Découverte en Ouganda d
1 page
Français

Découverte en Ouganda d'un lointain cousin des Hominidés

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats PDF et ZIP

Description

Découverte en Ouganda d'un lointain cousin des Hominidés Le crâne fossilisé presque complet d'un grand singe, vieux de 19 à 20 millions d'années, a été retrouvé en juillet dernier à Napak XV

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 février 2012
Nombre de lectures 10
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Découverte en Ouganda d'un lointain cousin des Hominidés

Le crâne fossilisé presque complet d'un grand singe, vieux de 19 à 20 millions d'années, a été retrouvé en juillet dernier à Napak XV, site de fossiles près d'Iriri dans le Karamoja (Nord-Est de l'Ouganda). Ce fossile a été identifié comme celui d'un Ugandapithecus major, lointain cousin des Hominidés.

Ce crâne appartient à un mâle, comme le montre la taille de ses canines, jeune adulte car ses dents, bien que complètement sorties, ne sont que peu usées. Ces restes appartiennent probablement à l'individu dont les fragments de mâchoire inférieure avaient été retrouvés l'année dernière par la même équipe. Le crâne est d'une taille similaire à celle d'un crâne de grand chimpanzé mâle, mais ses dents sont de la taille de celles d'un gorille.

C'est la première fois qu'un crâne complet de ce genre est retrouvé et son étude fournira une mine d'informations sur les caractéristiques de cette espèce : taille de son cerveau, forme de ses orbites et de sa cavité nasale ou encore spécificités de son alimentation. Plusieurs fragments d'os de la même espèce suggérant que l'animal était un grimpeur arboricole avaient déjà été retrouvés sur d'autres sites du volcan de Napak.

Le crâne a été mis au jour par une équipe de chercheurs ougandais et français (impliquant des scientifiques du Muséum national d'Histoire naturelle et du Collège de France) entre Alekilek et Lomorutoit, dans des cendres volcaniques rejetées par le volcan Napak sur ses flancs il y a 19 à 20 millions d'années. Celles-ci ont permis la conservation de nombreux fossiles végétaux et animaux (associés au crâne) qui montrent que le paléoenvironnement de l'époque (Miocène) était forestier.

Depuis 1920, l'Ouganda est un territoire clé dans l'étude des origines des grands singes et des hommes. De nombreuses découvertes ont été faites au Karamoja, en particulier à la fin des années 50.