Le tennis indien voit toujours en double
1 page
Français

Le tennis indien voit toujours en double

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats PDF et ZIP

Description

Le tennis indien voit toujours en double L'Inde attend toujours le successeur de Vijay Amritraj qui reste le plus grand joueur du continent asiatique avec 21 titres en simple et 13 en double,

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 21 janvier 2012
Nombre de lectures 3
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Le tennis indien voit toujours en double

L'Inde attend toujours le successeur de Vijay Amritraj qui reste le plus grand joueur du continent asiatique avec 21 titres en simple et 13 en double, dont la plupart avec son frère Anand. Les deux hommes ont d'ailleurs atteint les quarts de finale de l'US Open en 1973 et 1976 et la demi-finale de Wimbledon en 1976. Quart de finaliste de Wimbledon (1973) et de l'US Open (1973 et 1974), Vijay Amritraj a été 16ème joueur mondial en 1980 et laisse le souvenir d'un joueur très talentueux sur gazon qui était sa surface de prédilection. Mais aujourd'hui, le meilleur joueur indien, Somdev Devvarman (26 ans) est 84ème au classement de l'ATP. Il a certes atteint la finale du tournoi de Johannesbourg, mais il n'a pas passé le 1er tour de l'Open d'Australie, de Roland-Garros et de l'US Open et il a été stoppé au 2ème tour de Wimbledon par Mikhail Youzhny. Les autres joueurs indiens sont encore plus loin avec Vardhan Vishnu (312ème) et Bhambri Yuki (345ème). Le temps où l'Inde se distinguera en simple hommes n'est pas encore arrivé... Le pays a une tradition du double perpétuée, après les frères Amritraj, par Mahesh Bhupathi qui a été numéro un mondial de la spécialité en 1999 et qui est toujours 7ème mondial... devant ses compatriotes Leander Paes (8ème, en photo) -qui est son partenaire attitré - et Rohan Bopanna (11ème) qui, lui, fait équipe avec le Pakistanais Qureshi. Sania Mirza (25 ans) qui est 104ème joueuse mondiale - elle a été 27ème en août 2007 - se distingue, elle aussi, en double (11ème à la fin 2011). En 2009, avec Mahesh Bhupati, elle s'est imposée à Wimbledon en double mixte devant Nathalie Dechy et l'Israélien Andy Ram. Si elle s'est inclinée en finale de Roland-Garros 2011 avec la Russe Elena Vesnina face aux Tchèques Hlavackova et Hradecka, elle a quand même remporté trois titres l'an dernier (Indian Wells et Charleston avec Vesnina et College Park avec la Kazakhe Yaroslava Schvedova).