ELLE FAIT TOUJOURS SON CINÉMA
3 pages
Français

ELLE FAIT TOUJOURS SON CINÉMA

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

ELLE FAIT TOUJOURS SON CINÉMA Un projet longuement mûri Après le succès de Palais Royal, Valérie Lemercier a longuement réfléchi avant de se remettre derrière la caméra, vivant dans la peur de ne pas rencontrer un aussi

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 30 novembre 2011
Nombre de lectures 4
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

ELLE FAIT TOUJOURS SON CINÉMA

Un projet longuement mûri

Après le succès de Palais Royal, Valérie Lemercier a longuement réfléchi avant de se remettre derrière la caméra, vivant dans la peur de ne pas rencontrer un aussi grand succès à sa prochaine réalisation. Il lui a donc fallu six ans pour se décider à sauter de nouveau le pas et reprendre le chemin des studios de cinéma en tant que réalisatrice. Il faut dire que, depuis, Valérie Lemercier n'a pas chômé et a continué à jouer pour le cinéma. Elle s'est même essayée au mannequinat, au printemps de cette année, en défilant pour son grand ami couturier Jean-Paul Gaultier, chose qui fut d'ailleurs pour elle plus difficile que ce qu'elle n'avait jamais fait jusqu'à présent. Côté cinéma, on la retrouvera en octobre au côté de Franck Dubosc dans Bienvenue à bord puis dans Astérix et Obélix : au service de sa majesté, avant de commencer le tournage d'un film de Valérie Donzelli intitulé Main Dans la Main. Ce n'est pas pour autant qu'elle laisse de côté son projet dont le tournage devrait commencer au printemps 2012.

C'est un fait divers qui l'a inspirée

Toujours à l'affût d'inédit, Valérie Lemercier ne rate aucun fait divers se déroulant aux quatre coins du globe. Il en est un, incroyable, qu'elle a relevé l'année dernière, et qui l'a inspirée pour son nouveau projet : une femme américaine qui avait adopté un enfant russe, avant de le remettre dans un avion en partance pour son pays d'origine quelques temps après parce que l'enfant ne lui plaisait pas. Ainsi, Artem Saveliev, âgé de 7 ans, a été renvoyé en Russie par sa mère adoptive sans être accompagné par un adulte avec une lettre disant qu'elle n'avait plus l'intention de continuer à l'élever. Par la suite, Moscou avait suspendu l'adoption des enfants par des Américains et exigé de renforcer le contrôle de la vie des enfants dans les familles américaines. Si cette histoire véridique est triste, Valérie Lemercier a décidé d'en traiter le côté burlesque pour en faire une comédie relevée et hilarante. Elle espère ainsi retrouver le même succès qu'avec sa dernière réalisation. Ce dont nous ne doutons pas, venant de la jeune femme au mordant inégalé et à l'humour toujours percutant.