Cent millions d
242 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Cent millions d'orgasmes

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
242 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

La pornographie sera l'un des objets les plus invasifs des réglementations morales à venir. Aux positions naïves (M. Marzano) et aux reconstructions puristes (C. MacKinnon) et relativistes (M. C. Nussbaum, L. Williams), ce "pornouvrage" oppose le sens authentique de cette anomie érotique : le sens d'un corps opprimé qui, pourtant, pornographiquement écrit (A. J. Magliacane) et se resymbolise dans un cri (P. Pat Califia) ou se désymbolise dans un fantasme (Ch. Ackerman, E. Lemoine-Luccioni).

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2015
Nombre de lectures 36
EAN13 9782336366623
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Francesco RUBINO

CENT MILLIONS
D’ORGASMES
Essai sur la pornographie

Série Arts Vivants

ouverturephilosophique








Cent millions d’orgasmes























&ROOHFWLRQ © 2XYHUWXUH SKLORVRSKLTXH ª

6pULHArts vivants
FRGLULJpH SDU -HDQ0DUF /DFKDXG 3URIHVVHXU j O¶8QLYHUVLWp
3DULV ± 3DQWKpRQ6RUERQQH HW SDU 0DUWLQH 0DOHYDO 0DvWUH GH
&RQIpUHQFHV j O¶8QLYHUVLWp GH /RUUDLQH

/D VpULHArts vivants D SRXU REMHFWLI GH SXEOLHU GHV RXYUDJHV
LQGLYLGXHOV RX FROOHFWLIV DIILUPDQW GHV SDUWLV SULV HVWKpWLTXHV HW
DUWLVWLTXHV FULWLTXHV /HV FKDPSV SULYLOpJLpV FRQFHUQHQW
OH GpYHORSSHPHQW GH SUDWLTXHV WUDQVYHUVDOHV TXL ERXVFXOHQW OHV
UHSqUHV pWDEOLV HW OHV QRUPHV j SDUWLU GHVTXHOOHV pWDLW MXVTX¶DORUV
DSSUpFLpH HW pYDOXpH OD FUpDWLRQ VFpQLTXH TXL HIIDFHQW OHV IURQWLqUHV
UHFRQQXHV WDQW HQWUH OHV DUWV TX¶HQWUH FHX[FL HW G¶LQQRPEUDEOHVpetites
IRUPHV HW TXL IDFLOLWHQW OH GpSORLHPHQW G¶XQ DUW VFpQLTXHhors limites
OD UHSUpVHQWDWLRQ HW OD PLVH HQ VFqQH GH FRUSVindisciplinaires TXL
V¶LQVXUJHQW FRQWUH OHV FRQYHQWLRQV GRPLQDQWHV HW IRPHQWHQW
G¶LQWHPSHVWLIV GpERUGHPHQWV VDOYDWHXUV HQ EULFRODQW VDQV PRGqOHV
SUppWDEOLV HW HQ GpUREDGH FRQVWDQWH GH WURXEODQWHV HW GH SURYRFDWULFHV
ILJXUHV HQ WHQVLRQ
OHV UDSSRUWV FRPSOH[HV HQWUH HVWKpWLTXH HW SROLWLTXH OHV QRXYHOOHV
IRUPHV G¶HQJDJHPHQW HW O¶DQDO\VH GH GpPDUFKHV G¶°XYUHV HW GH
VSHFWDFOHVradicaux TXLUHIXVDQW OD ORJLTXH GH OD GRPLQDWLRQ HW OD
VRXPLVVLRQ DX[ DOLpQDWLRQV FRQWHPSRUDLQHV SDUWLFLSHQW j O¶pPHUJHQFH
G¶XQHesthétique de l’émancipation.

'HUQLqUHV SXEOLFDWLRQV

0DUWLQH 0DOHYDOSur la piste des cirques actuels
&pFLOH %2É;Cinéma et politique en Syrie 1970-2010
0DUF -,0(1(= 'LUL’Art entre fiction et réalité
&\ULO ,$6&,!Le corps qui reste. Travestir, danser, résister

$\VH 0HOLV 7(=.$1Vidéo et Identité. Pratiques d’artistes au
Brésil, en France et en Turquie
<YDLQ YRQ 67(%87Inventer son métier à la banlieue de l’art

6LPRQ +$*(0$1Penser les médias au théâtre.Des
avantgardes historiques aux scènes contemporaines
(OpRQRUH :,//27Light-shows psychédéliques de San
Francisco. LSD, art et rock’n roll

Francesco RUBINO


Cent millions d’orgasmes

Essai sur la pornographie



















































/¶+DUPDWWDQ
UXH GH O¶eFROH3RO\WHFKQLTXH 3DULV
ZZZ KDUPDWWDQFRP
GLIIXVLRQKDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU
KDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU
,6%1
($1

Sommaire


Aria

Night of the iguana
13
(Bibliographie, discographie, filmographie, littérature)
25

« Fuck ! »

1.Morceau sur les bouches
29
2.Qu’est-ce qu’une gorge profonde ?
36
3.La vierge Marie et le Dahlia Noire
39
4.Fécondée par une voix
44
5.Mésaventures d’un sein
47
6.Sperme blanc, neige, sperme noir
(the only Art in porn is my brother)
49
7.Reality.
Avant que les fantasmagories ne deviennent des marchandises
52
8.Le Reich organise une orgie
73
9.Pas de Noël à Vichy
77
10.La salle ovale
79
11.Combien « phallique » était de Gaulle
82
12.Ludwig
84
13.La ville érotique : la HavaneouPour en finir avec le pénis féminin
89
14.Fin de l’oralité
92
15.Multiplicité de la Voie lactée
98
16.« Dis-nous, Catharine… » Capitalisme et génitalité (I)
103
17.La ville érotique : Naples « organique »
108
18.Mulier sacra. Pour en finir avec les monstruosités felliniennes
112

7

19.La ville érotique : Los Angeles « disorganique »
116
20.inorganique »: Paris «sans organes(à savoir «»,La ville érotique
comme « claire »)
121
21.La ville érotique : l’école de cuisine de Dona Flor à Salvador de Bahia
136
22.La bite est noire (toujours !)
139
23.I am a strange loop
140
24.L’orgone animal
141
25.: rythmicité des orgasmes quotidiens à Kyoto etLa ville érotique
Vénice (Kawabata et Tanizaki lus par Tinto Brass)
145
26.La pornographie comme psychanalyse.Emmanuellepart de Paris,
s’embarque à La Rochelle et débarque à Hong-Kong,via les
Amériques
149
27.Sexualiser l’eau
154
28.Le lait donné, le festin nu. Capitalisme et génitalité (II)
158
29.Demain…
162
30.Le festin de pierre.Who’s that knocking at my door?
161

(Arts, bibliographie, discographie, filmographie, littérature)
165


« Shit ! »

1.…Anal

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

Les excréments et la voix

Shivers

Fuck!

Le lait verse sur le corps d’une femme

Bouche

Encore la « gorge profonde » d’Irma

Putréfaction du lait et du sperme

Matrices

8

183

184

184

185

186

186

187

188

188

10.Ontologie du corps
189
11.Topo(rno)graphie du corps
189
12.L’Etat érotique
190
13.Transférerla merde dans le corps du dictateur
191
14.Psychanalyse des morceaux du corps
191
15.Sein
193
16.Morceaux
194
17.Question fécale (une « question de merde »)
194
18.Ecrire sur le corps
196
19.…fécondée par le vent anal (ultracorps)
197
20.Ethiques
199
21.«Sadism»
200
22.Gay (ouLa découverte de l’orgasme anal)
201
23.Erotisme d’Etat
202
24.Saló
203
25.Jouer avec les selles
204
26.Selles qui remontent
206
27.Shit !
208
28.Tératologie des fèces
209
29.Fabriquer l’homme-merde pour les enfants (et pour Philip K. Dick)
210
30.Dieu (Blob)
212
(Bibliographie, discographie, filmographie, littérature)
213


Aria da capo

He offered her an orgy
221
(Bibliographie, discographie, filmographie, littérature)
229

9

Aria

Night of the iguana
The jasmine is so mercilessly sweet
Night of the iguana
Can you see the castanets?
It’s the widow and her lover-boys
Down on the beach

Joni Mitchell,Night of the iguana
(2007)


Don’t you know there’s a war on? Here now
love, open your mouth.
PYNCHON,Gravity’s rainbow[1973, 2001: 118]

Leave your war awhile, paper or iron war, petrol
or flesh, come in with your love.
PYNCHON,Gravity’s rainbow[1973, 2001: 134]

Look at the forms of capitalist expression.
Pornographies: pornographies of love, erotic
love, Christian love.
PYNCHON,Gravity’s rainbow[1973, 2001: 155]

He feels the change. After making love she lies
propped on an elbow watching him.
PYNCHON,Gravity’s rainbow[1973, 2001: 225]


I heard it in the wind last night
It sounded like applause
Chilly now
End of summer
No more shiny hot nights
It was just the arbutus rustling
And the bumping of the logs
And the moon swept down black water
Like an empty spotlight

Joni Mitchell,For the roses
(1972)

Attention

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 3. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 5. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 6. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

YouScribe ne pourra pas être tenu responsable en cas de non-respect des points précédemment énumérés. Bonne lecture !