Communication sociale et politique

-

Livres
508 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Profitant du phénomène technique de l'expansion des médias de masse dans le quotidien des sociétés contemporaines et des apports des disciplines anciennement constituées, comme la sociologie, la philosophie ou la psychologie, le champ de la communication a pu développer des concepts et des théories opératoires. Ce livre est une tentative de synthèse des domaines de l'information et de la communication avec un regard singulier porté sur les phénomènes de la communication sociale et politique.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juillet 2015
Nombre de visites sur la page 103
EAN13 9782336387260
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

HENRI MOVA SAKANYI

C O m m u n I C At I O n
SOCIALE

ETPOLITIQUE
Une perspective panoramique des savoirs

RECHERCHES
en bibliologie
























Une perspective panoramique des savoirs

Recherches en bibliologie

Collection dirigée par Eddie Tambwe

LacollectionRecherches en bibliologieest un espace ouvert à
tous les chercheurs engagés dans des travaux relevant de la
bibliologie, science générale de la communication écrite, l’une
des sciences de l’information et de la communication.
Destinées aussi bien aux étudiants, aux chercheurs-enseignants,
qu’aux professionnels, les publications de la collection
témoignent de la vigueur de la recherche sur l’écrit, dans le
monde.

Déjà parus

%RE %2%87$.$ %$7(.2Archivistique, Bibliothéconomie,
Documentation et Légistique.Des disciplines de la Bibliologie,

:DQJ =+,-,(Le livre en chine,de Mao Zedong à Deng
Xiaoping,
(GGLH 7$0%:( .,7(1*( GLUDéconstruction du
processus bibliologique colonial.Installation d'un modèle
endogène africain,.
Roberts ESTIVALS (dir.),Hommage à Elena Savova, 2012.
Bob BOBUTAKA Bateko,Écrit, information et communication
en République démocratique du Congo, 2009.
Robert ESTIVALS (dir.),La bibliologie scientifique appliquée,
2008.
Robert ESTIVALS,Les écoles du schématisme et de la
schématologie. L’histoire du schématisme 2, 2007.
Eddie TAMBWE KITENGE BIN KITOKO (dir),La chaîne du
livre en Afrique noire francophone,2006.
(Sous la direction de Jacques HELLEMANS et Eddie
TAMBWE),Les Bibliothèques, le Livre, l’Écrit et les
Technologies de l’Information et de la Communication en
République Démocratique du Congo, 2006.
Emmanuel BEBE BESHELEMU,Presse écrite et expériences
démocratiques au Congo-Zaïre, 2006.
Didier MUMENGI,Panda Farnana, Premier universitaire
congolais (1888-1930),2005.

















Une perspective panoramique des savoirs




















ǯ































/¶+DUPDWWDQ
UXH GH O¶eFROH3RO\WHFKQLTXH 3DULV
KWWSZZZKDUPDWWDQIU
GLIIXVLRQKDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU
KDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU
,6%1
($1

A la mémoire de mon père
Benoît Sakanyi Kaleng :
« La fameuse fleur continue d’éclore… »

A mes beaux-parents Jérémie et Françoise Mwewa
« Merci pour Lista… »

A la mémoire de Julia,
« Pour un repos éternel mérité… ».


















« La communication est le processus social par excellence.
Changer sa forme, ses moyens, aussitôt elle changera la nature des groupes
et l’exercice du pouvoir, l’histoire nous l’apprend.
On aurait tort de la considérer comme un simple instrument entre les
mains d’hommes qui se lancent à la conquête des foules.
En vérité, elle leur impose ses règles, qu’ils sont bien obligés de respecter ».

Serge Moscovici,
ǣL’âge des foules,ǡ ǡ ± ͳͻͺͳǡ Ǥ ʹͶͷ




Ǥ

Sommaire

ͳ͵

Partie I :
ǯ

Chapitre I :
ǯ ʹͳ

Chapitre II :
± ͵ͳ

Chapitre III :
Ȁ͵͹

Partie II :
ǯ ǣ
±


Chapitre I :
ȋȌͷͺ

Chapitre II :
ǯ ±͸͸

Chapitre III :
ͺ͸

Chapitre IV :
ǡ ǯͻʹ

Chapitre V :
ǡ ͳͲ͵


Partie III :
ǣ ± ±


Chapitre I :
±ͳͳ͵

Chapitre II : ±ͳʹͲ

Chapitre III :ǯ ͳ͵ͳ

Chapitre IV : ±
ͳͷͶ

Chapitre V : ±ͳ͹ͳ

Partie IV :
° ±

Chapitre I :
± ͳͺͳ

Chapitre II :
ǯ ͳͻͳ

Chapitre III :
ǯ ʹͲͲ

Chapitre IV :
± ± ǯʹͲ͸

Chapitre V :
ǯ ± ± ʹʹ͹

Chapitre VI :
ʹ͵Ͷ

Chapitre VII :
ʹ͵͹

Chapitre VIII :
± ȋ ȌʹͶ͵

Chapitre IX :
±± Ǧʹ͸ʹ

Chapitre X :
ʹ͸ͷ

Partie V :

Chapitre I :
± ǯ ʹ͹ʹ

Chapitre II :
͵ʹʹ

Chapitre III :
͵͵Ͷ

Chapitre IV :
± ±͵ͷͶ

Chapitre V :
ǯ
ǯ ͵͸ͳ

Chapitre VI :
±±
ǯ± ǯ͵͸ͷ

Chapitre VII :



Partie VI :
ǣ
Ǥ

Chapitre I :
±ͶͲ͹

Chapitre II :
± ǯͶʹͳ

Chapitre II
Ͷ͸ʹ

Conclusion généraleͶͺ͹
BibliographieͶͻͳ



Introduction

± ǯ° ǯ
ǯ Á ǯ ǯ °
±±±Ǥ ²
ǯ °ǡ ǯ² ǯ±
ǯ ǯ ǯ±
Ǥ ±
ǯ± Ǥ ±
± ǯ± Ø ǯ ±
± ±±Ǥ
ǯ± ± ǯ
° ±ǡ
Ǥ
±± ± ±° Ǽ ǽ
Ǽ ǽ ǯ ± ǯ ±
Ǥ ² ǯ
ǯ ±±
Ǽ ǽ Ǽ ǽǤǯǡ ǡ
ǯ
± ǯ ±± ±±Ǥ ǯ±
ǯ Ã ± ǯ ±
±
ǯ± Ȃ Ǧ Ǧ Ǥ
ǡ ǯ ǯ
° ±±
ǯ± Ǥ
± Ǥ
±± ǯ ± °
ǡ ² ǡ ² Ǧ
ǡ ǡ Á ǡ ǡ
ǡ ± ǡ
ǯ ȋ newsǦ Ǧǡdata Ȃ±Ǧǡ
knowledge ȂǦȌ ǡ ǯ ǡ
± ǡ ǡ
ǡ ǡ ǡ ǡ ±ǡ
ǯǡ ǡ ±
ǡ ǡ
±ǡ
° Ǧǡ ±ǡ
Ǥ ǯ ǯ ǡ Á ± ǡ

ͳ͵

ǡ ± Ǥ Ǧ
Ǧ ȋǡ ǡ ±ǡ ǡǥȌ
ǯ ±ǡ ±ǡ
° ǤǤǤ ̵
ǡ ± ǡ ǯ ±ǡ
±Ǥ ò
ǯǡ ǯǤ
ǯ ǣ ±° ǦǦ
ǯ± Ǽ
ȋ ǡ
ͳ
Ȍ ǫ ǽǢ Ǥ
ǡ ° ± ǯ±±±±±
ǯ ǯ ǯ
î ǯ ±Ǥ °
Ǽ Ǧǡ î ǯ
ǡ ±± Á ±±ǡ
ǡ ±ǡ
ǡ
ʹ
ǡ Ǥǽ
± ± î
ǯ± ǡ ǯ °
ǯ ±±ǡ ǡ
± ǯ
° ±Ǥ
±° ǡ
± ² ±Ǥ ǡ
ǯ ǡ ǯ² Ãǡ
±± ±
ȋǡ ǡ ǡ ǤȌ
ȋ±±ǡ ǡ ǡ ǤȌ
±ǡ
Ǥ
ǡ ± °
± ±
± ȋ
Ȍ ±±
͵
ǯ ² Ǥ ± ±
ǯ ±±Ǥ ǯ

ͳ

ǡ ǤǡIntroduction aux sciences de la communicationǡ ǡ ±ǡ
ʹͲͲͳǡ ǤͳͳǤ
ǡ ǤǡLa nouvelle communicationǡ ǡ ǡ ʹͲͲʹǤ
ʹ
͵
ǡ ǤǡǼ ǽǡ Les Essentiels
d’Hermès. La communicationǡ ǡ ǡ ʹͲͳͳǡ Ǥ ͳͳǦ͵ͳǤ

ͳͶ

ǯ ǯ
ǡ ǯ
± Ǥ
Ǣ ǡ ǯ Ǥ ǡ
ǯ² ±
ǯ ± ±±
Ǥ ǯ ǡ ǯ ǣ
ǯ ±
ǯ ±ǡ
± ǫ
ǯ
ǡ ± ±
±Ǥ ±° ±
± ǯ °
± ǯ ǯǤ ǡ
± ǡ ±
±Ǥ ǡ
ǡ ° ǯ Ǥ
ǡ ǡ ±
Ǥ ǡ
Ǧ ǯ ǡ Ǧ ±± Ǧ
ǯ ǯ ǯ Ǥ ǯ

ǯ Ǥ ±± ǯ± ǯ ±
± ±
Ǥ ° ǯǤ ±
± °
± ǯ
ǯ ȋ
ǡ
ǡ ǡ ȌǤ ǡ
ǡ ± ± ±
ǯ ± ǡ ǡ
ǯ
± Ǥ ° ±
ð ±
ǯ­ǡ ǡ ±Ǥ ǯ
± ǯ Ǥ
̵ ±
ǯ Ǥ Ǧ ǯ ǡ
ǯ ± ǯ ǯ
­ Ǥ ±
ǯ ± ±ǡ

ͳͷ

ǯ±Ǥ ± ǯ±
° ± ǯ ± Ǥ Á
± ± ǡ ǯ ±Ǥ
±
±
Ǧ²Ǥ ǡ
ǯ ±
±ǡ ǯ±
ǡ ǡ ǡ
Ǥ Ǽ±ǡ ±Ǧǡ ±
ǡ
Ͷ
ǯ Ǥ ǽ
ǣ ǯ ± ǡ

± Ǽ± ǽǤ
± Ǽ ǽ
ǯ ± ±±
ǯ ± Ǥ
± ǯ
±± ǡ ǡ
ǡ ±ǡ
ǡ ± ǡ ǡ ǡ
±±ǡ ǡ Ǥ ǯ ǯ
° ǯ±
Ǽ ±± ǯǽ ǡ ǡ ±
Ǽ ±± ǽǤ
±±± ±
ǯ ²ǣ ǯǦ
± ±²ǡ ǡ ±ǡ ǫ
ǯ ǯ ǯ ±
ǫǯǦ ± ±
ǡ ǡ Ǽ ǽ ǫ ± ± ±±
± ±±ǡ
ǯ±
± ǡ ± Ǥ
± °
± ± ñǤ

±± î ± ²
ǡ ±Ǥ
±Ǥ

Ͷ
ǡ ǤǡSauver la communicationǡ ǡ ǡ ʹͲͲͷǡ Ǥ ͷǤ

ͳ͸

Ǥ ǡ ±
± ± ±
Ǥ ± ǡ ±
± ǡ ±
ǡ ° ±
ǯ ± ±Ǥ
ǯ ǡ ǡ
ǡ ǡ ǡ °
Ǥ
ǯ ǯ± ǯ ǡ ± ±Ǥ
ǡ Ǥ
ǡ ǯ
Ǥ ǯ ǯ
ǯ ǯ ±± ȋ Ȍ ǯ
ǯ± ±
ȋ± ±± ȌǤ
ǡ ± ǯ ±± °ǡ
± ±±Ǥ ±Ǧ ǯ±
ǯ± ° ± Ǧ
Ǽ Ǧ±Ǧ± ǽǤǡ ǡ
ǯ ±Ǥ ǯ
ͷ
± ǣla problématologie,
l’ontologie, l’épistémologie, la méthodologie, la praxéologie et la
phénoménologieǤ
ǯ ± ±±
ǡ ǣ
ǯ
Ǣ ǡ °
ǯ °ǡ ± ± ±± ǯ
±Ǥ î ǯ °
±±ǡ ±
Ǽ ǯ ǽ
ȋ Ȍ ±± ǯ ±± ±Ǥ ǡ
ǡ ±° ȋȌ ǯ
± ±±
ǡ ǡ ȋ ±Ȍǡ
ǡ ± ± ȋ ǡ ǡ
Ȍǡ ±
± ± ǡ ±ǡ


ͷ
ǡ ǤǡLa science des relations internationalesǡEssai sur le statut et
l’autonomie épistémologique d’un domaine de rechercheǡ ǡ ǯǡ ʹͲͳͶǡ Ǥ Ͷ͹Ǧ
ͶͻǤ

ͳ͹

± ±±ǡ ±
ǯ Ǽ ǽ
° Ǽ ǽǤ
±
ǡ °
±ǡ ǯ±ǡ ±²
Ǧ² ±
ǯ± ±± Ǥ ǡ
Ȃ ǯ ­ ǯ
± Ǧ
± ǯ ȋ Ȍ ǡ
ǡ
Ǥ

± ǯ Ǥ

ͳͺ









Partie I :

Autour des disciplines de l’information
et de la communication



Chapitre I :
Fixer l’objet communicationnel


° ±ǡ
ǡ ǯ ǯ ǡ ±
ǡ ±ǡ ° ±
±ǡ ±± ±ǡ
± ±±Ǥ ±ǡ
± ± °
± modusoperandi ǣ ǯ
± Ǽ ǽǡ
±ǡ ǯǡ ǯ±±ǡ ±ǡ
±ǡ ±±Ǥ
Ǧ ǯ ǡ
± °
ǯ± ±
ǯ ±°Ǥ ± ±
ǡ ǯ
± ° Ǥ
ǯ Ǥ Ǧ
Ǥ ǯǦ ǫ ǯǦ ǯǫ
ǡ ǫ ǦǦǫ
ǫ Ǧ
° ǫǦ ǫ Ǧ
±± ǫ
ǫ Ǧ ǫ
Ǧ Ǧǡ ǡ ±ǡ
ǫ ±
ǫ ± ǫ
Ǧ ǡ ±ǡ ǫ Ǧ
ǫ Ǧ ǫ
ǯǦ ±ǫ ǯǦ
ǫ ǯǦ
± ǫ
ǯ± ǫ ° ±
ǫ ǫ
± ǫ
ǯ± ǫ
ǡ ǡ ² ± ǯǤ
ǯ ±
± Ǥ ǯ

ʹͳ

ǯ ǯ±
ǯ± Ǥ ǯ ±
± ±
± ±± ǯ ǯ ² Ǥ

Ǥ ǡ ǡ
ǯ
Ǽ ǯ ±
° ±Ǥ
ǯ± ǯ ±±±
Ǥ ±± Ǧ²
° ± ǡ ǡ
±Ǥ

± ± Ǥ ǯî ǯ ǯ
± ǡ
° ǯ ±
͸
Ǥ ǽ
±ǡ ǡ ǯ Á
Ǥ ǡ Ǧ² ± ǡ
ǯ±Ǥ
Ǽ ǽ ǯ
°Ǥ ȋ
Ȍǡ Ø ǡ Ø
ǡ ° ° Ǥ
ǯ ± ǡ ǡ
ǡ ǡ Ǥ °
±± ² Ǥ ǯ±±
±± ±±ǡ ǡ ǡ
± ± ǯ
Ǥ
± ±± ±
Ǥ ² ± ǯ
͹
ǣ

Relations avec la politique et l’Etat :
Ǧ Ǣ
Ǧ ± Ǣ
Ǧ Ø ± Ǣ


͸
ǡ ǤǡL’invention de la communicationǡ ǡ ±ǡ ʹͲͳͳǡ Ǥ ͳͳǦ
ͳʹǤ
͹
ǡ Ǥ

ʹʹ

Ǧǯ ± ǯ±
± Ǣ
Ǧ Ø ±
Ǥ

Les questions culturelles :
Ǧ Ǣ
Ǧ Ǣ
Ǧ ǯ± Ǥ

Les préoccupations sociales :
Ǧ ± ±± ± ǯ± Ǣ
Ǧ ±ǡ ǡ
± Ǣ
Ǧ ǯ ± Ǣ
Ǧ ±± ǯ Ǣ
Ǧǯ ± Ǣ
Ǧǯ±± Ǥ

Les questions normatives :
Ǧ ± ǯ Ǣ
Ǧǯ±± ǣ ǡ ±ǡ ± Ǣ
Ǧ ± ±ǡ ǯ± Ǣ
Ǧǯ ± ±
Ǥ

Les préoccupations économiques :
Ǧ ± Ǣ
Ǧ Ǣ
Ǧǯ± ±Ǥ

ͺ
° ǡ

±
±±ǡ ǡ
­
ǯǡ ǯ Ǧ
±Ǥ ±ǡ ǡ ǯ
ǯ ǯ ±
ǯ Ǥ ±
̵ ̵± ñ
° ± ±
Ǥ ǡ

ǡ
ǤǡLa communication politiqueǡ ǡ ǡ ʹ±Ǥǡ ʹͲͲͺǡ Ǥ ͵͹Ǥ
ͺ

ʹ͵

ǡ ±ǡ ° Ø ±
̵ ± Ǥ ǡ
± ² ̵ î
̵± ²
Ǥ ǡ ǡ Ǽ ° ±
±ǡ ±ǡ ± ±
̵ ±± ǣ ±
±ǡ ǡ ±ǡ ±ǡ
± ° ° ° ±±
±
± ± ǡ ǡ Ø
ͻ
Ǥ̶
ǡ ± ǯ
ǡ
±±ǡ
ǯ Ǥ
ǯ± ǯ ±
ǯ ±
Ǥ ǡ ±
ǡ ǡ Ǥ
± Ǧ²
± ± ȋ ǯ
±ȌǤ
± ± ±Ǥ
ǯ ± ǯ
ǯ ±
± ±Ǥ
± ǯ
±±Ǥ ǯ ² ± ǯ± ǯ
ǯǤ Ǧ ±

ǯ± ȋ ǯ Ȍ
° ȋ ǯ ±ȌǤ
ǯ
ò
±
ǯ ± ǯ ± ±±Ǥ
± ǯ
praxis technè Ǥ ±
ǯ ȋ±±ǡ ǡ
Ȍ
±±Ǥ


ǡ ǤǡSociologieǡ ǡ ǡ ͳͻͻͶǡ Ǥ ͹Ǥ
ͻ

ʹͶ

±ǡ ² ȋ ±
ǯ ° Ȍ
Théorie de l’agir communicationnelǡ ǯ± ±
ǯ ǯ
± Ǥ ǡ ǯ
° ǯ±
ǯ î
ǯ ǯ Ǥ ± ±
ǡ ± ǯǤ ² ±ǡ
± Ǽ ǽ °
± ± ± ± ȋ
Ȃ ± ǯ Ǧ

Ȃ ±
Ǧǡ ǡ


ȌǤ

ǡ ǯ
± Ǥ ±
° ±
ǯ Ø
ȋ ±
ȌǤ ǯ±
± ±ǡ Mass Communication Research
ǯ ǯ ǯ±Ǧ
± ° Ǥ ° ǯ±°
ǯ
± ǯ ǯǢ ǡ
ǡ ± ǯ
ǯǤ ǯ ² ± ±
±±Ǥ
ǡ
±±ǡ ǯ
± ǯ ± ±
Ǥ ǡ ² ±±
ǡ ǯǤ ǯ²
ǯ ǡ
ǯ²Ǥ ǣ Ǽ ǯ Ǧ°ǡ
± ±
± ±
ǯ Ǣ ǡ ±±
ǯǡ ±±ǡ ± Ǥ
± ǯǡ ± Ǧ
±ǡ ± ǯ
±±ǡ

ʹͷ

± ǯ ǡ
ͳͲ
ǯ Ǥǽ

ǡ ǯ±
° ±±ǡ Á ±
±
±Ǥ ±±ǡ ǯ² ǡ ǯǡ
ǡ ǡ ± Ǥ ±
± ǡ
ǡ ǯ±
± ² °Ǥ ǯ ±°
ǯ± ǯ ǯǤ
±± ±Ǥ
ǯ±
Ǥ ȋ Ȍ
ǯ±
± ± ǯ Ǥ
ǯ±
Ǥ ǡ ² ǡ ǯ ²
ǡ ǡ ° ǡ
Ȁ Ǥǯ Ǥ
± ǯ ǡ ± ±
ǯ Ǥ
² ǡ
± médiés
ǯ Ǥ Á ǡ
ǯ ±° Ǥ Á
±°Ǥ ǡ ±
Á ǡ ­ ǯ
Ǥ ǡ ǯ ǯ ±±
ǯ ǯ±
ͳͳ
Ǥ
° ǡ
± ǡ ± ±
±±Ǥ ǡ ±
±
ǯ± ± ±
Ǥ

°ǡ ± ± ±


ͳͲ
ǡ ǤǡHomo informans. L’urgence des news au fil des millénairesǡ ǡ
ǯǡ ʹͲͳͳǡ Ǥ ʹͷǤ
ͳͳ
Dictionnaire d’histoire et de philosophie des sciencesǡ
ǡ ǡ ǡ ʹͲͲ͸Ǥ

ʹ͸

ǯ ±Ǥ ±
± ± ±± Ǥ
±ǡ ǯ ± Ǥ ±
Ǥ ǯ ± ǯ
± ±± ǯ
Ǥ ±ǡ ± ǯ±
ǯ
±± ǯ Ǥ Ǽ
ǡ ± ǡ ǯ ± ǯ±ǡ ǯǦǦ
ǯ ± ǯ ±
Ǥ ± ǯ ±±
Ǽ ǽ ǯ ǯ ǯ ±Ǣ ǯ±
ǯ ± ǯ±
ͳʹ
ǯ Ǥ ǽ
ǯ ǡ ± ±±
ǯ ° Ǥ
Á± ± ǡ
± ǯ ǯ Ǥ ± ±
±ǡ ǡ
±± ǯ
±± ±Ǥ ǯǡ ǯ
ǯ ± ±
± ±± Ǥ
° ± ǯǤ
ǡ ±
±ǡ Ǥ ±
ǯ° ±± Ǥ ±
±ǡ ± ±
±Ǥ Ǧ ± Ǧ
Ǥ
ǯ ǡ ǡ ǯ±
ǯǤ
± Ǥ ǯ ǡ ±°
ǯ ǯ
±Ǥ ±
Ǥ ǯ
ǯ
Ǥ ǯ رǡ ±
ǯ ±
± ȋ ±Ȍ ° ȋ±


ͳʹ
ǡ
., La communication. De la transmission à la relationǡ ǡ ǡ
ʹͲͲͻǡ Ǥ ͳͺǤ

ʹ͹