La Citadelle du Musulman  - Husn al muslim
124 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

La Citadelle du Musulman - Husn al muslim , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
124 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Un livre d'invocations musulmanes pour être protégé. Petit ouvrage en couleur. Arabe, Français Phonétique.Ouvrage très demandé par le lectorat musulman.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 28 octobre 2015
Nombre de lectures 433
EAN13 9791022501347
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0120€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Citadelle du musulman par le Coran et la Sunna
Ḥiṣn al-muslim min al-Qur’ān wa as-sunna
Dans la même collection
1. – L’invocation dans le Qur’ān et la Sunna, par le savant Sa‛īd al-Qaḥtānī, traduction et translittération françaises par l’équipe Albouraq, texte trilingue : français–phonétique-arabe, ( couleurs ).
2. – La Guérison par la Roqya dans le Qur’ān et la Sunna, par le savant Sa‛īd al-Qaḥṭānī, traduction et translittération françaises par l’équipe Albouraq, texte trilingue : français–phonétique–arabe, ( couleurs ).
3. – L’invocation exaucée tirée du Ḥadīṯ et du Coran, par le savant Aḥmad ‛Abd al-Jawād, traduction par Messaoud Boujenoun, révision et transcription françaises par l’équipe Albouraq, texte trilingue : français–phonétique–arabe, ( couleurs ).
Sa‛īd al-Qaḥṭānī
Citadelle du musulman dans le Coran et la Sunna
Ḥiṣn al-muslim min al-Qur’ān wa as-sunn a

Conception, traduction et translittération: l'equipe Albouraq
Distribué par :
Albouraq Diffusion Distribution
25 rue François de Tessan
77330 Ozoir-La-Ferrière
Tél : 01 60 34 37 50 // Fax : 01 60 34 35 63
Site Web : albouraq.com
E-mail : distribution@albouraq.com
La Librairie de l'Orient
18, rue des Fossés Saint Bernard
75005 Paris
Tel: 0140-51-85-33 // Fax: 0140-46-06-46
E-mail: orient-lib@orient-lib.com
Librairie Albouraq
91 rue jean-pierre Timbaud
75011 Paris

Dar Albouraq©
Site Web: www.albouraq.com
E-mail: albouraq@albouraq.com
BP: 13/5384 Beyrouth-Liban
troisème édition: 1430-2009
EAN 9782841613717
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit réservés pour tous pays.

Au Nom de Dieu le Clément, le Miséricordieux.
Louange à Dieu 1 , nous Le remercions, nous Lui demandons Son aide et nous implorons Son pardon. Nous nous réfugions auprès d’Allāh contre nos vils penchants et nos mauvaises actions. Celui qu’Allāh éclaire, ne s’égarera jamais, et celui qu’Allāh égare, nul ne pourra le guider ! J’atteste qu’ il n’y a de divinité que Dieu, l’Unique qui n’a point d'associé, et que Muḥammad est son adorateur et Messager, la bénédiction et le salut d’Allāh soient sur lui ainsi que sur sa famille et ses compagnons.
Ceci étant dit, je vous présente ici l’abrégé de mon livre : « Le rappel ( aḏ-ḏikr ) , l’invocation ( ad-du‛ā’ ) et la guérison ( ar-ruqā ) dans le Livre 2 et la Sunna 3 » 4 . J’y ai abrégé quelque peu le chapitre consacré aux mentions de Dieu, afin d’en faciliter le profit.
Je me suis donc contenté de ne donner que le texte du ḏikr en renvoyant à une ou deux références au plus d’entre ce que j’ai pu trouvé à l’intérieur des livres-mères. J’invite donc ceux qui désirent en savoir davantage, comme connaître le nom du compagnon rapporteur, à se reporter aux livres d’origine.
Pour terminer, j’implore Allāh le Fier et le Majestueux par ses beaux noms et ses attributs magnifiques, de rendre ce livret exclusif pour Sa sainte Face. Il en est le maître et en a la capacité. Que Dieu se penche sur notre Prophète Muḥammad, le salut et le bénit, ainsi que sa famille et tous ses compagnons.
Enfin, j’implore le Tout-Puissant, par Ses Noms magnifiques et Ses qualités sublimes de recevoir mon œuvre, de m’en récompenser dans ce monde et dans l’au-delà et d’en gratifier ceux qui le liront, ceux qui l’ont édité et tous ceux qui ont participé de près ou de loin à sa diffusion ; Il en est, gloire à Lui, parfaitement capable.
Et que la grâce et la prière soient sur notre Prophète Muḥammad, sur sa famille, sur ses compagnons et tous ceux qui les suivrontjuqu’au jour de la Rétribution.
Fait au mois de safar, 1409 de l’Hégire, L’auteur, Sa‛īd Al-Qaḥṭānī.

Chapitre 1. – De la vertu du dikr 5
Allāh le Très-Haut dit dans son Livre :
« Souvenez-vous de Moi, Je me souviendrai de vous. Et louez-Moi et ne faites jamais montre de mécréance » 6 .

« Ô vous qui avez la Foi, souvenez-vous (invoquez) fréquemment le Nom de Dieu et glorifiez-Le le matin et le soir » 7 .

« Certes les musulmans et les musulmanes, ceux et celles qui se souviennent (invoquent) fréquemment Dieu (ou encore : qui pratiquent régulièrement le ḏikr de Dieu), Dieu leur a préparé (Son) pardon et une récompense sublime » 8 .

« Mentionne (invoque) ton Seigneur en toimême, humblement et avec respect, sans élever la voix, matin et soir, et ne sois pas au nombre des insouciants » 9 .

Muḥammad, l’Envoyé de Dieu ( ) 10 a dit 11 :
« La comparaison entre celui qui invoque son Seigneur et celui qui n’invoque pas son Seigneur se résout à comparer le vivant au mort ! » 12 .
Il ( ) a dit aussi : « Ne vous enseignerai-je pas la meilleure et la plus pure de vos œuvres au regard de votre souverain, celle qui vous élèvera davantage (que les autres) et qui sera pour vous, préférable à l’aumône de l’or et de l’argent, celle qui vaudra mieux pour vous que d’affronter votre adversaire et de le frapper à la nuque ou de recevoir de lui un coup sur la nuque ? ». Les Compagnons répondirent : oui. Et le Prophète ( ) conclut : « Le ḏikr d’Allāh, le Très-Elevé » 13 .
Il ( ) a dit aussi : « Dieu Exalté soit-Il – a dit :
“Je suis conforme à l’opinion que Mon Serviteur a de Moi et Je suis avec lui lorsqu’il Me mentionne ; s’il Me mentionne en lui-même, Je le mentionnerai en Moi-même, et s’il Me mentionne dans une assemblée Je le mentionnerai dans une assemblée meilleure que la sienne ; s’il se rapproche de Moi de l’ordre d’un empan, Je Me rapprocherai de lui de l’ordre d’une coudée ; s’il se rapproche de Moi de l’ordre d’une coudée, Je me rapprocherai de lui de l’ordre d’une brassée, et s’il vient à Moi en marchant, J’irai vers lui en courant” » 14 .
‛Abd-Allāh Ibn Busr › rapporte qu’un homme demanda : ô Messager d’Allāh !, les lois islamiques étant fort nombreuses, commencent à peser lourd pour moi, à quoi dois-je m’accrocher le plus ? Le Prophète ( ) répondit en un mot : « ta langue doit toujours être rafraîchie (littér. mouillée) par l’évocation d’Allāh » 15 .
Ibn Mas‛ūd rapporte ces propos de l’Envoyé de Dieu ( ) : « Celui qui lit une lettre du Livre d’Allāh, aura une bonne récompense, sachant que celle-ci sera comptabisiée pour dix ; je ne dit pas : aliflām-mīm une lettre, mais : alif est une lettre, lām est une lettre et mīm est une troisième lettre » 16 .
‛Uqba Ibn ‛Āmir rapporte : Nous étions avec l’Envoyé de Dieu ( ) en sortie à aṣ-Ṣuffa, lorsqu’il nous dit : « Lequel d’entre vous aimerait partir tous les jours à Buṭḥān ou à al-‛Aqīq et en ramener (cha-que fois) deux chamelles parmi les meilleures, sans commettre de péché ni rompre un lien familial ? » Nous répondîmes : « Nous tous aimons cela, ô Envoyé d’Allāh ! ». « Que l’un de vous parte à la mosquée pour s’instruire, ou même réciter deux versets (du Qur’ān), cela vaut mieux que deux chamelles ; voire trois versets, qui vaudront mieux que trois chamelles ; ou quatre versets, vaudront mieux que quatre chamelles, et ainsi de suite » 17 .
L’Envoyé de Dieu ( ) a dit : « Quiconque préfère s’assoire sur un lieu sans se rappeler Allāh, Allāh lui causera un dommage ; quiconque préfère se coucher sur un lieu sans se rappeler Allāh, Allāh lui causera pareillement un dommage » 18 .
L’Envoyé de Dieu ( ) a dit : « Si un groupe de gens s’installent quelque part sans y invoquer Dieu et sans prier sur son Envoyé, Dieu leur en tiendra rigueur. Il les torturera s’Il le veut ou leur pardonnera s’Il le veut » 19 .
L’Envoyé de Dieu ( ) a dit : « Si un groupe de gens s’en vont d’un lieu sans y avoir invoqué Dieu, ils s’en iront comme d’une charonne d’âne et sentiront beaucoup d’amertume » 20 .
Chapitre 2. – Des différents aḏkār selon les circonstances
1. – Aḏkār du réveil
1. « Louange à Dieu qui nous fait vivre après nous avoir fait périr et c’est vers Lui que nous retournerons » 21 .
[al-ḥamdu li-llāhi al-laḏī aḥyānā ba‛da mā ; amātanā wa-ilayhi n-nušūr].

2. « Il n’y a pas de divinité en dehors de Dieu Seul, Il est sans associé, c’est à Lui qu’appartient le Royaume, et c’est à Lui que la Louange revient (de droit) et Il est Omnipotent. Gloire à Dieu et Louange à Dieu, il n’y a pas de divinité en dehors de Dieu, Dieu est grand ; il n’est de force et de puissance que par Dieu le Très Haut et le Très Grand. Mon Seigneur pardonne-moi » 22 .
[lā ilāha illā llāhu waḥdahu lā šarīka lahu, lahu l-mulku wa-lahu l-ḥamdu wa-huwa ‛alā kulli šay’in qadīr. subḥāna llāhi, wa l-ḥamdu li-llāhi, wa-lā ilāha illā llāhu, wa-llāhu akbaru, wa-lā hawla wa-lā quwwata illā bi-llāhi l-‛aliyyi l-‛aẓīmi, rabbi ġfir lī].

Il est dit que celui qui récite cette incantation voit ses péchés absous, sa

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents