés « ateliers de formation en thérapie par les anges 1 » ( Angel Therapy Practitioner® ). J’ai aussi élaboré un programme modifié, Angel Intuitive® , que je donne uniquement en Australie.
Par conséquent, ce guide couvre les méthodes et les messages que j’enseigne dans mes cours. Une partie de la documentation contenue dans ces pages est tirée de mes autres ouvrages, afin de m’assurer que ce guide offre un aperçu complet de la thérapie par les anges. Je prie pour que ce livre soit une ressource qui vous éveille à votre lien cristallin avec le Divin et qu’il vous entraîne sur la voie du but de votre vie.
Avec amour,
Doreen Virtue

1 . N.d.T. : Les appellations Angel Therapy, Angel Therapy Practitioner, ATP, Angel Intuitive et Angel Therapist sont des marques de commerce internationales. Seules les personnes qui ont complété la formation de Doreen Virtue en thérapie par les anges, ou canal de communication angélique, en détiennent le droit d’utilisation.
partie i

Entrer en contact avec les anges et les archanges
Chapitre 1

Les anges
A vant de plonger dans l’étude de la thérapie par les anges, définissons d’abord nos termes afin d’établir une base de connaissances fondamentales sur le sujet.
Selon nos termes, un « ange » est une entité céleste (non matérielle) dépourvue d’ego qui est un messager de Dieu. En fait, le mot ange vient du grec et se traduit par « messager de Dieu ». Les anges sont les messagers de l’amour et de la guidance du Ciel.
Clairvoyante depuis toujours, j’ai constaté que chaque personne possède au moins deux anges gardiens. Plusieurs en ont davantage, soit parce qu’elles ont demandé des anges additionnels ou que d’autres personnes en ont fait la demande en leur nom. Ce sont vos anges personnels et ils vous accompagnent toute votre vie. Certains anges ne feront que passer dans votre vie en fonction des situations et de vos besoins. Par contre, vos principaux anges gardiens resteront toujours avec vous.
Vos anges gardiens vous accompagnent à chaque seconde de chaque jour. Ils vous aiment inconditionnellement et veulent ce qu’il y a de mieux pour vous. Ils ne se lassent jamais de vous ou ne s’ennuient en votre compagnie. Il n’y a pas de danger qu’ils se frustrent ou se mettent en colère : ce sont des anges, après tout !
Assistance des anges
Nous ne prions pas ni n’adorons les anges : nous conférons toute la gloire à Dieu. Les anges ne sont pas associés à une religion en particulier et ils viennent en aide aux gens de toutes les confessions religieuses. Ils travaillent avec Jésus et avec les maîtres ascensionnés de toutes les croyances.
Les anges ont pour objectif de manifester la volonté de Dieu, c’est-à-dire la paix sur Terre, une personne à la fois. Ils savent que si chacun est pacifique, nous aurons un monde d’individus pacifiques. Par conséquent, le but de votre existence est d’être en paix et les anges veulent vous aider à y parvenir.
Il est vrai que les défis nous aident à grandir, mais les anges disent aussi que la sérénité conduit à une évolution encore plus grande. Grâce à la quiétude d’esprit, notre créativité et notre emploi du temps sont plus en mesure de rendre service, et notre corps fonctionne plus sainement. Nos relations interpersonnelles s’épanouissent et nous devenons des exemples rayonnant de l’amour de Dieu.
On me dit parfois : « Dieu sait déjà ce que je veux, alors je ne demanderai rien. » C’est vrai... mais nous avons été dotés du libre arbitre. Cela signifie que Dieu et les anges ne peuvent intervenir dans notre vie sans notre permission. Autrement dit, nous devons demander leur assistance avant qu’ils puissent nous aider.
La manière de faire appel à eux a peu d’importance, l’important est de le faire . Vous pouvez formuler votre requête à haute voix, en silence ou par écrit. Vous pouvez chanter, murmurer, taper ou même hurler votre demande pour recevoir la guidance du Ciel. Vous pouvez la formuler en termes positifs et affirmatifs ou comme une supplique. N’importe quelle forme suffit pour donner à Dieu et aux anges l’autorisation d’intervenir.
J’entends aussi dire : « Je ne veux pas déranger le Ciel avec mes petits problèmes. » Aux yeux de ces entités célestes, rien n’est trop petit ou trop grand. Les anges veulent simplement nous aider à obtenir ce qui nous apaise et bien souvent, ce sont les petites faveurs qui apportent une paix durable. Les anges disent que ce sont aussi les petits facteurs stressants de la vie qui érodent la paix. Par conséquent, demandez de l’aide pour contribuer à la paix dans le monde.
Ne vous faites pas de souci si vous ne savez pas quoi demander. Vous pouvez simplement dire : « Aidez-moi à être en paix, s’il vous plaît », et les anges se mettront à l’œuvre. Vous pouvez aussi faire une demande précise et ajouter : « Cela ou mieux encore, Dieu, s’il vous plaît », étant donné que les normes célestes sont toujours supérieures aux nôtres.
Par contre, ne dictez pas à Dieu et aux anges de scénario pour résoudre une situation. Dans le même ordre d’idées, ne gaspillez pas votre temps et votre énergie à vous demander comment le Ciel vous aidera. Le « comment » relève de la sagesse infinie de Dieu. Votre seule tâche consiste à demander de l’aide et à suivre la guidance qu’on vous envoie (je discuterai plus en détail de la guidance ultérieurement).
On me demande parfois : « Pourquoi est-ce que je devrais parler aux anges quand je peux parler à Dieu ? » C’est une excellente question ! Quand je l’ai posée à Dieu et aux anges, voici la réponse qu’ils m’ont faite :
« Quand les gens sont effrayés et ont le plus grand besoin de l’aide du Ciel, leurs vibrations sont trop basses pour qu’ils puissent entendre et sentir le pur amour de Dieu. Les anges, qui sont plus près de la Terre, sont plus faciles à entendre et à sentir en cas de frayeur et d’angoisse. Ils peuvent élever les vibrations d’une personne et l’aider à ne plus avoir peur, à être en paix et à retrouver une connexion limpide avec Dieu. »
Tout le monde peut entendre Dieu et les anges et échanger avec eux. Vous n’avez pas besoin d’avoir suivi une formation spéciale, d’être qualifié ou méritant. Tout le monde est également qualifié et méritant quand il s’agit de l’amour et de l’aide du Ciel. Vous avez été créé à l’image et à la ressemblance de Dieu. Par conséquent, vous partagez les qualités divines de l’amour, de l’abondance, de la santé, de la beauté et de la bonté. C’est le cas de chacun d’entre nous.
Vous direz peut-être : « Puisque chacun possède des anges gardiens, pourquoi y a-t-il tant de mal et de souffrance ici-bas ? » Voilà une autre excellente question. Si chacun écoutait ses anges gardiens, nous aurions un monde de gens aimants et paisibles. Le mal n’existerait pas, car il vient de la peur de manquer de ressources, ce qui pousse les gens à agir égoïstement.
Par ailleurs, en travaillant avec les anges, vous commencerez à comprendre que la compétition n’est nullement nécessaire, puisqu’il y a de tout en abondance pour satisfaire chacun. Vous commencez à partager librement, sans peur de manquer de ressources.
Les anges diffèrent des amis et des parents décédés. Bien que les défunts puissent agir comme des anges, ils restent humains, avec leur ego et leurs opinions faillibles. Il n’y a pas de mal à échanger avec votre grand-mère et vos proches disparus pour rester en contact avec eux. Par contre, pour obtenir la pure guidance divine, vous sou­haiterez diriger vos échanges vers Dieu et les anges, qui sont sans ego (et vers Jésus ou les autres maîtres ascensionnés avec lesquels vous vous sentez en phase). (Dans le chapitre 3, nous étudierons la médiumnité, c’est-à-dire l’art d’entrer en contact avec vos êtres chers décédés, en votre nom ou celui d’un autre.)
Le monde spirituel, où vivent les anges, n’est pas un lieu éloigné. Le Ciel est tout autour de nous, dans une autre dimension. C’est un peu comme les bandes de fréquence des différents postes de radio qui existent simultanément.
Vos anges sont des entités célestes qui n’ont jamais vécu sur Terre en tant qu’êtres humains, à moins d’avoir été des anges incarnés , c’est-à-dire des anges qui prennent une forme humaine temporairement pour éviter une crise, ou pour la vie, afin de pouvoir aider et guider plus directement les êtres humains.
Les neufs chœurs des anges
L’angéologie , c’est-à-dire l’étude des anges, soutient l’existence de neuf « chœurs » ou catégories d’anges, qui sont :
• Les Séraphins : l’ordre le plus élevé des anges, dont on dit qu’ils brillent ardemment, étant les plus près de Dieu. Ils sont pure lumière.
• Les Chérubins : généralement dépeints comme des enfants potelés, dotés d’ailes à la Cupidon, les Chérubins représentent le deuxième ordre le plus élevé. Ils sont pur amour.
• Les Trônes : la triade des Séraphins, des Chérubins et des Trônes vit dans les royaumes supérieurs du Ciel. Les Trônes forment le pont entre le matériel et le spirituel ; ils représentent l’équité et la justice de Dieu.
• Les Dominations : les Dominations sont les plus élevés de la seconde triade des anges. Ils agissent comme superviseurs ou gérants des anges, en fonction de la volonté de Dieu.
• Les Vertus : ces anges gouvernent l’ordre de l’univers physique et veillent sur le Soleil, la Lune, les étoiles et toutes les planètes, y compris la Terre.
• Les Puissances : comme leur nom le suggère, les Puissances sont des guerriers pacifiques qui purifient l’Univers des énergies inférieures.
• Les Principautés : la troisième triade est formée des anges les plus proches de la Terre. Les Principautés veillent sur la planète, y compris les nations et les villes, pour faire en sorte que la volonté de paix de Dieu sur Terre soit appliquée.
• Les Archanges : ce chœur comprend les superviseurs de l’humanité et des anges gardiens. Chaque archange a une spécialité qui représente un aspect de Dieu.
• Les Anges gardiens : chaque personne a des anges gardiens personnels qui lui sont assignés pour la vie.
Ce modèle des neuf chœurs a été établi à partir des références de la Bible sur les Séraphins et les Chérubins ; il a été peaufiné au V e siècle par le Pseudo-Denys l’Aéropagite, avant d’être popularisé par John Milton dans son œuvre poétique, Le Paradis perdu.
Invoquer les anges
Vous pouvez invoquer d’autres auxiliaires célestes, puisque les anges sont en nombre infini. Pour obtenir l’aide des anges, vous pouvez demander à Dieu, mentalement ou verbalement, de vous les envoyer, leur demander directement de venir à vous, ou en visualiser plusieurs en votre compagnie. Toutes les méthodes fonctionnent, tant que vous le demandez. Comme je l’ai dit plus haut, ne vous inquiétez pas d’ennuyer les anges avec vos demandes. Ce sont des entités illimitées qui sont heureuses de vous aider à atteindre la paix.
À l’instar des gens, les anges ont des spécialités. Vous pouvez demander aux plus qualifiés de vous aider en fonction d’une situation donnée, ou invoquer les anges spécialisés suivants :
• Les anges de l’abondance : ils vous inspirent de sages décisions financières, contribuent à mousser votre carrière, matérialisent des gains financiers fortuits, vous aident à combler vos besoins essentiels, laissent de la monnaie sur votre chemin, et facilitent le timing divin concernant votre orientation professionnelle.
• Les anges de la guérison : dirigés par l’archange Raphaël, ils entourent les malades d’énergie curative, apaisent les inquiétudes quant à la santé, influencent vos décisions en matière de soins médicaux, aident les guérisseurs établis ou en formation, et chassent la négativité, comme la colère ou le pessimisme.
• Les anges du déménagement : ils vous guident pour trouver la résidence parfaite, vous aident à vendre ou à louer votre domicile, à obtenir du financement pour votre nouvelle maison et à satisfaire aux critères de qualification, facilitent le processus de réinstallation, minimisent le stress associé au déménagement et protègent vos biens durant le déménagement.
• Les anges de la relation amoureuse : ces chérubins réunissent les gens, guérissent les relations qui battent de l’aile (et y insufflent joie et passion) et vous aident à vous préparer à la rencontre de l’âme sœur.
• Les anges de la forme physique : ils renforcent votre motivation à vous mettre en bonne condition physique et à le rester, ils vous guident vers le bon type d’exercice, réduisent ou éliminent vos fringales, vous aident à choisir des aliments et breuvages sains, et vous empêchent de vous sentir privé de nourriture ou d’inventer des excuses.
• Les anges de la nature : aussi appelés devas, fées et élémentaux, ces anges spéciaux sont les gardiens des végétaux, des plans d’eau et des animaux domestiques et sauvages. Ils vous aident dans votre jardinage, attirent oiseaux et papillons dans votre jardin, vous inspirent des choix sains sur le plan écologique, vous incitent à ramasser les déchets que vous trouvez en promenade, et aident ceux et celles qui souhaitent adopter un mode de vie végétarien ou végétalien.
• Les anges de la conduite et du stationnement : ces anges puissants vous aident à trouver votre destination, arriver à temps, et trouver une place de stationnement. (Faites une demande silencieuse avant d’atteindre votre destination afin de leur donner le temps d’organiser l’emplacement idéal à votre intention.)
• Les anges de la beauté : dirigés par Jophiel, l’archange de la beauté, ces anges vous aident à choisir les vêtements, la coiffure et les accessoires qui conviennent le mieux aux différentes occasions, vous guident vers les meilleurs salons de coiffure, vous aident à épiler ces poils persistants au menton, vous confèrent des dons, vous font briller de l’intérieur, et vous montrent à quel point vous avez de l’attrait !
