Faire sa Bière Maison : le Manuel
52 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Faire sa Bière Maison : le Manuel , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
52 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Un manuel accessible et concret, pour faire sa bière la maison, selon les 3 grandes méthodes, de la plus simple à la plus élaborée.Faire sa bière soi-même est tout à fait abordable. Il vous faudra du matériel de cuisine, et du temps. Quel plaisir de déguster et partager ses propres bières blondes, lagers, brunes, blanches et même ses propres pressions. Quel bonheur de fabriquer des bières du monde entier.Ce livre a pour objectif de vous apprendre et de vous guider pas-à-pas, pour produire votre bière, à partir d’un kit avec de l’extrait de malt houblonné (1), avec du malt non houblonné (2), ou avec du malt tout grain (3).Toutes les étapes des trois méthodes sont présentées, ainsi que le matériel nécessaire. Il revient aussi sur les erreurs fréquentes, et les problèmes que le brasseur peut rencontrer. De manière simple, complète et en permettant une mise en pratique rapide.Ce guide s’adresse aux débutants, qui souhaitent créer leur première bière, jusqu’aux amateurs, qui veulent progresser encore dans leur démarche, et se rapprocher d’un modèle de micro-brasserie.Voici quelques exemples de sujets abordés dans le livre :· Quelle recette choisir pour débuter ?· Quel kit choisir, selon son expérience ?· Les problèmes fréquemment rencontrés pendant la fermentation.· Quelle est la meilleure méthode pour filtrer ?· Choisir le houblon qui vous convient· Comment faire une bière pression ?· Comment améliorer la tenue de la mousse ?· Comment déterminer le degré d’alcool obtenu ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 29 janvier 2020
Nombre de lectures 44
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0150€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

Faire sa bière maison :
le manuel
 
 
 
 
 
 
Simon vialat

L’Auteur
 
Amateur de bière de longue date par sa famille, Simon Vialat habite dans le nord de la France.
Depuis plusieurs années, Simon a développé une micro-brasserie locale, et travaille l'orge sous toutes ses formes.
Dans ce livre, il nous transmet son expérience et son vécu.
Créateur d'une association d'aide au développement du brassage amateur, Simon Vialat souhaite aussi s'engager au côté des passionnés et amateurs français.
 
Introduction
 
Ce livre est un guide pratique, il s’adresse aux débutants, qui souhaitent créer leur première bière, jusqu’aux amateurs, qui veulent progresser encore dans leur démarche, et se rapprocher d’un modèle de micro-brasserie.
Il existe plusieurs raisons qui poussent à faire sa bière soi-même : le goût de la bonne bière le plaisir du Do it Yourself le retour à des ingrédients naturels
Faire sa bière soi-même est tout à fait abordable. Il vous faudra essentiellement du matériel de cuisine, et du temps.
Petit à petit, vous avancerez vers une bière qui vous correspond et que vous aimez par-dessus toutes. Ce sera votre bière.
Il existe trois manières de faire sa bière soi-même : à partir d’un kit avec de l’extrait de malt houblonné, avec du malt non houblonné, ou avec du malt tout grain. Nous verrons les trois possibilités.
 
Bien sûr, faire sa bière comporte d’autres avantages : Le prix de revient est bien moins onéreux, C’est l’occasion d’apprendre et d’apprécier encore plus, Le plaisir de savoir ce que l’on boit et d’identifier les produits, Éviter d’acheter et de transporter des bouteilles.
 
Bienvenue dans le monde des brasseurs amateurs, et peut-être futurs professionnels.
 
sommaire
 
L’Auteur
Introduction
Partie I : Mieux connaître la bière
Le malt, ou l’orge germée
L’eau
Le houblon
La levure
La bière, un peu d’histoire
Comment est fabriquée la bière exactement dans l’industrie?
Les différentes bières
Les arômes
La bière haute ou la bière basse
Les bières de luxe
Partie II : Faire sa première bière
Trouver le bon kit
Choisir le bon kit
Préparer le matériel et le mélange
Réaliser le brassage
La fermentation
Filtrer
Le choix des bouteilles
La mise en bouteilles
La maturation
Déguster sa bière
Partie III : Améliorer sa bière
Les différents types de Malt
Utilisation d’autres céréales
La problématique du levain
La question de la qualité de l’eau
Le processus de fabrication avec du malt tout grain
Partie IV : Un pas de plus vers la micro-brasserie
Placer des étiquettes
Comment déterminer le degré d’alcool du liquide obtenu ?
Pratiquer la fermentation basse
Rendre sa bière plus claire
Faire une bière pression
Améliorer son rendement
Améliorer la tenue de la mousse
Partie V : Question & problèmes fréquents
La FAQ du brasseur amateur
Problèmes fréquents
Partie VI : Outils utiles
Les meilleurs sites pour trouver des kits et du matériel
Les Ateliers de brasserie
Récapitulatif du matériel
La composition des bières

 
 
 
 
 
 
 
Partie I : Mieux connaître la bière
 
Partie I : Mieux connaître la bière
 
Nous buvons tous de la bière, et pourtant nous la connaissons peu, particulièrement son processus de fabrication. Si tout le monde sait comment fabriquer du vin (en pressant des raisins et en laissant fermenter), la fabrication de la bière n’est pas claire.
La bière est une boisson d’origine néerlandaise, légèrement alcoolisée, obtenue par la fermentation dans l’eau du sucre de l’orge, sous l’action de la levure. Elle est parfumée avec du houblon.
L’école supérieure de la brasserie française définit à merveille la bière : «  la bière est le produit de la fermentation du moût de bière, liquide sucré que l’on obtient en faisant macérer dans l’eau, à une température convenable, de la farine de malt (orge germée), en décantant le solide du liquide (drêche), puis en faisant bouillir ce liquide avec du houblon . »
Un demi de bière, soit 25 cl, comprend initialement, pour sa fabrication : 35 cl d’eau, 50 gr de malt, 2 gr de houblon, 1 ou 2 gr de levure.
Nous tenons donc les quatre ingrédients de la bière : l’eau, l’orge, le houblon, et la levure.
Étudions-les en détail.
 
Le malt, ou l’orge germée
 
L’orge est bien sûr la céréale connue et cultivée en Europe. Pour obtenir de l’orge germée, on fait tremper les grains d’orge dans de l’eau, pendant 3 jours généralement. Le grain d’orge est alors déposé et séché. Chaque grain entre en germination, et libère des enzymes, qui transforment l’amidon (contenu dans le grain) en sucres.
Lorsque la graine entre en germination et que les enzymes se libèrent, on bloque le processus de germination en séchant les grains. On parle alors du séchage du malt vert. Concrètement, on souffle de l’air chaud à 50 degrés pendant une journée entière environ.
Puis, le malt vert est soumis à un coup de chaleur de 80 à 120 degrés pendant quelques heures. Les variations de températures, et les choix qui seront faits vont permettre de changer sa couleur, et de travailler la céréale. Et cela donne, in fine, de la farine de malt.
 
L’eau
 
Que ce soit pour faire tremper les grains d’orge, et les brasser, ou pour faire bouillir le moût en fin de processus, l’eau est une composante essentielle de la bière.
 
Le houblon
 
Le houblon est une plante grimpante de la famille des cannabinacées.
Le houblon, ou plutôt ses fleurs, sont ajoutées au liquide qui donnera la bière, pour le parfumer. Le houblon apporte saveur et amertume à la bière.
Les fleurs femelles du houblon sont techniquement réunies en cônes, et leurs feuilles comportent une glande jaune, la lupuline, qui contient une résine amère et des huiles essentielles.
Le houblon a également un rôle de conservateur naturel du liquide.
 
La levure
 
La levure est un micro-organisme, permettant de transformer les sucres en alcool et en dioxyde de carbone. La bière est une boisson fermentée, et cette fermentation est apportée par la levure.
La levure est ajoutée au moût de bière, c’est-à-dire au mélange sucré et aromatisé de la préparation. Au contact du sucre, la levure se multiplie, et transforme le sucre en alcool et en dioxyde de carbone. Le liquide prend alors un aspect gazeux.
 
La bière, un peu d’histoire
 
Les premières traces de bière dans l’histoire remontent à plus de 4 000 avant J-C, en Mésopotamie, où l’on a découvert des ferments élaborés à base de grains, sur des tables d’argile.
En Égypte ancienne, la bière était appelée le «  vin d’orge  », et était une boisson d’origine divine.
Sous l’antiquité, en Grèce et à Rome, on ne s’intéresse que peu à la bière. Ce sont plutôt les Gaulois, avec leur Cervoise, reconnue pour ses vertus dynamisantes. À l’époque, la fermentation est instable, et les qualités très inégales.
La fabrication de la Cervoise d’alors est très proche de notre procédé de fabrication de bière actuel.
Au moyen-âge, le houblon est utilisé dans les recettes pour la première fois. La fabrication se professionnalise et devient plus fine. C’est notamment dans les abbayes que le procédé est affiné, et que des spécialités régionales, liées aux céréales disponibles se font sentir.
Charlemagne les y aidera, en conférant aux moines le monopole de la fabrication de la bière. À l’époque, les laïcs souhaitant fabriquer leur bière devaient verser une taxe aux moines, le « Gruyt ».
C’est à cette époque que la bière prend son nom, provenant de l’allemand « Bier », la bière étant particulièrement appréciée chez nos voisins, outre-rhin et et outre-manche.
C’est en 1489 que la fabrication de la bière est pour la première fois codifiée. Sa fabrication est limitée au houblon, à l’eau, et au grain.

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents