Jeunes les mal-aimés de la république ! (les)

Jeunes les mal-aimés de la république ! (les)

-

Livres
162 pages

Description

Dominique Thierry s'est intéressé à toutes les formes d'inclusion sociale, par le travail, l'emploi, le bénévolat et l'engagement citoyen. Dans cet ouvrage, il a essayé de trouver un équilibre entre l'histoire des politiques publiques et les contextes dans lesquels elles ont été élaborées. Il s'appuie sur des opinions personnelles, et des exemples de réussite pour montrer que « c'est possible » pour autant que tous les acteurs « s'y collent en changeant leur logiciel ». C'est donc un ouvrage de témoin/acteur, avec un mélange de faits, parfois d'anecdotes, d'analyses et d'opinions discutables.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 mai 2019
Nombre de visites sur la page 3
EAN13 9782140120558
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Q
Dominique THIERRY ns contemporaines Q LES JEUNES, LES MALAIMÉS DE LA RÉPUBLIQUE !
Questions contemporaines
Préface de Hervé Serieyx
Les jeunes, les mal-aimés de la République !
Questions contemporaines Collection dirigée par Jean-Paul Chagnollaud, Bruno Péquignot et Xavier Richet Chômage, exclusion, globalisation… Jamais les « questions con-temporaines » n’ont été aussi nombreuses et aussi complexes à ap-préhender. Le pari de la collection « Questions contemporaines » est d’offrir un espace de réflexion et de débat à tous ceux, chercheurs, militants ou praticiens, qui osent penser autrement, exprimer des idées neuves et ouvrir de nouvelles pistes à la réflexion collective. Dernières parutions Etienne BAKISSI,Bien commun et démocratie pluraliste. Inté-rêt général et subsidiarité, 2019. Dominique GODARD,Éthologie de la campagne présidentielle 2017, 2019. Christian JOUVENOT,Macron, tombé du ciel !,2019. Najwa EL HAÏTE,Laïcité et République, Considérations sur la République Française, 2019. Joseph DIEME,La répudiation du tribalisme sous l’ère Barack Hussein Obama, 2019. Pierre EGLOFF,L’homme augmenté, l’homme diminué, 2019. Bruno PEQUIGNOT (dir.),Les industries culturelles et créatives dans la mondialisation, 2019. Etienne LEVESQUE,Les impôts du bonheur, Pour une révolution fiscale écologique et européenne, 2019. Jean-François KESLER,Les idées politiques et les partis en France, La force des idées, la logique des organisations, 2019. Jean-Claude ALBERIGO, Jacky GIRAL,Pour une démocratie citoyenne, 2018. Claude GEOFFROY, La Chine, miroir de nos passionsRadiogra-phie de la sinophilieet de la sinophobie,2018. Xavier RAGAGE,L'éthique d'Aristote appliquée aux entrepreneurs, 2019. Ophélie WATTIER,La langue française : un usage genré,2019. Jean-Louis BISCHOFF,Fait religieux, éducation et entreprises, 2018.
Dominique THIERRYLesjeunes, lesmal-aimés delaRépublique!
Préfacede Hervé Serieyx
Du même auteur L'emploi dans la stratégie économique de l'entreprise, FNEGE/ Développement et Emploi, 1984. Gestion de l'emploi et développement des Ressources Humaines : contraintes et opportunités pour l'entreprise, Actes du colloque IEP Paris/ANDCP/Développement & Emploi, 1985. La durée du travail dans l'entreprise, FNEGE/Développement et Emploi, 1984. L'entreprise et son environnement local, FNEGE/Développement et Emploi, 1987. La gestion prévisionnelle et préventive des emplois et des compétencesre de 1 éd. 1989, 2 éd. complétée 1993 avec C. Sauret, L' Harmattan. de Le guide de l'action économique localeéd. 1991,, 2 avec X. Berton et F. Bellali, pour le compte de la Datar (Syros). Restructurations et reconversions : concepts et méthodes, L'Har-mattan, 1994. L'entreprise face à la Question de l'Emploi, L'Harmattan, 1996. A la recherche du temps convenu(avec C. Perrien), Editions d'Organisation, 1997. 20, 40, 60 ans…dessinons le travail de demain(dir.), Eyrolles, 2001. Emploi, les réponses locales(dir. avec P.O. Archer), Editions d’Organisation, 2002. Mieux vivre les restructurations : anticiper et coopérer(dir. avec J.N. Tuillier), Editions d’Organisation, 2003. L’entrée en retraite : mort sociale ou nouveau départ ?(dir.), Ed. Liaisons Sociales, 2006. Générations placard, générations espoir: jeunes, seniors, même combat(avec Hervé Serieyx), Maxima, 2013. Les bénévoles et l’association, Territorial, 3° édition, 2017. Passeport Bénévole, France Bénévolat, 2017. © L’Harmattan, 2019 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-17579-9 EAN : 9782343175799
N’attends pas D’être un jour payé de retour. Ce que tu donnes trace une voie, Te menant plus loin que tes pas. François Cheng
Sommaire Préface d’Hervé Serieyx .................................................... 9 Introduction : pourquoi cet ouvrage ? .............................. 13
Chapitre I. Un contexte et un rappel « des crises » depuis 1974… des mutations structurelles mal régulées . 17
Chapitre II. Ce sont surtout les jeunes qui trinquent. Un choix collectif ? .......................................................... 33
Chapitre III. L’inclusion sociale des jeunes : au moins trois problèmes dans le Problème ! .................. 57 Chapitre IV. Trois « systèmes », chargés de réduire les inégalités sociales, renforcent de fait l’exclusion....... 79 Chapitre V. Les associations et le bénévolat, le tissu con-jonctif de la France........................................................... 99 Conclusion : L’inclusion sociale des jeunes « tout le monde s’y colle » ............................................. 135
Déclaration universelle des droits de l’homme.............. 143
7
Préface Hervé Serieyx, Ancien Délégué Interministériel à l’insertion des jeunesLa jeunesse est d’invention récente. Dans les sociétés tradi-tionnelles, le passage de l’enfance à l’âge adulte se faisait sans autre transition que des rituels initiatiques : les pre-miers rudiments appris et l’adolescence une fois engagée, on enchaînait directement sur le temps de la production et de la reproduction. Au XIXème siècle encore, en Europe, la jeunesse, cette période parfois heureuse où l’on peut conju-guer la liberté de l’adulte et l’irresponsabilité de l’enfance au service de son seul développement personnel, n’était l’apanage que de rares oisifs, héritiers de familles fortunées, ou d’individualités ayant décidé de retarder, à leurs risques et périls, le moment de plonger dans la vie active. Doréna-vant, la démocratisation de l’enseignement aidant, la jeu-nesse est devenue une phase à part entière dans le cycle de vie de tout citoyen, du moins dans les économies développées. Cette notion de jeunesse est si neuve que même dans notre seul périmètre européen, les pays constitutifs ne s’accordent pas sur sa définition temporelle : quand commence-t-elle (13 ans, 15 ans, 18 ans ?), quand peut-on considérer qu’elle s’achève (à 25 ans, à 30 ans, à 35 ans ?), la plupart des pays de l’UE diffèrent dans la conception de leurs politiques d’accompagnement. Habituellement, on considérait que le passage de la jeunesse à l’âge adulte se signalait par le fran-chissement de quatre seuils : la fin des études, l’entrée dans la vie active, le départ de chez ses parents et la création d’une nouvelle famille. Aucun de ces seuils n’est plus signi-
9