• Les anges de la famille : ces anges aimants, dirigés par les archanges Gabriel et Métatron, vous aident dans tous les aspects de l’éducation des enfants, y compris l’adoption et la conception. Ils vous assistent dans vos projets et décisions domestiques, maintiennent l’unité et la paix familiales, encouragent les membres de la famille à faire preuve d’ouverture d’esprit et de compassion, et protègent le foyer.
• Les anges guerriers : dirigés par l’archange Michael, ils luttent de façon paisible et aimante pour les défavorisés et les causes sociales, aident les projets communautaires, assistent les organismes de bienfaisance, protègent les enfants et les gardent contre la violence familiale, protègent votre résidence et vos biens de valeur, donnent aux personnes qui souhaitent parler ou écrire au sujet des injustices le courage et les moyens d’y parvenir, et viennent en aide aux avocats bénévoles.
Les anges possèdent des énergies associées au genre, qui leur donnent l’apparence d’un homme ou d’une femme et les font agir de façon distinctement masculine ou féminine. Quoi qu’il en soit, chacun de nous bénéficie d’une équipe de compagnons divins avec un différent ratio d’hommes et de femmes. Ainsi, vous pourrez avoir trois anges masculins et un féminin, tandis que votre sœur aura deux anges féminins.
Les anges ont vraiment des ailes et ils présentent tous une apparence céleste, semblable à celle que leur prêtent les peintures de la Renaissance que l’on voit reproduites sur les cartes de Noël et dans l’iconographie religieuse. À ma connaissance, ils ne se servent pas de leurs ailes pour se déplacer : en effet, je n’ai jamais vu un ange « battre des ailes ». Par contre, j’en ai vu envelopper quelqu’un de leurs ailes pour le réconforter ; d’après ce dont j’ai été témoin, c’est là la seule fonction de leurs ailes.
Un jour, les anges m’ont confié que la seule raison qui explique l’existence de leurs ailes, ce sont les attentes occidentales. Ils ont dit :
Les premiers artistes à peindre des anges ont pris notre aura de lumière pour des ailes, ils nous ont donc dépeints avec des ailes dans leurs œuvres, et nous vous apparaissons ainsi pour que vous sachiez qu’il s’agit de nous, vos anges.
Le nom de vos anges gardiens
Tous les anges ont un prénom, exactement comme les personnes. Votre relation avec vos anges gardiens s’approfondira davantage si vous leur parlez régulièrement. Pour apprendre à mieux les connaître, vous pouvez leur demander de s’identifier.
Dans un moment calme où vous ne serez pas distrait, pensez ou verbalisez votre requête en disant : « Cher ange, s’il te plaît, dis-moi ton nom », et observez le prénom qui vous vient ensuite sous forme de pensée, de mot, de sentiment ou de vision. Il est préférable de noter vos impressions par écrit pour vous en souvenir.
Certains prénoms pourront vous sembler inhabituels. En général, quand on ne reçoit rien, cela signifie qu’on fait trop d’efforts pour entendre. Attendez une autre occasion où vous serez détendu pour reposer la question.
Ensuite, dites à votre ange : « S’il te plaît, envoie-moi des signes que je remarquerai facilement dans le monde matériel pour m’aider à confirmer que j’ai compris correctement ton nom. » Vous recevrez cette confirmation par l’entremise des gens que vous croiserez, des conversations que vous entendrez, et ainsi de suite.
Vous pouvez faire la même chose pour une autre personne, même si vous n’êtes pas en sa compagnie. Entrez simplement en résonance avec elle, détendez vos épaules, respirez profondément, concentrez-vous sur votre intention d’entrer en contact avec ses anges et suivez les mêmes directives que précédemment.
En général, notre moi inférieur (l’ego) argumente en disant que nous inventons ces noms de toutes pièces. Voilà pourquoi nous demandons aux anges de nous envoyer des signes tangibles pour confirmer que nous les avons correctement entendus.
Vous serez étonné de voir par quelles voies créatives les anges vous aideront à percevoir cette confirmation !
* * *
Dans le prochain chapitre, nous étudierons les archanges, qui veillent sur nos anges gardiens, ainsi que chaque personne sur Terre.
Chapitre 2

Les archanges
L es archanges sont les supérieurs hiérarchiques des anges. Ils forment l’un des neuf chœurs des anges énumérés au chapitre précédent. De toutes les entités célestes, les anges gardiens et les archanges sont celles qui s’investissent le plus dans le service à la Terre et à ses habitants.
Les archanges sont plus grands et plus puissants que les anges. Ils ne sont pas physiques... et pourtant, ils sont très perceptibles, audibles et visibles quand on entre en résonance avec eux. Comme entités célestes, ils n’ont pas de sexe, mais leurs points forts et leurs caractéristiques individuelles leur confèrent des énergies et des personnalités distinctement masculines et féminines.
Le mot archange vient du grec archi , qui signifie « premier, principal ou chef » et angelos , signifiant « messager de Dieu ». Les archanges sont donc les principaux messagers de Dieu.
Les archanges sont des entités célestes extrêmement puissantes. Chacun a une spécialité et représente un aspect de Dieu. Vous pouvez les considérer comme des facettes de la face de Dieu, joyau ultime et gemme de l’Univers. Ces facettes, ou archanges, sont des prismes qui irradient vers chaque être humain la lumière et l’amour de Dieu selon des schémas individuels précis.
Les œuvres d’art dépeignent les archanges comme des formes humaines idéalisées, dotés de grandes ailes d’aigle ou de cygne, par opposition aux Chérubins (angelots) que l’iconographie artistique nous présente comme des bambins aux ailes minuscules.
Les archanges font partie des créations originelles de Dieu ; ils existaient bien avant l’apparition de l’espèce humaine et des structures religieuses. Ils appartiennent à Dieu, et non à l’une ou l’autre théologie. Par conséquent, les archanges travaillent avec les personnes de toutes les confessions religieuses et croyances. En fait, ils travaillent avec quiconque en fait la demande.
À l’instar des anges gardiens, les archanges n’appartiennent à aucune religion, ce qui fait qu’ils aident tout le monde, indépendamment des antécédents religieux ou laïques de chacun. Comme ils ne sont pas soumis aux contraintes spatiotemporelles, ils sont capables d’être avec chacun de nous individuellement et simultanément. Imaginez ce que serait notre vie si nous étions capables d’être à deux endroits en même temps ! Eh bien, les anges disent que la seule raison qui nous empêche d’être à deux endroits en même temps est que nous croyons que nous ne pouvons être qu’en un seul endroit à la fois. D’après eux, nous apprendrons bientôt à dépasser cette limite.
J’insiste sur ce point parce que certains s’inquiètent en pensant que s’ils font appel à l’archange Michael, par exemple, ils vont le détourner d’une mission plus « importante ». Voilà bien comment nous projetons nos limites humaines ! Le fait est que les archanges et les maîtres ascensionnés sont capables d’être avec toute personne qui désire leur assistance, et de vivre une expérience unique avec chacune. Sachez donc que vous pouvez faire appel aux archanges en leur demandant mentalement de vous aider. Aucune prière officielle n’est nécessaire.
Identifier les archanges
Le nombre exact d’archanges dépend du système de croyances ou du texte spirituel que vous consultez. La Bible, le Coran, le Testament de Lévi, la Kabbale, le Troisième livre d’Énoch, ainsi que les écrits de Pseudo-Denys l’Aéropagite en donnent tous une liste et une description dont les nombres et les noms diffèrent.
Il suffit de savoir que les archanges sont nombreux, même si je ne souligne généralement que l’existence de Michael, Raphaël, Gabriel et Uriel dans mes livres et mes ateliers. Néanmoins, les autres m’ont récemment encouragée à les incorporer à ma vie et à mon travail ; aussi voici quelques descriptions d’autres archanges et suggestions pour travailler avec eux. Les désignations de genre viennent de mes interactions avec ces entités. Comme les anges et les archanges n’ont pas de corps physique, leur genre se rapporte à l’énergie de leur spécialité. Ainsi, le caractère fortement protecteur de l’archange Michael est très masculin, tandis que l’intérêt capital de Jophiel pour la beauté est très féminin.
— Archange Ariel : son nom signifie « lion ou lionne de Dieu ». Connue comme l’archange de la Terre, elle travaille sans relâche au profit de la planète. Elle chapeaute le royaume des élémentaux et contribue à la guérison des animaux, en particulier les animaux sauvages. Invoquez Ariel pour apprendre à mieux connaître les fées, aider à combattre les problèmes environnementaux, ou guérir un oiseau ou un animal sauvage blessé.
— Archange Azraël : son nom signifie « que Dieu aide ». Azraël est parfois appelé l’ange de la Mort parce qu’il accueille les humains au moment de leur trépas et les accompagne dans l’Au-delà. Il aide les âmes qui viennent d’arriver dans l’Au-delà à se sentir à l’aise et aimées. Cet archange assiste les pasteurs et prêtres de toutes les religions ainsi que les maîtres spirituels. Invoquez Azraël à l’intention de vos proches disparus ou à l’agonie et demandez-lui qu’il vous aide dans votre ministère, officiel ou non.
En raison de la similitude entre l’euphonie de leurs noms, Azraël est parfois confondu avec Azazaël, considéré comme un ange déchu. Et pourtant, leur personnalité, leur mission et leur énergie ne sauraient être plus éloignées l’une de l’autre. Notre Azraël est une entité pure et fiable de la lumière de Dieu.
— Archange Samuel : son nom signifie « celui qui voit Dieu ». Il nous aide à localiser les éléments importants de notre vie. Invoquez Samuel (aussi appelé Chamuel) pour rencontrer une nouvelle flamme amoureuse, vous faire de nouveaux amis, changer d’emploi ou retrouver un objet perdu. Une fois votre vœu exaucé, votre nouvelle situation peut être maintenue et développée en ayant recours à Samuel. Demandez-lui de vous aider lorsque vous avez besoin de clarifier des malentendus dans vos relations personnelles ou professionnelles.
— Archange Gabriel : son nom signifie « Dieu est ma force ». Dans les peintures du début de la Renaissance, Gabriel est dépeint comme un archange féminin, bien que des écrits postérieurs fassent toujours référence à lui en utilisant des pronoms masculins (peut-être en raison de l’important travail de révision des écritures qui a suivi le concile de Nicée). Gabriel est l’ange messager qui aide tous les messagers terrestres comme les écrivains, les enseignants et les journalistes. Faites appel à elle pour surmonter la peur ou la procrastination dans n’importe quelle entreprise reliée à la communication, ou tout aspect de la conception, de l’adoption d’un enfant, de la grossesse et de la petite enfance.
— Archange Haniel : son nom signifie « grâce de Dieu ». Invoquez cet ange chaque fois que vous voulez ajouter à votre vie la grâce et ses effets (la paix, la sérénité, jouir de la compagnie de bons amis, la beauté, l’harmonie, etc.). Vous pouvez aussi lui demander de l’aide avant tout événement où vous voulez être habité par la grâce, par exemple, lors d’une importante présentation, d’une entrevue d’emploi ou d’un premier rendez-vous amoureux.
— Archange Jérémiel : son nom signifie « miséricorde de Dieu ». C’est un inspirateur qui nous motive à nous consacrer à des actes spirituels d’entraide. Il a aussi un rôle à jouer dans le processus d’acquisition de la sagesse divine. Invoquez Jérémiel si vous avez le sentiment d’être « enlisé » spirituellement et souhaitez retrouver votre enthousiasme face à votre cheminement et à votre mission divine. Cet archange apporte le réconfort qui favorise la guérison émotionnelle et s’avère une aide précieuse lorsqu’il est question de pardon.
— Archange Jophiel : son nom signifie « beauté de Dieu ». Cet archange féminin est la patronne des artistes ; elle nous aide à voir la beauté de la vie et à en assurer la pérennité. Invoquez-la avant de vous lancer dans un projet artistique, quel qu’il soit. Étant donné que Jophiel s’investit dans l’embellissement de la planète en la dépolluant, vous pouvez aussi lui demander de vous assigner des tâches afin de l’aider dans cette mission essentielle. Je dis souvent de Jophiel qu’elle est l’ange « feng shui », étant donné qu’elle peut vous aider à faire le ménage dans ce qui encombre votre bureau, votre foyer, et même votre vie en général.
— Archange Métatron : son nom signifie « ange de la Présence ». On pense qu’il s’agit du plus jeune et du plus grand des archanges et l’un des deux anges à avoir marché sur la planète en tant qu’homme (sous l’apparence du prophète Énoch). Métatron travaille avec la Vierge Marie à venir en aide aux enfants, tant les vivants que ceux qui ont franchi le voile. Dans la Kabbale, Métatron est l’ange directeur de l’Arbre de la Vie, d’où il guide les humains au début de leur cheminement spirituel. Invoquez-le quand vous avez besoin d’aide avec vos tout-petits. Son intervention consiste souvent à aider les jeunes à ouvrir leur conscience et compréhension spirituelles. Il aide aussi les enfants Indigo et Cristal à maintenir leurs dons spirituels en éveil et à s’adapter à l’école et aux autres aspects de l’existence.
— Archange Michael : son nom signifie « celui qui est semblable à Dieu » ou « celui qui a l’apparence de Dieu ». C’est l’archange qui chasse les effets de la peur de la planète et de ses habitants. Patron des officiers de police, il donne à chacun de nous le courage et la détermination de suivre notre vérité et de remplir notre mission divine. Invoquez Michael si vous êtes effrayé ou confus concernant votre sécurité personnelle, votre but céleste, ou lorsque vous devez faire un changement nécessaire dans votre vie. Vous pouvez aussi lui demander de vous aider à régler les problèmes mécaniques et électriques. Par ailleurs, Michael peut vous aider à vous souvenir du but de votre vie et vous insuffler le courage pour faire ce qu’il faut pour le concrétiser.
— Archange Raguel : son nom signifie « ami de Dieu ». Souvent appelé l’archange de la justice, il est le champion des défavorisés. Demandez-lui de vous aider chaque fois que vous avez le sentiment d’être dominé ou manipulé. Raguel interviendra en vous indiquant comment faire pour atteindre l’équilibre et l’équité dans la structure de vos relations personnelles et communautaires. Vous pouvez aussi l’invoquer au nom d’une autre personne qui subit un traitement injuste. Raguel vous aidera à harmoniser toutes vos relations.
— Archange Raphaël : son nom signifie « Dieu guérit » et cet archange est responsable des guérisons physiques. Il aide toutes les personnes qui se consacrent à la promotion de la santé et du bien-être, ce qui inclut celles qui ne sont pas encore actives dans le domaine. Invoquez Raphaël pour guérir toute blessure ou maladie dont vous ou d’autres (y compris les animaux) souffrez. Demandez-lui de vous aider dans votre travail de guérison, y compris en termes de formation et d’établissement d’une pratique privée. En outre, l’archange Raphaël aide ceux et celles qui voyagent, aussi demandez-lui de garantir des déplacements sécuritaires et harmonieux.
— Archange Raziel : son nom signifie « secret de Dieu ». On dit qu’il se tient très près de Dieu, de sorte qu’il entend toutes les conversations divines sur les secrets et les mystères de l’Univers. Il a noté ces secrets dans un document qu’il a remis à Adam et ce document s’est finalement retrouvé entre les mains des prophètes Énoch et Samuel. Invoquez Raziel lorsque vous souhaitez comprendre des sujets ésotériques (dont vos rêves) ou vous engager dans l’alchimie, les vies antérieures ou un travail de manifestation.
— Archange Sandalphon : son nom signifie « frère », car à l’instar de l’archange Métatron, c’était un prophète humain (Élie) qui a accédé au statut d’archange. Sandalphon est l’archange de la musique et des prières exaucées. Il aide l’archange Michael à chasser la peur et ses effets (grâce à la musique). Mettez un CD apaisant et invoquez Sandalphon pour clarifier toute forme de confusion spirituelle.
— Archange Uriel : son nom signifie « Dieu est lumière ». Cette entité céleste illumine les situations problématiques, mettant ainsi en lumière votre capacité à résoudre les problèmes. Invoquez Uriel chaque fois que vous êtes dans une situation délicate et que vous devez avoir les idées claires pour trouver des réponses. Uriel aide aussi les étudiants et étudiantes et les personnes qui ont besoin d’une aide intellectuelle.
— Archange Zadkiel : son nom signifie « vertu de Dieu ». Il est depuis longtemps considéré comme l’ange de la mémoire et, à l’instar d’Uriel, c’est un assistant précieux pour les étudiants. Faites appel à lui lorsque vous avez besoin d’aide pour vous rappeler quelque chose, n’importe quoi , y compris votre propre divinité.
* * *
Dans la thérapie par les anges, nous travaillons d’abord avec l’archange Michael afin de couper les cordons éthériques (j’en discuterai plus loin), de nettoyer et de protéger notre corps et nos champs énergétiques, ensuite avec Raphaël afin de nous aider dans tous les aspects de la guérison.
Interagir avec les archanges
Comme les archanges sont très près de la Terre et de l’humanité, il est naturel pour nous d’entrer en contact avec eux. En fait, la Bible foisonne de comptes rendus d’interactions entre les êtres humains, Michael et Gabriel. Les archanges cherchent à travailler avec nous conjointement avec la volonté de Dieu.
Nous ne prions pas les archanges, pas plus que nous les adorons. Comme je l’ai mentionné au chapitre précédent, toute la gloire revient à Dieu. Nous travaillons avec les archanges simplement parce qu’ils sont un cadeau de Dieu à notre intention et qu’ils font partie du plan divin pour la paix.
Dans ce cas, pourquoi ne pas simplement diriger nos questions et nos demandes à Dieu ? Comme je l’ai mentionné, les archanges sont des extensions de Dieu, plus faciles à entendre et à percevoir en période de grand stress. Leurs vibrations sont très condensées, elles sont donc palpables, presque tangibles. Le simple fait de regarder un coucher de soleil ou un arc-en-ciel nous rappelle l’amour de Dieu, comme le font les archanges.
Il n’est pas nécessaire d’agir comme un saint ou d’avoir une conduite parfaite pour obtenir l’aide des archanges. Ils voient, par-delà des erreurs humaines, la bonté intérieure que nous portons tous en nous. Ils veulent apporter la paix sur Terre en nous aidant tous à atteindre la paix. Aussi, leur mission leur demande-t-elle d’aider ceux et celles qui ne sont pas en paix dans ce monde.
Les archanges sont des entités illimitées, pareils à des hologrammes de l’omniprésence de Dieu. Vous rappelez-vous la promesse de Jésus : « Je suis toujours avec vous » ? Eh bien, les archanges, tout comme Jésus, sont capables d’être avec chaque personne qui fait appel à eux.
Le secret est que les archanges ne violeront jamais notre libre arbitre en intervenant sans autorisation, même si leur intervention nous rendrait plus heureux. Ils doivent attendre que nous accordions notre consentement d’une façon ou d’une autre, par une prière, un appel à l’aide, un souhait, une visualisation, des affirmations, ou une pensée.
Vous n’avez pas à vous inquiéter de ne pas formuler correctement votre demande. Vous n’avez pas besoin d’une formation particulière ni d’utiliser des invocations élaborées pour attirer l’attention des archanges. N’importe quel appel à l’aide sincère suffit, étant donné qu’ils n’ont besoin que d’une chose : votre autorisation.
Les prières affirmatives et les suppliques font aussi bien l’affaire l’une que l’autre. Dans le premier cas, il s’agit d’une phrase ou d’une visualisation positive au présent, par exemple : « archange Michael, merci de me protéger », et dans le second, d’une supplique, par exemple : « archange Michael, protège-moi s’il te plaît ». Les deux donnent les mêmes résultats.
C’est la même chose avec les questions comme : « Est-ce que je devrais invoquer Dieu directement ? Est-ce que je devrais demander à Dieu d’envoyer les anges appropriés ? Ou est-ce que je devrais adresser ma demande aux anges eux-mêmes ? » Ces questions sous-entendent l’existence d’une séparation entre Dieu et les anges, ce qui n’est pas le cas.
Plus vous travaillerez avec les archanges, plus la confiance que vous avez en eux grandira. Vous serez en paix, sachant parfaitement que vous êtes en sécurité et protégé dans toutes les situations.
Les archanges dans les textes sacrés
Plusieurs textes spirituels ont décrit les archanges et en ont rendu compte, par exemple :
— La Bible. Michael et Gabriel sont les deux seuls archanges évoqués nommément dans la Bible. Le livre de Daniel les décrit tous les deux, y compris le rôle que joue Gabriel en aidant Daniel à interpréter ses visions, et mentionne Michael comme étant « l’un des principaux princes ». Dans l’Évangile de Luc, c’est Gabriel qui fait les célèbres annonces de la naissance de Jean-Baptiste et de Jésus-Christ. Michael apparaît aussi dans le livre de Jude, où il protège le corps de Moïse, ainsi que dans l’Apocalypse.
— Les écrits bibliques apocryphes et talmudiques. Les textes scripturaux qui ne figurent pas dans la Bible canonique sont néanmoins considérés comme des écrits sacrés et font partie de la Bible orthodoxe ainsi que d’autres Églises. Le livre d’Énoch évoque les archanges Michael, Raguel, Gabriel, Uriel et Métatron. Quant au livre de Tobie, il s’agit du compte rendu des voyages de Tobie, guidé dans ses déplacements par l’archange Raphaël qui l’aide à créer des onguents thérapeutiques pour son père, Tobit. Le deuxième livre d’Esdras (reconnu par l’Église copte) fait référence à l’archange Uriel sous le nom d’« ange du salut ».
— Le Coran. Le texte sacré islamique a été révélé à Mohammed par Gabriel (Jibrayil). Le Coran et la tradition musulmane décrivent également les archanges Michael (Mikaaiyl), Raphaël (Israfil) et Azraël (Izrael).
Combien y a-t-il d’archanges ?
La réponse dépend de la personne à qui vous posez la question. Traditionnellement, on pense qu’il y a quatre archanges : Michael, Raphaël, Gabriel et Uriel. Cependant, comme je l’ai indiqué, seuls deux d’entre eux sont mentionnés nommément dans la Bible traditionnelle.
Dans la Bible, l’Apocalypse nous apprend l’existence de sept archanges et dans le livre de Tobie, Raphaël affirme qu’il fait partie d’un groupe de sept. Les gnostiques vénèrent également sept archanges. Les historiens croient que le caractère sacré du chiffre sept vient du mélange de religion et d’astronomie privilégié par les Babyloniens, qui vénéraient les pouvoirs mystiques des sept planètes.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents