Jefferson Poirot : "Grandir en même temps que le club"

Jefferson Poirot : "Grandir en même temps que le club"

Livres
2 pages
Lire
Cet ouvrage peut-être téléchargé gratuitement aux formats PDF et ZIP

Description

Jefferson Poirot : "Grandir en même temps que le club" Vous avez repris l'entraînement après vos partenaires en raison de votre participation à la Coupe du monde des moins de 20 ans en Afrique du Sud où l'équipe de France a pris la 6ème place ? Tout à fait.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 juillet 2012
Nombre de lectures 16
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Jefferson Poirot : "Grandir en même temps que le club"

Vous avez repris l'entraînement après vos partenaires en raison de votre participation à la Coupe du monde des moins de 20 ans en Afrique du Sud où l'équipe de France a pris la 6ème place ? Tout à fait. Il fallait respecter le délai de quatre semaines de vacances obligatoire alors que je suis rentré en France le 24 juin.

Avez-vous quitté Brive pour Bordeaux-Bègles afin de continuer à jouer en Top 14 alors que vous n'avez que 19 ans ? Je voulais encore avoir ma chance en Top 14 et continuer sur ma lancée avec Brive où j'ai joué cinq matches de Top 14 et cinq matches de Challenge Européen dont le quart de finale et la demi-finale contre Biarritz. Le challenge de Bordeaux-Bègles m'a intéressé étant donné que c'était un peu dans les mêmes conditions qu'à Brive. Sauf que c'est en Top 14 et pas en Pro D2.

"J'aimerais bien franchir la barre des 15 matches"

Depuis combien de temps évoluezvous au poste de pilier ? C'est ma quatrième année en tant que pilier. Avant, jusqu'en moins de 15 ans, je jouais plutôt derrière, au centre. En cadet deuxième année à Brive, je suis passé en deuxième ligne au début et en Crabos, j'ai été aligné pilier gauche, puis pilier droit. Cette année à Brive, mes coachs m'ont entraîné au lancer pour essayer d'avoir le troisième poste car ils pensaient que j'avais les aptitudes pour y jouer.

Où préférez-vous jouer ? Je me sens quand même mieux en pilier gauche, mais j'ai conscience qu'il y a beaucoup moins de monde en pilier droit et je vais continuer à travailler à droite.

Qu'est-ce qui vous a plu dans le challenge que vous a proposé Bordeaux-Bègles ? C'est un club en reconstruction depuis plusieurs années qui propose un jeu qui colle à mon profil. Le club a envie de grandir et moi aussi. Du coup, j'ai envie de grandir en même temps que le club et cela me semble très intéressant.

Vous préparez-vous à la concurrence à votre poste ? Bien sûr. Il y a de bons joueurs comme Laurent Delboubès, Forbes et Yassine Boutemane, un autre jeune qui est arrivé de Toulouse. C'est la concurrence qui nous fait avancer.

Vous êtes-vous fixé un défi personnel en termes de nombre de matches cette saison ? La saison dernière, j'ai joué dix matches en première avec Brive et cette saison, j'aimerais bien passer la barre des 15 matches et on verra ensuite selon mes performances.

Avez-vous été surpris par les performances de l'Union la saison passée ? C'est une équipe qui a surpris tout le monde par ses résultats et la qualité de son jeu. Mais cette année, nous allons sans doute être plus attendus !