Ils veulent sortir de l
2 pages
Français

Ils veulent sortir de l'anonymat

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

Ils veulent sortir de l'anonymat Le Portuguais Rui Machado a remporté quatre tournois en 2011. Le grand public ne connaît pas Gilles Muller et pourtant, ce joueur luxembourgeois pointe à la 54ème place du classement ATP. Ce puissant gaucher (1m93) de 28 ans qui est doté d'un service très puissant a pourtant atteint en 2011 les 8èmes de finale de l'US Open (où il avait déjà été quart de finaliste en 2008) et les 16èmes à Wimbledon. Mais c'est sur le circuit Challenger qu'il s'est distingué au début de l'an dernier en étant battu en finale à Nouméa, à Courmayeur et à Bergame. Celui qui s'est même imposé à Nottingham a réussi de belles perfs en battant Richard Gasquet à Metz, le Sud-Africain Kevin Anderson (qui a terminé l'année au 32ème rang mondial) à Atlanta et le Canadien Milos Raonic au deuxième tour de Wimbledon avant de tomber devant un certain Rafael Nadal en 8èmes... non sans avoir résisté durant les deux premiers sets perdus à chaque fois au tie- break (7-6) avant de lâcher prise (6-0). L'intéressé qui a été champion du monde juniors en 2001, année où il a remporté l'US Open juniors, s'était fait remarquer en 2005 en écartant Andy Roddick au 1er tour de l'US Open et Nadal au 2ème tour de Wimbledon. Gilles Muller n'est pas le seul luxembourgeois du circuit à un certain niveau.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 21 janvier 2012
Nombre de lectures 21
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Ils veulent sortir de l'anonymat Le Portuguais Rui Machado a remporté quatre tournois en 2011.

Le grand public ne connaît pas Gilles Muller et pourtant, ce joueur luxembourgeois pointe à la 54ème place du classement ATP. Ce puissant gaucher (1m93) de 28 ans qui est doté d'un service très puissant a pourtant atteint en 2011 les 8èmes de finale de l'US Open (où il avait déjà été quart de finaliste en 2008) et les 16èmes à Wimbledon. Mais c'est sur le circuit Challenger qu'il s'est distingué au début de l'an dernier en étant battu en finale à Nouméa, à Courmayeur et à Bergame. Celui qui s'est même imposé à Nottingham a réussi de belles perfs en battant Richard Gasquet à Metz, le Sud-Africain Kevin Anderson (qui a terminé l'année au 32ème rang mondial) à Atlanta et le Canadien Milos Raonic au deuxième tour de Wimbledon avant de tomber devant un certain Rafael Nadal en 8èmes... non sans avoir résisté durant les deux premiers sets perdus à chaque fois au tie-break (7-6) avant de lâcher prise (6-0). L'intéressé qui a été champion du monde juniors en 2001, année où il a remporté l'US Open juniors, s'était fait remarquer en 2005 en écartant Andy Roddick au 1er tour de l'US Open et Nadal au 2ème tour de Wimbledon. Gilles Muller n'est pas le seul luxembourgeois du circuit à un certain niveau. Sa compatriote Mandy Minella a terminé l'année 2011 au 110ème rang du classement WTA en participant à des tournois de moindre importance sur le circuit ITF (battue en demi-finale à Wenshan en Chine, à Biarritz, à Phoenix). Les Colombiens Santiago Giraldo (24 ans) et Alejandro Falla (28 ans), sont respectivement 55ème et 74ème au classement mondial. Giraldo a atteint la finale du tournoi de Santiago où il a subi la loi de l'Espagnol Tommy Robredo et a été demi-finaliste à Auckland où il a été battu par David Ferrer. Falla est parvenu jusqu'en 8èmes de finale à Roland-Garros face à l'Argentin Juan Ignacio Chela. Il a atteint les finales des deux tournois Challenger disputés en fin d'année dans son pays à Cali et à Medellin, après avoir été jusqu'en 8èmes de finale en début de saison à Barranquilla. Le Portugais Rui Machado (27 ans), 68ème joueur mondial, a remporté quatre tournois en 2011, à Marrakech (face au Français Texeira), à Rijeka, à Poznan et à Szczecin (devant le Français Prodon). Son compatriote Elias Gastao (172ème) se situe un ton en-dessous, mais à 21 ans, il a déjà été finaliste à Belo Horizonte et Buenos-Aires. Le Turc (d'origine ouzbek) Marsel Ilhan (24 ans) est 111ème joueur mondial.

Le Luxembourgeois Gilles Muller a atteint les 8èmes de finale de l'US Open.

Jaziri premier Tunisien qualifié pour l'US Open

Premier joueur turc à se qualifier à Wimbledon en 2010 où il a passé le 1er tour, il a disputé les quarts de finale des tournois de Monza et de Rome en 2011. Ilhan a livré sa meilleure prestation à Scheveningen où il a perdu en finale face au Belge Steve Darcis. Sa compatriote Cagla Buyukakcay a, quant à elle, fini l'année 2011 au 214ème rang mondial, avec une finale à Caceres en Espagne sur terre battue et une demi-finale à Sanya (dur) en Chine. Le Tunisien Malek Jaziri (27 ans, 118ème joueur mondial) est devenu le premier joueur de son pays à se qualifier pour l'US Open en 2011. Après avoir battu le Néerlandais de Bakker au 1er tour, il s'est incliné devant l'Américain Mardy Fish. Il a remporté le tournoi de Genève en novembre après avoir été finaliste à Samarkand et demi-finaliste à Istanbul. Jean-René Lisnard (32 ans) est un cas particulier. Jouant désormais sous les couleurs de Monaco après avoir été français jusqu'en 2005, il est aujourd'hui 353ème joueur mondial (il a été 171ème en septembre 2007). Il n'a disputé que six tournois en 2011 et a battu le Belge Olivier Rochus au 1er tour de l'US Open avant d'être sorti par l'Allemand Florian Mayer. La joueuse du Liechtenstein Stéphanie Vogt (21 ans), classée 236ème mondiale, s'est imposée à Alphen et a été finaliste à Andrezieux, Aschaffenburg et Rotterdam. Pour Fatma El Nabhani (Oman) qui pointe à la 554ème place mondiale, l'apprentissage est difficile. Mais à 20 ans, elle peut espérer progresser, tout comme la jeune malgache Zarah Razafimahatrata (818ème joueuse mondiale), championne d'Afrique juniors qui, à 17 ans, effectue ses premiers pas dans le circuit alors qu'elle se prépare au South African Tennis Academy en Afrique du Sud.