Cahier Vargas Llosa

-

Livres
398 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce Cahier réunit de nombreux textes, entretiens et correspondances inédites en français ainsi que des témoignages et essais critiques d’un registre aussi vaste et varié que l’homme et ses engagements.
On y trouvera, notamment, des contributions de Guillermo Cabrera Infante, Hector Bianciotti, Jorge Semprun, Jean-François Revel ou Shimon Peres.
Mario Vargas Llosa, né au Pérou en 1936, est avant tout un auteur engagé, dans la littérature d’abord avec des dizaines d’œuvres qui expriment son attachement à sa terre natale, et dans l’action : « companero » de la révolution cubaine, candidat aux présidentielles péruviennes, il ne néglige aucune piste. Théâtre, journalisme, roman, il touche à tous les genres avec passion et prend Flaubert pour modèle d’« homme-plume ».

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 08 juin 2015
Nombre de lectures 541
EAN13 9782851970930
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0297€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
L’Herne Mario Vargas Llosa
L’Herne
Mario Vargas Llosa
Ce Cahier a été dirigé par Albert Bensoussan
L’Édition de tte de ce Cahier a ÈtÈ illustrÈe par une gravure originale de Manolo ValdÈs numÈrotÈe et signÈe par l’Artiste
Ouvrage traduit et publié avec le soutien du Centre National du Livre
Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.
Éditions de l’Herne, 2003 22, rue Mazarine 75006 Paris
o N ISBN : 2-851-97-093-3
Sommaire
9Albert Bensoussan Mario Vargas Llosa, l’hommeplume
I Visages 13Alfredo Bryce Echenique Portrait de l’artiste par un adolescent 25Hector Bianciotti Portrait de l’artiste en guÈrillero 28Guillermo Cabrera Infante Mes rencontres avec Mario Vargas Llosa 33Shimon Peres Vargas Llosa – entre le sceptre et la plume
II 39 49 52 57 63 66 68 71 75 79 83 89 93
Textes de Mario Vargas Llosa Les modèles littÈraires Arthur Rimbaud, le corrupteur Nadja :une fiction La condition humaine,d’AndrÈ Malraux Comment j’ai vaincu ma peur de l’avion L’Europe vue par un LatinoAmÈricain Épitaphe pour une bibliothèque L’histoire interminable Le petit vieux aux pieds difformes Promenade À HÈbron La littÈrature et la vie Brecht : une distanciation Borges et la politique
5
97 101 104 107 112 115 118 121 124
III 133 142 147 159 160 173
Cabrera Infante Botero sur les ChampsÉlysÈes Frida Kahlo Fernando de Szyszlo Femmes nues dans un jardin classique Giacometti À La Coupole Sur les traces de Gauguin Quand Paris Ètait une fte Le paradis invivable
Correspondances
Julio Cortázar À Mario Vargas Llosa Correspondance avec Octavio Paz Échange Èpistolaire avec Kenzaburo OÈ Lettre de Gonzalo Vargas Llosa À son père Controverse avec RÈgis Debray Lettre À Salman Rushdie
IV Essais 177Daniel Lefort La comÈdie pÈruvienne de Vargas Llosa 189Jacques Fressard Le PÈrou tout entier 192Roland Forgues Vargas Llosa etLa vérité par le mensonge 202Christian Giudicelli Dire ou ne pas dire, telle est aussi la question 209Marie-Madeleine Gladieu Mythe et roman 216Juan José Armas Marcelo Jekyll et Hyde : les deux Ècritures 223Helena Araujo Mythe religieux et conduite fÈminine dansLa fête au Bouc 229Fernando Carvallo Le roman total face au silence de la poÈsie 236Mariela A. Gutiérrez Vargas Llosa : Essais d’Èthique historique 243Efrain Kristal « La faute n’est pas dans les Ètoiles... »
6
252Alonso Cueto Chevaliers et dragons : utopie et pouvoir 260Antonio Tabucchi Un journaliste civique et documentÈ 266Roy C. Boland Sadomasochisme, homosexualitÈ et changement d’identitÈ : les consÈquences de la castration dans trois romans de Vargas Llosa 272José Miguel Oviedo La formation d’un libertin 281Heinz Klüppelholz Le trucage scriptural de l’oralitÈ dansLhomme qui parle 290Armand Éloi Rencontre avec uneChungaremarquable 293Stéphane Michaud De Flora Tristan À Mario Vargas Llosa
V Entretiens 305Pierre Boncenne Entretiens avec Mario Vargas Llosa Mario Vargas Llosa et Jorge Semprún 320Albert Bensoussan Mario Vargas Llosa le cannibale
VI Témoignages 329Claude Couffon Petite histoire d’un grand roman 332Jorge Edwards Cuba et nous 339Zoé Valdés Mario Vargas Llosa : la lecture traquÈe 343Ignacio Padilla L’oncle Mario et votre scribouillard 346Héctor Béjar Vargas Llosa ou le conflit permanent 359Fernando Iwasaki La politique commepaideia
7
362
364
371 376 382
8
Enrique Krauze L’engagement de Vargas Llosa Jean-François Revel Mario Vargas Llosa et la politique Jalons biographiques
Bibliographie
Collaborateurs de ce Cahier
Mario Vargas Llosa l’homme-plume
:
Dans la vie et dans l’criture, dans l’action et dans la parole, Mario Vargas Llosa s’est trs tÔt senti comme un poisson dans l’eau. Est-ce d’avoir commenc  vivre de sa plume au sortir de l’adolescence ? Et de s’tre senti reconnu, d’avoir t applaudi  vingt ans ds son premier texte : cette nouvelleLe Défi(tout un ambitieux programme) prim parLa Revue Françaisequi lui offre le premier voyage –  Paris, rien de moins ! – de son long et permanent nomadisme ? Journaliste, crivain, archiviste, universitaire, que n’a-t-il tent et fait ? Aprs son chec aux lections prsidentielles du Prou, fidle  sa vocation d’hommeplume 1 – ainsi que se dfinissait Flaubert , son modle littraire,  qui il rendit hommage dans un essai magistral,Lorgie perpétuelle–, il entreprend de rdiger ses mmoires politiques et les intitule dans un premier tempsLe poisson hors de leau, voulant signifier par l qu’il tait, durant tout le temps de sa campagne malheureuse, « sorti de son lment ». Mais en grattant en lui-mme les raisons de cet enga-gement, de sa hargne  combattre pour la libert, et dans le vertige, peut-tre, de son chec, il voit affleurer  l’imprieuse conscience son enfance et le trau-matisme de ses dix ans : la dcouverte d’un pre qu’il croyait disparu, et avec lui l’irruption de la domination brutale et de la rpression. Il entrevoit alors le fonctionnement de l’univers : la force et l’arbitraire envahissent la scne, avec leur cortge de violences, l’injustice et la corruption occupent la place, et la seule attitude possible pour lui, pour l’homme, pour sa survie, est la rvolte, c’est--dire la conqute de sa libert. Ce schma existentialiste et camusien le conduit alors  modifier le titre de cet ouvrage qui devientLe poisson dans leau, et qui rtablit chez lui sa complexe personnalit d’crivain, d’homme public, de citoyen engag dans l’action, l’criture et la parole. Ds ses premiers rcits –Les Caïds– et son premier roman –La ville et les chiens–, qui est la chronique de « l’enfance d’un chef » (du nom de la nouvelle de Sartre,  l’impact primordial), il installe la violence sur scne et, en corollaire, la rbellion de l’individu. C’est, l, dessiner le fonctionnement du roman
9