Les Français préfèrent...
2 pages
Français

Les Français préfèrent...

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

Les Français préfèrent... Le vainqueur, c'est donc le livret A. L'édition 2011 de «Les revenus et le patrimoine des ménages», de l'Insee est à ce propos extrêmement évocateur.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 03 juillet 2012
Nombre de lectures 26
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Les Français préfèrent...

Le vainqueur, c'est donc le livret A. L'édition 2011 de «Les revenus et le patrimoine des ménages», de l'Insee est à ce propos extrêmement évocateur. Selon cette étude, en 2010, sur l'ensemble des ménages français, un peu moins de la moitié (48,3%) possèdent une assurance-vie, un Perp (Plan d'épargne retraite populaire) ou un autre placement en vue de l'épargne retraite. Les livrets défiscalisés dans leur ensemble (livret A, livret développement durable, livret d'épargne populaire...) font beaucoup mieux : 84,5% de détention. Et ce succès est constaté dans toutes les catégories d'âge ou socioprofessionnelles. En revanche, ces statistiques montrent que l'assurance-vie dépasse le cap des 50% de détention dans des catégories d'âge bien précises : les 40-69 ans. Les moins de 30 ans ne possèdent qu'à 30% des produits d'assurance-vie.

Un livret A record

Pas d'étude équivalente pour l'heure en 2012 sur les chiffres de 2011. Mais les évolutions poussent à croire que la tendance est clairement en faveur du livret A. En effet, selon les données de la FFSA (Fédération française des sociétés d'assurances), en mars 2012, le solde versements-retraits était négatif : -1,2 milliard d'euros de collecte pour les assurancesvie. A contrario, l'année 2011 du livret A se rapprochait du record de 2008... et ce même record pourrait bien être battu en 2012 ! Selon les chiffres publiés par la Caisse des dépôts, portant sur les 4 premiers mois de 2012, l'encours du livret A a augmenté de 9,69 milliards d'euros. C'est bien supérieur aux 8,91 milliards d'euros de la même période en 2011, année qui s'est terminée avec un encours de 17,38 milliards. Le record date de 2008, avec 18,7 milliards. Autant de données qui poussent les analystes à prévoir un nouveau record en 2012 !

Plafond doublé

Un succès qui devrait d'ailleurs s'amplifier si le doublement du plafond du livret A (passant de 15.300 à 30.600 €) était effectif dès cet été comme le gouvernement l'a laissé entendre. Cette promesse du président de la République François Hollande, lorsqu'il était encore en campagne, touche un livret apprécié par les Français pour son aspect sécurité. Contrairement à certaines assurances-vie, l'argent placé sur le livret A ne risque rien, hors faillite de la banque.

Recherche du sûreté

Rappelons d'ailleurs qu'en 2000, l'assurancevie en contrats multisupports représentait 40% du marché de l'assurance-vie tandis que l'an passé, le pourcentage a chuté à 13%. C'est logiquement l'assurance-vie fonds en euros qui a recueilli les déçus de son cousin. Début juin 2012, une étude de l'institut TNS Sofres apportait des enseignements similaires : 91% des sondés ont des intentions d'investissement au sein des contrats en assurance-vie en euros contre seulement 8% pour les contrats d'assurance-vie en unités de compte, produits au rendement et capital aléatoires. Pourquoi ? Car le fonds en euros se veut sécurisé, offrant un capital garanti. La recherche de sûreté, encore une fois.