Générations de guerres et réunions familiales

Livres
320 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les souvenirs successifs des membres de sa famille que Claude Chenouard évoque ici font revivre une grande partie de l'histoire de France depuis le XIXe siècle. Charles Michel Chenouard, capitaine de la Garde et communard inaugure ce récit qui permettra au lecteur de découvrir ensuite les parcours d'hommes qui ont traversé ensemble la Grande Guerre ; ou d'une femme, marraines de guerre qui fut congressiste à Tours en 1920 et participera à l'avènement du Front populaire. Le lecteur pourra croiser des personnages agent de l'Intelligence Service pour renseigner les Alliés sous l'Occupation allemande de la Belgique, ou encore, un héro de guerre et diplomate, consul de France à Shangaï.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 19 décembre 2018
Nombre de visites sur la page 0
EAN13 9782140108167
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0180 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Claude Chenouard
Générations de guerres et réunions familiales De 1870 à nos jours
Générations de guerres et réunions familiales
De 1870 à nos jours
ClaudeCHENOUARD
Générations de guerres et réunions familiales
De 1870 à nos jours
© L’Harmattan, 2018 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-15278-3 EAN : 9782343152783
Remerciements Mme Ingrid Cavois,sans son travail acharné et ses compétences le présent ouvrage ne serait pas aussi documenté ni aussi avancé. Son investissement personnel m’a été une aide précieuse ; je reconnais à travers elle l’exemple de son père M. Cavois A. travailleur au courage exceptionnel ;M. Eldin Grégoire,conservateur des Archives du Quai d’Orsay pour son aide à deux niveaux : par ses conseils de recherche, et pour l’obtention d’une dérogation au « classement » des documents d’archives ; M. Bernard Foutrier,philosophe et historien du phénomène communiste et du PCF, pour sa contribution précieuse à la finition du présent ouvrage ; Mme Annie Soirat,qui a bien voulu me confier des photos de famille, des informations communes à nos familles ; Mme Noël,pour leurs souvenirs et prêts de documents-photos de Mailly ; M. Jacques Chambauld,pour ses souvenirs et photosde la Résistance ; Mme Rose Vincent,Croix de guerre 39-45, pour ses souvenirs de la Résistance dans l’Yonne ; M. Rouillé Alain,pour ses souvenirs des anciens de Mailly et Raymond Sabotier ; Mme Yvette Brisset,fille de M. Thibaut l’instituteur de Mailly, pour ses souvenirs de mes grands-parents et de l’école de Mailly-le-Château ; M. Jean Boisanté,pour ses souvenirs de son père Henri et de Mailly ; Mon frère Michel Chenouard, pour son aide précieuse en me fournissant de nombreux documents et résultats de recherches généalogiques et pour ses précieux services ; Isabelle Moucharafieh, ma cousine libanaise,pour sa participation ; Jean-Claude et Françoise Kœchlin,pour leur accueil chaleureux, leurs souvenirs et leur cordiale coopération ;F. et A. Gobillot,pour leurs souvenirs et pour les photos de l’usine et du théâtre de Mailly.
PROLOGUE SENTIMENTAL
À nos enfants et petits-enfants, Il y a deux choses que l’on doit donner à nos enfants, petits-enfants et à tous ceux qui vont naître, ce sont des « racines » et des « ailes ». Annie et moi, nous avons les mêmes principes vis-à-vis d’eux : priorité absolue à nos enfants et petits-enfants. Les racines…Il s’agit du sujet de ces écrits. Ce sont les souvenirs de nos expériences, de nos vies passées culturelles et cultuelles, de nos luttes, de notre culture familiale enfin. Ce sont, entre autres, les œuvres d’Annie pour l’amour de l’esthétique, la transmission de l’émotion devant le beau. Ce sont aussi les travaux des nombreux humanistes, intellectuels, artistes, scientifiques. Soyons particulièrement fiers des réalisations de nos familles.La France, la Belgique, la Chine, le Liban, l’Alsace, le Nord, Fontenay-aux-Roses, Vanves, Clamart, nos villes et villages de naissance, Mailly-le-Château, les richesses culturelles de nos pays, leurs paysages, notre langue si riche, nos parents, nos familles, ce sont nos racines. Les ailes…Nous espérons les aider dans leurs études au maximum et pour cela créer les conditions matérielles, les meilleurs possible. À terme, ils accepteront, s’ils le veulent, le legs du patrimoine familial, à la fois intellectuel et matériel.Nos familles ont une histoire. Les évènements souvent tragiques vécus par nos ascendants nous ont réunis. J’ai voulu relater leurs témoignages et les transmettre. Je sais bien ce recueil incomplet. Puisse-t-il être utile ? Voilà l’enjeu ! Je souhaite à nos enfants et petits-enfants, comme Jacques Brel, « d’avoir des rêves et de pouvoir en réaliser quelques-uns » et de dire avec Antoine de Saint-Exupéry : « Chaque jour pour l’ouvrier qui commence à bâtir le monde, le monde commence. » Hélas…, l’actualité tragique de 2016-2017 crie la nécessité de relire le célèbre discours prononcé par Ernest Renan à la Sorbonne le 11 mars1882. Le contexte d’alors, c’est la défaite de 1870, la perte de l’Alsace et de la Lorraine, la Commune de Paris, premier symbole de la « Résistance ».« Une Nation est une âme, un principe spirituel, elle repose sur l’héritage du passé qu’il s’agit d’honorer et sur la volonté de le perpétuer dans ses valeurs considérées comme des modèles. L’âme est
9