La Libération de l'Homme - Tome I

-

Livres
430 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La compréhension de la pensée révolutionnaire de la libération permanente et de ses motivations profondes n'est possible qu'en connaissant la psychopathologie du phénomène religieux monothéiste, celui-ci constituant l'organisation coalitionnelle des civilisations de répression. Démontrant ainsi que les religions se sont construites sur une interprétation orientée à travers la mythologisation, cet ouvrage présente une complète relecture du concept religieux et permet de saisir, avec une plus grande précision, la nature de son origine, l'"intériorité humaine", ce phénomène de conscience supérieure: la surconscience. S'attachant à remettre à sa place la question de la religion et du même coup celle de l'intériorité humaine, l'auteur livre une synthèse de plus de quarante ans de recherches et de réflexions au fil d'une étude pluridisciplinaire mêlant archéologie, critique historique et philologie. Instructif, déroutant, polémique, mais passionnant.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 décembre 2012
Nombre de lectures 55
EAN13 9782748399745
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,009€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
La Libération de l’Homme
Du même auteur
Aux Editions du Prieuré« Le Pathos catholique », 1996, première édition. « La liberté de conscience », 1996. Aux Editions Albin-Michel « Parallèles, approche biblique et mystique de Perceval le Gallois », 1997. « Sens des Apocalypses pour l’homme d’ici et de maintenant », 1999. Aux Editions LuluUS « La Face cachée du cancer », première édition 2007. Deuxième édition 2008. Troisième édition 2008.
Aux Editions Fleurus Dans La Grande Encyclopédie des Parents et de la Famille, «Le couple face à la perte d’un enfant »et « Les réactions des mou-rants face à leur mort prochaine », 2006.
Aux Editions Bénévent « Une expérience mystique ou l’éveil supérieur de conscience par l’union érotique transformante », 2009.
Sur les sites Internet de l’Institut Edgar Morin et Héraclite « Ensemble de conférences sur les thèmes de l’Homme et de la com-plexité, de la maladie du cancer et de son lien avec la psychologie… »
Dans le périodique « Les cahiers d’oncologie » « Psychisme et cancer », février 1996 ; octobre 1997 ; N°2-vol.5 ; N°8-vol.7 ; décembre 1998. Dans la revue « Science & Vie » « Cancer, l’insaisissable part du ‘Psy’ », N°1020, septembre 2002. Dans le périodique « Tout pour les Femmes » « Témoignage sur Mai 68 »
Jean-Yves Jézéquel La Libération de l’Homme Tome I
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0118180.000.R.P.2012.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2012
« …Au cours de toute ma vie, j’ai acquis la conviction que la religion constitue la barrière la plus redoutable à la libération de l’esprit… »
Taslima Nasreen Le Monde du 8 mars 1996
« …La croyance, les dogmes, la morale des trois religions monothéistes, le fanatisme sectaire de toutes les religions pa-triarcales coalitionnelles « révélées », les bigoteries de tout poil, l’organisation de tous les cléricalismes, sont le symptôme visi-ble d’une psychopathologie collective invisible, relevant d’une arriération mentale de l’humanité. Les religions patriarcales sont le « péché originel » d’une certaine société qui n’est pas parvenue à assumer son accession à la conscience de la cons-cience… »
L’auteur