MUHAMMAD - La guérison à travers la connaissance du rang et de la dignité de l’élu
391 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

MUHAMMAD - La guérison à travers la connaissance du rang et de la dignité de l’élu , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
391 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Classique de la littérature Hagiographique, ce livre nous décrit le Prophète sous tous les angles, physiquement mais surtout dans son éthique, ses caractères vertueux et ses comportements exemplaires. Il est tellement connu qu’il fut traduit en toutes les langues du monde musulman voire en certaines langues occidentales. Il sert régulièrement de support de méditation et de lecture commune. Effectuer ce travail fut comme le dit l’auteur, comme la traversée d’immenses déserts où les oiseaux s’égarent, où les pas trébuchent et où les raisons chancèlent. Chifâ signifiant remède désigne le Prophète qui selon un hadith est la miséricorde universelle et le remède apaisant des cœurs.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 avril 2017
Nombre de lectures 78
EAN13 9791022501835
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,08€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Les Éditions Albouraq
– Barakât Muhammad –
© Dar Albouraq
Diffusion :
LA SODDIL
16, Boulevard Saint Germain
75005 Paris
Tél. : 01 60 34 34 30
Fax : 01 60 34 35 63
E-mail : soddil@soddil.com
Site Web : www.soddil.com
Distribution :
LA SOFIADIS
Zone Industrielle
7, rue Henri François
77330 Ozoir-la-Ferrière
Tél. : 01 60 34 37 50
Fax : 01 60 34 35 63
E-mail : commandes@sofiadis.fr
Site Web : www.sofiadis.fr
Comptoirs de ventes :
Librairie de l’Orient
18, rue des Fossés Saint Bernard
75005 Paris
Tél. : 01 40 51 85 33
Fax : 01 40 46 06 46
Face à l’Institut du Monde Arabe
Site Web : www.orient-lib.com
E-mail : orient-lib@orient-lib.com
Librairie Albouraq
91, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
Tel : 01 48 05 04 27
Fax : 09 70 62 89 94
E-mail : librairie11@albouraq.com
Site Web : www.albouraq.com
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction par quelque procédé que ce soit, sont réservés pour tous les pays à l’Éditeur.
1436-2015
EAN : 9791022500500
AL-QÂDÎ ‘IYÂD
Abû al-Fadl b. Mûsa
(476 H – 544 H)
Ach-Chifâ
M UHAMMAD
LA GUÉRISON À TRAVERS LA CONNAISSANCE DU RANG ET DE LA DIGNITÉ DE L’ÉLU
TRADUCTION ET NOTES
Hassan BOUTALEB
Que Dieu unisse les enfants du Maghreb et les aide à former une grande et puissante nation fière de son passé, tournée vers l’avenir et tirant sa force du patrimoine matériel et immatériel merveilleux et considérable qu’est le leur, à l’instar de cette œuvre incomparable qu’est le chifâ du maître al-Qâdi ‘Iyâd.
À mon épouse et à Lamine, Emir, Nour et Adam pour avoir supporté la solitude de leur père et tant de sacrifices. Que Dieu les récompense, les illumine et les conduise à la vénération et à l’amour de la plus noble et la plus aimée de Ses créatures, notre seigneur et maître Muhammad b. ‘Abd Allâh  , le guérisseur de tout mal !
Rome, Italie, 201 4
INTRODUCTION
Le lignage de notre illustre auteur remonte aux Ya hs ubî 1 , une tribu yéménite de Qa ht ân qui donna naissance à des personnages extraordinaires de la trempe du Qâ d î Ibn Z arîf al-Ya hs ubî al-andalusî, l’Imâm ‘Abd Allâh b. ‘Amir al-Shâmî al-Ya hs ubî, l’un des sept grands lecteurs du Coran, Sa‘îd al-Ya hs ubî l’un des grands conquérants de l’Andalousie, l’Imâm ‘Abd Allâh b. Abû Hassân al-Ya hs ubî, le traditionniste Al-‘Alâ b. ‘Utba al-Ya hs ubî, l’Imâm Abû al-Qâsim al-Shâ t ibî al-Ru‘aynî al-Andalusî et le Qâ d î tunisien A h mad b. ‘Abd Allâh al-Khabânî al- H imyarî.
S’il est vrai que tous ces personnages ont marqué leur époque, il n’en demeure pas moins que le plus illustre d’entre eux est sans contexte l’auteur de ce merveilleux portrait de notre bien-aimé Prophète  : le kitâb al-chifâ bi-ta‘rîf h uqûq al-mustafâ , l’Imâm, le savant, le traditionniste hors pair, l’historien et le juriste al-Qâ d î ‘Iyâd b. Mûsâ b. ‘Iyâd b. ‘Amrû b. Mûsâ b. ‘Iyâd al-Yah s ubî l’andalous, que Dieu lui fasse miséricorde et soit satisfait de lui.
Al-Qâ d î ‘Iyâ d est né à Ceuta le 15 du mois de Sha‘bân en l’an 476 de l’Hégire (28 décembre 1083). Et c’est dans cette même ville qu’il grandit et étudia auprès de nombreux maîtres à l’instar du Qâdî Abû ‘Abd Allâh b. ‘Isâ et du faqîh Abû Is h âq b. al-Fâsi.
À l’âge de trente ans, en 507 H, al-Qâ d î ‘Iyâ d se rend en Andalousie pour approfondir ses connaissances et plus particulièrement la science de la tradition prophétique ( ‘ilm al-hadîth ). Il fait d’abord halte à Cordoue où il fréquente les cours de grands maîtres comme Ibn ‘Attâb, Ibn Al-Hâj, Ibn H amdîn, Abû al- H usayn b. Sirâj, Abû al-Hasan b. Mughîth, et le grand juriste de l’époque, Ibn Rushd, le grand-père du célèbre Averroès.
Il part ensuite pour Murcie (en 507 H) à la recherche d’al- S adafî, le grand traditionniste, qui avait fui après avoir refusé d’occuper la fonction de juge de la ville, et qui ne réapparut à Murcie que lorsque sa nomination fut annulée.
Al-Qâ d î ‘Iyâ d fréquenta les cours d’al- S adafî auprès de qui il apprit les deux grands recueils de traditions authentiques de Bukhârî et Muslim. Une fois ces deux textes mémorisés, al- S adafî l’autorisa alors à enseigner et à transmettre à son tour la Tradition.
En 508 H, Qâ d î ‘Iyâd part pour l’Orient en quête de science. Il en revint au cours de la même année et s’installe à Ceuta où sa réputation attire de nombreux étudiants et de chercheurs.
En 515 H (1121), il est nommé Qâ d î de Ceuta, poste qu’il occupa jusqu’en 531 H. Il est ensuite nommé Qâ d î de Grenade (531 H) où il exerça pendant huit ans. Et en 539 H, il retourna à Ceuta en tant que Qâ d î. C’est dans cette même ville qu’il s’éteindra cinq ans plus tard, en 544 H, après une vie consacrée à la magistrature, la science et la Tradition.
Le Qâ d î ‘Iyâ d ne fut pas seulement l’un des plus grands juristes et savants de l’école malékite, mais il fut, en outre, l’auteur de nombreux travaux magistraux comme le commentaire du s a h î h de Muslim intitulé « ikmâl al-mu‘allim bi-fawâ’id s a h î h muslim » ; « al-I‘lâm bi- h udûd qawâ‘id al-islâm » sur les cinq piliers de l’Islam ; « Mashâriq al-anwâr ‘alâ s a h î h al-athâr », un commentaire des traditions singulières tirées du Muwa tt a’ de Mâlik et des s a h î h de Bukhârî et Muslim ; « Tartîb al-madârik wa taqrîb al-masâlik » ; « al-Tanbihât al-mustanba t a ‘alâ al-Mudûna » ; « al-Ghunya » et autres perles de la tradition et de la jurisprudence islamiques.
Quant à son œuvre majeure, le chifâ , elle est un modèle du genre. Il s’agit du portrait le plus authentique et exhaustif du Prophète Muhammad  . Son importance est telle qu’elle a été traduite dans toutes les langues de l’Islam et même dans diverses langues occidentales.

1. De nombreuses tribus de la région se joindront aux Ya hs ub et aux Dhû Ra‘în et iront conquérir l’ Égypte, la Syrie, la Tunisie et l’Andalousie.
PRÉAMBULE
Le Qâ d î ‘Iyad, que Dieu soit satisfait de l’ensemble de ses œuvres, a dit :
Louange à Dieu qui Se distingue par Son Nom Majestueux et Se caractérise par Son Précieux et Insigne Pouvoir sans fin et au-delà duquel il n’y a nulle autre fin !
[Dieu] est le Manifeste ( al- z âhir ), sans représentation ni imagination possibles, l’Invisible ( al-bâ t in ) par sa Sainteté, sans néant ni indigence. Il embrasse toute chose de Sa Miséricorde ( ra h ma ) et de Sa Science ( ‘ílm ) et accorde des faveurs innombrables à Ses Saints.
Il a envoyé [aux hommes] un Messager  [choisi] parmi eux ( min anfusihim ), le plus précieux ( anfasahum ) d’entre les Arabes et les non-Arabes, le plus noble quant au lignage et à la descendance, le plus intelligent et le plus bienveillant à leur égard. Un Messager supérieur aux hommes en matière de science et de discernement, le plus fort en matière de certitude et de détermination. Le plus indulgent et le plus clément envers les hommes et celui auquel [Dieu] a purifié l’esprit en l’exemptant de tout défaut et de toute imperfection. Il lui a accordé Sagesse ( al- h ikma ) et Autorité ( al- h ukm ), et a ouvert par son biais les yeux des aveugles, les cœurs endurcis et sombres ainsi que les oreilles des sourds.
Ceux à qui Dieu a accordé une part de félicité ont cru en lui, l’ont assisté et soutenu ; alors que ceux que Dieu a contraints à l’affliction l’ont renié et se sont écartés de lui : « et celui qui est aveugle en ce monde le sera aussi dans l’Autre monde » 1 .
Que Dieu répande sur Son Envoyé une Grâce sans cesse renouvelée et multipliée, ainsi que sur sa Famille et ses Compagnons, et qu’Il répande sur eux tous une Paix infinie !
Puisse Dieu inonder mon cœur et le tien des lumières de la certitude ( anwâr al-yaqîn ), et puisse-t-Il étendre à nous aussi l’indulgence subtile accordée à Ses saints timorés et le privilège de la révélation de Sa Sainteté !
Il les a soustraits des préoccupations des créatures et les a destinés à quêter Sa proximité. Il leur a fait don du privilège de Sa Connaissance et de la Contemplation des merveilles de Son Royaume ainsi que des effets de Sa Puissance. Il a plongé leur cœur dans la perplexi

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents