Manager avec les anciens

-

Livres
100 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La gestion d'entreprise est devenue l'un des principaux sujets d'enseignement dans les universités du monde entier. Dans ce domaine, le bouddhisme dispose de ses propres théories et pratiques de management qui ont évolué au fil des siècles. Déjà à l'époque du Bouddha Sakyamuni, la communauté bouddhiste, la Sangha, avait mis en place un système d'administration très développé. Avec le temps, le système a connu de nombreux changements et la communauté a adopté de nouvelles méthodes de fonctionnement. Un livre extrêmement utile pour les professionnels du management, qui y trouveront des méthodes de gestion et des principes de vie en communauté universels, tirés des enseignements des plus grandes civilisations de l'histoire. Pour le lecteur non averti, la découverte des cinq grands modes de penser la vie avec les autres que sont ceux prônés par Bouddha, Confucius, Alexandre le Grand, Marc Aurèle et les grands chefs vikings permettra d'aborder le management avec l'avantage de l'expérience. Un outil de travail très instructif et enrichissant, dont les vertus culturelles et professionnelles raviront sans aucun doute le lecteur.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 mars 2013
Nombre de lectures 24
EAN13 9782342003376
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0049€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Manager avec les anciens
Christian Soleil Manager avec les anciens Actualiser le bon sens des maîtres du passé Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0118389.000.R.P.2013.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2013
Bouddhisme et gestion du temps
Parmi les substances dont nous usons et abusons, la première est sans conteste le temps. Le temps, c’est la vie. Nous le gaspillons à nos risques et périls. Tuer le temps, c’est nous tuer… à petit feu.
Presque toutes les personnes que je rencontre dans un cadre professionnel comme personnel se plaignent de ne pas avoir assez de temps. Mais où est-il donc passé, ce temps qui leur manque ? Comment se fait-il qu’avec tou-tes les nouvelles technologies censées nous en faire gagner, nous puissions encore nous plaindre de ne pas disposer de suffisamment de ce temps pourtant si pré-cieux ? Les moyens de communication sont là pour nous libérer. Les moyens de transports ne cessent d’accélérer leur rythme. Mais ni les uns ni les autres ne semblent avoir réussi à nous affranchir de cette mystérieuse entité qu’on appelle le temps et sur laquelle les scientifiques continuent de se casser le nez. Articles, études, colloques se multi-plient pour nous expliquer à quel point les uns comme les autres s’unissent pour nous livrer la clef du bonheur : ils nous permettraient de multiplier et d’accroître nos mo-ments de loisirs afin que nous puissions nous accomplir, réaliser enfin ce que nous souhaitons et ce que nous avons besoin de faire, ou encore afin que nous puissions tout simplement ralentir le rythme, souffler, prendre le temps, paresser, nous adonner aux joies du farniente. Bref, nous ennuyer enfin !
9
Mais qui a le temps aujourd’hui ? Moi ! Le temps, cela se trouve : il faut chercher. Cela se gagne : il faut y travail-ler. Cela se garde : il faut se préserver.
En fait, nous ne manquons nullement de temps. Nous manquons de concentration, de prise de conscience et de sens des priorités. Nous devons changer notre vision des choses, notre manière d’être au monde, remettre en cause nos vieux schémas. Nous avons tout le temps du monde. C’est à nous de savoir comment nous voulons le passer.
Créer de l’espace dans la course du temps
La première condition d’une bonne gestion du temps consiste à créer de l’espace dans la course quotidienne. Il s’agit tout simplement – mais que ce « simplement » peut s’avérer compliqué pour certains d’entre nous ! – de reve-nir au réel, au moment présent, c’est-à-dire de cesser le va-et-vient entre l’anxiété de l’avenir et les regrets du passé. C’est le cœur des enseignements du Bouddha sur l’ici et maintenant, la condition première de l’Éveil et de l’Illumination. Cela ne signifie pas qu’il faille développer son narcissisme ni régresser à l’état de l’adolescent entiè-rement préoccupé de lui-même. Mais plutôt de se rassembler soi-même et de garder la pleine conscience de ce que nous sommes en train de faire minute après minute.
La maladie du temps est une maladie rampante de nos jours. Beaucoup de gens prétendent qu’ils voudraient ra-lentir leur rythme de vie, vivre de manière plus naturelle et plus saine. Mais peu savent comment s’y prendre, peu disposent de la médecine pour y parvenir. Et qui est à la fois prêt, volontaire et compétent en la matière ?
Une bonne prise de conscience constitue l’ingrédient essentiel de ce grand voyage. C’est elle qui nous donne à
10