L Union de flammes jumelles
89 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

L'Union de flammes jumelles

-
traduit par

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
89 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Avec cet ouvrage, vous entreprendrez un voyage qui vous mènera à une plus grande compréhension des Âmes jumelles et des Flammes jumelles. La destination de ce voyage est l’Union de Flammes jumelles.
Ces écrits sont, en grande partie, une compilation des meilleurs enseignements sur le sujet publiés par les auteures. Ils ont donc été judicieusement sélectionnés par elles afin de vous guérir complètement de la conscience/perception de la séparation et de la souffrance qui l’accompagne. Au final, vous verrez, que le but et le chemin pour s’y rendre sont inséparables.
De plus, une méditation puissante vient accompagner l’information pertinente. Celle-ci, offerte aux lecteurs de langue française, intègre des clés à niveaux multiples et des énergies de pratiques avancées.
Ce livre est donc une invitation et un détonateur de la part des Maîtres ascensionnés pour vous relier consciemment à eux dans la réalisation de l’Union ultime de Flammes jumelles.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 09 mars 2015
Nombre de lectures 17
EAN13 9782896262373
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0032€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

L'UNION DE FLAMMES JUMELLES
L’ascension de Saint-Germain et de Portia

Traduit de l'américain par Marie-Line Desreumaux

Claire Heartsong Catherine Ann Clemett
Ariane Éditions
Titre original anglais : Understanding Twin Flame Union⁠: the Ascension of St. Germain and Portia
© 2011 Laura Anne Duffy-Gipson, dite Claire Heartsong, et Catherine Ann Clemett
© 2012 Ariane Éditions inc. 1217, av. Bernard O., bureau 101, Outremont, Qc, Canada H2V 1 V7 Téléphone : 514-276-2949, télécopieur : 514-276-4121 Courrier électronique : info@editions-ariane.com
Site Internet : www.editions-ariane.com
Boutique en ligne : www.editions-ariane.com/boutique
Facebook : www.facebook.com/EditionsAriane
Tous droits réservés.
Aucune partie de ce livre ne peut être utilisée ni reproduite d’aucune manière sans la permission écrite préalable de la maison d’édition, sauf de courtes citations dans des magazines ou des recensions
Traduction : Marie-Line Desreumaux
Révision : Martine Vallée
Révision linguistique : Monique Riendeau
Graphisme et illustration de la page couverture : Carl Lemyre
Mise en page : Carl Lemyre
Conversion au format ePub : Carl Lemyre
Première impression : décembre 2011 ISBN papier : 978-2-89626-099-7 ISBN ePub : 978-2-89626-237-3 ISBN Pdf : 978-2-89626-235-9
Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2011 Bibliothèque et Archives nationales du Canada, 2011 Bibliothèque nationale de Paris
Diffusion
Québec : Flammarion Québec – 514 277-8807 www.flammarion.qc.ca
France et Belgique : D.G. Diffusion – 05.61.000.999 www.dgdiffusion.com
Suisse : Servidis/Transat – 22.960.95.25 www.servidis.ch

Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt
Pour l’édition de livres – Gestion SODEC
Imprimé au Canada
Introduction
M erci de vous joindre à nous dans le voyage vers une plus grande compréhension des Âmes jumelles et des Flammes jumelles. La destination de notre voyage est l’Union de Flammes jumelles – quelques mots suffisent, mais l’expérience réelle va au-delà des concepts mentaux. Notre espoir est que vous receviez ce livre comme une invitation et un détonateur de la part des Maîtres ascensionnés pour vous relier consciemment à eux dans la réalisation de l’Union de Flammes jumelles.
Dans cette présentation, deux de ces êtres extraordinaires sont connus en tant que Saint-Germain et Portia. D’autres Maîtres ont également atteint l’Union à de nombreux niveaux qui s’interpénètrent. Ils nous invitent tous dans un processus qui guérit complètement et absolument la conscience/perception de séparation et la souffrance qui l’accompagne. Ils réaffirment que nous avons déjà réalisé l’Union consciente de Flammes jumelles, mais que notre conscience de cette vérité est obscurcie par les schémas conditionnés de la perception dualiste. Notre voyage vise entre autres à ôter avec adresse et compassion ces obscurcissements. La destination est de connaître et de devenir l’Unicité. Au final, le but et le chemin sont inséparables.
Ces chapitres vous présenteront notre compréhension sur les Âmes jumelles, les Flammes jumelles et l’Union de Flammes jumelles. Nous sommes conscientes que, même si nous sommes pleinement engagées dans ce voyage et cette destination, ce que vous allez lire pourra seulement refléter nos expériences limitées, nos aperçus fugaces et nos vues restreintes. Nous offrons humblement et avec gratitude notre compréhension de la conscience plus élargie d’Anna, de Saint-Germain et de Portia telles qu’ils s’expriment par nos filtres humains. Notre ambition est que ces mots, qui ne font que pointer la destination, éveilleront et soutiendront le voyage collectif que nous partageons dans cette réalisation de Flammes jumelles. Toutes les erreurs sont les nôtres et nous prions pour que vous puissiez accéder directement à la vérité qui éclairera votre chemin, vous donnera confiance et réconfortera continuellement votre cœur.
Ce livre est une compilation d’enseignements sélectionnés sur le sujet des Âmes jumelles, des Flammes jumelles et de l’Union de Flammes jumelles. Mis ensemble, ils sont très puissants. La plupart des informations sont extraites des livres : Twin Souls & Soulmates: The I AM Presence of St. Germain par Azena Ramanda et Claire Heartsong ; Anna, grand-mère de Jésus par Claire Heartsong ; et la suite, Anna, la voix des Madeleines par Claire Heartsong et Catherine Ann Clemett ; Soulweaving : The Power of Your Twin Flamme and the Treasure of Your Soul par Catherine Ann Clemett NdT1 ; et DEVENIR 2011, Éveiller le grand potentiel humain dans lequel se trouvent des écrits de Claire Heartsong traduits et publiés en français aux Éditions Ariane à Montréal, Québec. Les autres informations sont des transcriptions de quelques présentations publiques d’Anna canalisées par Claire Heartsong, ce qui inclut souvent un dialogue entre Anna et les participants. Claire et Catherine Ann ont chacune écrit certains chapitres.
Note d’éclaircissement
Pour préciser l’auteure des chapitres, nous avons placé en tête de chacun un symbole le désignant. Le symbole représentant Claire est et le symbole représentant Catherine Ann est . Les notes précisant l’origine des informations se trouvent à la fin du livre de façon à ne pas distraire le lecteur. Afin de faciliter le flot d’informations, nous avons également inclus nos écrits personnels, reflets de notre réflexion sur ce sujet si cher à nos cœurs, un des plus fantastiques qui soient.
Puissiez-vous recevoir les bénédictions et l’empuissancement authentique NdT2 qui conduiront à votre ascension dans l’Union de Flammes jumelles pour le bien de tous les êtres !
Namaste,
Claire Heartsong et Catherine Ann Clemett
Partie 1
Chapitre 1
Saint-Germain, le catalyseur
La rencontre de Claire et Saint-Germain
À l’automne 1987, j’étais près d’une chute d’eau, dans un endroit appelé Grand Teton, quand j’ai rencontré physiquement le maître ascensionné Saint-Germain (précédemment Joseph, le père de Jésus, ou Yeshua, son nom araméen). Cette rencontre transforma complètement ma vie. Peu de temps après, mon lien étroit avec la grand-mère de Yeshua, la mère de Marie, également connue comme Anna de Mont-Carmel, me fut révélé.
C’est environ un an plus tard qu’Anna m’apparut sur les plans intérieurs lors d’une méditation profonde et qu’elle me fit part de son désir de me raconter son histoire. Anna se mit ainsi à me raconter sa vie télépathiquement. De plus, j’étais conduite de manière holographique dans ses expériences. Durant les dix années qui suivirent j’ai tout enregistré sporadiquement. Ces expériences préliminaires et ces écrits jetèrent les bases du livre Anna, grand-mère de Jésus . En 1998, après beaucoup de purifications sur tous les niveaux, je me mis à l’écriture disciplinée jusqu’à ce que le livre fut publié en version originale anglaise en 2002. Tout en recevant les transmissions d’Anna, il devint évident qu’il y aurait une suite. Le travail de rédaction de cette suite Anna, la voix des Madeleines , débuta en 2006 pour aboutir à une publication en 2010.
