Rappel de la Mort et de l´Au-delà
182 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Rappel de la Mort et de l´Au-delà , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
182 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Livre X du tome IV, cet ouvrage sinscrit dans lœuvre magistrale de limam al-Ghazâlî, Revivification des Sciences de la Religion. Là encore toute la logique de la structure de lœuvre simpose à nous, ce livre achève son immense somme comme la mort marque le terme de la vie. Cest une fois la réalité de la mort exposée que Al-Ghazâlî nous guide au-delà des limites du conceptuel. Il nous conduit à travers les étapes de ce qui nous est actuellement imperceptible et qui donc relève de la foi.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 juin 2015
Nombre de lectures 187
EAN13 9791022500746
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0600€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Les Éditions Albouraq – Revivification des sciences de la religion –
© Dar Albouraq
Distribué par :
Albouraq Diffusion Distribution
Zone Industrielle
7, rue Henri François
77330 Ozoir-la-Ferrière
Tél. : 01 60 34 37 50
Fax : 01 60 34 35 63
E-mail : distribution@albouraq.com
Comptoirs de ventes :
Librairie de l’Orient
18, rue des Fossés Saint Bernard
75005 Paris
Tél. : 01 40 51 85 33
Fax : 01 40 46 06 46
Face à l’Institut du Monde Arabe
Site Web : www.orient-lib.com
E-mail : orient-lib@orient-lib.com
Librairie Albouraq
91, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
Tel : 01 48 05 04 27
Fax : 09 70 62 89 94
E-mail : librairie11@albouraq.com
Site Web : www.albouraq.com
Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous les pays à l’Éditeur.
1434-2013 ISBN 978-2-84161-953-5 // EAN 9782841619535
Abû Hâmid Al-Ghazâlî
Le livre du rappel de la mort et de l’au-delà
(Kitâb dhikr al-mawt wa mâ ba‘dahu)
La Revivification des sciences religieuses
( I h yâ ‘ulûm al-Dîn )
[Livre X, tome IV]
Traduit et annoté par Hassan Boutaleb
I NTRODUCTION
C’est par Le Livre de la mort et de l’au-delà que l’imâm Al-Ghazâlî achève son immense summa , la Revivification des sciences de la Religion , ( I h ya ‘ulûm al-Dîn) , que les savants des différentes époques considèrent comme le plus exhaustif en la matière.
L’auteur (que Dieu lui fasse miséricorde et soit satisfait de lui) a divisé ce livre en deux grandes parties. Dans la première, il nous livre les détails concernant les prémices et les conséquences de la mort. Dans la seconde partie, il nous parle de la condition des morts.
S’appuyant sur le Livre saint et la tradition prophétique, et se référant aux récits des anciens et à la vision des saints, Ghazâlî commence par nous décrire les différentes phases de la mort jusqu’au soufflement de la Trompe, puis nous fournit une large description de la terre où seront rassemblés les morts ; du jour de la Résurrection et ses vicissitudes ; de l’interrogatoire par les anges Munkîr et Nakîr ; de la Balance où seront pesées les actions ; du pont que devront traverser les hommes ; de l’intercession des prophètes, des saints et des vertueux ; du bassin ; de l’Enfer et ses calamités ; du Paradis et ses délices et enfin, de l’infinie miséricorde de Dieu.
Ainsi, ce livre nous décrit le voyage inéluctable vers la mort, auquel personne n’échappe, et nous invite à nous le rappeler et à nous y préparer, car comme le dit la Tradition, cette existence n’est rien d’autre qu’insouciance et sommeil, alors que l’autre est vigilance et éveil.
Il nous invite aussi à ne jamais condamner nos semblables et à ne jamais désespérer de l’indulgence, de la compassion et de la miséricorde divines. En effet, Abû al-Dardâ’ (que Dieu soit satisfait de lui) a dit : « L’Envoyé de Dieu récita le verset suivant : « Celui qui aura craint la station de son Seigneur, aura deux jardins. » 1 . Je lui ai alors demandé : « Ô Envoyé de Dieu , même s’il a volé et forniqué ? » Il répondit : « Celui qui aura craint la station de son Seigneur, aura deux jardins. » J’insistai : « Même s’il a volé et forniqué ? » Et il répondit encore : « Celui qui aura craint la station de son Seigneur, aura deux jardins. » Je l’interrogeai à nouveau et cette fois il dit : « Oui, et en dépit d’Abû al-Dardâ’ ! » 2 ».
Au Nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
Louange à Dieu qui a brisé, par la mort, le cou des tyrans ( al-jabâbira ), le dos des Chosroes et coupé court aux aspirations des Césars, tous ces gens dont le cœur se détournait du rappel de la mort jusqu’à ce que la véritable promesse ( al-wa‘d al- h aqq ) les cueillît et les précipitât dans la fosse ( al- h âfira ). Ils furent ainsi transportés des palais aux tombeaux, et passèrent de la clarté des divans [royaux] ( al-muhûd ) à l’obscurité des sépulcres ( al-lu h ûd ). Des distractions animées par les jeunes servants et servantes, aux tourments des insectes et des vers ; des plaisirs de la nourriture et des boissons, à l’agitation et à l’ensevelissement ( al-tamazzugh ) dans la poussière de la terre. De l’intimité de la compagnie, à la solitude; des larges canapés, à une fin tourmentée ( al-masra‘ al-wabîl ). Considère donc s’ils ont trouvé secours ou remparts contre la mort, ou dressé des voiles et des obstacles pour la tromper. Vois-tu l’un d’entre eux ou entends-tu le moindre bruit de leur part ?
Gloire à Celui qui Se singularise par le pouvoir et l’emprise, qui S’est attribué de droit la permanence et qui contraint, par Son décret, toutes les catégories de créatures à l’extinction, et qui a fait en sorte que la mort soit, pour les pieux, l’occasion de Sa rencontre. Il a établi que la tombe serait une prison pour les malheureux ( al-ashqiyâ’ ) et une geôle étroite jusqu’au jour de la Décision et du Jugement ( yawmu al-fa s l wa al-qa d â’ ). C’est à Lui que revient l’octroi de faveurs manifestes et la vengeance impérieuse. C’est à Lui que revient la pleine reconnaissance dans les cieux comme sur Terre et à Lui la louange au début et à la fin.
Que la prière de Dieu se répande sur Mu h ammad, [le Prophète] aux miracles évidents et aux signes éclatants, sur sa famille et ses compagnons, ainsi que Sa paix en abondance.
Il incombe à celui dont la mort est le terme, la terre, sa couche ; les vers, ses intimes ; Munkir et Nakir 3 , ses compagnons ; la tombe, sa demeure ; les entrailles de la terre, son lieu de séjour ; la résurrection, son retour ; le Paradis ou l’Enfer, sa destinée, de n’avoir de pensées et de souvenirs que pour la mort, de n’avoir de prédisposition et de considération que pour elle. Que ses expectatives, ses intérêts et ses efforts ne soient que pour elle ; que son élévation ne soit que vers elle ; qu’il la guette et n’attende qu’elle !
Il lui incombe de se compter parmi les morts et de se considérer comme faisant partie des habitants des tombes. Tout ce qui doit arriver est imminent et ce qui ne l’est pas est écarté !
L’Envoyé de Dieu a dit : « Le perspicace (al-kayyis) est celui qui examine ses actions et œuvre pour l’au-delà […] » 4 . Se préparer à une chose n’est jamais facile, à moins d’en faire constante mention dans le cœur. Et on ne peut s’en souvenir qu’en la mentionnant souvent et en considérant ses signes précurseurs, c’est-à-dire les prémices de la mort et ses conséquences, les conditions inhérentes à l’au-delà, à la Résurrection, au Paradis et à l’Enfer, choses que le serviteur doit se remémorer, auxquelles il doit s’habituer et qui doivent faire l’objet de sa réflexion et de sa méditation, car cela renforcera sa disposition pour le voyage dans l’au-delà. La vie est brève et les créatures, insouciantes, or il ne reste pas grand-chose : « Le règlement de leurs comptes approche pour les hommes mais, dans leur insouciance, ils s’en détournent. » 5
Nous parlerons donc de la mort dans deux grandes parties selon l’ordre suivant :
PREMIÈRE PARTIE
PRÉMICES ET CONSÉQUENCES DE LA MORT JUSQU’AU SOUFFLEMENT DE LA TROMPE
(Muqaddimât wa tawâbi‘ al-mawt ilâ nafkhat al- s ûr)

Cette partie compte les huit chapitres suivants :
Chapitre I : Du mérite du souvenir de la mort et de l’incitation à la mentionner souvent.
Chapitre II : Des projets à long terme et du mérite des projets à court terme.
Chapitre III : De l'agonie, des affres de la mort et des états qu'il convient d'assumer à sa venue.
Chapitre IV : De la mort de l’Envoyé de Dieu et de celle des califes bien guidés.
Chapitre V : Des propos des califes, des émirs et des saints au moment de leur mort.
Chapitre VI : Des propos des gnostiques lors de funérailles ou de la visite des cimetières et l’avis concernant la visite des tombes.
Chapitre VII : De la réalité de la mort et de ce qui attend le défunt dans la tombe jusqu’au soufflement dans la Trompe.
Chapitre VIII : De la connaissance des états des morts à travers les dévoilements reçus en rêve.
CHAPITRE I
DU M

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents