Les dons de l
68 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Les dons de l'esprit/le fruit de l'Esprit

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
68 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Une étude élaborée sur ces deux aspects de la vie chrétienne si souvent mal compris et mal vécus. Point par point, Derek Prince traite tous les dons, leurs fonctions et leurs buts, pour ensuite développer toutes les facettes du fruit de l’Esprit. Toujours pratique, le frère Prince donne des applications dans la vie de tous les jours et rend ainsi le sujet très accessible. Biblique, simple et bien fondée, cette étude est recommandée pour tous les chrétiens désirant approfondir la vie de l’Esprit.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2019
Nombre de lectures 3
EAN13 9782911537844
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0132€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Les dons de l'Esprit
Le fruit de l'Esprit
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Derek Prince
 
Originally published in English as a series of radio messages under the title "Gifts of the Spirit" (RC007-RC008), and "Fruit of the Spirit (RC009-RC010).
French translation published by permission of Derek Prince Ministries International USA, P.O. Box 19501, Charlotte, North Carolina 28219-9501, USA.
Copyright by Derek Prince. All rights reserved.
Copyright French translation February 2006 by DPM International. All rights reserved.
 
Traduit par Anne Fuchs et Fabrice Marchand.
 
Aucun extrait de cette publication ne peut être reproduit ou transmis sous une forme quelconque, que ce soit par des moyens électroniques ou mécaniques, y compris la photocopie, l'enregistrement ou tout stockage ou report de données sans la permission écrite de l'éditeur.
 
Sauf autre indication, les citations bibliques de cette publication sont tirées de la traduction Louis Segond "Nouvelle Edition".
Publié par Derek Prince Ministries France, année 2006.
Dépôt légal: 1e trimestre 2006.
Deuxième impression 3 e trimestre 2009.
Troisième impression 1 e trimestre 2011.
 

Pour tout renseignement, et pour obtenir un catalogue de tous les livres et toutes les CD’s/DVD’s de Derek Prince disponibles, merci de contacter :

DEREK PRINCE MINISTRIES FRANCE
9, Route d'Oupia, B.P.31, 34210 Olonzac FRANCE
tél. (33) 04 68 91 38 72 fax (33) 04 68 91 38 63
E-mail info @derekprince. fr * www.derekprince.fr
 
Table des matières
 
Première partie LES DONS DE L’ESPRIT
Chapitre 1 Le but des dons
Chapitre 2 La parole de sagesse
Chapitre 3 La parole de connaissance
Chapitre 4 Distinguer (discerner) les esprits
Chapitre 5 Le don de foi
Chapitre 6 Les dons de guérison
Chapitre 7 L’accomplissement (action) des miracles
Chapitre 8 Le don de prophétie
Chapitre 9 Le don des langues
Chapitre 10 L’interprétation des langues
Deuxième partie LE FRUIT DE L’ESPRIT
Chapitre11 Comment apparaît le fruit?
Chapitre 12 Le fruit de l’amour
Chapitre 13 Le fruit de la joie
Chapitre 14 Le fruit de la paix
Chapitre 15 Le fruit de la patience
Chapitre 16 L’amabilité
Chapitre 17 La bonté
Chapitre 18 La fidélité
Chapitre 19 La douceur
Chapitre 20 La maîtrise de soi
À propos de l’auteur
Du même auteur:
Bureaux de Derek Prince Ministries dans le monde

 
 
 
Première partie LES DONS DE L’ESPRIT
 
 
Chapitre 1 Le but des dons
 
 
Dans la première partie de ce livre, je vous parlerai d’un sujet très intéressant et très important: "Les dons du Saint-Esprit". Ces dons ont toujours été présents dans la Bible et ils ont toujours été à la disposition de l'Eglise. Et pourtant pendant une longue période, pour la plupart des chrétiens, ils ont été méconnus et inutilisés. Par la suite, dans les dernières décennies il y a eu une redécouverte spontanée de ces dons, ce qui a eu pour résultat que, dans presque toute la Chrétienté aujourd'hui, à travers toutes les diverses dénominations, nous trouvons un nombre sans cesse croissant d'hommes et de femmes, qu'ils soient dans le ministère ou non, dont les vies et les ministères ont été revitalisés, renouvelés et redirigés par l'exercice de ces dons spirituels.
Dans le premier chapitre, nous allons étudier la nature et les buts de ces dons spirituels. Prenons 1 Corinthiens 12:7-11, où Paul liste les dons. Il liste neuf dons spécifiques du Saint-Esprit, en commençant au verset 7:
 
Or à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune. En effet, à l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit; à un autre, de la foi, par le même Esprit; à un autre, des dons de guérison, par l’unique Esprit; à un autre, la capacité d’opérer des miracles; à un autre, celle de parler en prophète; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, diverses langues; à un autre, l’interprétation des langues mais c’est un seul et même Esprit qui opère toutes ces choses, distribuant à chacun en particulier comme il le décide.
 
Le premier, la parole de sagesse; le deuxième, la parole de connaissance; le troisième, la foi; le quatrième, le don de guérison; le cinquième, le don des miracles; le sixième, la prophétie; le septième, le discernement des esprits; le huitième, la pluralité des langues; le neuvième, l'interprétation des langues.
 
J'aimerai souligner quatre points importants concernant tous ces dons. Le premier point est que ce sont des dons. Ils ne peuvent s'acquérir ou être gagnés. Ce ne sont pas des preuves de nos mérites. Ils sont donnés par Dieu à son entière discrétion et ils doivent être reçus par nous comme une simple réponse de foi. Il ne faut pas du temps pour acquérir les dons spirituels.
Deuxièmement, à la fois au début et à la fin de cette liste, Paul utilise la phrase "à chacun". Au début il dit, "à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune." Et puis à la fin il dit, "Mais c’est un seul et même Esprit qui opère toutes ces choses, distribuant à chacun en particulier comme il le décide." Ainsi au début et à la fin de cette liste de dons spirituels, Paul insiste sur le fait qu'ils sont pour chacun; ils sont rendus disponibles pour tous les croyants. Ma conviction personnelle est que Dieu désire que tous les croyants participent à l'exercice de ces dons. Ils ne sont pas réservés à une certaine dénomination ou à quelques spirituels ou une minorité privilégiée. Ils sont pour chacun.
Le troisième point est que Paul décrit ces dons par un mot clé "manifestation". Voilà ce qui distingue cette manière particulière où le Saint-Esprit oeuvre dans nos vies, de toutes les autres façons dont il le fait. Le terme "manifestation" indique quelque chose de perceptible par les sens humains. Le Saint-Esprit lui-même, en tant que personne demeurant dans le croyant, est invisible. Il ne peut être perçu par les sens, mais à travers les dons que le Saint-Esprit manifeste lui-même à travers un croyant dans un espace/temps donné. Comme conséquence de ces dons, nous sommes conscients que le Saint-Esprit est là parce que nous le percevons actuellement avec nos sens. Donc le mot clé est ici "manifestation". Chacun de ces dons a un impact quelque part dans un espace/temps donné que nous pouvons percevoir par nos sens.
Le quatrième point est que les dons sont surnaturels. Ils sont des manifestations de Dieu lui-même dans la personne du Saint-Esprit et ils sont toujours à un niveau plus haut que les capacités humaines ou que l'éducation pourrait nous permettre d'atteindre par nous même.
Laissez-moi vous récapituler ces quatre points. Premièrement ce sont des dons, ils ne peuvent être gagnés. Deuxièmement, ils sont à la disposition de chacun. Troisièmement, le mot clé est "manifestation". Ils produisent des résultats qui peuvent être perçus par nos sens. Et quatrièmement, ils sont toujours surnaturels. Ils se placent toujours un niveau plus haut que ce nous pourrions atteindre par nos propres capacités.
Maintenant, pour vous aider à saisir ce que sont ces dons et dans un souci de compréhension, je diviserai les dons en trois catégories, chacune de ces catégories ayant trois dons.
Le premier groupe sont les dons de révélation, et sous cette appellation, nous avons la parole de sagesse, la parole de connaissance, et le discernement des esprits.
Le second groupe sera appelé dons de puissance. Sous cette appellation nous avons la foi, les miracles et les guérisons.
Le troisième groupe sont les dons vocaux, dons qui opèrent nécessairement par les organes vocaux humains. Sous cette appellation nous avons le parler en langues, l'interprétation des langues, et la prophétie.
Maintenant, j'aimerai vous donner les raisons pour lesquelles ces dons nous ont été rendus disponibles par Dieu. J'aimerai vous suggérer quatre buts qu'ils accomplissent. Le premier est que les dons donnent la place à la souveraineté de Dieu. C'est quelque chose à laquelle la Chrétienté contemporaine ne laisse pas, en général, beaucoup de place. Mais Dieu a le contrôle suprême de son église et Il ne veut pas de quelque chose dans l'église qui soit purement sous la direction humaine et ne laisse aucune place à son intervention ou à sa puissance. Mais à travers ces dons surnaturels, Dieu peut intervenir et manifester sa souveraineté, son contrôle ultime et suprême sur toute l'église.
Deuxièmement, les dons, comme je les ai décrits, nous élèvent au-dessus du domaine de nos capacités naturelles. C'est très important. J'ai voulu une fois découvrir par moi-même quelle place les manifestations surnaturelles ont pu jouer dans la vie et le travail de l'église. Je suis parti du principe que le meilleur document pour cela était le livre des Actes, qui est actuellement le seul document scripturaire historique du Christianisme en action. Donc j'ai lu le livre des Actes, qui a 28 chapitres, essayant de découvrir ce qui se passerait si j'enlevais toutes les références aux manifestations surnaturelles. Savez vous ce que j'ai découvert en finissant la lecture de ces 28 chapitres? Si j'enlevais toutes les références liées au surnaturel, aucun de ces 28 chapitres ne pourrait rester intact. Donc, je suis devenu intellectuellement convaincu en m'appuyant sur le Nouveau Testament, que le Christianisme est une foi surnaturelle. Et nous ne pouvons jamais parler du Christianisme du Nouveau Testament qui serait vécu seulement au niveau naturel.
La troisième raison d’être ou but des dons est qu'ils confirment notre témoignage de Jésus-Christ. Cela est clairement établi par Paul dans 1 Corinthiens 1:4-8, où il dit ceci aux chrétiens de Corinthe:
 
Je rends toujours grâce à mon Dieu, à votre sujet, pour la grâce de Dieu qui vous a été accordée en Jésus–Christ; car en lui vous êtes devenus riches de tout, de toute parole et de toute connaissance, puisque le témoignage du Christ a été confirmé en vous. Dès lors, il ne vous manque aucun don de la grâce, en attendant la révélation de notre Seigneur Jésus–Christ. C’est lui qui vous affermira aussi jusqu’à la fin, pour que vous soyez sans reproche au jour de notre Seigneur Jésus–Christ.
 
Notez que Paul remercie Dieu au sujet des chrétiens de Corinthe: le témoignage de Christ était confirmé, renforcé ou établi, parmi eux et cela était du au fait qu'ils ne manquaient d'aucun don. Et il spécifie particulièrement les dons de parole (ce que nous appelons les dons vocaux), les dons de connaissance (ce que nous appelons les dons de révélation). Ainsi nous voyons qu'un des objectifs majeurs de ces dons est de confirmer ou renforcer notre témoignage de Jésus-Christ parmi son peuple, l'Eglise.
Nous pouvons aussi remarquer que Paul dit que ces chrétiens ne manquaient d'aucun don dans l'attente de la révélation de notre Seigneur Jésus-Christ. Puis il continue " C’est lui qui vous affermira aussi jusqu’à la fin". En d'autres termes, Paul envisage clairement que l'opération de ces dons spirituels continuera dans l'Eglise jusqu'à la fin des temps
La quatrième raison ou but de ces dons, est qu'ils permettent à tous les croyants de contribuer au bien commun, ce qui est la raison que Paul établit pour eux dans 1 Corinthiens 12. C'est très significatif qu’immédiatement après avoir listé ces dons il parle du corps et de ses membres. Car les dons spirituels est un des premiers moyens avec lequel les membres du corps peuvent contribuer pour le bien commun.
Dans 1 Corinthiens 14:26, Paul déclare ceci au sujet des rassemblements de l'église:
 
Que faire alors, mes frères? Lorsque vous vous réunissez, chacun ayant un cantique, un enseignement, une révélation, une langue, une interprétation, que tout soit constructif.
 
Donc vous voyez que les dons sont disponibles, les croyants ne viennent pas à une réunion juste pour recevoir ou juste pour écouter, mais ils ont à contribuer. Contribuer à l’aide des capacités spirituelles surnaturelles qu'ils ont reçu à travers les dons.
 
Chapitre 2 La parole de sagesse
 
 
Dans ce chapitre, nous allons travailler avec le premier des trois dons de révélation, la parole de sagesse. Je commencerai par lire le verset dans 1 Corinthiens 12:8, où Paul mentionne ce don.
 
En effet, à l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit.
 
Nous notons que la parole de sagesse et la parole de connaissance sont très proches ici. Sagesse et connaissance sont en effet très liées ensemble mais pourtant elles sont très différentes. Et il est très impor0tant de voir cette différence. Je résumerai cela dans une seule déclaration; la sagesse est directive, la connaissance est informative. Le but de la sagesse est de nous donner la bonne direction. Cela nous est montré par une déclaration de Salomon dans Ecclésiaste 10:10 qui dit:
 
Si le fer est émoussé et qu’on n’en aiguise pas le tranchant, on devra redoubler de vigueur; l’avantage de la sagesse, c’est qu’elle procure le succès. " (N.d.t.: en anglais la traduction littérale donne: "la sagesse est profitable pour diriger".)
 
Voilà la clé de cette déclaration: la sagesse est "profitable pour diriger". L'image est celle d'un homme essayant de couper un arbre avec une hache mais cette hache n'est pas affûtée et il ne coupe pas l'arbre au bon endroit, il dépense ainsi beaucoup de temps et d'énergie. Mais la sagesse dit d'affûter cette hache, la sagesse nous montre où couper l'arbre et le résultat est assuré. Donc les mots clés que j'aimerais que vous reteniez ici sont "la sagesse est profitable pour diriger."
La sagesse et la connaissance sont souvent interdépendantes. Elles vont fréquemment ensemble. Par exemple dans proverbes 15:2: "La langue des sages fait valoir la connaissance..." C'est une chose que d'avoir la connaissance, cela en est une autre de la faire valoir. Je suis sur que vous avez déjà rencontré des personnes qui sont remplis de connaissance mais qui ne savent pas comment l'utiliser. Parfois ils utilisent cette connaissance pour leur propre destruction. Mais avec la sagesse nous avons la bonne utilisation de la connaissance.
Chacun de ces dons est une parole, une petite part de la sagesse entière de Dieu ou de la connaissance entière de Dieu. Dieu possède toute la sagesse et toute la connaissance, mais il ne nous charge pas de ce fardeau. Il nous attribue surnaturellement par le Saint-Esprit une "parole de sagesse", "une parole de connaissance", une parole particulière dont nous avons besoin dans une situation donnée.
 
J'aimerai vous illustrer cela par un incident survenu dans le livre des Actes. Dans Actes 15, il y avait un concile à Jérusalem de tous les dirigeants de l'église pour déterminer un problème épineux – quelles conditions devaient être exigées des Gentils (N.d.t: Gentils: du latin gentiles signifiant païens, étrangers. Toutes les nations qui n’étaient pas de race israélite) convertis à la foi chrétienne. Tous les grands dirigeants étaient présents, Paul et son groupe, Jean et son groupe, Jacques et ses partisans. Il y avait aussi les chrétiens juifs qui étaient fermement convaincus que les Gentils convertis devaient être circoncis et garder les commandements de la loi de Moïse. Il y a eu de fortes discussions et nul doute que les tempéraments des personnes étaient mis à rude épreuve et il y avait un esprit fort. Et puis Dieu donna à Jacques une parole de sagesse. Et il dit: "Frères, écoutez-moi." Et il cita un passage du prophète Amos sur la restauration du tabernacle de David et à propos des Gentils recherchant le Seigneur, ces Gentils sur qui le nom du Seigneur avait été invoqué. Et il applique ce passage d'Amos à leur situation présente. Et voilà ce qui est dit dans le livre des Actes 15:19-20:
 
C’est pourquoi, moi, je suis d’avis de ne pas créer de difficultés aux non–Juifs qui se tournent vers Dieu, mais de leur écrire qu’ils s’abstiennent des souillures des idoles, de l’inconduite sexuelle, des animaux étouffés et du sang.
 
C'était une définition très simple. Tout ce qui était exigé de ces Gentils convertis était de s'abstenir de quatre choses: les idoles, la fornication, la nourriture étouffée et la nourriture contenant du sang. Cela eut un impact profond et vital sur l’histoire subséquente de l'Eglise.
Je voudrais que vous remarquiez les résultats qui ont été atteints à travers cette parole de sagesse. En premier lieu, la pensée de Dieu fut révélée au peuple de Dieu. Ils avaient tâtonnés; trébuchés, argumentés, discutés. Mais à travers cette parole de sagesse, donnée à travers Jacques, ils en sont venus à une compréhension claire de ce que Dieu désirait d'eux à ce tournant vital de l'histoire de l'Eglise.
En deuxième lieu, la parole de sagesse avait produit une harmonie complète entre eux. Nous pouvons lire dans les versets suivants comment le concile fut conclu et ils utilisent la phrase, "il parut bon" trois fois. Actes 15:22: "Alors il parut bon aux apôtres et aux anciens, ainsi qu’à toute l’Eglise..." C'était une décision unanime de l'église entière. Actes 15:25, ils écrivirent une lettre aux croyants gentils et ils dirent, "… Après nous être mis d’accord, il nous a paru bon …" Notez, la parole de sagesse les a amenés à se mettre d'accord ensemble, d'accord sur la pensée de Dieu. Et puis dans Actes 15:28 ils disent encore, "… il a paru bon à l’Esprit saint et à nous–mêmes…" Ils savaient maintenant qu'ils ne tâtonnaient plus, trébuchaient ou argumentaient à un niveau humain, mais ils avaient reçu la pensée de Dieu qui leur fut donnée par le Saint-Esprit, et cela leur donna une direction claire et une unité complète qui était essentielle pour la progression de l'œuvre de Dieu.
Je vous ai donné cet exemple de parole de sagesse dans ce que j'appellerai un contexte à l'échelle large – la rencontre des dirigeants de toute l'Eglise à Jérusalem. Mais la parole de sagesse peut aussi opérer à un niveau plus intime et personnel comme je l'ai appris dans ma propre expérience. Aussi j'aimerai vous donner un exemple de la parole de sagesse donné à mon foyer à un moment critique dans le passé lorsque nos vies étaient en danger et que nous ne savions pas quoi faire. Le Seigneur est venu en donnant une parole de sagesse qui nous donna la direction.
 
A ce moment là, durant l'année 1948, ma première femme Lydia et moi vivions dans la Jérusalem juive avec nos quatre jeunes filles adoptées, deux d'entre elles étaient juives, une était arabe et l'autre anglaise. Jérusalem était assiégée depuis un certain temps par les armées arabes, et était sous les bombardements, les approvisionnements en nourriture avaient été coupés, c'était une cité entièrement assiégée. Puis les Nations Unies imposèrent un bref cessez le feu. Et nous devions trouver la pensée de Dieu sur ce que nous devrions faire durant ce bref intervalle de cessez le feu. Aussi juste avant la fin de ce cessez le feu, nous appelâmes nos quatre petites filles leur disant, "Maintenant, nous allons prier et demander à Dieu de nous montrer ce que nous devons faire." Nous nous sommes donc agenouillés dans notre salle à manger et je peux encore me rappeler toutes les vitres des fenêtres qui avaient été soufflées par les explosions et par les fusillades. C'était vraiment une situation sombre et désespérée. Et nous avons commencé à prier ensemble et après avoir fini, notre petite fille arabe, que ma femme avait appelé Kirsten, se leva et elle dit à ma femme très simplement, juste comme si elle décrivait quelque chose qu'elle venait de manger au souper—elle dit, "Maman, lorsqu'on priait, j'ai vu une route qui était très étroite, et il y avait une barricade au milieu. Mais alors que je regardais, j'ai vu un ange venir et enlever la barricade et après la route était ouverte et j'ai vu bien que c'était très étroit à première vue, que celle ci devenait de plus en plus large." Je voudrai dire que Kirsten, bien qu'elle n'avait que onze ans, était une petite fille très spirituelle qui avait une relation très proche et très personnelle avec le Seigneur.
Cette vision que le Seigneur donna à Kirsten répondait à notre problème. A partir de ce moment là, nous savions que c'était la volonté de Dieu pour nous de quitter Jérusalem à ce moment là, bien qu'il n'y avait aucun moyen humain de quitter la cité. Cette parole de sagesse nous a donné la foi et nous commençâmes à agir avec foi sachant que Dieu nous avait montré qu'il nous ouvrirait la route.
Maintenant, cela prendrait très, très longtemps pour moi que de décrire tout ce qui se passa dans les 48 heures suivantes. Frustrations, difficultés et besoins, mais pendant tout ce temps à cause de cette parole de sagesse, je savais que Dieu allait ouvrir la route. Et bien entendu, il le fit. Et remarquablement et spectaculairement dans le dernier convoi qui sortait de Jérusalem avant que les combats ne recommencent, dans le dernier véhicule du convoi, ma femme et moi et nos quatre filles, nous sommes sortis de Jérusalem. Le Seigneur avait fait ce qu'il nous avait montré à travers Kirsten. Il avait enlevé la barricade et ouvert la porte. Et très probablement cela a sauvé nos vies. Qui sait ce que les alternatives auraient pu être. Mais je n'ai jamais cessé de remercier Dieu lorsque je regarde en arrière et que je vois sa fidélité et que je vois comment Il assura notre avenir à travers cette petite fille arabe.
Depuis je remercie Dieu que cette petite fille était si proche du Seigneur et si ouverte à l'Esprit saint que Dieu à pu nous parler à travers elle.
C'est juste un exemple personnel de comment une parole de sagesse fonctionna pour notre famille, résolut en fait notre problème et sauva peut-être nos vies. Aussi pour finir ce chapitre, j'aimerais juste vous encourager. N'imaginez pas que ces dons de l'Esprit sont quelque chose d'irréel, de lointain ou d’éloigné dans un passé distant, mais ils sont proches et ils sont disponibles si nous ouvrons juste nos cœurs à Dieu et que nous marchons tout prés de lui.
 
Chapitre 3 La parole de connaissance
 
 
Dans ce chapitre, nous allons examiner le deuxième don de révélation, la parole de connaissance.
Dans le chapitre précédent, j'ai souligné la relation étroite entre la sagesse et la connaissance bien qu’elles soient pourtant distinctes. Nous avions défini cette différence en termes simples: la sagesse est directive; la connaissance est informative. La connaissance nous donne des faits; la sagesse nous dit ce qu'il faut faire à propos des faits. Dans chaque cas c'est une parole, une parole de sagesse ou une parole de connaissance. Dieu possède toute la sagesse et toute la connaissance, mais il ne nous charge pas de toute sa sagesse et de toute sa connaissance car nous serions écrasés sous cette tension. Mais lorsque nous sommes dans une situation ou nous avons besoin de connaître quelque chose ou d'avoir une direction et que cela n'est pas accessible par nos capacités naturelles ou notre éducation ou à travers nos sens, alors Dieu dans sa souveraineté nous donne une parole de sagesse ou une parole de connaissance. Juste une petite part de sa sagesse infinie et de sa connaissance infinie.
Nous allons regarder un exemple de la manière dont opère cette parole de connaissance dans le ministère de l'apôtre Pierre décrit dans le livre des Actes. Voyons en Actes 4:34-35 et puis en Actes 5, la première partie du chapitre. C'est l'histoire d'Ananias et de Saphira. J'aimerai que vous remarquiez attentivement comment Dieu le Saint-Esprit, à travers Pierre, a géré la situation. C'est une description de la vie dans l'église primitive à Jérusalem. Actes 4:34-35:
 
Parmi eux, en effet, personne n’était dans le dénuement; car tous ceux qui possédaient des champs ou des maisons les vendaient, apportaient le prix de ce qu’ils avaient vendu et le déposaient aux pieds des apôtres; et l’on distribuait à chacun selon ses besoins.
 
Actes 5:1-11:
 
Or un nommé Ananias, avec Saphira, sa femme, vendit aussi une propriété; avec le consentement de sa femme, il détourna une partie du prix, puis il apporta le reste et le déposa aux pieds des apôtres. Pierre lui dit: Ananias, pourquoi le Satan a–t–il rempli ton cœur, que tu mentes à l’Esprit saint en détournant une partie du prix du champ? Lorsque celui–ci était encore à toi, ne pouvais–tu pas le garder? Et même quand il a été vendu, son prix ne restait–il pas sous ton autorité? Comment as–tu pu envisager pareille action? Ce n’est pas à des humains que tu as menti, mais à Dieu! Quand Ananias entendit cela, il tomba et expira. Une grande crainte saisit tous ceux qui l’apprirent. Les jeunes gens se levèrent, l’enveloppèrent, l’emportèrent et l’ensevelirent. Environ trois heures plus tard, sa femme entra, sans savoir ce qui était arrivé. Pierre lui demanda: Dis–moi, est–ce bien à tel prix que vous avez vendu le champ? Oui, répondit–elle, c’est bien à ce prix–là. Alors Pierre lui dit: Comment avez–vous pu vous accorder pour provoquer l’Esprit du Seigneur? Sache–le: ceux qui ont enseveli ton mari sont à la porte; ils t’emporteront aussi! A l’instant même, elle tomba à ses pieds et expira. Les jeunes gens, à leur entrée, la trouvèrent morte; ils l’emportèrent et l’ensevelirent auprès de son mari. Une grande crainte saisit toute l’Eglise et tous ceux qui apprirent cela.
 
C'est un exemple remarquable de Dieu donnant la connaissance à un de ses serviteurs. Ce couple, Ananias et Saphira, essayait de mentir à Dieu. Comme Pierre leur à bien signifié, ils ne mentaient pas à des hommes, ils mentaient au Saint-Esprit. L'essence même de leur culpabilité reposait là. Ils proclamaient donner à Dieu la totalité de la somme de la vente de leur propriété, alors qu'ils en gardaient une partie pour eux. Pierre leur à dit qu'ils étaient libres de garder toute la somme, mais qu'ils n'étaient pas libres d'essayer de tromper Dieu. Pierre leur montrait clairement que ce n'était pas avec les hommes qu'ils traitaient mais avec Dieu. Ainsi par cette parole de connaissance surnaturelle, il l’a démontré clairement, premièrement à Ananias et puis à Saphira, car il savait qu'ils mentaient, qu’ils ne disaient pas la vérité au sujet du prix. L'impact de cette révélation de la part de l'omniscience de Dieu, sa connaissance infinie, apporta une telle conviction aussi bien sur Ananias que sur Saphira que ceux ci ne pouvaient plus vivre. La vie les quitta.
Laissez-moi insister sur certains points pour illustrer l'opération de la parole de connaissance. Premièrement Pierre a reçu cette connaissance directement du Saint-Esprit. Il n'y avait aucune intervention humaine. Il n'avait pas une agence de détectives, il n'a pas procédé à des investigations, il a eu l'information directement du Saint-Esprit.
Deuxièmement, les résultats furent dramatiques et puissants. Il y eut deux effets principaux. Tout d'abord, l'opération de ce don dans ce contexte préserva l'église d'être infiltré par l'hypocrisie. Cela garda l'Eglise pure et honnête et droite devant Dieu. Ensuite, cela apporta une formidable conviction sur les incroyants. Cela leur montra que Dieu était réellement au milieu de son peuple.
Dans le Cantique des cantiques 6:10, l'église est présentée prophétiquement par ces mots: "redoutable comme des troupes sous leurs bannières". Je pense que parfois nous oublions qu'un aspect de l'Eglise est celle d'une armée, une armée qui va répandre la peur et la terreur sur les ennemis de Dieu. Et une des choses qui est effrayante et terrifiante dans cette armée, ce sont ses bannières. Et certaines de ces bannières qui rendent l'église si terrifiante pour les ennemis de Dieu sont ces dons surnaturels du Saint-Esprit. Ce fut la parole de connaissance, ici, à travers Pierre qui amena la crainte, pas seulement sur l'église, mais sur toute la communauté environnante. C'est une des fonctions des dons du Saint-Esprit que de nous rendre capable de s'occuper efficacement des ennemis de Dieu et de rendre l'église vraiment terrifiante comme une armée avec des bannières.
 
Maintenant, je voudrais vous donner quelques exemples venant de ma propre expérience, comment la parole de connaissance a opéré dans ma vie.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents