L AKASH HUMAIN
183 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

L'AKASH HUMAIN , livre ebook

-
traduit par

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
183 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L’Akash est un magnifique système multidimensionnel et planétaire qui représente un registre énergétique de toutes les expériences jamais vécues dans toutes les réalités. On pourrait également le voir comme une empreinte énergétique de toutes les pensées, actions, émotions et expériences qui ont existé dans le temps et l’espace.
Sans le savoir, vous utilisez ce mystérieux réservoir holographique d’informations à chaque instant, où que vous existiez. Maintenant, imaginez ce que ce serait pour vous d’accéder en toute conscience à cette mine d’or de connaissances relatives à votre cheminement spirituel actuel et futur, à vos leçons de vie, à vos talents et aptitudes développés au cours de plusieurs vies et bien plus encore. Non seulement vous pouvez le faire, mais vous devez le faire. C’est votre droit divin.
De dire Kryeon : « Que souhaitez-vous faire ? Qu’est-ce qui vous en empêche ? Dans l’Akash, il y a vous… plusieurs vous. Allez dans votre Akash et choisissez l’humain que vous voulez être. C’est exactement ce que l’humain quantique peut accomplir. Il peut créer la maîtrise. »
Avec ce deuxième tome de la trilogie des grands thèmes de Kryeon, Monika Muranyi a compilé en un seul livre toutes les informations jamais canalisées par Lee Carroll à propos de l’Akash, y compris une trentaine de nouvelles questions sur le sujet. Résultat ? Vous tenez entre vos mains l’ouvrage le plus complet qui existe sur ce thème

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 28 octobre 2015
Nombre de lectures 2
EAN13 9782896262410
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0035€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

L’Akash humain
À la découverte du plan intérieur

Monika Muranyi
Ariane Éditions
L’Akash humain – À la découverte du plan intérieur
Titre original anglais : The Human Akash – A discovery of the blueprint within
© 2014, Ariane Publication Inc.
Par  : Monika Muranyi

© 2014 Ariane Éditions inc. 1217, av. Bernard O., bureau 101, Outremont, Qc, Canada H2V 1 V7 Téléphone : 514-276-2949, télécopieur : 514-276-4121 Courrier électronique : info@editions-ariane.com
Site Internet : www.editions-ariane.com
Boutique en ligne : www.editions-ariane.com/boutique
Facebook : www.facebook.com/EditionsAriane


Tous droits réservés.
Aucune partie de ce livre ne peut être utilisée ni reproduite d’aucune manière sans la permission écrite préalable de la maison d’édition, sauf de courtes citations dans des magazines ou des recensions

Traduction : Louis Royer
Révision : Martine Vallée
Révision linguistique : Monique Riendeau
Graphisme et mise en page : Carl Lemyre
Illustration de la page couverture : Deb De Lisi
Conversion au format ePub : Carl Lemyre

Première impression : juillet 2014 ISBN papier : 978-2-89626-170-3 ISBN ePub : 978-2-89626-241-0 ISBN Pdf : 978-2-89626-242-7

Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2014 Bibliothèque et Archives nationales du Canada, 2014 Bibliothèque nationale de Paris

Diffusion
Québec : Flammarion Québec – 514 277-8807 www.flammarion.qc.ca
France et Belgique : D.G. Diffusion – 05.61.000.999 www.dgdiffusion.com
Suisse : Servidis/Transat – 22.960.95.25 www.servidis.ch

Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt
Pour l’édition de livres – Gestion SODEC

Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fond du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.

Membre de l’ANEL

Droits d'auteur et droits de reproduction
Toutes les demandes de reproduction doivent être acheminées à:
Copibec (reproduction papier) – (514) 288-1664 – (800) 717-2022
licences@copibec.qc.ca

Imprimé au Canada
Dédicace
Ce livre vous est dédié, chers lecteurs, car vous contribuez au nouvel éveil de l’humanité sur la Nouvelle Terre. Nous plantons ensemble les semences de la paix.
Remerciements
Ce livre est le deuxième volet d’une trilogie qui constitue une compilation par sujets des messages de Kryeon canalisés par Lee Carroll. Le partenariat de Lee Carroll avec Kryeon a profondément transformé l’existence de plusieurs personnes. Je remercie Lee d’avoir dit oui à Kryeon il y a vingt-quatre ans et d’avoir fait du partage de ces importants messages le but de sa vie.
D’autres belles âmes ont contribué à ce livre et enrichi ma vie de plusieurs façons. Merci à kahuna Kalei’iliahi [Kalei]. Kalei porte en elle les lignées hawaïenne et lémurienne. Sa communication avec les Anciens ainsi que sa sagesse et son savoir en tant que haute princesse hawaïenne sont un cadeau pour nous tous. Jusqu’ici, ce savoir était l’apanage des kahunas mâles. Dans la nouvelle énergie, c’est la première fois qu’une femme partage cette tradition avec des non-indigènes. J’espère que les messages canalisés par Kalei vous plairont.
Le docteur Amber Wolf m’a gentiment offert l’hospitalité, son soutien et des commentaires perspicaces pendant que je rédigeais ce livre. Je la remercie pour les merveilleux moments que nous avons passés ensemble et pour l’occasion qu’elle m’a donnée d’expérimenter sa méditation guidée pour « puiser » dans l’Akash. Merci à Peggy Phoenix Dubro, dont le travail énergétique a transformé ma vie. Merci à Laurie Reyon Anderson, dont les messages d’amour émanant des baleines et des dauphins inspirent tous ceux qui les lisent.
J’aimerais aussi remercier mon éditeur, les Éditions Ariane. C’est une bénédiction que d’être représentée par une entreprise dotée d’une grande conscience et animée du désir d’accélérer la grande transformation qui a lieu présentement sur la planète.
Enfin, merci à vous tous, chers lecteurs. Tandis que vos yeux sont posés sur cette page, je vous invite à ressentir mon étreinte cosmique, qui est aussi celle de l’entourage de Kryeon.
Le vent de la mer porte la menace d’une catastrophe imminente en mugissant à travers les voiles, une voix envoûtante que les marins connaissent bien. Les embruns salés nous fouettent le visage tandis que, debout en rang sur le pont de bois qui penche, nous nous préparons à affronter notre destin. Nous sommes habitués au mouvement de notre grand vaisseau de guerre, mais ce mouvement s’est accru depuis quelques minutes et notre capitaine continue à manœuvrer le bateau pour engager le combat contre l’ennemi.
Nous sommes terrifiés et nous avons froid. Plusieurs de mes camarades autour de moi prient en silence. Je vois bouger leurs lèvres alors qu’ils envoient leurs dernières belles paroles à Dieu. Certains serrent très fort dans leurs mains un souvenir de leur épouse et de leurs enfants, mais nous ne lâchons jamais nos armes. D’autres pleurent, mais aucun ne porte de jugement sur ce qui survient. Plusieurs vont bientôt mourir et il n’existe aucune « règle » chez les guerriers en ces derniers instants. Il s’agit d’un moment personnel et chaque individu doit affronter la mort à sa façon.
Le combat est imminent. Dans la semi-obscurité de l’aube, le vent soulève les vagues et gonfle les voiles du navire tandis que nous continuons à manœuvrer pour trouver la meilleure position face à l’ennemi qui se trouve tout près, dissimulé dans le brouillard. Le capitaine essaie de deviner où il est exactement, puis il parvient à nous positionner avantageusement par rapport au vent. La houle pousse fort à bâbord, faisant s’incliner le pont comme pour nous signifier que nous approchons de la ligne de combat.
Les romans d’aventures sont remplis de tels moments qui sont ainsi glorifiés, mais peu de gens connaissent le silence absolu qui précède un combat en mer. Les navires doivent se positionner de manière à permettre l’abordage, tout en restant hors de portée des gros canons de l’ennemi. On n’entend aucun ordre ni aucun cri de guerre. On observe le silence pour bien percevoir, malgré le bruit des vagues et du vent, la voix ferme du capitaine qui donne constamment des instructions au pilote et au hisseur de voiles. Nous sommes une centaine d’hommes sur le pont avec nos armes et nous n’entendons rien d’autre dans cette atmosphère surréaliste que les ordres de navigation et les grincements de la coque contre la mer déchaînée.
L’ennemi sort soudain du brouillard et son navire est énorme ! Comme on nous l’avait dit, il est plus gros que le nôtre. La peur nous saisit de nouveau devant la réalité à laquelle nous devons faire face et nous restons tous muets devant notre destin. Le navire ennemi nous abordera à tribord et nous l’aborderons à bâbord. La distance entre les deux navires disparaîtra immédiatement quand ils glisseront l’un contre l’autre. Les voiles de chacun sont vivement amenées pour échapper à l’effet du vent.
Les canons des deux bateaux retentissent. Leur grondement est presque simultané et le pont penche aussitôt sous nos pieds lorsque la coque bardée de fer reçoit la volée de boulets. La plupart des canons de chaque navire sont pointés sur la coque de l’autre, mais les fusils ciblent le gréement. Le chaos règne sur les deux ponts.
Nous devons combattre la peur et essayer d’échapper à la mort. Des pièces du gréement se déchirent sur le pont et de lourds câbles détrempés nous frappent comme des serpents enragés tentant de s’enrouler autour de nous pour nous empêcher de combattre. Nos rangs sont brisés et les boucliers sont dressés pour contrer les débris qui volent.
Viennent ensuite les flèches. Nos guetteurs les voient venir et nous recevons l’ordre de placer nos boucliers devant nous. Nous voyons les archers ennemis attachés à leur mât de misaine, ce qui leur permettra de mieux nous atteindre quand leur navire accostera le nôtre. Fixés ainsi, ils seront stables pour mieux viser et plusieurs y laisseront leur peau, suspendus à leur harnais comme des poupées de chiffon, leur sang souillant lentement les voiles. Nous regardons nos propres archers lancer leurs flèches. Nous entendons des cris de douleur des deux côtés quand les flèches atteignent leur cible. C’est alors que la mort rôde autour de moi. Des hommes tombent partout. Concentrez-vous ! Faites comme vous avez appris ! Regardez d’où viennent les flèches et gardez votre bouclier tourné dans cette direction. Écoutez et observez !
L’ordre vient rapidement d’aller à tribord, où l’on a enlevé de grandes sections du garde-fou en prévision de la bataille. Nous devons agir rapidement ! Les rampes d’embarquement en bois ont été dressées en l’air, nous protégeant de la pluie de flèches et de lances qui nous assaille. D’autres hommes tombent et nous prenons leur place. Concentrez-vous ! N’aidez pas vos compagnons qui tombent. Ne les regardez pas ! Si vous le faites, vous serez le prochain à tomber.
Il s’est écoulé moins d’une minute depuis le premier coup de canon lorsqu’un cri de guerre soutenu sort de nos gorges tandis que nous prenons d’assaut le pont de l’autre navire. C’est notre protocole. Nos commandants nous disent que le bruit effraie l’ennemi, mais nous savons que nos cris sont surtout destinés à couvrir les hurlements de douleur de ceux qui tombent autour de nous, victimes d’horribles blessures que l’on nous a appris à ne pas voir. Ne regardez pas ! Concentrez-vous !
Les canons grondent de nouveau et ma mort fut ce que mes supérieurs appellent une « mort stupide ». Une mort non honorable. Dans le chaos, le bruit et la confusion, je me suis rendu compte que j’étais positionné sur le bord de la passerelle d’embarquement. L’inertie de notre volée de boulets coordonnée a fait pencher le pont et j’ai été projeté entre les deux navires qui se frottaient l’un contre l’autre. J’ai dû me faire broyer en même temps que je me noyais. Je n’ai jamais attaqué l’ennemi et je n’ai jamais défendu mon pays. Ce fut un échec total. L’océan s’est refermé cruellement sur mon corps démembré et a capturé mon âme. Personne n’a entendu mes cris.
Je me suis réveillé en sueur. Encore ce rêve ! Pourquoi est-ce que je le fais si souvent ? Est-il dû à un film que j’ai vu ou à un livre que j’ai lu ? C’était tellement réel ! J’entendais tous les sons très distinctement !
J’y réfléchis en me préparant au travail, en prenant mes messages électroniques et en textant un ami sur mon téléphone intelligent. Est-il possible qu’il s’agisse du souvenir d’une expérience vécue ? Cela expliquerait peut-être mon angoisse de la mer. Pendant toute ma vie, mes amis se sont moqués de moi parce que je ne voulais pas aller nager dans l’océan. J’allais volontiers nager dans une piscine ou dans un lac, mais jamais dans l’océan. Ce n’était pas rationnel, mais la peur ne l’est pas. J’ai réalisé il y a quelque temps que je n’avais pas seulement de l’aversion pour l’océan, mais aussi de la haine. Je détestais le sentiment que la mer me causait, comme si elle me connaissait. Ne pas y nager m’était égal. Pas de navigation de plaisance ni de croisières non plus. Jamais ! Certains m’ont conseillé une thérapie, mais j’avais ma propre solution et elle était efficace. Il suffisait de vivre le plus loin possible de l’océan.
En partant pour mon lieu de travail, j’éprouve encore la peur et l’anxiété de mon rêve. Je démarre ma voiture et je rejoins la route, puis je souris en parcourant tranquillement mon trajet à travers les vastes plaines du Texas, loin des dangers de la mer.
De Lee Carroll
L’histoire qui précède n’est pas la mienne, mais elle aurait pu l’être. Kryeon nous dit que ces rêves étonnamment réalistes peuvent très bien être des souvenirs de nos vies antérieures contenus dans la mystérieuse énergie que nous appelons les Archives akashiques. Certaines vies passées particulièrement dramatiques semblent imbriquées dans notre tissu cellulaire. Peuvent-elles nous affecter encore aujourd’hui ? Ont-elles une influence sur le choix de notre lieu de vie et sur les décisions que nous prenons ? Oui. Elles comportent un énorme potentiel de changement dans notre vie.
Ce livre porte sur l’incroyable énergie akashique dont Kryeon nous parle depuis vingt-quatre ans. Toutefois, il ne s’agit pas uniquement de recueillir des informations sur nos vies antérieures. Dans la nouvelle énergie postérieure à 2012, il nous dit que nous pouvons travailler avec notre énergie akashique. Nous pouvons même corriger la peur et l’anxiété des expériences passées et en éliminer le drame. Pourrait-on aussi puiser dans nos talents et nos caractéristiques du passé afin de les utiliser dans notre vie présente ? Si tout cela se trouve en nous, pourquoi pas ? Cela vous intéresse ?
