Les As de 2012
3 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

Les As de 2012 GGrriiggoorr DDiimmiittrroovv ((BBuullggaarriiee)) La Bulgarie attend beaucoup de son petit génie Grigor Dimitrov. A 20 ans, ce dernier est présenté comme l'un des plus grands espoirs du tennis mondial. Surnommé le Federer bulgare, il possède un jeu aussi fluide, une excellente technique et un jeu délié que le tennisman suisse, mais son gros problème, c'est qu'il manque de physique, ce qui pourrait le freiner. Son ancien entraîneur qui a aussi été celui de Federer, Peter Lundgren, est en tout cas dithyrambique à son sujet : "J'ai travaillé avec Federer quand il avait 18 ans et Grigor est meilleur que lui au même âge. Il a le potentiel pour devenir une star du tennis". S'il acquiert du physique et de la régularité, ce jeune joueur qui a posé quelques problèmes à Jo-Wilfried Tsonga à Wimbledon pourrait rapidement grimper dans la hiérarchie. Vainqueur de Wimbledon et de l'US Open juniors en 2008, il a accédé au top 100 du classement ATP en 2011 et a signé sa première victoire dans le tableau final d'un tournoi du Grand Chelem à l'Open d'Australie. La suite de sa saison sera plus mitigée. Son objectif pour 2012 est de monter et de se stabiliser dans les 50 meilleurs mondiaux avant, dans quelques années, de briguer une victoire dans les tournois du Grand Chelem seniors et la place de numéro 1 mondial. Mais il a encore pas mal de chemin à parcourir. Grigor Dimitrov, le Federer bulgare !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 21 janvier 2012
Nombre de lectures 16
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Les As de 2012

Grigor Dimitrov (Bulgarie)

La Bulgarie attend beaucoup de son petit génie Grigor Dimitrov. A 20 ans, ce dernier est présenté comme l'un des plus grands espoirs du tennis mondial. Surnommé le Federer bulgare, il possède un jeu aussi fluide, une excellente technique et un jeu délié que le tennisman suisse, mais son gros problème, c'est qu'il manque de physique, ce qui pourrait le freiner. Son ancien entraîneur qui a aussi été celui de Federer, Peter Lundgren, est en tout cas dithyrambique à son sujet : "J'ai travaillé avec Federer quand il avait 18 ans et Grigor est meilleur que lui au même âge. Il a le potentiel pour devenir une star du tennis". S'il acquiert du physique et de la régularité, ce jeune joueur qui a posé quelques problèmes à Jo-Wilfried Tsonga à Wimbledon pourrait rapidement grimper dans la hiérarchie. Vainqueur de Wimbledon et de l'US Open juniors en 2008, il a accédé au top 100 du classement ATP en 2011 et a signé sa première victoire dans le tableau final d'un tournoi du Grand Chelem à l'Open d'Australie. La suite de sa saison sera plus mitigée. Son objectif pour 2012 est de monter et de se stabiliser dans les 50 meilleurs mondiaux avant, dans quelques années, de briguer une victoire dans les tournois du Grand Chelem seniors et la place de numéro 1 mondial. Mais il a encore pas mal de chemin à parcourir.

Grigor Dimitrov, le Federer bulgare !

Alexandr Dolgopolov(Ukraine)

Surnommé Dolgo ou the Dog, Alexandr Dolgopolov est le plus connu de tous (voir page 93) car il a commencé à pointer le bout de son nez sur le circuit en 2011. A 23 ans, l'Ukrainien, fils d'un ancien tennisman est en pleine progression. Il avait réalisé un début de saison 2011 sur les chapeaux de roues en atteignant les quarts de finale de l'Open d'Australie en accrochant notamment Jo-Wilfried Tsonga à son tableau de chasse. Il a un excellent revers, se déplace bien sur le court et contre bien aussi. Seuls des problèmes de santé pourraient interrompre son irrésistible ascension vers les sommets car il souffre d'un trouble, le syndrome de Gilbert, qui le fatigue rapidement.

Robin Haase Pays-Bas)

Le Néerlandais a remporté en 2011 le premier titre de sa carrière, à Kitzbühel. Spécialiste de terre battue et de double jusqu'à présent, il obtient de plus en plus de résultats en simple et il pourrait être l'une des révélations de la saison. Il ne possède pas le même jeu et le même service que son illustre prédécesseur batave Richard Krajicek, mais il a un jeu plus complet. Après avoir brillé chez les juniors, il a fait ses débuts ATP en 2007, mais a eu du mal à franchir le palier car il se consacrait trop au double. Il a décidé depuis l'an dernier de faire plus de simples et a obtenu son meilleur classement ATP. Beaucoup voient en lui l'une des révélations de la saison, notamment sur terre battue, sa surface de prédilection.

Ryan Harrisson (Etats-Unis)

Même si par sa hargne et son jeu de fond de court il fait penser à André Agassi, par son jeu, Ryan Harrisson, 19 ans, est considéré depuis ses jeunes années comme le successeur d'Andy Roddick. Il est la valeur montante du tennis US qui se cherche un second souffle depuis quelques années où Roddick se sent bien seul. Bon techniquement et tactiquement, il possède un revers dévastateur et devrait faire parler de lui cette année après avoir réussi quelques bons résultats l'an dernier. Avec lui, le tennis US va peut-être retrouver des couleurs.

Kei Nishikori (Japon)

Kei Nishikori a été l'un des meilleurs jeunes en fin de saison et a fait forte impression à l'aube de l'année 2012 avec une belle 25ème place à l'ATP fin 2011. En cette fin d'année 2011, il a obtenu quelques belles victoires notamment face à Novak Djokovic à Bâle. A 21 ans, le joueur japonais revient déjà de loin malgré son jeune âge car il a subi une grave blessure au poignet en 2010. Ce coup dur l'a stoppé dans sa progression alors qu'il était régulièrement dans les 100 premiers mondiaux. Il se déplace avec une rapidité hallucinante, mais n'a pas encore réussi à remporter le moindre tournoi, son nouveau défi comme de remporter quelques matches en Grand Chelem, avant de viser plus haut. Ce que son talent l'autorise à espérer.

Kei Nishikori, la menace nippone.

Sam Querrey (Etats-Unis)

Sam Querrey est l'un des espoirs du tennis américain. Il se déplace bien, il est solide du fond du court et possède un gros service et un coup droit lourd. Il est régulièrement dans le top 100 au classement ATP. Il lui manque maintenant de gagner de gros tournois pour passer dans la catégorie supérieure et confirmer les espoirs placés en lui. En tout cas, il a un grand fan au pays de l'Oncle Sam en la personne d'André Agassi qui a déclaré récemment que "Querrey serait la prochaine merveille du tennis américain et que 2012 serait son année."

Cédrik-Marcel Stebe (Allemagne)

81ème au classement ATP, le jeune allemand, 21 ans, devrait lui aussi faire parler de lui cette année. Après avoir réalisé une grosse saison dans les Challengers et atteint notamment les quarts de finale du tournoi de Stuttgart ou les 8èmes à Hambourg en 2011, il doit désormais passer la vitesse supérieure pour atteindre les derniers tours des tournois ATP et éventuellement en gagner. Il ambitionne aussi pour cette année 2012 d'entrer dans le top 50.

Milos Raonic (Canada)

Né au Monténégro, mais arrivé au Canada à l'âge de 3 ans pour fuir les conflits, Milos Raonic a débuté l'année 2011 au 159ème rang mondial et a remporté son premier titre ATP à San José en février 2011 après avoir atteint les 8èmes de finale à l'Open d'Australie. Cela lui a permis d'entrer dans les 30 premiers. Il est excellent au service et à la volée. Il peut paraître un peu lourd, mais possède une puissance phénoménale. Il a eu une fin d'année 2011 gâchée par une blessure aux ischios jambiers après Wimbledon, mais beaucoup d'observateurs, dont Roddick, lui prévoit un bel avenir : "C'est un talent comme on n'en a pas vu depuis longtemps. Je ne serais pas surpris de le voir bientôt dans le top 10".

Bernard Tomic (Australie)

A 19 ans, l'Australien est déjà 42èmemondial. L'Australie espère avoir trouvé là le successeur de Patrick Rafter et Lleyton Hewitt. En bon australien qu'il est, il aime jouer sur gazon, il a un jeu complet avec un bon coup droit et un bon revers aussi et il a déjà montré l'étendue de son talent en atteignant les quarts de finale à Wimbledon. Comme il était 158ème mondial avant le tournoi, il a dû passer par les qualifications et a réalisé donc un super parcours. Seul Novak Djokovic est venu à bout de lui en quarts de finale. Le jeune homme est talentueux et ambitieux aussi puisqu'à 15 ans, il déclarait qu'il voulait être dans le top 10 dans les cinq ans. Il lui reste donc un an pour atteindre l'un des premiers objectifs d'une carrière qui s'annonce brillante.

Donald Young (Etats-Unis)

Donald Young a été numéro 1 mondial juniors, mais il a mis du temps à se faire une place chez les pros. Il a atteint une finale ATP en 2011, à Bangkok, sur ciment, sa surface préférée. C'est en 2011 qu'il a explosé et a pu commencer à abandonner le circuit Challenger. Il a terminé l'année à la 39ème place mondiale alors qu'en 2009 il était au-delà de la 200ème place. Il a notamment atteint les 8èmes de finale à l'US Open. Young est un joueur qui est très intelligent tactiquement et qui se déplace très bien grâce à son excellent jeu de jambes. A 22 ans, il n'a plus de temps à perdre, il en a perdu suffisamment depuis le temps où il survolait la catégorie juniors. L'année 2012 sera donc une année décisive pour lui.