Faut-il choisir un taux fixe ou variable ?
2 pages
Français

Faut-il choisir un taux fixe ou variable ?

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

Faut-il choisir un taux fixe ou variable ? Définition Dans un crédit immobilier à taux fixe, ce dernier est fixé lors de la signature du contrat de prêt et reste constant pendant toute sa durée.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 05 septembre 2011
Nombre de lectures 19
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Faut-il choisir un taux fixe ou variable ?

Définition

Dans un crédit immobilier à taux fixe, ce dernier est fixé lors de la signature du contrat de prêt et reste constant pendant toute sa durée. Souvent plus élevé au démarrage qu'un taux révisable, il offre malgré tout la solution la plus sûre pour un investissement à long terme. N'étant pas soumis aux variations du marché, il répond parfaitement à la situation si vous prévoyez de revendre votre bien après 10 ans, par exemple. A contrario, le taux révisable évolue à la hausse ou à la baisse en fonction des fluctuations de l'indicateur financier, appelé Euribor, sur lequel il est indexé.

Deux types de taux variable

Le taux variable non capé à la hausse : il présente la mensualité généralement la moins élevée. Néanmoins, il s'agit souvent d'un taux d'appel dont la promotion n'est tenue que quelques mois par les banques. À la date de la première révision, même si le marché des taux ne bouge pas, la durée d'emprunt ou les mensualités ont de grandes chances d'augmenter uniquement par le réajustement de la marge bénéficiaire bancaire.

Le taux variable capé à la hausse : moins cher que le taux fixe, il bénéficie des baisses du marché tout en étant limité à la hausse. Beaucoup de contrats garantissent une durée fixe et la mensualité maximale est appréciée d'avance en fonction du taux plafond.

Avantages et inconvénients

Chacune de ces deux solutions offre intérêts et désagréments. Ainsi, l'option fixe garantit plus de sécurité car il ne varie pas quelle que soit l'évolution du marché financier. Vous pouvez alors gérer votre budget de manière plus efficace. En contrepartie, vous ne pouvez pas profiter des éventuelles baisses et risquez de vous retrouver à payer trop d'intérêts par rapport aux conditions économiques.

Quant au taux variable, le taux de départ est plus faible que le taux fixe et vous pouvez bénéficier des baisses si la conjoncture économique le permet tout en remboursant votre emprunt par anticipation sans avoir à payer de pénalités. Il est même possible de le transformer en taux fixe si votre contrat de prêt le permet. Cependant, il représente un choix spéculatif car vos mensualités peuvent augmenter ou baisser sauf si vous avez contracté un crédit sur une courte durée, c'est-à-dire de moins de 7 ans.