Ce livre est la deuxième compilation par sujets faite par Monika Muranyi, archiviste de Kryeon. Son premier livre, L’Effet Gaia , était un recueil soigneusement construit de tous les propos de Kryeon concernant Gaia. Il fut tellement bien reçu par le public que l’auteure a cru bon de compiler au moins deux autres sujets.
L’Akash est un sujet complexe et souvent mal compris. Encore une fois, Monika Muranyi a rassemblé tous les messages de Kryeon portant là-dessus et elle les agrémente d’explications et de commentaires. De plus, elle pose plusieurs questions à Kryeon afin de clarifier davantage certains détails. Ces questions et ces réponses n’apparaissent dans aucun autre livre que celui-ci.
Puissiez-vous prendre plaisir à cette exploration qui constitue l’étude de votre propre lignée sur la planète Terre !
Préface
Mon livre précédent, L’Effet Gaia , était une compilation des enseignements de Kryeon relatifs à Gaia. Il racontait l’histoire de la profonde relation entre l’humanité et Gaia, la planète Terre. Ce deuxième ouvrage (de la trilogie de Kryeon) porte sur l’Akash humain. L’univers est un grand système où un cycle de la vie existe. Chaque être humain possède un Akash auquel il peut accéder pour améliorer sa vie présente et modifier l’énergie de ses vies futures. Alors que L’Effet Gaia vous invitait à renouveler votre relation avec Gaia, ce livre-ci vous invite à renouveler votre relation avec vous-mêmes et à vous éveiller à votre propre maîtrise.
Plusieurs humains vivant sur cette planète y ont déjà vécu auparavant de nombreuses existences remplies d’événements et d’expériences inimaginables. Qui êtes-vous réellement ? Quels talents possédez-vous ? Pourquoi avez-vous choisi tel emploi en particulier ? Qu’est-ce qui vous est absolument nécessaire dans la vie ? Quelles sont vos plus grandes peurs ? Les réponses à ces questions sont uniques pour chaque individu. En chacun de nous réside un Akash insaisissable qui contient le plan de notre identité.
Considérez votre Akash comme une jarre spirituelle contenant tout ce qui se rapporte à vous-mêmes. En l’ouvrant, vous y trouverez l’essentiel de toutes vos existences passées. La jarre spirituelle est une métaphore des leçons spirituelles contenues dans votre Akash. Il s’agit des leçons que vous n’avez plus besoin d’apprendre. Il suffit d’ouvrir la jarre et de réveiller votre savoir spirituel. Et comment l’ouvre-t-on, cette jarre ? Vous commencez déjà à l’ouvrir simplement en lisant ce livre. L’Esprit voit votre intention ! En lisant les informations qui suivent, particulièrement les messages de Kryeon, vous aurez peut-être l’impression d’avoir un vague souvenir. C’est celui de votre sagesse spirituelle.
Pour la plus grande partie de ma vie, la nature fut ma passion. Elle l’est toujours, mais différemment. Cette passion m’a menée à l’université, en Australie, où j’ai obtenu un baccalauréat en sciences appliquées avec mention honorable. Mon idéal était d’entreprendre des recherches scientifiques dans les grands espaces. Après l’université, j’ai travaillé à Canberra comme agente de la faune dans les parcs nationaux. C’était la belle vie. J’étais rémunérée pour faire quelque chose que j’aimais. Ce n’était presque pas un travail. Pendant quinze ans, j’ai travaillé dans divers parcs nationaux d’Australie et de Nouvelle-Zélande. Sans que je m’en rende compte, mon Akash m’avait placée à l’endroit où j’étais le plus à l’aise : dans la nature avec Gaia. J’étais heureuse d’être plongée dans des paysages grandioses, loin du tohu-bohu des villes.
En 2005, lorsque mon couple a pris fin, plusieurs questions sont remontées à la surface. Cet événement était directement lié à une importante leçon de vie, même si je n’en savais rien à l’époque. En un lent processus d’éveil spirituel (lent parce que je suis têtue), j’ai découvert peu à peu un tout autre aspect de moi-même. Ma dépression émotionnelle fut un catalyseur pour que je quitte le mode survie. Je voulais en savoir davantage et j’avais ainsi ouvert ma jarre spirituelle. Peu à peu, il en est sorti la sagesse et le savoir spirituels qui m’ont conduite au travail énergétique de Peggy Phoenix Dubro et aux messages de Kryeon canalisés par Lee Carroll.
Mon cheminement spirituel se poursuit. Comme plusieurs d’entre vous, j’ai toujours des peurs à vaincre et des difficultés à surmonter. Aimeriez-vous vaincre vos peurs et surmonter vos difficultés ? Aimeriez-vous identifier les schèmes de la vieille énergie qui ne vous servent plus, et vous en débarrasser ? En même temps, pourquoi ne pas reprendre les talents et les aptitudes que vous possédiez auparavant ?
Si vous répondez par l’affirmative, ce livre est fait pour vous. Son but est de vous aider à mieux vous comprendre et à accéder à votre divinité intérieure. Il peut aussi vous aider à comprendre les autres. Sa rédaction fut motivée par les canalisations de Kryeon, que l’on peut décrire comme une entité angélique aimante qui livre à l’humanité des messages de paix et d’espoir. Lee Carroll est le canalisateur spirituel originel de Kryeon, dont il livre les messages depuis plus de vingt-quatre ans. Il est l’auteur de treize livres de Kryeon et le coauteur des Enfants indigo , de Célébration des enfants indigo et des Enfants indigo dix ans après . Ces livres ont été traduits en plus de vingt-quatre langues.
Lee Carroll a présenté sa conférence sur l’Akash humain partout dans le monde. Il la modifie constamment en y intégrant les nouvelles informations reçues de Kryeon. Si vous souhaitez voir cette conférence, elle est disponible en ligne pour un prix minime sur www.kryon.com/lectures.
La plupart des informations contenues dans la conférence de Lee sur l’Akash humain sont incluses dans ce livre, avec sa permission, afin que d’autres lecteurs puissent découvrir les vérités profondes de l’incroyable système akashique. Ce livre présente une compilation de tout ce qui fut révélé au sujet de l’Akash jusqu’à janvier 2014. De plus, Kryeon a fourni des réponses substantielles à plus de trente questions relatives à l’objet de ce livre, nous fournissant des éléments nouveaux et des explications détaillées sur le fonctionnement du système akashique. Les messages canalisés reproduits dans ce livre sont disponibles en fichiers audio sur le site Internet de Lee Carroll : www.kryon.com/freeaudio.
Vous venez de découvrir l’œuvre de Kryeon ? Peut-être que vous n’en aviez jamais entendu parler, mais que quelque chose vous a attiré vers ce livre. Préparez-vous à lire des choses incroyables. Cet ouvrage couvre plusieurs sujets, et le titre de chaque chapitre est un guide des informations qui y sont présentées. Si certains termes vous sont inconnus, comme les mots « Lémurien » et « Pléiadien », vous en trouverez l’explication détaillée dans mon livre précédent, L’Effet Gaia .
Quand nous traitons du contenu de notre Akash, comme le karma et les leçons de vie, nous élevons notre taux vibratoire et, par conséquent, celui de la planète Terre. Nous semons les graines de la paix et installons la lumière dans notre vie. Nous nous ouvrons individuellement à une toute nouvelle liberté. Collectivement, nous suscitons l’ascension de la Terre. Je vous remercie profondément d’être ici sur la planète et j’admire votre courage d’entreprendre ce cheminement de découverte personnelle et d’illumination. Cette voie n’est pas toujours facile, mais les récompenses sont inouïes.
Enfin, comme il était impossible d’inclure dans ce livre tout ce qui concerne l’Akash humain, vous trouverez des chapitres supplémentaires sur mon site Internet, sous l’onglet « Extra’s » : www.monikamuranyi.com
Avec amour et bénédiction,
Monika Muranyi
Chapitre un
L’Akash humain
Avez-vous déjà entendu cette phrase : « Les réponses sont à l’intérieur » ? Auparavant, ces mots me rendaient folle ! Maintenant, je sais que les réponses se trouvent effectivement à l’intérieur. J’ignorais tout simplement comment y accéder. Avez-vous eu le même problème ? La découverte de l’Akash vous aidera peut-être.
Depuis plus de vingt-quatre ans, Kryeon nous livre des messages à ce sujet. Les prémisses en sont celles-ci : nous avons tous des Archives akashiques et la Terre également. Qu’est-ce que cela signifie ? Savez-vous ce qu’est l’Akash ? Savez-vous où il se trouve ? Le but de ce livre est de vous l’apprendre.
Le mot Akash vient du mot sanscrit Akasha , qui a diverses significations dans différentes philosophies. On l’a identifié au ciel, à l’espace et à l’éther au sens élémentaire et métaphysique. Il désigne le savoir mystique encodé sur un plan non physique de l’existence. Tout cela ne nous en dit pas réellement beaucoup, mais nous indique que le concept des Archives akashiques et d’un système akashique n’est pas nouveau. Ce qui l’est, c’est que nous redécouvrons la sagesse et le savoir spirituels liés à l’Akash.
Je présume que vous comprenez le concept de la réincarnation ou que vous êtes prêts à le considérer. Peut-être avez-vous des souvenirs d’une vie passée. Je le mentionne parce que tout le monde ne croit pas avoir une âme qui s’est incarnée plusieurs fois sur cette planète. Si vous ne croyez pas aux vies antérieures, il est inutile de poursuivre votre lecture. Sentez-vous libres de fermer ce livre et de ne plus jamais l’ouvrir ou bien de le donner à quelqu’un.
Pour les plus anciens systèmes de croyances de la planète (comme l’hindouisme et le bouddhisme), les vies antérieures sont une réalité. Cette croyance a persisté longtemps, ce qui indique qu’elle fut l’une des premières idées intuitives sur le cycle de la vie. À un certain moment de l’histoire, elle fut toutefois écartée. Au Moyen Âge (dans certaines régions du globe), on se faisait tuer pour hérésie si l’on professait cette croyance. Une question se pose alors : si la réincarnation est une vérité spirituelle essentielle, comment se fait-il que plusieurs systèmes de croyances la nient ? J’y répondrai en deux mots : pour contrôler.
Je m’explique. Si nous n’avons qu’une seule vie, nous n’avons alors qu’une seule après-vie. Nous avons donc intérêt à bien nous comporter afin de ne pas gâcher notre unique chance d’éternité. Pour les dirigeants d’un système de croyances à « vie unique », l’idée de la réincarnation amène difficilement les gens à se conformer à une série de règles établies.
Kryeon affirme souvent que les croyances importent peu, pour autant que l’humain soit conscient de sa divinité intérieure. Plusieurs systèmes de croyances servent l’être humain sur le plan du culte, même si la croyance en la réincarnation n’en fait pas partie. L’amour de Dieu pour chaque vie existante est toujours présent. Kryeon dit ceci : « Tout système fondé sur l’amour est un bon système car la compassion et l’amour sont l’essentiel… »
Tous mes amis et toutes mes connaissances ne croient pas nécessairement à la réincarnation. C’est normal. Moi non plus, je n’y ai pas cru pendant plusieurs années. On ne peut forcer personne à s’éveiller spirituellement. On ne peut qu’aider les autres dans leur cheminement s’ils nous y invitent. Par ailleurs, on ne peut jamais en prévoir le développement. Ils peuvent très bien venir vous voir un beau jour en vous demandant de leur livrer votre sagesse et votre savoir spirituel.
Si vous doutez encore de la réalité des vies antérieures, permettez-moi de vous poser quelques questions. Pourquoi des milliers de gens ont-ils de vifs souvenirs d’une vie antérieure ? Des enfants ont décrit avec précision à leurs parents des choses qu’ils ne pouvaient pas savoir à leur âge. Comment est-ce possible ? Leurs expériences sont-elles réelles ? Oui. Quelle coïncidence ! (Voir le chapitre dix : « La communication akashique ».)
Pourquoi tout le monde ne se souvient-il pas de ses vies antérieures ? En raison du plan personnel préétabli avant notre venue sur la planète, en vertu de la dualité dont parle Kryeon. Nos aspects multidimensionnels nous sont cachés. Quand nous entreprenons de découvrir qui nous sommes réellement, nous commençons à prendre conscience des nombreux « nous » dont parle Kryeon.
Les détails des nombreuses vies que vous avez déjà vécues ne sont peut-être pas dans votre esprit conscient, mais toutes ces expériences sont en vous. Votre structure cellulaire s’en souvient. Votre Soi supérieur était présent quand vous les avez vécues. Quand on l’a compris, on peut s’expliquer de nombreuses choses qui demeurent une énigme et un mystère pour ceux qui « ne croient pas à la réincarnation ».
Si nous avons eu des vies antérieures, comment le système de la réincarnation et du karma fonctionne-t-il ? La réponse est complexe, mais elle réside dans le système akashique. Concevons celui-ci comme une énergie emmagasinant toutes nos expressions de vie sur la planète, c’est-à-dire chacune de nos incarnations passées ou futures.
Il est difficile de décrire l’Akash humain et de dire où il se trouve car il est multidimensionnel, mais il existe aussi en trois dimensions. Il fait partie du cycle de la vie qui se perpétue. Les vieilles âmes reviennent pour une raison. Nous avons la chance d’élever la vibration de la Terre et nous le faisons en revenant plusieurs fois. C’est l’expression de la vie, durant laquelle nous avons l’occasion d’apprendre. Ce faisant, nous pouvons élever ou non la vibration planétaire. C’est un choix dû au libre arbitre dont parle Kryeon.
Quand nous traversons le Vent de la naissance au moment de notre premier souffle, notre expression de vie débute. L’Akash est une énergie qui vient avec nous. Les Archives akashiques sont un enregistrement de l’Akash, que l’on peut définir comme une énergie représentant « tout ce qui est ». Nos Archives akashiques sont donc un enregistrement de tout ce que nous avons été, et encore plus. Le concept de l’Akash représente également toutes les potentialités encore irréalisées. Laissons parler Kryeon :
Voici une histoire incroyable, celle de l’être humain. Il ne s’agit pas de l’histoire d’un être humain exceptionnel possédant des pouvoirs extraordinaires. Peu importe qu’il soit riche ou pauvre ou qu’il vive tel ou tel événement. Je vous livre l’histoire de l’être humain selon mon point de vue : ce qui lui arrive lorsqu’il quitte mon côté du voile et lorsqu’il y revient. Il s’agit de chacun et chacune d’entre vous. Écoutez bien car cela peut remettre en question ce que l’on vous a appris.
Vous pensez peut-être que la vie commence simplement, mais ce n’est pas le cas. Certains ont essayé de prendre Kryeon en défaut en lui posant des questions de morale : « Cher Kryeon, quand commence la vie ? Est-ce au moment de la fertilisation de l’ovule ou neuf mois plus tard ? » Cette question est fallacieuse car il y a controverse, et l’on veut entendre l’opinion de Kryeon. Vous n’aimerez pas la réponse car elle va beaucoup plus loin que votre esprit tridimensionnel.
Il existe un système magnifique, celui de la naissance, de la vie et de la mort. Vous savez, avant de venir sur cette planète, qui vous y rencontrerez. Vous connaissez tous les attributs karmiques dont vous y jouirez. Les synchronies de vos rencontres existent déjà ! Il ne s’agit pas ici de prédictions de diseuses de bonne aventure, mais de prédispositions fondées sur l’énergie.
Quelles sont les possibilités que chaque potentialité soit déjà établie ? Aussi complexe que cela puisse paraître, vous connaissez avant même d’arriver sur cette planète toutes les synchronies qui pourront se produire. Quand la vie commence-t-elle ? Avant votre naissance. C’est l’amour divin qui est à l’œuvre et vous devriez comprendre que vous n’êtes pas ici par hasard.
« Kryeon, c’est impossible. Je suis orphelin et je n’ai jamais vu mes parents. » Oh ! cher être humain tridimensionnel, vous n’écoutez pas bien. Des profondeurs de votre sagesse, vous avez choisi des parents qui allaient vous rendre orphelin. Sachez que vous avez l’esprit de Dieu lorsque vous êtes de mon côté du voile. Vous choisissez parfois des difficultés qui vous aideront à trouver des solutions pour la planète. Écoutez-moi : personne n’est venu ici pour souffrir. Vous êtes venu ici pour résoudre l’énigme de la vie et c’est exactement ce que font ceux qui écoutent ce message, assis dans cette salle, ou qui lisent ces lignes.
Chacun de vous est un fragment du Créateur. Chacun de vous a commencé de mon côté du voile. Cependant, ce côté du voile n’est pas du tout un lieu. Vous ne pouvez pas le comprendre car, dans la troisième dimension, il vous faut venir d’un lieu concret. Dieu n’est pas un lieu. Dieu est, tout simplement. C’est difficile à saisir pour vous car vous êtes dans la tridimensionnalité, mais, en réalité, vous êtes un élément de la soupe nommée Dieu.
Dieu n’a pas de caractéristiques physiques. On ne peut expliquer en trois dimensions ce qu’est un fragment divin. Je me trouve devant vous, mais je ne suis pas singulier. Je suis comme vous un élément de la soupe divine. De l’autre côté du voile, je m’appelle Kryeon. Ce nom a été créé pour vous. J’habite l’énergie de mon partenaire dans cette communication de groupe. Je vois ceux qui lisent ces lignes et ceux qui écoutent ce message. Pouvez-vous seulement imaginer cela ?
Vous n’avez donc pas commencé à exister à la naissance. Vous avez toujours existé ! Avant que l’univers ne soit créé, vous étiez. Vous êtes de la famille divine et vous avez choisi de venir sur la Terre pour une raison connue de tous (sauf de vous).
Nous avons tenté plusieurs fois de vous expliquer la raison de votre venue sur cette planète. Ce n’est pas facile car cela n’a pas grand-chose à voir avec la Terre, mais plutôt avec l’univers et avec l’énergie que vous établirez à partir de votre expérience ici. Il est difficile d’expliquer le monde extérieur à un poisson rouge dans un bocal car il ne connaît que son bocal. Si vous lui parlez de votre système solaire et de ce qui l’entoure, il ne comprendra rien. Il ne connaît que ce qu’il connaît. Disons donc encore une fois que ce que vous faites dans ce bocal a de grandes répercussions à l’extérieur.
Vous ne le croirez jamais, mais vous avez voulu venir ici. Quand vous avez vu les potentialités de vos parents et l’endroit où vous alliez renaître, vous avez dit oui. Vous avez dit : « J’ai hâte d’y retourner. Laissez-moi y aller maintenant. »
Chacun de vous sait ce qui s’est passé dans sa vie. Maintenant, vous vous dites ceci : « Kryeon, si j’avais connu ces potentialités, je pense que je ne serais pas venu. » Voilà l’incroyable être humain ! Oui, vous les connaissiez. Vous connaissiez d’avance tout ce que vous avez vécu jusqu’ici. Vous avez actualisé ces potentialités et vous les avez vécues.
« Pourquoi Dieu aime-t-il autant l’humanité ? » Nous venons de répondre à cette question. Vous connaissiez les potentialités et vous êtes venus quand même. C’est parce que vous aimez cette planète comme je l’aime. C’est parce qu’il s’y passe quelque chose de grand. Il s’agit de voir jusqu’où s’élèvera sa vibration. Quoi qu’il arrive, les répercussions en seront énormes. Pour que ce test s’accomplisse dans l’intégrité, les humains doivent naître sur cette planète et rechercher le Créateur qui se cache en eux.
Écoutez bien ceci : au moment fixé pour la naissance, après le plein développement de l’embryon, je suis avec vous symboliquement dans un lieu que nous appelons le Vent de la naissance . C’est un portail entre la linéarité et la multidimensionnalité. Ce n’est pas un endroit, mais plutôt une énergie divine. Je regarde votre énergie et vous regardez la mienne. Ce qui se passe ensuite, c’est ce qui s’est produit pour chacun de vous, car je représente le groupe qui vous dit au revoir et qui plus tard vous accueille. Je suis Kryeon, amoureux de l’humanité.
Dans cette belle énergie, je vous ai demandé : « Êtes-vous prêt ? Êtes-vous certain ? » Chacun d’entre vous m’a alors fait une belle étreinte énergétique. Vous avez ensuite disparu et un incroyable processus a débuté.
[Pause]
Il n’est pas facile de naître sur cette planète. Tout d’abord, vous devez vous diviser car votre fragment divin n’est pas transféré entièrement dans votre corps humain. Une certaine partie demeure de ce côté du voile. Vous le saviez, n’est-ce pas ? Vous passez tellement de temps à la rechercher ! En fait, c’est le Soi supérieur qui veut s’y reconnecter. À la naissance, vous devenez singulier. C’est la solitude. Vous étiez un être multidimensionnel et vous devenez un être singulier et tridimensionnel alors que votre véritable nature est le Soi supérieur, qui est l’énergie fondamentale de l’âme, ce que vous êtes réellement. C’est pourquoi il est si agréable de se reconnecter.
En somme, vous vous divisez à la naissance, mais ce n’est pas tout. C’est là que ça devient difficile à comprendre pour vous actuellement. Une partie de votre Esprit qui n’est pas le Soi supérieur demeure de mon côté du voile. Cette énergie, qui est aussi « vous », devient vos guides. Je viens de vous livrer là un grand secret : vous êtes vos propres guides. C’est pourquoi vous vous sentez tellement bien quand ils sont près de vous et tellement perdus quand ils s’en vont.
« Kryeon, je suis souvent déprimée et je me sens très seule. » J’ai entendu cette phrase trop souvent. Certains membres de l’auditoire et certains lecteurs pourraient facilement la répéter. Si vous aviez comme moi une image multidimensionnelle de votre vie, vous verriez des présences autour de vous en tout temps. Nous vous l’avons dit plusieurs fois : vous n’êtes pas seuls. Vous ne pouvez pas l’être même si vous semblez l’être dans la tridimensionnalité. Certains d’entre vous qui sont déprimés n’ont jamais réellement ouvert la porte à l’Esprit. S’ils l’avaient fait, ils auraient trouvé une énergie, celle du Soi supérieur, qui leur aurait signifié qu’il existe autre chose. Vous possédez tous cette énergie.
Je vois souvent un être humain pleurer seul dans son coin, déprimé et désespéré, et je vois la belle énergie de ses guides inactive autour de lui parce qu’il ne leur a jamais donné la permission de faire quoi que ce soit pour lui. Et pourtant, vous les avez tous, ces guides qui sont vous-mêmes.
L’être humain arrive donc sur la Terre avec un ADN contenant sa divinité. Votre divinité ne s’est pas divisée tant que ça, c’est plutôt votre dimensionnalité qui l’a fait. Votre ADN est sacré. Il le faut car si vous devez vous réunir avec un Soi supérieur, cette divinité doit être présente dans votre structure cellulaire.
Dès la naissance se produit un processus multidimensionnel et intemporel. À l’instant où l’enfant naît, un cristal est activé dans la caverne de la Création. La Terre sait que vous êtes de retour ou que vous venez d’arriver pour la première fois. Dans le cas d’une vieille âme, le cristal l’attendait car il renferme déjà tous les faits de ses vies précédentes. Vous vous rendez compte que vous avez vécu d’autres vies ici, n’est-ce pas ? Vous n’en connaissez pas le contenu, mais vous avez un ami dans chacune de ces vies. Cet ami se nomme le Soi supérieur. C’est le même que vous avez à présent. Ce que cela signifie, cher être humain, c’est que ces vies passées ne sont pas du tout une expérience étrangère . Vous y étiez.
Il est important que vous vous en rendiez compte car cela vous permet de vous en souvenir et même de reprendre certains talents que vous possédiez auparavant. Votre cristal est activé et il s’apparente aux anneaux de croissance d’un arbre. Chaque vie y est représentée. Vous devez maintenant savoir ceci : tout ce que vous avez fait spirituellement sur cette planète est inscrit dans ce cristal. Tout ce que vous avez appris à vos dépens y est inscrit également. Cela se trouve dans votre ADN, où ce fut transféré à la naissance en deux énergies multidimensionnelles, ou couches, que nous appelons les Archives akashiques de l’ADN [les couches 7 et 8 mentionnées dans le tome X de Kryeon, Les Douze Couches de l’ADN ]. C’est ainsi afin que vous vous éveilliez et que vous commenciez à vous poser des questions spirituelles. Tout ce que vous avez vécu au cours des âges remontera alors à la surface.
N’est-ce pas une bonne nouvelle pour plusieurs lecteurs de ce livre ? Cela signifie que rien n’est perdu de vos efforts accomplis au cours des siècles. Lorsque vous revenez, cher être humain, ce que vous avez déjà appris est toujours là et vous n’avez pas à le réapprendre. Comprenez-vous bien ce que je vous dis ? Ceux d’entre vous qui désirent faire le pas pour trouver leur divinité intérieure et atteindre le Créateur ouvrent littéralement la jarre spirituelle renfermant ce qu’ils ont appris jusqu’ici. Son contenu se déverse lentement sur eux et ils se souviennent de tout.
Plusieurs d’entre vous posent les questions suivantes : « Que dois-je faire, et comment ? Que devrai-je faire ensuite ? Quelle est la procédure à suivre ? Comment faire ? » Nous vous le disons depuis vingt ans, lorsque vous ferez ce pas, l’intuition vous montrera ce que vous avez déjà appris ! Vous le savez déjà. Pour que vous en tiriez profit, de nouveaux processus ont été mis en place sur la Terre afin de structurer tout cela d’une façon qui vous échappe. Ces processus n’existaient pas avant 1987.
L’instructrice Peggy est ici [Peggy Phoenix Dubro]. Il y a des lustres, elle connaissait les potentialités de son passage ici. Elle est maintenant la gestionnaire passionnée d’une nouvelle énergie. Cette information lui a toutefois été livrée lentement afin de vous aider à donner un sens à Dieu. Avant 1989, elle n’aurait pas pu enseigner cette énergie. Comme les années ont passé depuis et que l’énergie de Gaia n’est plus la même, son travail s’améliore. Vous voyez comment ça fonctionne ? Sa « jarre de savoir » s’est ouverte et tous en bénéficient.
Chacune de vos actions est enregistrée sous une forme énergétique qui demeure dans la grille cristalline après votre départ. Les géologues savent que la plus grande partie rocheuse de cette planète, particulièrement la croûte, est cristalline. Les cristaux ont une caractéristique que vous connaissez : ils retiennent l’énergie et ils ont une mémoire. Même les scientifiques savent que l’énergie de la mémoire existe dans les substances cristallines. Il ne faut donc pas un très grand effort d’imagination pour comprendre que toutes vos actions sont contenues dans cette banque mémorielle.
Ce que vous avez fait collectivement durant votre vie a augmenté le taux vibratoire de cette planète. Cette énergie est à présent inouïe ! L’incroyable être humain a même modifié la grille cristalline au cours des deux dernières semaines !
Vous vivez votre vie. Certains d’entre vous découvrent ces secrets, et d’autres, non. Les secrets ne sont que des réalités cachées aux regards, mais qui se révèlent clairement quand un humain les cherche.
Comme nous l’avons dit hier soir [lors du message canalisé de la veille], aucun humain ne fait l’objet d’un jugement. Cependant, dans la linéarité, vous voulez que Dieu vous juge, n’est-ce pas ? L’idée que vous irez tous au même endroit lorsque vous mourrez vous semble absurde, n’est-ce pas ? Vous dites : « Kryeon, j’ai fait le bien, mais d’autres ont fait le mal. Irons-nous tous au même endroit ? » Oui, cher être humain. Vous rentrerez tous au foyer car votre travail sera accompli. Nous vous avons donné cette information dans nos messages, dans votre culture et dans vos Écritures. L’avez-vous vue ? L’avez-vous comprise ? C’était la parabole du fils prodigue. Cette information n’est pas nouvelle. Dans cette parabole, le père représente Dieu et les deux fils représentent les humains de la Terre. L’un fait tout comme il faut et l’autre fait tout de travers. Ils rentrent ensuite tous les deux à la maison, à la même énergie, et ils sont fêtés pareillement !
Un jour viendra où vous rendrez votre dernier souffle. Ce ne sera pas un jour triste. Ce le sera peut-être pour ceux que vous laisserez derrière vous, mais non pour vous. Vous êtes tous déjà passés par là. Que vous écoutiez ce message [l’enregistrement], que vous soyez présents dans cette salle ou que vous lisiez ce livre, écoutez bien : quand votre vie naturelle sera terminée, vous passerez par la caverne de la Création, où vous laisserez dans le cristal l’essentiel de ce que vous aurez accompli. Toutes les belles pensées que vous aurez eues, celles qui vous auront fait apprendre quelque chose, toutes vos intuitions imprégneront cet objet multidimensionnel.
Alors, la partie de vous-mêmes qui n’était pas humaine (la partie multidimensionnelle de l’âme) quittera la planète et se fondra de nouveau dans le Soi supérieur. Tout ce qui fut divisé – la divinité des cellules, les guides – retournera au fragment divin approprié. Voilà ce que vous devriez célébrer. Je le célèbre ! Car quand je vous rencontrerai de l’autre côté, je rencontrerai un frère / une sœur. Je le fais en ce moment même. Je dis au revoir à ceux qui me quittent pour naître et je dis bonjour à ceux qui ont trépassé et qui rentrent au foyer. « Kryeon, comment pouvez-vous être à tant d’endroits en même temps ? » Vous ne poseriez pas cette question si vous compreniez. Je ne suis pas singulier. Je suis un fragment du Créateur, tout comme vous.
Canalisation de Kryeon intitulée « L’incroyable humain », donnée à Caracas, au Venezuela, le 2 novembre 2008.
Ce que vous venez de lire est-il nouveau pour vous ? Peut-être avez-vous eu la chance de savoir intuitivement que le Créateur est en nous depuis la naissance ? Malheureusement, ce ne fut pas mon cas. Avant d’atteindre la trentaine, je ne savais rien de l’Akash humain ni du système évoqué par Kryeon. Plusieurs systèmes de croyances spirituelles sont empreints du préjugé selon lequel nous serions singuliers. Kryeon vient de nous dire que nous ne le sommes pas. C’est l’un des concepts les plus difficiles à saisir pour nous.
Les humains préfèrent l’idée d’un cheminement spirituel progressif. Plusieurs croient que nous avons une dette à rembourser et qu’en la remboursant nous passerons au niveau suivant d’apprentissage et d’illumination. Selon eux, une fois que nous aurons appris toutes nos leçons, nous ne nous incarnerons plus sur la Terre, mais nous apprendrons d’autres leçons dans des sphères supérieures. Kryeon nous dit qu’il est temps de sortir de ce mode de pensée qui appartient à la vieille énergie. Je peux comprendre pourquoi l’idée de « progression spirituelle » est séduisante pour plusieurs. Personne n’aime l’idée que quelqu’un qui a commis un crime terrible ne soit pas puni ! Cela va à l’encontre de notre sens de la justice… ou plutôt de la justice humaine fondée sur le préjugé de singularité. Ce n’est pas là l’esprit de Dieu.
Quand nous ne sommes pas sur la Terre, nous avons l’esprit de Dieu. Des limites de l’humain tridimensionnel, nous retournons à l’unité de tout ce qui est : la soupe divine multidimensionnelle. Je réalise que c’est difficile à concevoir, mais, en nous connectant à notre Soi supérieur, nous nous connectons à la source créatrice.
Plusieurs autres canalisateurs spirituels nous livrent les mêmes messages d’amour que Kryeon. Servez-vous de votre intuition pour vous guider quant à l’intégrité des informations que vous entendez ou que vous lisez. Des amis proches, Allen et Debbie, en Australie, ont un site Internet consacré aux travailleurs de lumière qui s’éveillent dans la nouvelle énergie. De nombreux humains éveillés y ont trouvé de précieuses informations. En particulier, la publication d’Allen sur le cancer dans la nouvelle énergie constitue une mine d’informations pour ceux et celles qui sont aux prises avec cette difficulté. Voici l’adresse de leur site : www.pointsofpower.com.au
Maintenant que vous comprenez que vous êtes davantage que ce que vous pensiez être, intéressons-nous à vos Archives akashiques personnelles. Où sont-elles et à quoi servent-elles ?
Chapitre deux
Vos Archives akashiques personnelles
Vos Archives akashiques personnelles existent en trois endroits (quatre en réalité, mais je parlerai de la quatrième plus loin). Kryeon a dit que notre vie (nos nombreuses vies) avait pour objectif d’élever la vibration de Gaia afin qu’elle devienne une planète ascensionnée. Si tel est l’objectif, n’est-il pas logique que les Archives akashiques résident à l’intérieur de Gaia ainsi qu’en nous-mêmes ? Bien sûr. À l’intérieur de Gaia se trouvent la caverne de la Création et la grille cristalline, et à l’intérieur de nous-mêmes se trouve notre ADN. Ce sont donc là les trois endroits où résident nos Archives akashiques.
Gaia possède une grille magnétique et chaque fragment d’ADN est entouré d’un champ magnétique. Cela veut dire qu’un transfert d’informations énergétiques entre ces trois endroits est possible en raison des attributs du magnétisme, qui est une énergie multidimensionnelle.
Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi Gaia enregistrait toutes les actions humaines ? C’est parce que l’énergie de chaque âme humaine qui vient sur la planète influence la force vitale de Gaia, qui enregistre cette empreinte énergétique. La conscience intelligente de Gaia « sait » donc tout de nous. La force vitale de la planète inclut tout être vivant, y compris ce que la plupart d’entre nous ne croient pas vivant. Les concepts de Gaia et de l’Akash sont grandioses. Ils appartiennent à un système qui est décrit en détail dans mon livre précédent, L’Effet Gaia . Si vous ne l’avez pas lu, ne vous inquiétez pas. En résumé, ce système est celui de la coopération de Gaia à l’expérience spirituelle humaine. Tout tourne autour de l’humain, même le but de la planète.
Qu’est-ce qui est enregistré dans votre Akash ? Plusieurs choses qui expliquent l’inexplicable. Voici ce que contiennent vos Archives akashiques : Un registre multidimensionnel de chaque vie L’énergie de toutes les réalisations Tout le travail inachevé (les leçons de vie) Les attributs du groupe karmique Tous les talents et toutes les aptitudes développés au cours de plusieurs vies Toute la croissance spirituelle Un registre quantique de vos actions et de toutes les potentialités à venir
Il y a deux choses à noter au sujet des Archives akashiques.
Premièrement : il semble exister un chaos énergétique. C’est parce que votre Akash change constamment de potentialités puisqu’il se réajuste continuellement selon ce que vous faites MAINTENANT. Par exemple, un ami vous contacte pour que vous vous retrouviez ensemble au resto le lendemain. Vous avez changé votre futur potentiel en acceptant ou même en refusant ! Le lendemain, vous avez toujours le choix d’y aller ou non. Vous avez le libre choix de faire ou non ce que vous avez projeté. Selon votre décision, vos potentialités changeront en conséquence. L’apparent chaos est dû au fait que l’Esprit voit tout en même temps plutôt que la progression linéaire d’événements que nous percevons.
Deuxièmement : l’expression « vie passée » n’est pas exacte. Dans un état quantique, le passé n’existe pas. L’état quantique est hors du temps. Le temps est circulaire, de sorte que les potentialités sont toujours du PRÉSENT.
Comment tout cela fonctionne-t-il ? La réponse est complexe et Kryeon l’explique mieux que moi.
Il existe deux types d’Archives akashiques : celles qui sont planétaires et celles qui sont personnelles. Les premières se trouvent dans ce lieu dont nous avons souvent parlé, la caverne de la Création. Il s’agit d’un lieu concret, rempli d’énergie cristalline. On pourrait dire que chaque être humain qui entend mes paroles ou qui lit ces lignes possède un cristal dans cette caverne. Ce n’est pas tout à fait exact sur le plan multidimensionnel, mais je ne peux mieux vous l’expliquer dans la tridimensionnalité. C’est simple à visualiser. Chacun de vous a un objet sacré dans ce lieu sacré, un objet cristallin qui demeure sur la planète après son départ.
Ce qui est difficile à expliquer, c’est que ce cristal est intemporel, c’est-à-dire qu’il porte l’énergie fondamentale de votre Soi supérieur lorsque vous êtes sur la planète. Quand vous n’y êtes plus, cette énergie se place sur la grille cristalline, qui est planétaire. Tout ce que vous avez été sur cette planète imprègne la grille. Par conséquent, on pourrait dire que votre Soi supérieur se trouve encore sur la Terre. C’est ce qui explique qu’un humain peut « parler aux morts ». Dans l’intemporalité, tous les êtres qui ont vécu ici se trouvent toujours à l’intérieur de la grille cristalline.
Un survol des arrivées et des départs Le premier type d’Archives akashiques
Quand vous arrivez sur la planète, vous activez ce cristal personnel et votre Soi supérieur en est alors responsable – le gardien – pendant votre séjour. Le Soi supérieur de chaque humain est toujours de mon côté du voile, mais il possède des vrilles, pour ainsi dire, qui permettent à une partie de lui-même de se connecter à vous et à la planète. C’est avec cette partie que vous entrez en contact lorsque vous méditez. Dès que vous arrivez sur la planète, l’énergie du Soi supérieur se connecte à la Terre pour toujours.
Votre vie présente se grave dans ce cristal. Toutes vos décisions, spirituelles ou autres, vos expériences et vos difficultés humaines l’imprègnent. Les propriétés des cristaux sont bien connues de vos scientifiques. Leur structure atomique est dotée d’un ordre atomique à long terme, ce qui leur confère une caractéristique unique, celle de la mémoire. Dans le cas qui nous occupe, cela dépasse les connaissances de la science : un cristal contenant tout le savoir et toutes les leçons sacrées de la vie. Ce que vous ne pouvez pas comprendre dans votre tridimensionnalité, c’est que ce cristal renferme également les potentialités de l’avenir. C’est effectivement difficile à expliquer, mais restons simples pour l’instant.
Vous vivez sur la Terre. Quand votre vie est terminée et que vous faites l’expérience de la mort, que nous appelons transition, vous revenez dans la caverne de la Création pour un moment. À ce stade, ce que vous avez vécu et appris s’enferme dans ce cristal, puis votre essence terrestre et la part sacrée de votre Soi supérieur quittent la planète.
Ces archives cristallines s’apparentent en quelque sorte aux anneaux de croissance d’un arbre multidimensionnel. Les vies s’y ajoutent une par une, avec ce que vous y avez appris et ce que votre ADN a recueilli. Ce n’est pas tout. Les changements qui se sont produits dans votre conscience, le cas échéant, demeurent sur cette planète sous la forme d’un changement vibratoire qui persistera jusqu’à la fin de la civilisation puisqu’il est placé sur la grille cristalline. Par conséquent, on pourrait dire que la Terre elle-même résonne de vos vibrations passée et présente.
Rien ne se perd, cher être humain. Vos actes demeurent.
Tout ce que vous avez fait, toutes vos décisions, vos intuitions, vos amours, vos joies, tous vos drames et vos malheurs appartiennent aussi à la Terre. La vibration planétaire est faite de l’énergie des trillions de vies humaines ayant existé depuis environ 50 000 ans.
Il ne s’agit pas d’une capsule temporelle car ces archives sont constamment actives tandis qu’une capsule temporelle est passive. Les réalités multidimensionnelles sont toujours dans le présent. Par conséquent, il n’y a pas d’« horodatage ». Pour la planète, ces archives sont toujours actuelles, ce qui veut dire que toutes vos expériences, quelles qu’elles soient, sont toujours en cours et toujours nouvelles.
Après une certaine période de temps terrestre, vous pouvez revisiter la Terre. La plupart d’entre vous le font car une vie terrestre s’apparente à une journée dans le plan universel, qui contient les centaines de vies que vous avez vécues. L’Esprit ne vous voit pas comme un humain vivant cette vie-ci, mais comme une entité sacrée intemporelle faisant partie de la famille divine, œuvrant pour la Terre, et venant ici en différentes incarnations ou « expressions d’énergie karmique ». C’est très difficile à comprendre et à accepter pour vous car vous pensez que la vie débute à la naissance et se termine à la mort. Or, elle se poursuit sans cesse et chaque existence équivaut en quelque sorte à un seul jour dans la vie universelle. Vous continuez à vous réveiller, puis à vous rendormir, et ainsi de suite.
Vous appelez ce processus « réincarnation ». Une expression de votre Soi supérieur revient sur la Terre. À propos, c’est toujours le même Soi supérieur. Réfléchissez un instant : plusieurs vies, plusieurs visages, les deux sexes et un même Soi supérieur. Il revient comme il l’a fait déjà et il place dans votre cristal la nouvelle énergie comme ajout de départ. Vous êtes alors né sur cette planète et vous poursuivez votre cheminement comme tout le monde. Vous vivez cette vie. Quand vous avez terminé, ce que vous avez vécu et appris devient un autre anneau sur le cristal . Avec le temps, ce cristal sacré finit par comporter des centaines d’anneaux. Un Soi supérieur, plusieurs vies, plusieurs noms et plusieurs visages qui sont tous LES VÔTRES. Voilà ce qu’est le processus de la caverne de la Création et de la grille cristalline. C’est ainsi que tout fonctionne. Les effets de vos actes demeurent sur la planète et contribuent à l’énergie de l’humanité à venir.
La partie la plus difficile à expliquer, c’est que ces Archives akashiques se trouvant dans la caverne de la Création contiennent aussi le futur. Toutes les potentialités des autres vies que vous vivrez sont également dans la grille cristalline, ce qui aide à déterminer qui vous serez la fois suivante. Je ne peux pas vous l’expliquer et je n’essaierai même pas de le faire, mais je vous dirai que tout cela a un but. Plusieurs l’ont appelé « karma », la poursuite du travail inachevé, un peu comme vous effectuez le lendemain les tâches que vous n’avez pas pu faire la veille. Ces tâches vous attendent : elles sont le futur. Dans le cas de l’énergie multidimensionnelle, ces tâches ont toujours été là et elles influenceront vos actes à votre réveil.
Le deuxième type d’Archives akashiques
Venons-en maintenant à l’enseignement du jour. Il existe un deuxième type d’Archives akashiques. De taille réduite, elles se forment dans l’utérus et se trouvent dans votre ADN à la naissance. Ce sont les archives de vos identités passées et de votre identité présente. Inscrites dans les couches de votre ADN, elles contiennent aussi vos actes potentiels. Il ne s’agit pas du même contenu que celui de la caverne de la Création, dont les archives cristallines sont celles de l’humanité entière et sont connectées à la grille cristalline. Les archives contenues dans votre ADN sont celles de la découverte personnelle, de la conscience, du karma et des leçons de vie.
C’est un sujet ésotérique. Vous trouvez tout cela étrange, n’est-ce pas ? Pour certains, il est incroyable que votre ADN contienne l’enregistrement de tout ce que vous avez été. Parlons-en donc un peu. Nous verrons brièvement de quelle façon cela vous influence et ce que cela signifie.
Certains d’entre vous me demandent : « Kryeon, il y a une énigme dès le départ. Je comprends ce que vous dites. Vous dites que nous arrivons ici avec plusieurs énergies appartenant au passé, mais qu’en était-il à notre première incarnation ? Un cristal sans anneaux, direz-vous. Sans énergie antérieure, sans aucune expérience vécue sur la Terre. Alors, qu’en était-il ? »
C’est une question très logique. L’énergie des nouveaux venus est bien connue et unique à cette planète. La plupart d’entre vous en ont fait l’expérience. De plus, ils sont nombreux ! Sachez que Kryeon est très conscient de la progression géométrique, c’est-à-dire du fait que le nombre d’humains augmente exponentiellement. Tandis que la population augmente, chers humains, il y a de très nombreux nouveaux venus. Quel que soit le pourcentage des vieilles âmes, le pourcentage de ceux qui viennent pour la première fois est encore plus élevé. Nous le savons. Cela fait partie du plan et de l’énergie terrestre. Ce message ne s’applique donc pas à ceux qui ne sont jamais venus ici auparavant. Nous avons parlé ailleurs des caractéristiques des nouveaux venus.
Canalisation de Kryeon intitulée « C’est dans l’ADN », donnée à Kelowna, en Colombie-Britannique, le 28 juin 2008.
Maintenant que vous connaissez le contenu de vos Archives akashiques personnelles, il importe de réaliser que c’est votre Soi supérieur qui les maintient. Il est le même dans chacune de vos vies passées et futures.
Ce que signifie réellement l’expression « vie antérieure »
La plupart d’entre nous ont un préjugé selon lequel tout ce qui existe est linéaire, et nous avons de la difficulté à saisir le concept du temps circulaire. Nous en tenons pour preuve que le temps ne fait qu’avancer, ce qui nous amène à distinguer le passé du présent et du futur. L’idée que tout existe dans une réalité PRÉSENTE est trop éloignée de ce que nous voyons. Songez à l’époque où l’on croyait que la Terre était plate. On pensait que l’on tomberait dans le vide si l’on se rendait trop loin dans l’océan. L’idée que la Terre était ronde était trop éloignée de ce que l’on voyait à l’époque.
Si le temps est circulaire, comme le dit Kryeon, il n’y a pas alors de « vies passées ». Toutes vos vies sont présentes car leur énergie est en vous. Au lieu de les voir comme des « vies passées », voyez-les comme des caractéristiques de votre vie présente, dont certaines sont réalisées et d’autres, non. Cela vous semble confus ? Kryeon peut sans doute vous aider à mieux comprendre ce concept.
Il n’y a pas de « vies passées ». Quand vous quitterez cette planète, vous serez hors du temps [soustraits aux limites du temps linéaire]. Le temps n’existe pas de l’autre côté du voile. Il a été créé pour votre confort et votre mode de vie tridimensionnels.
Voici ce que cela veut dire. Écoutez attentivement car c’est important. Vous pensez avoir eu des vies antérieures ? Ce n’est pas le cas. Vous avez plusieurs vies présentes en même temps. Quand vous sortirez du temps tel que vous le percevez, vous comprendrez qu’il s’agit d’une couche de vies superposées et que vous les vivez toutes en même temps. Ce sont toutes des vies présentes.
Il y en a une toutefois, celle du dessus, qui domine, et c’est celle que vous vivez présentement. Celle que vous voyez dans le miroir, celle qui occupe actuellement votre corps et dont vous pensez que c’est la seule. C’est celle qui parle à toutes les autres dans vos Archives akashiques. Il s’agit d’un concept multidimensionnel. Elle correspond aussi à l’une des couches de votre ADN qui est également invisible. Cette couche multidimensionnelle vous rappelle que toutes les autres vies sont toujours présentes et vécues en même temps, mais non linéairement. Pourquoi je vous dis cela ? Parce que c’est là votre réserve de pouvoir, mes amis.
N’est-il pas étrange que nous devions vous expliquer en termes unidimensionnels des concepts multidimensionnels ? Je désire vous parler du cycle infini des vies qui sont actives en vous et je dois pourtant recourir à l’exemple d’un « empilement » linéaire pour que vous me compreniez ! Quelle que soit la façon dont vous saisissez mes propos, ce sera utile pour la prochaine étape.
Aimeriez-vous bénéficier, dès votre arrivée sur la planète, de tout ce que vous avez fait en tant qu’ange ? Cher Lémurien, que diriez-vous de dépouiller 52 000 ans d’expériences pour en tirer le meilleur ? Je vous dis qu’il suffit de vous connecter au Soi supérieur pour que se produise soudain l’effet quantique qui vous relie à toutes ces vies en même temps ! Certains d’entre vous savent de quoi je parle, mais certains l’ignorent. La sagesse des âges leur est cachée. Vous pouvez puiser dans toutes ces vies que vous vivez en même temps, choisir les meilleures parties de chacune et incorporer plusieurs de leurs caractéristiques dans celle qui domine [que vous vivez à présent].
Voici ce que je veux dire : nous avons déjà traité de ce sujet sous un autre angle, mais je vais me servir de nouveau de mon partenaire, même s’il n’aime pas beaucoup que je parle de lui de cette façon-là. [Pause pendant que Lee se prépare à ce qui s’en vient.]
Le cas de Lee
Au début, lorsqu’il envisageait d’être le canalisateur qu’il est maintenant, ses communications avec l’Esprit ressemblaient à ceci : « Je ne sais pas écrire et je n’ai jamais rien écrit. Je ne sais pas parler en public et je ne l’ai jamais fait. Je suis essentiellement un ermite en ingénierie. Je ne suis pas non plus sociable. J’aime le silence et la tranquillité, et je suis nerveux en présence des gens. Par conséquent, comment dois-je procéder puisque je ne possède aucun des talents nécessaires pour faire ce que l’on m’a appelé à faire ? »
Nous lui avons montré, d’une manière qu’il ne comprend pas encore, que ces talents ont toujours été là, cachés dans ses Archives akashiques personnelles. Il pensait qu’ils étaient loin derrière lui, dans une histoire spirituelle linéaire à jamais terminée. Or, ce n’est pas du tout le cas. Ils sont toujours actifs en lui. Par un processus qui lui semble mystérieux, il a repêché sa vie où il était écrivain et celle où il était orateur. Il en a extrait les caractéristiques dont il avait besoin et vous en voyez le résultat. Ces talents lui ont toujours appartenu, mais il ne savait pas qu’ils étaient encore présents à sa naissance.
Il les a repris dans ses Archives akashiques, qui sont présentes dans son ADN. L’Esprit vous dit que vous pouvez faire de même ! Nous l’avons pris comme exemple parce qu’il est assis devant vous et que vous pouvez constater nos propos. Alors, que voulez-vous récupérer, cher chaman ? Ce concept vous est-il vraiment étranger ?
La régénération
Voici autre chose pour votre réflexion. Si vous ne croyez pas aux vies passées, permettez-moi de vous poser une question qui ne concerne que votre vie présente : vous souvenez-vous de vos dix ans ? La plupart vont répondre « oui ». Eh bien, votre ADN s’en souvient aussi. Votre corps contient une mémoire qui se souvient de vos dix ans. C’est votre mémoire cellulaire. Aimeriez-vous la revisiter ? « Pourquoi le ferais-je ? » demanderez-vous. Quand vous aviez dix ans, votre ADN était jeune, pur et complet. Même s’il y a longtemps de cela, votre corps en a gardé le souvenir.
Aimeriez-vous donner les instructions suivantes à votre corps lors de votre prochaine méditation ? « Va trouver l’empreinte génétique de mes dix ans et copie-la. » Pourquoi pas ? Le corps se reproduit constamment, cellule par cellule. Il se régénère. Allons voir l’ADN de l’enfant de dix ans dont l’énergie est pure et turbulente [sourire de Kryeon]. Cet ADN est toujours vivant, le saviez-vous ? Il est toujours présent dans la mémoire de régénération du corps.
Les conceptions du futur
L’idée que vous vous faites du futur est tellement limitative. Laissez-moi vous donner un rapide aperçu de la réalité du futur. « Kryeon, se sont exclamés certains, il y a ici une contradiction. Vous dites que Dieu peut tout faire et pourtant vous dites aussi que Dieu ne connaît pas notre avenir. Comment est-ce possible ? » C’est facile à expliquer. Dieu connaît tous vos futurs, mais il ne sait pas lequel vous choisirez !
L’Esprit connaît toutes les potentialités. Ça peut vous paraître complexe, mais ça ne l’est pas pour nous. C’est multidimensionnel et circulaire. Nous voyons les potentialités de chaque décision que vous prenez au cours de votre vie. Par conséquent, nous savons tout, sauf une chose : puisque le libre arbitre règne sur cette planète, nous ne savons pas quel futur vous choisirez.
Je vous en fais part afin que vous y réfléchissiez et que vous complétiez le cycle du présent. Comme j’ai déjà parlé du passé, parlons maintenant du futur. Êtes-vous d’accord pour dire que chaque vie se situe un cran plus haut que la précédente ? Autrement dit, puisque vous apprenez des leçons dans chacune de vos existences et que vous vous réincarnez avec tout le savoir acquis durant la vie précédente, l’existence suivante sera plus sage. Êtes-vous d’accord ? Vous apprenez sans cesse. Si c’est vrai et si ça fonctionne comme je le dis [c’est le cas], et si le temps n’existe vraiment pas de l’autre côté du voile, alors pourquoi ne pas monter cinq vies plus haut dans l’échelle akashique afin d’y saisir la sagesse que vous apprendrez dans le futur ? Servez-vous-en dès maintenant ! Qu’en dites-vous ?
Cela s’appelle le statut de l’ascension, cher être humain ! L’apprentissage de la multidimensionnalité vous invite donc à « puiser dans votre Akash » et à tirer le meilleur parti du passé et du futur. Ce processus n’est pas pour les faibles d’esprit car il remet en question les limites tridimensionnelles que l’on vous a inculquées.
Canalisation de Kryeon intitulée « Les multiples vous », donnée à Manhattan, New York, le 1er avril 2006.
Voyez-vous comment nous pouvons changer notre vie présente en puisant dans l’énergie de notre passé et de notre futur ? Encore une fois, c’est le Soi supérieur qui maintient tout cela ensemble. C’est le même Soi supérieur à chaque incarnation. Il est le portail d’accès à l’autre côté. Nous pouvons y trouver tout ce que nous avons appris et ce qui reste à venir.
Avant de poursuivre l’exploration de vos Archives akashiques personnelles, qui résident dans votre ADN, nous examinerons l’Akash qui se trouve à l’intérieur de Gaia.
La caverne de la Création
Il est important de comprendre certains éléments clés concernant l’emplacement des Archives akashiques à l’intérieur de Gaia. Kryeon a livré plusieurs messages portant sur la caverne de la Création, et Lee Carroll a complété ces informations au cours de ses conférences. Les caractéristiques de cette caverne sont les suivantes : Elle existe réellement, mais on ne la découvrira jamais. Elle est de nature cristalline. Elle contient l’Akash de l’humanité entière. Elle possède un registre de chaque vie vécue et de chaque vie future potentielle. Elle contient un cristal pour chaque être humain. Ses cristaux demeurent, même après votre départ.
Le sujet de la caverne de la Création est très complexe. Il nous est même difficile d’imaginer qu’une telle chose puisse exister et d’en comprendre le fonctionnement. Kryeon affirme qu’il existe un registre potentiel de chaque vie à venir, ce qui laisse entendre que vous reviendrez. Vous pensez peut-être que ce n’est pas le cas, mais ça l’est ! Vous reviendrez parce que la conscience de la planète n’est pas la même que celle qui se trouve de l’autre côté du voile. Dès que vous franchissez le voile, vous avez hâte de revenir, surtout si vous êtes de vieilles âmes.
Certains parmi vous pensent peut-être que c’est de la prédestination . Considérons le sens de ce mot. Il veut dire « déterminé d’avance » ou « décidé avant le temps ». C’est la croyance que Dieu aurait déterminé d’avance certains événements. N’est-il pas intéressant de noter que seuls certains événements seraient prédéterminés ? En vérité, il n’y a pas de prédestination. Il faut plutôt voir les choses sous l’angle des prédispositions. Même si nous sommes prédisposés à faire telle ou telle chose, il n’existe aucune certitude que nous les ferons. Votre expression de vie présente n’est pas prédéterminée. Vous avez le libre choix de modifier votre karma. Si vous le faites, cela changera tout le reste.
Chaque vie à venir est fondée sur les potentialités du PRÉSENT. Chaque fois que vous modifiez votre vie présente, les potentialités de vos vies à venir changent également. Il n’y a pas d’horaire ; il n’y a qu’une potentialité constamment mise à jour pour votre vie suivante et créée par vous dans cette vie-ci.
Kryeon, 2008.
Et si tout ce que vous faites dans cette vie-ci préparait la suivante ? En réfléchissant à cette question, que ferez-vous alors différemment ? Voulez-vous que les difficultés que vous affrontez aujourd’hui se répètent dans une autre vie ? En fait, il ne s’agit pas seulement des potentialités que vous créez pour la prochaine fois, mais de l’empreinte énergétique que vous laissez sur la planète et à l’intérieur de celle-ci. Chacune de vos réalisations dans la recherche de votre divinité intérieure élève votre vibration. Vous augmentez ainsi celle de la planète. Ce faisant, vous en modifiez les potentialités. Voyez tout ce qui a changé au cours des vingt dernières années. Vous êtes-vous aperçus que le monde s’éloignait de la guerre, de la conquête et de la séparation, au profit de l’amour, de la compassion et de l’unité ? Ce changement de conscience n’est pas rapide, mais il est commencé. Certains préfèrent se raccrocher aux sombres potentialités de mort. Kryeon a dit que la vieille énergie avait la vie dure, mais, contre toute attente, la planète se dirige vers la paix.
Une autre caractéristique de la caverne de la Création, c’est qu’elle est statique. Elle contient toujours le même nombre de cristaux. Comment est-ce possible ? Comment savoir combien d’âmes vivront sur la planète ? Le penseur linéaire veut savoir combien de cristaux exactement la caverne contient. Il veut les additionner. Il voit que la population planétaire est présentement de sept milliards et il prévoit qu’elle sera de dix milliards en 2050. Y a-t-il là dix milliards de cristaux ? Vingt milliards ? Ça ne fonctionne pas ainsi. On ne peut pas compter un cristal par âme. Voyons plutôt les choses comme suit. Les mers de la planète sont faites d’eau salée. Combien de grains de sel y a-t-il dans les océans ? Personne ne le sait. On ne peut les compter car le sel est dissout dans l’eau. Il fait partie de l’océan et les grains ne sont plus des entités distinctes. L’état quantique est difficile à concevoir pour les humains car nous voulons tout individualiser et quantifier. Nous désirons des certitudes, non des probabilités. L’état quantique ne fonctionne pas ainsi. Le nombre d’âmes qui viendront sur la planète est une potentialité quantique. Ces potentialités sont connues de l’Esprit dans un état quantique.
Soit dit en passant, on s’attend à ce que notre population continue d’augmenter, en présumant que son accroissement sera toujours le même que jusqu’ici. Pensez-vous que cette estimation reflète fidèlement le futur ? À quoi ressemble le monde aujourd’hui ? Il y a des pays développés et d’autres en voie de développement. Dans les pays développés, le taux de natalité est faible parce qu’il coûte cher d’élever une nombreuse famille. De plus en plus de femmes préfèrent se concentrer sur leur carrière. L’amélioration de l’égalité entre les sexes a fait en sorte que les femmes exercent davantage de contrôle sur leur fertilité. Les parents ont le choix d’avoir le nombre d’enfants qu’ils désirent. La contraception est disponible et les services de planification familiale leur prodiguent des conseils. Dans les pays en voie de développement, c’est le contraire. Le taux de natalité est élevé parce que les familles nombreuses peuvent s’occuper de la ferme. Les parents ont beaucoup d’enfants car ils s’attendent à en perdre, compte tenu du taux élevé de mortalité infantile. Il n’existe pas de pensions de vieillesse ni d’assurance maladie dans ces pays, de sorte que les parents âgés ou malades doivent compter sur leurs enfants pour s’occuper d’eux. Il y a souvent un manque de services de planification familiale ou d’organismes pouvant offrir des conseils. Que se passera-t-il quand les pays en voie de développement seront développés ? Leur taux de natalité diminuera !
Revenons à la caverne de la Création et aux potentialités. Contre toute attente, l’Harmagedôn prédit par plusieurs ne s’est pas produit. Gregg Braden est un auteur et conférencier renommé à l’échelle internationale. Dans son livre Le Temps fractal [1] , il combine la sagesse ancienne avec le savoir moderne afin de présenter un nouveau modèle du temps. Il associe l’ancien concept des cycles aux lois modernes des schèmes fractals et il démontre que les moments historiques de guerre et de paix sont les schèmes récurrents de notre passé. Ces schèmes fractals, on peut les découvrir, les mesurer et les prédire. Les cycles récurrents sont porteurs d’un moment du choix (moment décisif) permettant à l’humanité de choisir une nouvelle issue pour ce cycle.
La menace d’une guerre nucléaire fut notre cinquième moment décisif. En franchissant l’année 2012, nous avons pris la décision de ne pas mettre fin à la vie sur cette planète. Il n’y a pas eu de guerre nucléaire. Et si nous nous étions détruits ? Que serait-il arrivé à la caverne de la Création ? Et aux potentialités de toutes les vies à venir ? Nous devons abandonner la pensée linéaire pour le comprendre. Ces potentialités auraient été annulées, mais les cristaux seraient restés car ils avaient déjà été des potentialités.
Qu’arrive-t-il aux cristaux après notre départ ? Pour répondre à cette question, il faut visualiser les anneaux de croissance d’un arbre. Considérons ces anneaux comme un registre du passé en temps tridimensionnel. À l’intérieur de l’arbre, on trouverait chaque vie, chaque réalisation, chaque échec, chaque personnalité, chaque intuition, chaque passion, toute la croissance spirituelle, chaque souvenir et chaque sexe. Tout cela s’accumule et vous est disponible.
Comment les cristaux sont-ils organisés ? Selon Kryeon, ils sont organisés par groupes karmiques. Cela explique un peu ce que vous ressentez envers les autres. Qu’est-ce qu’un groupe karmique ? Redéfinissons d’abord le karma. Le karma est une énergie dotée d’une fonction. Pensez aux gens qui font partie de votre vie. Pensez-vous avoir vécu avec eux dans une vie antérieure ? Peut-être n’en êtes-vous pas sûr, mais ressentez-vous un lien profond avec certains. Au cours de votre vie, vous vous faites beaucoup d’amis, dont quelques-uns le restent pour la vie tandis que les autres ne sont que temporaires. Que se passe-t-il lorsque vous changez intérieurement ? Certains de vos amis deviennent moins importants dans votre vie. Vous vous liez d’amitié avec d’autres individus et c’est comme si vous aviez une nouvelle famille karmique.
L’idée que les cristaux soient répartis en groupes karmiques (familles) nous semble étrange. Combien de fois avez-vous entendu la phrase suivante : « On choisit ses amis, non sa famille ! » Vraiment ? C’est parfois très difficile à imaginer pour certaines personnes, mais pourquoi quelqu’un choisirait-il des parents abusifs ? Pourquoi choisirait-on d’être orphelin ? Encore une fois, nous devons nous rappeler que nous n’avons pas la même conscience sur la planète que de l’autre côté du voile. Nous arrivons dans notre famille en sachant que nous sont alors présentées des potentialités de changement. Nous avons le choix de liquider notre karma. Nous avons le choix de tout vivre en victimes. Chacun de nous a l’occasion de dépasser son unique leçon de vie et d’ascensionner.
Que se passe-t-il dans la caverne de la Création quand nous liquidons notre karma ? Que pensez-vous qu’il arrive ? Se peut-il que nous quittions notre groupe karmique ? Non seulement c’est possible, mais Kryeon affirme que nous entrons alors dans le groupe « sans karma ». Qu’est-ce que cela veut dire ? Cela signifie qu’en liquidant notre karma, nous nous retirons de notre groupe karmique qui est dans la caverne de la Création. Notre cristal y est toujours, mais il n’est plus avec son ancien groupe karmique. Nous créons notre propre groupe sur la grille cristalline lorsque nous vivons sur la planète. Est-ce votre cas ? Avez-vous progressé seulement pour découvrir que votre famille et vos amis étaient restés derrière, souvent encore enlisés dans le drame ? Si c’est le cas, j’aimerais vous féliciter d’avoir pris le contrôle de votre vie. Vous n’êtes plus sous l’influence déchirante de votre karma. Vous avez saisi le gouvernail pour diriger votre propre navire. À vous qui choisissez au contraire de conserver votre karma, comprenez que nous ne portons ici aucun jugement car nous disposons tous du libre arbitre.
J’ai mentionné plus haut que la caverne de la Création enregistrait le sexe. Qu’est-ce que cela signifie ?

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents