Pour s
32 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Pour s'élever il faut s'abaisser

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
32 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Dans cette étude, tirée d’une série de messages audio, Derek Prince cible le point le plus dur et le plus difficile de la nature humaine : “l’orgueil”. Il dépeint deux caractères bibliques entièrement opposés : Jésus, qui en s’humiliant a été élevé par Dieu le Père au-dessus de toutes choses, et Lucifer qui, en voulant s’élever, a été abaissé et humilié en-dessous de toutes choses.Prince nous montre ici une loi spirituelle qui fonctionne toujours et pour tout le monde : celui qui veut être grand, doit devenir serviteur, et celui qui veut être le premier, doit devenir esclave! Qu’allons-nous choisir?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2019
Nombre de lectures 4
EAN13 9782911537493
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0097€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

POUR S’ÉLEVER,
IL FAUT S’ABAISSER
 
 
 
 
 
DEREK PRINCE
 
 
 
 
Note de l’éditeur: Ce livre est l’ensemble d’une série de conférences. Nous avons volontairement conservé le style vivant du langage parlé dans cette transcription, puisqu’il est indissociable de la situation dans laquelle cet enseignement a été donné.
 
 
 
 
Originally published in English under the title "The Way Up Is Down", Audiotapes nr. 4086-4087.
French translation published by permission of Derek Prince Ministries International USA, P.O. Box 19501, Charlotte, North Carolina 28219-9501, USA.
Copyright by Derek Prince. All rights reserved.
 
Copyright French translation December 2001 by DPM International. All rights reserved.
 
Traduit par Florence Boyer.
 
Aucun extrait de cette publication ne peut être reproduit ou transmis sous une forme quelconque, que ce soit par des moyens électroniques ou mécaniques, y compris la photocopie, l'enregistrement ou tout stockage ou report de données sans la permission écrite de l'éditeur.
 
Sauf autre indication, les citations bibliques de cette publication sont tirées de la traduction Louis Segond "Nouvelle Edition".
Publié par Derek Prince Ministries France, année 2001.
Dépôt légal: 4e trimestre 2001.
 
DEREK PRINCE MINISTRIES FRANCE Route d'Oupia, B.P.31, 34210 Olonzac FRANCE tél. (33) 04 68 91 38 72 fax (33) 04 68 91 38 63 E-mail info@derekprince.fr * www.derekprince.fr
 
 
Table des matières
 
PREMIÈRE PARTIE Pour s’élever, il faut s’abaisser
SECONDE PARTIE S’abaisser, pour s’élever
Du même auteur:
Bureaux de Derek Prince Ministries dans le monde

 
 
 
PREMIÈRE PARTIE Pour s’élever, il faut s’abaisser
 
 
Dans ce livre, je vais vous parler, Dieu m’aidant, d’une loi spirituelle. Nous sommes tous familiers de ce que nous appelons les lois naturelles, physiques ou scientifiques. Prenons un exemple simple et évident. Nous connaissons bien la loi de la gravité; aucun de nous ne s’attend à ce que les choses se passent autrement que selon cette loi. Personne ne se jetterait du quatrième étage en s’attendant à autre chose qu’à tomber. Il y a, bien sûr, d’autres lois physiques avec lesquelles nous sommes familiers, comme les lois qui gouvernent les moissons, les récoltes et les fruits que nous récoltons de la terre. Il y a une science, l’agriculture, qui étudie ces lois en détail.
Beaucoup de gens connaissant bien les lois naturelles n’ont aucune vision, ou concept, de la loi spirituelle. Je crois qu’il y a des lois spirituelles qui sont tout autant définies, précises, certaines, et tout aussi impossibles à transgresser que les lois naturelles. Les gens parlent de transgresser la loi de Dieu, mais c’est vraiment une erreur. Vous ne brisez pas la loi de la gravité, c’est la loi de la gravité qui vous brise. Je pense qu’il en est de même avec les lois spirituelles. Les gens parlent de briser les lois de Dieu, mais il n’en est pas vraiment ainsi. C’est pour cela que je vais vous parler d’une loi spirituelle qui, je le crois, est active dans l’univers tout entier. Je pense qu’elle était à l’œuvre avant que l’univers ne soit créé et qu’elle continuera après la fin des temps. Je suis sûr que c’est une loi qui affecte chacun d’entre nous; elle a un impact certain sur le cours de notre vie. En fait, elle va déterminer dans une large mesure notre succès ou notre défaite.
La loi spirituelle dont je vais parler est citée trois fois dans le Nouveau Testament, et chaque fois de la bouche de Jésus lui-même. Lisons Matthieu 23:12:
 
"Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé."
 
Vous voyez que c’est une loi entièrement universelle. Toute personne, en quelque lieu, à tout moment, qui s’élève sera abaissée. Et tout aussi universel est quiconque s’humilie sera élevé.
D’autres passages de l’Ecriture disent la même chose, mais avec des mots différents. Regardons un instant deux passages du livre des Proverbes. Le Proverbe 16:18 nous dit (et c’est probablement l’un des versets les plus familiers de l’Ecriture; beaucoup de gens ne connaissant pas d’autres versets de l’Ecriture savent celui-là):
 
"L’arrogance précède le désastre, et un esprit arrogant précède la chute."
 
La plupart des gens affirment que l’orgueil précède la chute. C’est en principe véridique, mais ce n’est pas exactement ce que l’Ecriture dit. En fait, elle dit quelque chose de pire; elle affirme que l’orgueil précède le désastre.
Lisons maintenant le Proverbe 18:12:
 
"Avant le désastre, le cœur de l’homme s’élève; mais l’humilité précède la gloire."
 
Avant de tomber, il y a l’orgueil; avant l’honneur, il y a l’humilité. Je crois que c’est universel. Je ne pense pas qu’il y a une chute dans une vie qui n’a pas été, en fin de compte, causée par l’orgueil.
Je vais maintenant prendre le premier et probablement le plus grand exemple de ce principe qui se trouve dans un être créé; il ne s’agit pas d’un être humain. Je vais regarder avec vous une image de ce qui est arrivé à cet être créé. Laissez-moi faire quelques affirmations qui sont probablement surprenantes pour certains d’entre vous. Quel a été le premier péché de l’univers? C’est celui de l’orgueil. Ce n’était ni l’ivrognerie, ni l’immoralité, ni le meurtre, c’était l’orgueil. Pourtant beaucoup de gens qui seraient horrifiés par l’ivrognerie, le meurtre ou l’immoralité tolèrent l’orgueil et y voient à peine un péché. Ce péché d’orgueil a conduit à la rébellion. Nous avons ici un principe que ce qui vient de l’intérieur précède toujours et produit ce qui est extérieur. L’état intérieur, qui était l’orgueil, s’est exprimé extérieurement par la rébellion. Ce péché n’a pas eu lieu sur la terre, mais dans le ciel. Il n’a pas été commis par un être humain, mais par un ange. La cause de l’orgueil, c’était la beauté et la sagesse qui avaient été données par le Créateur. Malgré ce fait, ces choses données par le Créateur ont en fin de compte produit de la rébellion contre le Créateur qui les avait accordées.
Je suis sûr que beaucoup d’entre vous sont conscients que j’ai en tête un passage d’Ezéchiel 28. C’est l’un de ces passages prophétiques de l’Ancien Testament qui révèlent non seulement l’avenir, mais également le passé. Parfois je pense que nous oublions que la vision et le ministère prophétiques ne sont pas uniquement en relation avec l’avenir, les choses que nous ne pouvons pas savoir parce qu’elles ne se sont pas encore produites, mais également révèlent le passé, des choses que nous ne savions pas parce que nous n’y étions pas et que nous n’avons aucun moyen de les connaître à moins d’une révélation prophétique. Dans Ezéchiel 28:1-19, le prophète parle de deux personnes différentes, toutes deux en rapport avec la ville de Tyr. La première est appelée le prince de Tyr, et la seconde le roi de Tyr. La première personne était un être humain, et il est sûr que la seconde n’en était pas un. Nous allons lire Ezéchiel 28:2 et 9 pour voir l’identité de la première personne:
 
"Fils d’homme, dis au prince de Tyr: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Ton cœur a été arrogant, tu as dit: Je suis dieu, je suis assis sur le siège des dieux, au cœur des mers! Mais toi, tu es homme et non dieu, et tu prends ta pensée pour la pensée de Dieu. [...] En face de ton meurtrier, diras-tu encore: Je suis dieu? Tu resteras homme et non dieu sous la main de celui qui te tue."
 
C’est donc une personne qui est un homme, et qui se proclame dieu. C’est le prince de Tyr. Nous allons maintenant lire ce qui concerne le roi de Tyr. Ce dernier n’est pas un être humain. Ezéchiel 28:11-17 nous dit:
 
"Et la parole de l’Eternel vint à moi, disant: Fils d’homme, élève une complainte sur le roi de Tyr, et dis-lui: Ainsi dit le Seigneur, l’Eternel: Toi, tu étais la forme accomplie de la perfection, plein de sagesse, et parfait en beauté; tu as été en Eden, le jardin de Dieu; toutes les pierres précieuses te couvraient, le sardius, la topaze et le diamant, le chrysolite, l’onyx et le jaspe, le saphir, l’escarboucle et l’émeraude, et l’or; le riche travail de tes tambourins et de tes flûtes était en toi; au jour où tu fus créé ils étaient préparés. Tu étais un chérubin oint, qui couvrait, et je t’avais établi tel; tu étais dans la sainte montagne de Dieu, tu marchais parmi les pierres de feu. Tu fus parfait dans tes voies depuis le jour où tu fus créé, jusqu’à ce que l’iniquité fut trouvée en toi. Par l’abondance de ton trafic, ton intérieur a été rempli de violence, et tu as péché; et je t’ai précipité de la montagne de Dieu comme une chose profane, et je t’ai détruit du milieu des pierres de feu, ô chérubin qui couvrait! Ton cœur s’est élevé pour ta beauté, tu as corrompu ta sagesse à cause de ta splendeur; je t’ai jeté à terre, je t’ai mis devant les rois, afin qu’ils te voient." (traduction Darby)
 
C’est vraiment une description claire et vivante, et je suis certain qu’il est maintenant évident pour vous que nous ne nous référons pas ici à un être humain. Laissez-moi simplement faire ressortir quelques caractéristiques. Au verset 12, il est dit que cette créature était "pleine de sagesse et parfaite en beauté"; au verset 13, qu’elle avait été "en Eden, le jardin de Dieu". Cela nous ramène directement au livre de la Genèse. Le verset 14 nous dit que cette créature était "un chérubin oint, qui couvrait (protégeait)"; cela nous fait penser à l’image de l’arche du tabernacle qui avait un chérubin de chaque côté du siège, ses ailes s’étendant sur le lieu de la présence de Dieu. Il est aussi dit qu’elle était "sur la sainte montagne de Dieu". Le verset 15 affirme qu’elle était "parfaite dans ses voies depuis le jour où elle a été créée". Nous parlons donc d’un être créé; pas d’un homme, mais d’un chérubin. Le verset 16 dit que "par l’abondance de ton trafic, ton intérieur a été rempli de violence, et tu as péché". Je reviendrai au terme "trafic" dans un instant; c’est un mot clé. Le verset 17 nous montre la racine du problème, qui est que "ton cœur s’est élevé pour ta beauté, tu as corrompu ta sagesse à cause de ta splendeur; je t’ai jeté à terre".
La signification de la racine du mot "trafic" en hébreu est "aller et venir, aller d’avant en arrière". Ce terme est associé à la pratique du commerce, parce qu’un commerçant est quelqu’un allant et venant pour aller chercher ses marchandises, les vendre, suivre les marchés, et ainsi de suite. Cependant, au départ, le sens original de ce mot n’est pas exactement limité au commerce. Je voudrais vous indiquer deux autres endroits dans la Bible où un mot ayant exactement la même racine est utilisé. Lévitique 19:16 dit:
 
"Tu n’iras pas calomnier ceux de ton peuple."
 
Remarquez, à propos d’aller calomnier, que c’est la racine du concept; elle circule. A partir de cela se développent des choses qui arrivent quand une personne circule. L’une de ces choses est le commerce, mais ici on se réfère à la calomnie, aux histoires ou au fait de colporter des ragots.
Lisons encore un exemple (et il y en a d’autres) dans le Proverbe 11:13:
 
"Celui qui répand la calomnie dévoile les secrets."
 
Revenons à Ezéchiel 28:16:
 
"Par l’abondance de ton trafic, ton intérieur a été rempli de violence (en circulant et en répandant la calomnie et les ragots, tu as encouragé la rébellion)." (traduction Darby)
 
Je crois que c’est la bonne image. Je le redis: "En faisant circuler la calomnie, en colportant les ragots, tu as fomenté la rébellion. A cause de la rébellion, tu as été exclu de la présence de Dieu."
Tout d’abord, prenons une image qui sort tout droit de mon imagination. Attention, c’est de la spéculation et ce n’est pas clairement affirmé dans l’Ecriture. Je pense qu’il y a beaucoup de choses différentes qui concernent ce que je dis, mais je vois un état dans le ciel avant que le péché n’apparaisse avec des myriades d’anges glorieux. L’un des chefs des anges était celui qui était connu en hébreu sous le nom de Ben Shachar. Dans la Bible, il est traduit par "l’astre brillant". En grec, c’est "étoile du matin", et en latin "Lucifer". Dans la version King James, il est traduit par "Lucifer", ce qui signifie "celui qui apporte la lumière". C’est, bien entendu, "l’étoile du matin, celui qui amène l’aurore". L’expression hébraïque signifie "la biche" ou "le daim qui amène l’aurore". Cela évoque quelque chose de rapide, de beau, de délicat et de gracieux. Parmi les anges créés, il y avait donc celui-ci qui était ce que nous appellerions "un archange" ou "un ange gouvernant". La Bible révèle trois archanges, qui sont Gabriel, Michaël et Lucifer.
C’est une théorie, et j’insiste là-dessus, mais il me semble possible que chacun des anges ait été responsable devant l’une des personnalités de la divinité, le Père, le Fils et le Saint-Esprit, et que chacun d’entre eux commandait un tiers des anges. S’il en était ainsi, alors, selon moi, Lucifer était responsable envers la deuxième personne de la trinité, le Fils de Dieu, le Fils éternel de Dieu, celui qui est appelé la Parole, celui qui était dans le sein du Père. A cause de sa sagesse et de sa beauté continuelles, et peut-être uniques, Lucifer a pensé qu’il méritait une position plus élevée. En fait, il estimait qu’il était aussi grand que son Seigneur. S’il s’agissait effectivement du Fils de Dieu, je crois que cela ajoute une signification particulière à tout le reste de l’histoire du monde. Lucifer a donc promu la rébellion et répandu la calomnie parmi les anges. Laissez-moi vous dire que, si cela a fonctionné dans le ciel, c’est presque inévitable que cela le sera aussi sur la terre. Je veux également aussi vous affirmer qu’il n’a jamais changé de tactique. Celui qui répand de fausses nouvelles est probablement aussi proche de faire la volonté de Satan que n’importe qui sur terre. Malheureusement, soyons honnêtes, les églises sont remplies de telles personnes.
Mais qu’a-t-il donc dit? Eh bien, et c’est encore une fois de la spéculation, je pense qu’il a dû prononcer quelque chose comme: "Vous savez, vous, peuple, j’aimerais que vous compreniez, vous, les anges, que le Seigneur (et il a dû le dire d’un ton plutôt cynique) ne vous apprécie pas vraiment. Ce que je veux dire, c’est que vous avez des capacités. Vous pouvez faire plus que ce que l’on vous donne. Maintenant, si vous voulez me suivre, je veillerai à ce que tout votre potentiel soit développé." Et ainsi de suite. "Pourquoi n’établissons-nous pas notre propre royaume? Pourquoi devrions-nous servir ce dieu? Je crois que je peux en être un aussi valable que celui que nous servons." Apparemment, chose étonnante, dans la lumière étincelante du ciel de gloire, dans un univers parfait qui n’avait jamais été entaché par le péché, cette tactique a fonctionné. Cela me fait vraiment peur dans un sens, parce que si cela a marché dans le ciel, où le péché n’avait jamais été entendu, où Dieu était révélé dans sa gloire et dans sa beauté, à combien plus forte raison cela va fonctionner sur la terre; et cela a marché depuis des centaines d’années.
L’une des choses que j’essaie de faire est de vous révéler l’identité de l’ennemi et la manière dont il procède, parce qu’il opère toujours de la même façon. Le résultat a donc été la rébellion dans laquelle un tiers des anges créés se sont tournés contre Dieu pour suivre Lucifer. Le chiffre d’un tiers vient probablement du livre de l’Apocalypse qui dit que le dragon a chassé un tiers des anges hors du ciel avec sa queue; nous croyons généralement que c’est ce qui est arrivé au commencement.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents