Quand le Moyen-Orient verra-t-il la lumière?

-

Livres
356 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Alors que le printemps arabe a porté les espoirs les plus fous, force est de constater que le Moyen-Orient ne cesse de s'enliser. Impasses politiques, régimes islamistes, crises internes: le vent de liberté et de renouveau tant rêvé n'aura été qu'un leurre. De la révolution du jasmin aux crises libyenne, syrienne, égyptienne ou encore iranienne, en passant par un Israël enclavé et menacé, comment la région s'est-elle donc remodelée ces cinq dernières années? À coup sûr polémique, le second volume de cet essai engagé ne plaira pas à tout le monde. Sans langue de bois mais précis dans ses analyses, le spécialiste Albert Soued revient sur les bouleversements et les nouvelles donnes régionaux pour mieux appréhender la poudrière moyen-orientale, offrant le tableau désabusé d'un avenir incertain.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 mars 2013
Nombre de lectures 27
EAN13 9782342003352
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0082€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Quand le Moyen Orient verra-t-il la lumière ?
Du même auteur
Les Symboles dans la Bible Ed Grancher – 1993 Les Symboles des rêves dans la Bible Ed Grancher – 1997 La Révolution des Messies Ed l’Harmattan – 2000 Vos rêves et leurs symboles Ed Grancher – 2003 Quand le Moyen Orient verra-t-il la lumière ?Ed Publibook – 2007
Albert Soued Quand le Moyen Orient verra-t-il la lumière ? Tome II : 2007-2012
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0118366.000.R.P.2013.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication aux Éditions Publibook en 2013
A mes petits enfants Raphaël, Sébastien, Ava, Eden, Anaël, Ethan, Elsa
Introduction Depuis la chute de l’empire ottoman qui prônait un islam to-lérant, on a vu naître au Moyen Orient des mouvements extrémistes qui cherchaient une revanche pour l’Islam, comme la Confrérie des Frères Musulmans ou le salafisme. Depuis maintenant près de 2 ans les manifestants de la rue arabe qui ont renversé des dictateurs lâchés par l’armée, et qui recherchaient un peu plus de liberté, de démocratie et de bien être se retrouvent avec les forces islamiques qui étaient oc-cultes, mais bien organisées pour reprendre un pouvoir vacant à travers des élections libres et pour le conserver. Alors le désor-dre et les revendications se poursuivent sporadiquement, mais la liberté et la démocratie ne semblent pas bien adaptées à un Islam qui évolue rapidement vers un passé moyenâgeux, fas-ciste et misogyne, aidé par l’argent du pétrole. Au Moyen Orient on est passé ainsi du crépuscule à la nuit profonde.
Du Crépuscule à la Nuit Profonde au Moyen Orient
Sortis de leur péninsule il y a 14 siècles, les Arabes ont dé-couvert d’autres cultures et d’autres civilisations. En réussissant à conquérir une grande partie du monde connu de l’époque, ils se sont nourris de connaissance, et c’est ainsi qu’ils ont progres-sé pendant l’âge d’or d’al Andalous qui a duré un siècle, grâce à des dirigeants éclairés. Depuis cette époque, les Musulmans ont vécu un déclin con-tinu, déclin dû pour l’essentiel à des chefs médiocres et corrompus ; jusqu’à la disparition du califat en 1923 et la trans-formation de leur centre spirituel, la Turquie, en un pays laïc.
9
Pendant près d’un siècle, le Proche Orient a été colonisé par la France, l’Angleterre et l’Italie. Pendant une trentaine d’années, le Moyen Orient a été mis sous tutelle ou sous mandat français ou anglais par la Société des Nations. Mais tous ces pays sont libres et devenus indépendants depuis plus d’un demi-siècle. Qu’ont-ils fait de leur liberté et de leurs richesses natu-relles pour ceux qui en avaient ? Un rapport de l’Onu est accablant sur le plan socio-économique. Cette région arabo-musulmane est une des plus arriérées de la planète. L’Islam ne cesse de décliner. Un spécialiste israélien de l’utopie politique, devenu depuis président, avait écrit, il y a une trentaine d’années, un livre inti-tulé « le Nouveau Moyen Orient ». Je l’avais offert à une amie et j’ai été surpris de voir qu’il lui avait servi comme support d’équilibrage d’un gros meuble. Peut-être de la clairvoyance. Parce qu’en 30 ans, le Moyen Orient, sauf exceptions, est resté figé, sinon a régressé, sur le plan socio-économique. Un écrivain indien Naipaul avait déjà écrit en 1981 un livre précurseur intitulé « le Crépuscule sur l’Islam » et il n’avait analysé que l’Islam non arabe d’Asie centrale, Iran, Pakistan, Malaisie, Indonésie. Il avait conclu que les orientations prises ne pouvaient que mener à la violence et à l’obscurantisme. Un recueil de 70 articles écrits entre 2000 et 2006 « Quand le Moyen Orient verra-t-il la lumière ? » (éditions Publibook) n’a fait qu’annoncer la nuit obscure vécue aujourd’hui et qui risque de déboucher pour l’Occident sur des lendemains qui déchantent. Depuis 2007, d’autres articles ont été écrits, résu-mant la substance d’une situation qui évolue vite dans le mauvais sens.
Bref historique sur un siècle
Entre les 2 guerres mondiales, un mouvement, celui des Frè-res Musulmans, et un pays, l’Arabie Saoudite, ont pris le flambeau de la renaissance islamique, chacun à sa manière. - Créé en Égypte en 1928 par Hassan el Banna, le groupe « Al Ikhwan al Mouslemine », dont le sigle est « le Co-ran et le Sabre », a une vocation sociale, éducative, et
10