En 1990, Yeshua Sananda (Jésus ascensionné) et Saint-Germain invitèrent Allisone Heartsong, mon partenaire spirituel d’alors, et moi à nous isoler toute une année. Pendant cette année-là, nous avons expérimenté un processus initiatique de « Flammes jumelles » suprêmement intense et profond. Les expériences partagées dans cette période « hors du monde » continuent encore à ouvrir ma Vision spirituelle. Lorsque j’étais dans la « chrysalide alchimique », la présence de la Mère divine et les aperçus de l’Union de Flammes jumelles de Saint-Germain et Portia, me touchèrent profondément. Je serai toujours reconnaissante à ces Maîtres bien-aimés de m’avoir bénie par leur guidance continue et de m’avoir soutenue par leur compassion et leur amour constant tout au long de cette vie et de tous les temps.
La rencontre de Catherine Ann avec Saint-Germain
J’ai moi aussi rencontré Saint-Germain physiquement. Il m’apparut, ainsi qu’à quelques amis, en clochard. Cela se passa en 1982 à Boston. À l’époque j’aurais aisément pu passer à côté de cette rencontre extraordinaire qui change la vie, en la prenant pour un simple échange avec un sans-abri dingue. Bien que nombre de choses dites lors de cet échange n’avaient aucun sens pour moi à ce moment-là, elles ont continué à me hanter et à me questionner. Au long des vingt-cinq années qui suivirent, toutes ces choses, apparemment folles, devinrent claires une à une tout en s’emboîtant comme les pièces d’un puzzle.
En fait, je parle rarement aux clochards, mais il y avait quelque chose de très magnétique chez celui-ci. Ses premiers mots furent : « Ne serait-il pas génial de se suspendre et de se balancer comme une chauve-souris ? » Je pensai, ouais, bien-sûr, quoi d’autre – tu es complètement fou. Tout au long de cette rencontre, je ressentis d’intenses sensations et réactions physiques. Ma réaction m’interpella vivement, en plus de cette conversation intrigante, parfois savante, parfois astucieuse et intuitive, et souvent folle ; je commençai à soupçonner que le « clochard » put être un « être ascensionné ». Quoi qu’il en soit, je n’avais aucune idée duquel il sagissait, si toutefois j’avais raison.
Quelques années plus tard, les premières pièces du puzzle devinrent claires. En 1984, une connaissance m’invita à lui rendre visite s’il m’arrivait de voyager jusqu’à la Côte de l’Oregon. Un jour, je répondis finalement à son invitation et lui rendis visite. Cet homme habitait un appartement au sommet d’une colline avec vue panoramique sur l’océan et la baie Depot. Il possédait des bottes de gravité et était impatient que je les essaie – cela ressemble à des chaussures de ski avec un gros crochet attaché à l’arrière. Ensuite, il ôta les tiroirs de la commode, de sorte que je puisse les utiliser comme des marches pour me hisser suffisamment haut et atteindre la barre dans l’embrasure de la porte et m’y accrocher ; ce que je réussis finalement à faire. Puis, je me laissai aller, je fus alors suspendue par les pieds. Mon ami me poussa. Je me retrouvai face à la chambre où était affiché sur le mur opposé une affiche d’environ un mètre cinquante représentant un Maître. Je demandai de qui il s’agissait. Mon ami répondit : « Oh, c’est Saint-Germain . » Je n’en avais jamais entendu parler auparavant. Un peu plus tard après cette rencontre, lorsque j’essayai d’en savoir plus sur ce St-Germain, j’ai réalisé soudainement que, cette toute première fois où j’entendis son nom, j’étais « suspendue à l’envers et je me balançais comme une chauve-souris », ce qui était la toute première chose que le clochard de Boston m’ait dite. Je n’eus désormais plus aucun doute que le « clochard » rencontré deux ans plus tôt était bel et bien Maître Saint-Germain.
Si vous souhaitez en apprendre plus sur mon expérience avec Saint-Germain, consultez mon livre électronique Soulweaving : Unlocking the Power of Your Twin Flamme and the Treasure of Your Soul . J’y raconte toute l’histoire de cette rencontre.
Le plan maître commence à se révéler
Je lus le livre de Claire Anna, grand-mère de Jésus , vingt-deux ans après ma rencontre avec Saint-Germain en tant que clochard. Ce fut dans le dernier chapitre d’ Anna, grand-mère de Jésus intitulé « Une lettre de Claire » que j’appris l’expérience transformationnelle de Claire avec Saint-Germain – tout comme l’avait été la mienne. Cela devint le point de connexion quand je réunis mon courage pour lui adresser un courriel et lui demander si elle accepterait de partager plus de détails au sujet de sa rencontre avec Saint-Germain. C’était la première fois que je croisais ainsi quelqu’un qui témoignait d’une rencontre avec Saint-Germain dans un corps physique plutôt que par une simple expérience dans un état méditatif ou une séance de canalisation.
Quand je fis finalement la connaissance de Claire en 2006, en partageant l’une l’autre les détails de notre rencontre avec Saint-Germain il devint évident que nous nous étions mises à disposition de quoi que ce soit qui nous serait demandé. Il devint également évident qu’Anna, Saint-Germain et les Conseils de Lumière s’étaient constamment affairés à diriger le déploiement d’un plan plus vaste. Saint-Germain en fut l’instigateur pour chacune d’entre nous.
L’interaction entre Claire et moi ne s’est pas produite dès le premier échange par courriel. C’est grâce à une série synchronistique d’évènements orchestrés cosmiquement tout au long des deux années suivantes que mon amie CW et moi établîmes une connexion puissante avec Claire. Jusqu’à finalement déménager dans le sud de l’Utah pour travailler avec elle. Évidemment, Saint-Germain était le catalyseur !
Chapitre 2
La quête de l’amour profond
N ous avons tous éprouvé par moments le désir très, très ardent d’être aimés, d’être reconnus et acceptés pour ce que nous sommes tout au fond de nous. Cet intense désir n’a pas seulement été un catalyseur physique nous incitant à trouver des compagnons d’âmes, assurant ainsi notre survie en tant qu’espèce humaine par la procréation. Mais, d’un point de vue plus cosmique, il s’agit de la mémoire subconsciente, profondément ancrée dans nos âmes, d’avoir été déchirés en morceaux, d’avoir été séparés de notre « moitié de Flamme jumelle ». Ceci afin que nous puissions vivre le voyage de la séparation par l’incarnation sur le plan de la dualité, de la polarité. Ce fervent désir d’amour ne concerne pas forcément uniquement la recherche d’une relation ou d’un partenaire romantique ; il s’agit de la guérison et de la réunion de toutes les parties fragmentées du « soi », fragmentation qui s’est produite au cours des vies, dans toutes les dimensions, toutes les expériences vécues dans le retour à notre état « d’unicité ». Sur le plan humain, ce désir ardent est le catalyseur pour procréer ; sur le plan spirituel, c’est le catalyseur pour se re-trouver NdT3 .
Les Flammes jumelles sont la déchirure extérieure, puis la réintégration ou la réunion de ce qui fut entier. C’est l’immense pouvoir de la création. C’est le pouvoir de la fusion atomique et de la destruction atomique dans l’univers. Nous portons tous en nous ce pouvoir et ce potentiel. Quand ils se réverbèrent vers nous par l’entremise des autres, les aspects Âmes sœurs et Flammes jumelles se révèlent à nous pour nous accompagner vers la maîtrise. Les aspects les plus intenses de Flammes jumelles que nous puissions rencontrer ont le pouvoir de déclencher en nous une fusion atomique ou une destruction atomique (fission). Le voyage concerne l’amour de soi, les Flammes jumelles réfléchissent parfaitement là où nous en sommes de ce voyage.
S’il nous reste encore à guérir notre soi fragmenté, et que nous sommes empêtrés dans nos ego et nos jugements, faire face à un aspect de Flammes jumelles correspondrait très probablement à grossir mille fois nos blessures non cicatrisées. Dans cet état, les aspects Flammes jumelles expérimentent bien souvent en se réunissant une telle instabilité qu’il n’est pas rare qu’elles se tuent l’une l’autre, pensant que c’est la seule façon pour elles d’échapper à l’intensité de ce miroir. C’est une destruction atomique. C’est en partie la raison pour laquelle les paires de Flammes jumelles s’incarnent physiquement rarement ensemble en même temps.
D’un autre côté, quand le soi fragmenté a été guéri, qu’il est redevenu « entier » en chaque personne, quand elles – en tant qu’aspects de Flammes jumelles – se réunissent, leur union a le pouvoir d’une fusion atomique touchant profondément toute forme de vie au-delà de leur union personnelle.
Ce pouvoir de fusion atomique a été profondément illustré par Yeshua (Jésus) et Marie Madeleine dans le passage suivant extrait du chapitre « À Gethsémani » du livre de Claire Heartsong Anna, grand-mère de Jésus .

« YESHUA : Car je vous le dis, mon Père/Mère a établi une Nouvelle Alliance en moi et en ma chère Marie, vous n’en connaissez pas le contenu pour le moment, mais vous serez bientôt nos témoins. Je déclare que ce que nous faisons sera imprimé en vous, de même que les signes de la crucifixion s’imprimeront au creux de mes mains, de mes poignets et de mes pieds pour signifier que les vieux modèles d’expiation de la culpabilité par le sacrifice du sang doivent être abandonnés. À cet effet, chaque cellule de votre corps physique recevra les codes universels de lumière et de vérité qui vous libéreront pour de bon.

ANNA : Yeshua fit une pause, laissant les grillons nous faire leurs sérénades. Notre attention se tourna alors vers les sons nocturnes de la nature environnante. Puis, mon petit-fils écrasa une feuille d’olivier entre ses doigts et permit à la brise légère d’en disperser les fragments. Ensuite, il ramassa une motte de terre, laquelle s’émietta dans ses mains et glissa lentement entre ses doigts. Souriant et portant attention à chaque disciple, Yeshua chuchota doucement, ce qui nous incita à nous rapprocher de lui.

YESHUA : Oui, même les plus petits grains de terre qui appartiennent au corps terrestre de la Mère recevront également l’empreinte de la lumière ascendante. Aucune créature cachée dans le lieu le plus profond n’échappera à la traction irrésistible de l’amour de notre Mère cosmique, quand celle-ci assemblera tous les contraires comme des compléments harmonieux divinement unifiés. Elle fera assurément descendre la lumière cosmique du Père céleste pour donner une nouvelle forme à ce corps terrestre. Nous sommes venus tous ensemble en cette période pour aider nos Mère et Père cosmiques à préparer l’humanité et la Terre au jour fabuleux de l’ascension, au cours d’une saison encore à venir.
Vous étiez tous avec moi, physiquement ou dans votre corps de lumière, lorsque j’étais allongé dans le sépulcre de la Grande Pyramide d’Égypte. Je vous ai pris avec moi et je vous ai donné des instructions supplémentaires ces six dernières années. Par conséquent, sachez que ce qui fut implanté dans votre champ conscient et dans votre subconscient s’ouvre maintenant à vous. Vous pouvez donc laisser aller la vieille alliance de nos ancêtres matriarcaux et patriarcaux qui croyaient que le péché originel exigeait le sacrifice du sang pour apaiser un dieu jaloux et en colère, et pour garder la Terre Mère fertile.
C’est vous aussi qui introduirez le Nouveau Testament ou la Nouvelle Alliance du Christ éternellement vivant et ascendant qui proclame que toute vie est innocente et en union éternelle avec son Créateur. C’est ce même Christ vivant en vous qui vous chuchote jour après jour cette vérité irrévocable. Cherchez et vous trouverez. Frappez et l’on vous ouvrira. Mes compagnons bien-aimés, comme vous êtes et serez, un jour que vous ne connaissez pas pour l’instant, vous vous joindrez à l’humanité pour unir les plus hauts royaumes célestes de notre Père avec notre Terre Mère bien-aimée, pour donner naissance au Christ universel dans votre conscience.
Si vous voulez connaître le royaume des cieux sur terre, permettez aux différences de fournir le contraste qui inspire. Unifiez tout en joignant l’intérieur avec l’extérieur et l’extérieur avec l’intérieur. Permettez à vos sentiments d’amour de couler, donnant et recevant en même temps. Et, rendez également le supérieur semblable à l’inférieur et l’inférieur semblable au supérieur, fusionnant dans l’unité le Père céleste et la Mère terrestre, homme et femme, lumière et obscurité. C’est ainsi que vous pourrez entrer dans la chambre nuptiale, où le marié vous déclarera pareil à lui-même. Ensuite vous entrerez assurément dans le royaume [ 1 ] ».
Chapitre 3
Le retour de l’amour de soi
À présent que vous avez conscience du potentiel de destruction atomique et de fusion atomique des Flammes jumelles, comment allez-vous guérir les aspects fragmentés en vous-même ? Ceci est le voyage de l’éveil. Ce voyage consiste d’abord à reconnaître ce qui est là, ce qui est dans l’espace, et à être volontaire pour observer, travailler, libérer et guérir les blessures et les croyances fausses qui sont les prismes par lesquels vous avez choisi d’expérimenter votre vie. Puis votre éveil s’accélère, vous devenez conscient et vous vous rappelez que, dans les niveaux dimensionnels supérieurs, nous sommes « un », encore unifiés à notre Flamme jumelle, et que ce voyage d’éveil signifie ramener cette conscience et l’ancrer dans la vie humaine quotidienne, ici sur le plan terrestre, avec tous les défis que cela implique.
Votre Flamme jumelle, le Bien-aimé, est toujours avec vous et l’a toujours été. Ci-dessous, Catherine Ann partage un extrait de son livre à paraître Soulweaving : The Power of Your Twin Flamme and the Treasure of Your Soul, dans lequel elle a canalisé des informations de l’Ordre de la Madeleine.
Catherine Ann transmet les paroles des Madeleines
« Nous vous aimons et vous étreignons en cette période difficile dans laquelle vous êtes SEUL. C’est l’un des feux alchimiques les plus purs et intenses de la transformation, car il s’agit de la semence qui évolue désormais du gland en un chêne puissant. Voilà qui vous ÊTES. Le moment est venu de dévoiler un peu plus les mystères, pour que vous puissiez atteindre la résolution et la compréhension. Conservez-les encore un peu car il y a de l’or en eux, les gemmes d’une sagesse précieuse que vous partagerez avec les autres. Cela ne sera plus long à présent. Votre chagrin est actuellement soulagé car votre cœur a été brisé pendant des siècles, non, en réalité depuis des éons. Il s’agit d’une énorme réparation de nombreuses vies de douleurs et de souffrances qui ne se produit pas uniquement pour vous personnellement mais pour vous collectivement, en tant qu’humanité dans la chair.
L’humanité a souffert depuis des éons d’un cœur brisé par l’illusion de la perte du Bien-aimé. Aujourd’hui, la conscience du Bien-aimé vous revient. En vérité, le Bien-aimé ne vous a jamais quitté. Vous avez seulement été amené à croire que la connexion au Bien-aimé n’est que le résultat d’une image romantique. Particulièrement si vous avez tendance à projeter votre énergie à l’extérieur, uniquement vers « l’autre » dans l’espoir qu’il vous rendra heureux. Le retour du Bien-aimé ne signifie pas donner votre pouvoir à l’extérieur, faire que « l’autre » soit plus important que vous, ou attendre qu’il remplisse votre fantasme du Bien-aimé. Non, il s’agit du souvenir et de l’accueil du Bien-aimé en vous, intimement connecté à tout ce que vous êtes et à tout ce que vous avez été – respirant intimement votre souffle, faisant battre votre cœur, regardant par vos yeux, entendant par vos oreilles, pensant vos pensées, ressentant vos sensations, créant votre réalité, planifiant votre vie, aimant qui vous êtes et qui vous devenez quand vous aimez les autres.
Voilà le retour du Bien-aimé dans votre conscience, dans votre hologramme intérieur, au sein de vos réalités intérieures – et ainsi de suite – en l’infinité qui crée ensuite l’image extérieure du nouveau monde, ce à quoi vous vous référez également comme la « nouvelle conscience ». Ce n’est pas nouveau, il s’agit simplement de reconnaître et de vous approprier le fondement et la vérité de « qui vous Êtes ». Le Bien-aimé a toujours été là, a toujours été à vos côtés, il était profondément en vous, vous célébrant. C’est votre Flamme jumelle unie à vous. C’est le corps émotionnel de Dieu en vous. C’est la manifestation et l’expression de la Présence dans sa forme la plus pure, la plus élevée, la plus authentique [ 2 ] 2 ».
Chapitre 4
Anna rencontre son bien-aimé Joachim
T out en guérissant nos fragmentations intérieures, revenant de plus en plus à un état d’entièreté, nous pouvons finalement attirer « un autre » qui sera en mesure de réfléchir cette même totalité de retour en nous. L’une des histoires préférées d’Anna est celle de sa première rencontre, de ses retrouvailles avec son Bien-aimé dans la forme humaine. Sa passion pour le Bien-aimé et sa joie d’avoir eu la bénédiction d’expérimenter une rencontre totale, à un profond niveau d’âme, s’exhalent à chaque mot. Chaque mot est ensemencé de l’énergie de Flamme jumelle.

ANNA : Mon cher ami, je sais que le cœur humain se languit de connaître le véritable amour. Trop souvent, l’expérience de l’amour sur le plan terrestre est frustrante. À son meilleur, c’est un reflet superficiel de ce qu’une personne désire secrètement connaître et qu’elle sait possible. J’entends la prière de votre âme pour un ou une partenaire avec qui être en relation sur tous les plans, surtout sur le plan spirituel, où votre âme trouve son contentement dans l’élévation de la vie en donnant l’exemple de l’intégrité et de l’amour inconditionnel auxquels vous vous êtes engagé. À mesure que votre âme évolue émerge un intense désir de joindre votre vie à celle de quelqu’un d’autre pour réaliser profondément votre destinée divine.
Un tel amour est-il possible ? Oui, mon cher ami. Quand tout est prêt, et la plupart du temps quand vous vous y attendez le moins, le bien-aimé vient à vous sous une forme physique pour refléter l’amour divin du Créateur. Lorsque vous entrez de plus en plus en relation intime et toujours présente avec votre propre bien-aimé éternel, comme je l’ai fait, vous pouvez aussi servir l’évolution de la vie en attirant une âme sœur, et vous devenez l’un pour l’autre le miroir parfait du mariage mystique intérieur entre votre féminin et votre masculin divins.
Laissez-moi partager ici avec vous l’un des souvenirs les plus précieux que j’ai de mon expérience lorsque mon bien-aimé est entré dans ma vie. Si je me rappelle bien, c’était vers la fin de l’été 52 av. J.-C. d’après le calendrier grégorien, sous le signe de la Vierge. Je marchais au milieu du potager, à l’aube, dans l’espace cloîtré du sanctuaire. J’étais près du dortoir des femmes. Un son venant de l’intérieur de moi attira mon attention et je fis une pause pour mieux l’entendre. C’était comme un trille doux cadencé de chant d’oiseau, pourtant cela ressemblait bien à un son de flûte. Je me demandai d’où cela pouvait venir, car c’était sûrement mon oreille intérieure qui captait ce son. Un irrésistible désir me prit alors de trouver la source de cette mélodie obsédante qui semblait jouer sur les cordes mêmes de mon cœur. Rapidement, je terminai de récolter les fruits et légumes et les portai à notre entrepôt communautaire.
Je restai concentrée sur les sons attrayants pendant que je lavais mes mains et mon visage, y enlevant la terre et la sueur. Je remplaçai les linges de mes sous-vêtements et préparai mon corps comme pour un jour de sabbat. Les battements de mon cœur continuèrent de s’accélérer pendant que je vêtis ma forme svelte de la plus fraîche de mes robes. Lissant le coton égyptien finement tissé sur mes seins et mes hanches, je me sentis exceptionnellement consciente de mon corps. Je passai mon peigne d’écaille égyptien dans mes longs et épais cheveux châtains que les brûlants rayons du soleil d’été avaient pâlis jusqu’au blond par endroits. Je pris de l’huile parfumée au creux de mes paumes et je massai légèrement mes cheveux qui tombaient jusqu’à ma taille. Puis, j’arrangeai ceux-ci en une longue tresse enroulée autour de ma tête. Cela me ressemblait si peu d’accorder tant d’attention à mon apparence, que je fus de plus en plus curieuse de découvrir ce qui m’appelait.
Après un coup d’œil rapide dans mon miroir de bronze poli, je sortis du cloître par la grille extérieure la plus éloignée. Je courus en traversant les pâturages, bondissant telle une biche parmi les petits bosquets de noisetiers, d’arbres fruitiers et de feuillus, et parmi les quelques pins et cèdres qui restaient. Je grimpai jusqu’au haut de la montagne, le cœur battant comme s’il allait sortir de ma poitrine pour prendre son envol. Finalement, je m’arrêtai pour me recentrer. Je ne pus voir personne, sauf les jeunes bergers au loin et ceux qui vaquaient à leurs occupations à l’extérieur des murs de Carmel et que je distinguai faiblement. Côté mer, j’aperçus ceux qui moissonnaient le blé et le lin sur les collines plus basses de la vallée.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents