Du couvent au lycée

-

Livres
324 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'école occupe une place centrale dans la vie d'un village. Sous quelles forces, selon quelles initiatives, dans le consensus ou par paliers se développe-t-elle jusqu'à devenir lycée? Les questions de financement, l'importance de la réglementation, l'aura des édiles, les forces sociales en présence, éclairent sur le processus de prise de décision. L'enseignement professionnel émerge dans un contexte local en relation directe avec la concurrence internationale. Le transfert des charges entre la commune, l'État, le département et la région donne un sens à l'Histoire pour devenir d'une brûlante actualité... S'intéressant à l'évolution de l'enseignement au long des XIXe et XXe siècles, notamment à travers le cas d'une petite ville de la Loire, Charlieu, Jean-Luc Hausemont montre que le sujet, pour polémique qu'il soit, rassemble les meilleures bonnes volontés dans l'intérêt commun et, quelquefois, aux dépens de projets économiques jugés urgents. C'est aussi l'occasion d'évoquer les contextes politico-économiques au fil du temps dans un environnement en constante mutation.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 13 février 2014
Nombre de visites sur la page 78
EAN13 9782342018981
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,009 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Du couvent au lycée
Du même auteur
De la restauration à la régionalisation, Essai, éditions Publibook, 2013
Un grand dessein : instruire, 2013
JeanLuc Hausemont Du couvent au lycée Charlieu 18221988 Préface de JeanLouis Brison
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0118860.000.R.P.2013.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2014
En souvenir de deux personnages qui ont « fait » l’enseignement secondaire public à Charlieu :
Joseph Girgenti et Jean-Paul Gysin En souvenir de Paul Guillaud, maire, Conseiller général, Conseiller régional qui, par son activisme auprès de la Région Rhône-Alpes, a permis la restructuration de 1988 En remerciements à René Lapalus, maire, Conseiller général qui a poursuivi l’œuvre de Paul Guillaud et nous autorisa à consulter les archives de la Ville.
Sommaire Préface ............................................................................................... 13En avant-propos ................................................................................. 17Un livre pour une dette .................................................................. 18Des Capucins à Charlieu................................................................ 19Introduction........................................................................................ 25Charlieu à l’orée de la Révolution ................................................. 25L’instruction à Charlieu avant la Révolution................................. 31De l’influence des innovations techniques .................................... 32L’École devient une préoccupation royale .................................... 33
Un long fleuve ................................................................................... 37La première école communale....................................................... 39Le conflit pédagogique entre une méthode éprouvée et un projet en rupture............................................................... 45Du but et de l’esprit de l’institut des Petits frères de Marie...... 45Une méthode en rupture ........................................................... 46Une école communale… Enfin ! .............................................. 47Vers le pensionnat .................................................................... 53Une offensive laïque : création de l’école mutuelle.................. 56L’achat du couvent des capucins .............................................. 57Cinquante ans de péripéties et de « coups tordus » ....................... 61L’installation des Petits Frères de Marie .................................. 61Officialisation de l’école primaire communale ........................ 65École et cure ? .......................................................................... 66Du pensionnat à l’école primaire supérieure ............................ 67Une lutte inégale....................................................................... 69Une première menace de fermeture .......................................... 70Un premier bail avec la Ville.................................................... 71La saga du bail de 1863 ................................................................. 75ère Le troisième bail, 1 version ................................................... 77Le parcours du combattant ....................................................... 79Les ennuis commencent............................................................ 84Vers la rupture ............................................................................... 87Un projet de maison d’école en 1866 ....................................... 87Un acte de démocratie .............................................................. 89
9
L’ambiance se dégrade .............................................................90Un projet d’école pour anticiper une séparation .......................91Un autre projet d’école .............................................................92Des hauts et des bas ..................................................................92Une avancée vers la gratuité .....................................................95L’affaire de la substitution des Frères.......................................95Une offensive contre le pensionnat devenu école primaire supérieure..................................................................................98Le contre-feu est allumé .........................................................103L’affaire du chemin de fer ......................................................104Une transition houleuse ...............................................................107Un indicateur de concertation entre maristes et municipalité vers 1883 ........................................................107Que devient l’école communale « libérée » des maristes ?.....108Les temps changent, rien ne change ! .....................................109Les maristes s’organisent........................................................111Que faire des bâtiments du couvent des capucins ? ................116Création de l’EPS pro ..................................................................117Une situation économique ......................................................117Une situation politique mouvante ...........................................120La politique locale : un art tout en finesses.............................120L’enseignement professionnel à la naissance e de la III République ...............................................................122La démarche de création .........................................................125Une proposition stratégique ....................................................125Délibération fondatrice de l’EPS professionnelle à Charlieu..128Cahier des charges ..................................................................130Un projet pédagogique............................................................133Les enseignements à la création..............................................135La morale : un enseignement polémique ................................140Des enseignements unificateurs ..............................................141Le problème de l’eau en 1890.................................................148Une élection salutaire..............................................................151Il est temps d’inaugurer cette nouvelle école..........................152Les dés sont jetés .........................................................................155Le rôle de la commission de surveillance dans la mise en place de l’École professionnelle ....................155Le recrutement des Maîtres ouvriers par la commune ............156Les charges de travail .............................................................156Les dépenses de fonctionnement ............................................160Le bilan de la première année .................................................162La question du tissage est posée dès 1890 ..............................165Entre agriculture et tissage : fallait-il choisir ? .......................166La montée en puissance ..........................................................168
10