Pépites sur le mariage
124 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Pépites sur le mariage

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
124 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre n’est pas un livre d’enseignement sur la question du mariage comme il en existe. L’auteur le décrit à la fois comme un livre d’inspiration et de renouvellement de la pensée sur ce qui tourne autour du couple. C’est aussi un livre pour encourager à faire le pas en tant que célibataire et aussi à aspirer au meilleur de Dieu pour ceux qui sont déjà en couple.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2017
Nombre de lectures 18
EAN13 9782369571544
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,05€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

PÉPITES
SUR LE
MARIAGE
 
INCLUS LES QUESTIONNAIRES
CANTIQUE DES CANTIQUES
 
PROVERBES
CONJUGAUX
 
 
Benito NGOUBAESSOUKOU
© 2017, Benito NGOUBA ESSOUKOU
 
Aucun extrait de cette publication ne peut être reproduit ni transmis sous une forme quelconque, que ce soit par des moyens électroniques ou mécaniques, y compris la photocopie, l'enregistrement ou tout stockage ou report de données sans la permission écrite de l'éditeur.
Sauf indication contraire, les textes cités sont tirés de la version LSG pour Bible Segond 1910. FRC97 pour Français Courant 1997, NIV pour New International Version et KJV pour King James version.
Ce livre a été publié sous la division auto-publication ‘Publiez votre livre !’ des Éditions l'Oasis. Les Éditions l'Oasis déclinent toute responsabilité concernant d'éventuelles erreurs, aussi bien typographiques que grammaticales, et ne sont pas forcément en accord avec certains détails du contenu des livres publiés sous cette forme.
Dépôt légal : 2e trimestre 2017.
Imprimé en France.
9, Rte d'Oupia, 34210
Olonzac, France
Tél (33) (0) 468 32 93 55
Fax (33) (0) 468 91 38 63
Email:contact@editionsoasis.com

 
Boutique en ligne sécurisée sur www.editionsoasis.com .
Vous avez écrit un livre, et vous cherchez un éditeur ? Vous pouvez publier votre livre via Éditions l'Oasis ! RDV sur notre site, rubrique ‘Publiez votre livre !’ pour plus d’information.
 
 
Où que j'aille, j'observe un taux anormalement élevé de célibataires et celui de divorces ne cesse de grimper.
Et ça, ça me dérange !
 
 
 
 
 
À ma muse, ma miss création et mon ecclesia,
Viviane, qui a inspiré et écrit une partie de ce livre.
Merci de me faire exister.
 
 
Merci à BHE Famille.
Merci aux membres de la famille CRN.
Merci au couple Kekeli et Martin
Et merci à tous les Anablopeurs.
 
 
Sommaire
Préface
Avant-propos
Chapitre 1 : Mariage, mode d’emploi
Chapitre 2 : Franc-parler sur les relations amoureuses
Chapitre 3 : Vos finances comptent
Chapitre 4 : Aspirez au mariage
Chapitre 5 : Humour et édification
Chapitre 6 : War Room et prière
Chapitre 7 : Anablepo
Questionnaires Cantique Des Cantiques
Questionnaire 1 : « L’Amour est dans l’Église »
Questionnaire 2 : « Un couple presque parfait »
Questionnaire 3 : « Monsieur, qu’attendez-vous ? »
Questionnaire 4 : « Je cherche 1 femme vertueuse »
Questionnaire 5 : « Mariage : Mode d’emploi »

 
 
Préface
 

S
alomon était considéré comme l’homme le plus sage au monde en son temps. Sa sagesse ne provenait pas de sa grande révélation, mais elle découlait de sa capacité à écouter les autres et à mettre en dictons les diverses expressions de sagesse autour de lui. Benito NGOUBA ESSOUKOU a réussi à faire pareil dans ce merveilleux récit de proverbes conjugaux. 
Au fond du cœur de chaque être humain, il y a un désir d’aimer et un besoin d’être aimé. Quelque soit notre culture, notre race, ou notre foi, tous les être humains ont ces deux choses au fonds de l’âme. Nos plus grandes blessures, nos plus grandes déceptions et nos plus grands sentiments de trahison dans la vie proviennent des relations proches qui ont eu tellement de promesses mais qui ont fini mal. L’amour est un phénomène mondial, mais on n’est pas vraiment des experts !
 
Nous voyons aujourd'hui une telle attaque démoniaque contre l’institution traditionnelle du mariage. Et il semble que les chrétiens soient impuissants pour arrêter l’avancement du mal contre les bonnes valeurs judéo-chrétiennes. Est-ce que nous avons perdu notre influence dans le monde concernant le mariage parce que nos couples ne vont pas bien ? Le monde, ne frappe-t-il plus à la porte de l’église pour chercher de l’aide conjugal parce que nos couples n’ont pas l’air très heureux ? Je le crois. Donc, il a y un besoin énorme chez nous, les chrétiens, de remettre nos couples en bonne santé et montrer au monde que nous avons la réponse pour les crises conjugales.
 
Après la décision de suivre Jésus-Christ de tout son cœur, la décision la plus importante de la vie est la décision concernant la personne avec qui on fait une alliance de mariage devant le trône de Dieu. Pourtant, nous sommes horriblement mal préparés pour une décision de cette envergure. Le groupe pop, The Beattles , a rendu cette phrase célèbre : All youneed is love (Tout ce dont tu as besoin, c’est l’amour.). Mais, pour avoir un mariage béni de Dieu, qui réussit malgré toutes les épreuves de la vie, et qui rend chacun heureux, il faut beaucoup plus que l’amour. Entre autres, il faut d’énormes doses de fidélité, de persévérance et au-delà de tout, il faut de la sagesse.
 
Ce livre ne pourra pas vous donner la fidélité, ni la persévérance, il faut que vous trouviez ces qualités au travers de votre relation avec le Seigneur Jésus. Mais, ce livre vous transmettra une sagesse, à la fois très pratique et très spirituelle. Lisez-le bien, méditez sur chaque dicton, partagez la sagesse avec ceux qui vous entourent et, surtout, appliquez les bons conseils que vous y trouverez.
 
Robert Baxter, Pasteur de l’église du Bon Berger
 
Avant-propos
 

I
l y a un an (le 29 avril), mon épouse Viviane et moi avons célébré nos noces d’étain. Dix années au cours desquelles l’expérience m’a enseigné ce qu’est un couple marié, mais surtout dix années durant lesquelles Dieu a mis dans mon cœur un certain nombre de vérités que j’appelle des Pépites sur le Mariage.
La question du couple et du mariage m’a, depuis ma conversion à Christ, toujours interpellé et même intrigué : À quel moment se marier ? Comment être sûr de son choix ? Pourquoi et comment des couples chrétiens peuvent-ils se séparer ? Être heureux en ménage dépend il uniquement de la grâce de Dieu ? Etc. J’ai lu quelques livres sur le sujet du mariage mais c’était pour mon propre intérêt, pour le seul besoin de mon couple ; du moins c’est ce que je croyais. En effet, en octobre 2014 Dieu a mis dans mon cœur (pour être exact cela date de plusieurs mois auparavant) un appel pour bénir les célibataires et les couples sur la base notamment de Genèse 24, lorsque Abraham estime qu’il n’est plus bon que son fils Isaac soit seul : j’ai ainsi fondé le Ministère Anablepo 1 (visualisez votre couple).
Ce livre n’est pas à proprement parlé, un livre d’enseignement sur la question du mariage comme il en existe. Je le décris plutôt comme un livre d’inspiration et de renouvellement de la pensée sur tout ce qui tourne autour du couple ; c’est aussi un livre pour encourager les célibataires à faire le pas de l’engagement et ceux qui sont déjà en couple à aspirer au meilleur de Dieu. J’y ai ajouté une dimension de prière et même une dimension prophétique pour ceux qui mettront leur foi en marche.
La première partie du livre est un condensé des vérités, des pépites que j’ai partagées sur la page Facebook Anablepo et de réflexions inédites. Comme l’a écrit Pasteur Robert, en lisant ce livre vous allez considérer ses conseils, ses instructions et même ses réprimandes, comme de véritables proverbes conjugaux. Les pépites servent à l’édification et les proverbes communiquent une grâce et une sagesse à ceux qui lisent, à ceux qui lisent de près.
 
En deuxième partie, je vous partage les supports d’échanges utilisés pendant nos ateliers pour célibataires et pour couples. Je les appelle Questionnaires Cantique des Cantiques (CDC).
A l’intérieur de ceux-ci, nous fournissons aux participants à nos ateliers des questions qu’ils pourraient et devraient se poser ; qu’il s’agisse de la recherche et l’attente d’un conjoint, ou qu’il s’agisse plutôt d’un couple qui veut vivre le meilleur de Dieu.
Parce que votre Dieu a inscrit sa volonté dans votre esprit, vous devez lire sur les tables de votre cœur, identifier et mettre l’accent sur vos critères et vos aspirations, avant de découvrir quelle femme, quel homme correspond le mieux, correspond le plus à vos standards (divins), et donc à votre destinée en Christ.
Nos questionnaires CDC représentent plus que la cerise sur le gâteau : elles sont le gâteau au cours de nos ateliers, alors profitez-en.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Chapitre 1 : Mariage, mode d’emploi
 
Avoir la pensée de Dieu sur le mariage
vous garantit d'y entrer et d’y demeurer
Quand un chrétien jouit d'un mariage équilibré,
le monde entier lui sourit.
 
Chaque jour, faites quelque chose qui fera de vous
un meilleur mari, une meilleure épouse.
 
Un homme qui craint Dieu et aime sa femme agit avec elle
d’une manière particulière et qui plaît à Dieu.
 
Derrière chaque homme, il devrait y avoir une femme
qui l'admire.
 
Si dans un couple, l’un des deux passe plus de temps dans ses activités préférées de détente et de loisir avec quelqu’un d’autre de sexe opposé, il ou elle court ainsi le risque de tomber amoureux de cette personne.
 
Si vous ne vous appréciez pas vous-même,
comment allez-vous donc chérir votre conjoint(e)?
 
Vous pouvez faire de votre couple celui que les autres admirent.
 
Le plus important dans le couple n'est pas de donner à l'autre mais plutôt ce qui vous motive à donner. Donnez et servez votre conjoint(e) par amour.
 
Surtout ne faites pas de votre couple une « religion », c'est-à-dire une liste de choses à faire et à ne pas faire. Non! Votre couple est avant toute chose une relation.
 
Lorsque vous vous mettez en couple ce n’est point
pour devenir pires, mais meilleurs.
 
Après toutes ces années de mariage, êtes-vous certain(e) d’être une valeur ajoutée auprès de votre conjoint ?
 
La stratégie du diable est relativement simple : il emmène la discorde dans le couple au travers de petites choses. Et si votre couple est infidèle dans les petites choses, il pourrait devenir infidèle dans les plus grandes et entrainer une crise.
 
L'amour ne meurt jamais (1 Corinthiens 13:8) et donc si vous dites qu'il n'y a plus d'amour dans votre couple, c'est que c'est vous qui l'avez tué.
 
Les hommes qui manquent de respect à leurs épouses en particulier et aux femmes en général, sont souvent les garçons qui n'ont pas reçu pendant leur enfance suffisamment d'affection et de discipline de la part de leurs pères ou n'ont pas vu autour d'eux d'exemple à suivre et de modèle à imiter.
 
La colère impétueuse d'une épouse n'a d'égal que la jalousie maladive de son époux.
 
Les petits gestes initiés le jour de vos noces, comme par exemple lui tenir la main, l’embrasser, rire aux éclats, etc., doivent devenir des habitudes pour votre couple.
 
La colère et la jalousie sont deux émotions divines (Deutéronome 6:15) qui peuvent être mises au service de votre couple; par exemple : se mettre en colère contre les agissements du diable sur vos enfants ou protéger votre conjoint face aux tentations. Mais si vous ne les contrôlez pas, ce sont la colère et la jalousie qui dirigeront votre couple et votre foyer en sera la première victime.
 
Si votre conjoint est réticent à l'idée de jouer tous les deux, de vous amuser ou de vous enlacer devant autrui, rappelez-lui qu'Isaac et Rebecca étaient si proches qu'Abimelec a compris qu'ils étaient mariés en les voyant plaisanter tendrement, s'embrasser, se caresser (Genèse 26:8; NIV Version). 
Les couples dits « binationaux » sont les couples dont l'un des conjoints est citoyen du Ciel (Chrétien) et l'autre est citoyen du Monde (Païen ou autre). La paix et la joie dans ces couples dépendent en grande partie de la volonté et surtout de la capacité du conjoint chrétien à en payer le prix (amour inconditionnel, prière et foi, attitude de tous les jours, actes au quotidien, pratique de la parole de Dieu, etc.)
 
Équation divine du mariage 
un homme + une femme = une seule chaire
 
Être une épouse extraordinaire signifie aussi être une mère extraordinaire. Votre époux et vos enfants font partie de votre appel sur terre. Alors investissez-vous en eux.
 
Être contre les hobbys de son époux c'est parfois être contre
une expression de sa masculinité.
 
Déclaration d’amour  
Même si la Bible annonce qu'il n'y aura pas de mari et femme au ciel, j'écrirai un mail de dérogation à notre Dieu pour qu'il nous accorde de nous aimer là-bas comme nous nous aimons ici. Tu es ma miss création, tu es ma muse et j'aime t'aimer.
 
Ne limitez pas la complicité au sein de votre couple aux quatre murs de votre chambre, mais demeurez proches en tout temps et en tout lieu.
 
Peut-on aisément deviner que vous êtes mariés tous les deux en vous observant simplement ? Répondez sincèrement s'il vous plaît.
 
Peu importe le niveau de prospérité, de succès et d'admiration qu'il y a autour de votre couple, s'il n'y a ni paix ni joie au sein de votre foyer votre couple ne reflète pas le Royaume de Dieu.
 
N'appliquez pas la loi du talion (œil pour œil, dent pour dent) dans votre couple. Si votre conjoint vous a trompée ou maltraitée ne dites pas « Moi aussi je vais... ». Si votre épouse ne fait pas ce qu'elle devrait faire ne pensez pas « Moi aussi je cesse de... ». Appliquez plutôt la règle d'or du couple (faites à votre conjoint ce que vous voulez qu'il ou elle fasse pour vous); vous pouvez le faire car c'est ce que vous avez toujours fait pour le bien de votre couple.
 
C'est le monde à l'envers d'être la risée de quelques uns parce que l'on est pudique. Lors de discussions amicales, certains aiment à partager à autrui l'intimité de leur couple ou les détails de leurs ébats amoureux. Et parce que vous préférez la discrétion sur certains sujets, vous êtes moqués et priés de faire comme les autres. Ne soyez pas intimidés car ce ne sont pas les pudiques, mais bien les impudiques qui n'hériteront pas le royaume de Dieu (1 Corinthiens 6:9..10). Alors, soyez en paix parce que votre attitude est agréable à Dieu et laissez les impudiques raconter leur kung-fu sexuel.
 
Les vœux que vous prononcez le jour de vos noces devant le Maire ou devant le pasteur et vos invités, ne sont en vérité pas adressés à votre conjoint mais plutôt à vous-même. Ce sont des engagements et des promesses que vous devez méditer afin de les tenir et de les voir s’accomplir.
 
Qu'allez-vous dire à votre conjoint ce soir en rentrant du boulot ? Allez-vous lui parler des paroles d'affection et d'attention ou plutôt des paroles blessantes et de disputes ? Sélectionnez vos paroles car si elles sont inappropriées ou méchantes, elles pourraient rapidement se transformer en véritable mur entre vous, et votre soirée serait gâchée.
Soyez vous-même le point de départ de votre amour, soyez la première cible, c’est-à-dire la première personne que vous devez aimer (Marc 12 :31)
 
Je suis malade d’amour (Cantique des cantiques 2 :5)
 
Quelqu'un a écrit : le seul mérite que nous avons est celui de nos choix. Aussi, le seul mérite que vous avez d'être marié(e) n'est pas que vous soyez le plus beau ou la plus ravissante, le plus sage ou la plus intelligente, le plus sérieux ou la plus mature, mais le mérite que vous avez est d'avoir choisi celui ou celle qui est votre conjoint aujourd'hui.
 
Ce n'est pas à cause de ses nombreux exploits réalisés ici et là qu'un homme devient le héros de sa femme, mais c'est avant tout pour ce qu'il accomplit pour elle et en faveur de leur foyer.
 
Maris, pensez-vous que si vous battez, insultez et méprisez vos épouses, celles-ci continueront à se soumettre à vous ?
- Claudio Agostini
 
Etre un couple chrétien ne doit pas rimer avec routine. Mettez plus de saveur dans votre quotidien.
 
Maris et femmes prenez le temps de dire à l'autre combien vous l'aimez et le, la trouver exceptionnel(le). C'est un bon investissement.
 
Nos différences peuvent se révéler délicieuses dans le mariage. Elles nous rendent complémentaires et nous permettent de servir Dieu ensemble et avec plus d’efficacité.
Une épouse avisée discerne que Satan est l’ennemi de son mariage. Elle identifie les personnes que le diable utilise pour introduire l’agitation, l’envie et la peur dans son foyer.
 
Quitter son père et sa mère et s'attacher à sa femme ne signifie pas que vos parents deviennent personæ non gratæ chez vous et que vous n'avez plus à les bénir ni à les honorer.
 
Un homme avisé n’accepte jamais les critiques sur son épouse avant d’avoir entendu les explications de sa bienaimée. Ce serait la porte ouverte à l’insécurité dans son ménage.
 
Vous qui êtes mariés, avez-vous déjà aidé des célibataires à entrer à leur tour dans le mariage ? Vous qui êtes mariés depuis tant d'années, combien de célibataires avez-vous déjà « sauvés » grâce à vos connexions, vos conseils, vos encouragements ou même vos prières ? N'attendez pas simplement d'être des témoins, parrains ou marraines de mariages, mais soyez des catalyseurs et des coachs pour les célibataires.
 
Le dictionnaire est le seul endroit où le Succès est placé avant le Travail (en raison de l’ordre alphabétique). Mais, partout ailleurs et particulièrement dans le mariage, nous devons travailler avant de réussir notre vie de couple.
 
Mesdames, permettez que vos époux vous aident à confronter vos insécurités, car vous ne pouvez pas conquérir ce que vous refusez de confronter.
 
Vous pouvez donner sans aimer (1 Corinthiens 13:3) mais vous ne pouvez pas aimer sans donner (Jean 3 :16).
 
Lorsque vous avez compris pourquoi la Bible commence par des noces (Adam et Eve) et se termine par des noces (l’Agneau et l’Eglise), vous aurez alors saisi à quel point Dieu est engagé à faire réussir votre mariage.
 
Ne cessez pas d'apprendre sur le sujet du mariage au motif que vous êtes à présent en couple. Au contraire, vous avez plus que jamais besoin de savoir comment aimer votre conjoint et de comprendre comment fonctionne le mariage selon Dieu (Tite 2:4).
 
Il est bon en tant que couple que vous preniez des vacances en amoureux, que vous fassiez des escapades romantiques durant quelques jours ou que vous partiez un week-end pour profiter l'un de l'autre. Cela est bon pour la vie et la consolidation de votre couple. Faites-le !
À côté de cela, deux questions méritent d'être posées : À quand remonte votre dernière retraite spirituelle en tant que couple ? Avez-vous prévu, tous les deux, de vous mettre à part dans la prière, le jeûne et la communion avec votre Dieu ? Il est encore temps de planifier un tel moment avant la fin de cette année. Cela aura un impact plus important dans la destinée en Christ de votre couple. Ce sera votre escapade spirituelle.
 
L'évangile du divorce n'existe pas.
 
Vous étiez peut-être un « Bad Boy » ou une « Bad Girl », mais ne soyez pas prisonniers de cette vie passée. Si Rahab la prostituée (Josué 2:1) l'avait été, elle ne serait jamais devenue l'aïeule de Jésus-Christ (Matthieu 1:5). Le plan de Dieu pour vous c'est d'être un couple épanoui et d'avoir une famille bénie.
 
Ne rentrez pas dans le mariage dans le but de prendre
mais dans celui de donner.
 
Lorsqu'Abraham désire que son fils Isaac épouse une femme (Genèse 24), il s'agit bien là d'un mariage coutumier; et notre père Abraham implique le Dieu du ciel et de la terre dans ce mariage. N'allez pas croire un seul instant que notre Dieu est contre ou indifférent au mariage traditionnel. Au contraire, Il veut manifester sa fidélité et sa miséricorde envers les deux familles.
 
Il y a une tradition chez certains conseillers matrimoniaux, que l'on pourrait nommée « vieille sagesse », qui a encore pignon sur rue aujourd'hui et qui recommande aux époux de tester leur conjoint pour voir « s'il ou elle tient à toi », « s'il ou elle t'est fidèle », etc. C'est une façon de comprendre l'amour, héritée de l'ancienne alliance (Deutéronome 8:2). La vérité de la nouvelle alliance est que c'est à vous de prouver votre amour et de vous tester pour voir si vous aimez toujours votre conjoint du même et premier amour (Romains 5:8/Apocalypse 2:4).
 
Ayez l'habitude de prendre le repas de la cène en couple ou en famille ; c'est le canal de Dieu pour la santé (par le corps de Christ) et la provision (par le sang de l'alliance) dans votre couple.
 
Malgré les torts ou les déceptions, cela ne doit en rien entacher la confiance que nous avons en notre conjoint(e).
 
Ce que vous avez fait devant Dieu et devant les hommes le jour de votre mariage (lui tenir la main, l'embrasser, rire aux éclats, etc.) ne doit pas s'arrêter au lendemain de vos noces.
 
Cette année, pour le succès de votre mariage, il ya des personnes que vous devez laisser partir, il ya des relations que vous devez rompre, il y a des souvenirs que vous devez effacer.
Comme le serpent dans le jardin d'Eden, ceux qui veulent tuer votre couple n'ont pas mille stratégies mais une seule : remettre en question les promesses et voler les bénédictions que Dieu a pour vous.
 
Le cœur du mariage c'est un cœur soumis, c'est un cœur pour l'amour, c'est le cœur d'un engagement sincère et entier, c'est un cœur pour servir son conjoint, c'est un cœur fidèle, un cœur qui pardonne et qui donne (et se donne), c'est un cœur qui embrasse la mission divine du couple.
 
Lorsque nous prononçons nos vœux de mariage le jour J, nous disons explicitement ce que nous allons faire (je promets de te chérir, de te respecter et de te soutenir) et disons implicitement ce que nous n'allons pas faire à notre conjoint (te tromper, te négliger et te décourager).
 
Vous allez commettre des erreurs dans votre vie de couple. Mais ce qui serait insensé de votre part, c'est de commettre les mêmes erreurs que les couples que vous connaissez et qui vous ont précédés dans le mariage.
D'après 1 Corinthiens 10:6, la vie de ceux qui se sont mariés avant vous est une ordonnance de choses à proscrire et de choses à prescrire pour le bien de votre propre couple. Observez-les, posez-leur des questions, faites-vous mentorer par eux, mais de grâce apprenez de ces couples.
 
L’attitude de votre cœur affecte votre capacité à écouter
votre conjoint - Catherine Baxter
 
70% des demandes de divorces sont faites par les femmes. Mesdames, vous avez besoin de connaître et de comprendre les dessous de la vie de couple pour ne pas faire partie de cette statistique.
La loi de Moïse prévoyait une malédiction d'adultère et de divorce sur certains couples (Deutéronome 28:30 et 24 :1), mais la grâce de Jésus prévoit une bénédiction d'unité, de fidélité et de pérennité pour tous les couples (Matthieu 19:6).
 
Les disputes entre époux s'apparentent parfois à des guéguerres où chacun veut absolument avoir raison et ainsi remporter une prétendue bataille. Si vous êtes satisfait d'avoir gagné la bataille face aux arguments de votre conjoint, espérez à ce moment-là que vous n'ayez pas perdu la guerre que livre votre couple face au diable, dont l’objectif est de vous opposer l’un à l’autre. Ne sacrifiez pas, par égoïsme, la paix, la joie ou le bonheur de votre foyer sur l'autel de victoires égocentriques.
 
Peu importe la situation, avoir peur de la réaction de son époux, craindre la réponse de sa femme, cela ne vous rapproche pas l'un de l'autre (1 Jean 4:18).
 
L'apanage d'une femme c'est de cacher son âge, le défi pour son mari c'est de faire de cet âge, malgré la prise de poids, les rides ou la cellulite, un atout pour elle en la rendant plus rayonnante qu'au premier jour.
 
Si vous êtes marié(e), en tant qu'époux vous n'avez autorité que sur votre femme et non sur une autre, et en tant qu'épouse vous n'êtes soumise qu'à votre homme et non à un autre (Colossiens 3:18..19).
 
Il n'y a pas que l'infidélité, des problèmes d'argent ou un caractère méchant, égoïste et immature qui sont les causes principales de divorce ou de crise majeure, il y a une arme du diable qui fait mouche presqu’à tous les coups : c'est l'orgueil.
 
Les devoirs conjugaux prescrits dans Ephésiens 5:22..33 et qui devaient être une bénédiction sont pour beaucoup de couples une pierre d'achoppement par manque de compréhension de ce que sont l'amour et la soumission.
 
En questionnant les couples en conflit, la plupart du temps chaque conjoint vous répondra que cette situation est la faute de l'autre. Chacun est prompt à extirper la paille dans l'œil du conjoint mais lent à ôter la poutre qui recouvre son œil.
 
Le mariage, c'est l'association, la conjugaison, la coordination et le partenariat de deux personnes différentes et distinctes
- Nadia Jocktane
 
La Parole de Dieu est capable de donner une nouvelle dimension à votre couple. Elle est une lampe dans votre maison.
 
Parce que leur relation ne ressemble pas à ce que tout le monde voudrait qu'elle soit, certains couples veulent tout arrêter et même se séparer comme Joseph a voulu le faire avec Marie (Matthieu 1:19). Ne craignez pas les hommes, la religion et leur jugement mais suivez la voie du Seigneur et écoutez la voix de votre cœur (Matthieu 1:20).
 
C'est de cœur à cœur. Quand votre « Je t'aime chéri(e) » n'a plus le même effet sur lui, sur elle, c'est peut-être parce que votre déclaration d'amour est devenue machinale (mécanique) et ne vient plus du cœur. Changez cela et vous verrez à nouveau l'effet cupidon sur lui, sur elle.
Lorsque vous êtes en couple, être une « Wonder Maman » et un « Super Papa » ne consistent pas seulement à bien vous occuper de vos enfants, mais aussi à former un « couple extra », car vos enfants vous observent au point où vous influencez leur compréhension du mariage. Pourvu que vous soyez pour vos enfants un modèle de couple à imiter et non un anti-modèle à rejeter!
 
La femme qui est vertueuse est précieuse!
Soyez la perle de votre mari! (Proverbes 31:10).
 
Être un couple classé cinq étoiles est à la portée de tous les couples et donc du vôtre; vous devez le croire pour le devenir.
 
Il y a un jardin d'Eden pour chaque Adam et Ève. Découvrez, trouvez ou identifiez le lieu de votre mandat sur terre, là où Dieu veut voir votre couple prospérer. Car, sans cela, vous pourriez toute votre vie jardiner inutilement en travaillant en dehors de la volonté de Dieu.
 
Parce que Dieu considère votre époux, votre épouse, comme votre premier partenaire dans la vie, apprenez qu'il y a des dons, des bénédictions, des faveurs, des opportunités que vous ne recevrez qu'au travers de lui ou d'elle.
 
C'est agréable de recevoir un compliment, même de quelqu'un qui n'est pas votre conjoint. Mais si vous avez la démangeaison d'entendre des choses agréables vous serez vulnérable face à un fils ou une fille de perdition.
 
Il y a une grâce au-delà de votre erreur, il y a une grâce malgré votre péché, il y a une grâce même si tout semble ne plus marcher dans votre couple. Peu importe ce que vous avez fait de mal, ne pensez pas ou ne dites pas « tout est fichu » mais laissez Dieu restaurer ce qui a été brisé et qui semble vous condamner.
 
Avec votre conjoint, trouvez le temps de vous remémorer vos moments de bonheur passés, non pas comme une relique de vos succès passés mais comme une prophétie de vos succès de demain et même d'aujourd'hui, car Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui et pour toujours (Hébreux 13:8).
 
L'Église devrait être le premier incubateur de mariage.
Votre époux(se) est votre priorité après Dieu. Célébrez et protégez-le, la.
 
Un couple est vraiment en difficulté lorsque les deux conjoints commettent le même péché (mensonge, orgueil, incrédulité, paresse, rébellion, méchanceté, etc.) au même moment, car aucun des deux ne peut convaincre, corriger ou relever l'autre.
 
À l'école du mariage, l'a b c du couple c'est : 
a : aime ton conjoint b : bénis ton conjoint  c : communique avec ton conjoint.
 
La différence entre une finale de football et un couple, c'est qu'au foot il y a un heureux (gagnant) et un malheureux (perdant), tandis que dans le couple vous ne pouvez pas penser que vous êtes heureux alors que dans le même temps votre conjoint est malheureux. Vous êtes tous les deux heureux ou tous les deux malheureux, car maintenant que vous êtes mariés vous partagez les mêmes joies et les mêmes peines.
 
Ne vous désolidarisez pas de la situation actuelle de votre couple. N'ayez pas non plus une ambition égoïste ou personnelle. Si votre couple a du succès vous allez en profiter et si votre couple tombe vous tombez avec.
 
La première personne à qui je fais confiance est mon conjoint.
 
Le succès ou l'échec, l'éclat ou la morosité dans votre couple sont au pouvoir de votre langue (Proverbes 18:21).
 
Votre épouse est l'œuvre d'un artiste appelé Dieu (Cantique 7:2). Votre rôle d'époux n'est pas de faire d'elle ce que vous voulez mais plutôt la volonté du divin potier : faire d'elle un vase d'honneur, de beauté et de gloire.
 
Ne sous-estimez pas la bonne relation que vous entretenez avec votre belle-mère car dans plusieurs foyers ce n'est pas le cas, et c'est parfois même le principal problème d'un couple. Rendez donc grâce à Dieu pour cette bénédiction.
 
Vous n'êtes pas responsables de toutes les pensées qui viennent à vous, mais vous êtes responsables des paroles que vous prononcez (Matthieu 12:36..37). Voici une liste non exhaustive des propos à bannir de vos conversations pour le bien et la pérennité de votre couple : notre seule issue c'est le divorce, voir un film porno peut améliorer notre vie sexuelle, c'est de ta faute si notre couple n'avance guère, il vaut mieux avorter, laissons notre enfant choisir sa religion, notre pasteur est un faux-pasteur, Dieu nous a abandonnés, etc.
 
Le succès et la longévité de votre mariage ne reposent pas sur l'influence de votre belle-maman, sur les prières de votre pasteur ou sur les conseils de vos amis, mais sur le Saint-Esprit. Et tant que vous n'avez pas saisi que le Saint-Esprit est la personne la plus importante de votre foyer, vous ferez très peu de progrès, remporterez très peu de victoires et recevrez très peu de Dieu.
 
Les couples mixtes (mixité raciale, culturelle, sociale, ethnique, de pays, de région, etc.) méritent un double honneur car, en plus des challenges auxquels ils sont confrontés comme tous les couples, ils doivent faire face à des regards méprisants et à des paroles désagréables de quelques uns.
 
L'histoire d'Esther révèle les bienfaits de la beauté et celle de
Bath-Schéba dévoile les écueils de la beauté.
 
Ils vous disent que pour qu'une femme se soumette à son mari il faut d'abord que celui-ci l'aime; ou inversement pour qu'un époux aime sa femme celle-ci doit d'abord lui être soumise. Ces conseils peuvent aider dans une certaine mesure, mais ce n'est pas ce que la Bible dit. Ephésiens 5: 24..25 n'introduit aucune condition, aucune clause ni préalable à la soumission de la femme, ni à l'amour du mari, images de la soumission inconditionnelle de l'Église et de l'amour inconditionnel de Christ.
 
Vous avez raison de considérer votre homme comme étant votre chef. Mais, de façon ultime, vous devez l'apprécier comme votre intime, le voir comme votre mari (Osée 2:18).
 
Ils disent en parlant de votre couple qu'avec le temps, la monotonie va s'installer. Mais répondez-leur qu'avec le temps, vous allez faire ce que vous n'avez pas encore fait, vous irez là où vous n'êtes jamais allés et vous accomplirez les promesses de Dieu qui restent à accomplir.
 
Le meilleur cadeau que vous offrirez à votre conjoint cette année c'est une version de vous-même meilleure que celle de l'année dernière.
 
Si vous êtes rempli(e) d'insécurité émotionnelle, vous allez saboter votre couple. Si vous êtes rempli(e) de la parole de Dieu vous allez édifier votre couple. Si vous êtes rempli(e) de l'amour de Dieu vous allez être un bon conjoint.
 
Pour aimer votre époux(se) sans condition et de tout votre cœur, il vous faut d'abord aimer Dieu sans condition et de tout votre cœur : c'est la première loi de l'amour.
 
Dans leur désir légitime de faire ressortir le meilleur de leurs épouses (Ephésiens 5:25..27), les hommes sont parfois durs, impatients ou peu indulgents avec leurs dulcinées. Mais, lorsqu'ils réalisent que leur propre changement prend du temps car c'est un réel challenge, alors ils manifestent plus de compréhension et de compassion envers elles. C'est bien.
 
Comme vous, votre conjoint a aussi des insécurités émotionnelles. Ne lui tenez pas rigueur lorsqu’il agît de façon inappropriée, mais aidez-le à déceler et à confronter ses insécurités à la lumière de la vérité de Dieu.
 
Comme Amnon avec Tamar (2 Samuel 13:1..17), et ce malgré leur amour réciproque, de nombreux hommes rechignent à épouser une femme avec qui ils ont déjà couché. C'est aussi pourquoi de nombreuses femmes avisées rechignent à coucher ou à vivre avec un homme avant le mariage.
 
Une épouse de caractère a confiance en l'avenir ; son mari la célèbre, ses enfants la louent et sa maison est prospère.
 
Il peut arriver que vous soyez surpris(e) et même choqué(e) par l’attitude de votre conjoint, car si éloignée des valeurs et principes bibliques. Ne vous précipitez pas pour conclure que vous vous êtes trompé(e) et avez épousé un(e) païen(ne) ou un(e) rétrograde, c’est juste qu’il ou elle n’a pas renouvelé son intelligence et continue de vivre de la vaine manière de vivre héritée de ses parents et du monde.
C’est trivial de dire que pour aller au ciel nous devons mourir. Cela doit être tout aussi trivial de dire que pour vivre le ciel dans votre mariage, vous devez mourir à votre façon de penser, à vos habitudes ingrates et à votre vision étriquée.
 
Il n'y a pas un problème dans votre couple qui ne trouve pas sa solution dans la Bible. Alors, ouvrez votre Bible.
 
Dieu aime votre conjoint, c'est pourquoi il vous a placé(e) à côté de cet homme, à côté de cette femme. Vous êtes littéralement un cadeau de Dieu pour votre époux(se).
 
Nous devons dénoncer avec force et condamner avec vigueur l'infidélité et le divorce. Mais, ceux qui jugent les couples qui divorcent ou qui sont tombés, sont « mûrs » pour leur propre jugement (Matthieu 7:1).
 
Mesdames, il n'y a pas sur terre un modèle de femme (qu'il s'agisse de votre mère, grande sœur, mère spirituelle, pasteur, célébrité, etc.) que vous devez imiter en tous points, pas même Sara (1 Pierre 3:5..6) qui avait des qualités mais aussi des défauts. Imitez ce qui est bien et sachez mettre de côté ce qui ne plaît pas à Dieu. Messieurs, ce conseil vaut également pour vous à propos de modèle masculin.
 
Que personne, aucun pasteur ni aucun prêtre, ne fasse de votre bénédiction nuptiale une occasion pour vous condamner, vous juger ou vous maudire. Toutes les bénédictions nuptiales devraient ressembler à celle prononcée par Dieu lui-même aux noces d'Adam et Ève (Genèse 1:28) : soyez féconds, fructifiez, croissez, multipliez, remplissez, dominez, commandez, régnez, administrez, impactez, gérez, contrôlez, influencez.
D'après les données de démographes et d'ethnologues, 85% des sociétés connues et étudiées sont polygames de droit. Conclusion : 85% des sociétés connues et étudiées sont insensées de droit.
 
Dieu vous a béni(e) de toutes sortes de bénédictions et votre conjoint fait partie de ces bénédictions (Éphésiens 1:3).
 
Vous pouvez être l'homme le plus sage de la terre comme Salomon l'a été et manquer de sagesse personnelle sur la question du couple en optant pour la polygamie (1 Rois 11:3).
 
Ne faites pas l'apologie du divorce au motif que la loi de Moïse ou les lois des hommes l'autorisent. Dieu hait le divorce et ses conséquences dévastatrices. Il y a de l'espoir en Christ-Jésus pour ceux qui sont dans l'épreuve.
 
Votre couple est comme tous les couples, il passera par la pluie de bénédictions, les vents du changement et les torrents de l'adversité. Et, s'il n'est pas bâti sur le roc de la Parole et des promesses de Dieu, il sera comme beaucoup de couples : faible et prêt à s'effondrer (Matthieu 7:24..27).
 
Dans ces temps postbibliques qui sont les nôtres, Dieu prend encore les femmes faibles comme il a fait avec Rahab de Salmon (Matthieu 1:5) pour confondre les fortes et les saintes-nitouches. Observez l'histoire de Melania Trump et soyez encouragées.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents