Livret A, le préféré des Français
2 pages
Français

Livret A, le préféré des Français

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

Livret A, le préféré des Français Si l'assurance-vie semble avoir glané le titre informel de «placement préféré des Français», le placement n°1 dans l'Hexagone est... le livret «défiscalisé».

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 03 juillet 2012
Nombre de lectures 25
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Livret A, le préféré des Français

Si l'assurance-vie semble avoir glané le titre informel de «placement préféré des Français», le placement n°1 dans l'Hexagone est... le livret «défiscalisé». Celui-ci est devenu tellement commun pour tout un chacun que l'on oublie que 85% des ménages possèdent l'un des «livrets défiscalisés», contre 62% «seulement» pour l'assurance-vie. Et parmi cette famille de «livrets défiscalisés», le préféré des Français reste le premier. Ainsi, sur les 4 premiers mois de l'année 2012, l'encours à ce livret d'épargne a augmenté de 9,69 milliards d'euros, un chiffre nettement supérieur à l'encours 2011 à la même période de l'année (8,91). Les analystes estiment qu'un nouveau record d'argent déposé en une année pourrait ainsi être battu en 2012. Fin avril, 226,6 milliards d'euros étaient déposés au total sur les livrets A des différentes banques.

Quels taux ?

Le livret A est actuellement rémunéré à 2,25%. Sa rémunération est passée le 1er août 2011 de 2 à 2,25%, alors qu'elle était déjà remontée de 1,75 à 2% au 1er février 2011. Certains analystes pensaient qu'il pourrait être rehaussé à 2,5%, voire 2,75% dès le 1er février 2012. Le gouvernement en a décidé autrement cet hiver mais une hausse reste envisageable cet été. La tradition veut en effet que la Banque de France publie les nouveaux taux au 15 janvier et au 15 juillet pour des entrées en vigueur respectivement les 1er février et 1er août chaque année.

Un doublement du plafond

Le plafond actuel du livret A est de 15.300 €. Mais le président de la République François Hollande avait évoqué pendant la campagne un doublement de celui-ci, pour financer le logement social. À l'heure où ses lignes sont écrites, la publication d'un décret était évoquée dans un délai court, éventuellement courant juin ou début juillet...

Le livret jeune

Ce produit d'épargne réservé aux 12-25 ans résidant en France possède un taux d'intérêt librement fixé par les banques, qui ont toutes la possibilité de le proposer, mais celui-ci doit nécessairement être supérieur au taux du livret A, donc supérieur à 2,25%. À noter : les mineurs de moins de 16 ans ont besoin de l'autorisation de leur représentant légal pour retirer de l'argent.

Un livret défiscalisé

À l'image de la simplicité avec laquelle vous pouvez souscrire au livret A, la fiscalité se résume en un mot : zéro. Ainsi, en souscrivant à ce livret «défiscalisé», vous êtes exonérés d'impôts sur le revenu et de prélèvements sociaux sur les intérêts que vous touchez chaque année.

Accessible et peu contraignant

Le livret A est par ailleurs extrêmement accessible. Il est ouvert à tous les particuliers, majeurs ou mineurs. À l'image de la majorité des comptes d'épargne, les versements et retraits sont libres. Un minimum de versement est cependant généralement demandé, de 1,50 à 15 € selon les banques. Le calcul des intérêts est effectué par quinzaine, avec une capitalisation annuelle.

Seule contrainte : impossible d'ouvrir 2 livrets A au même nom. En cas de fraude, les personnes qui en ont ouvert un en contravention risquent : - l'imposition des intérêts de ce livret A supplémentaire avec d'éventuelles pénalités de retard ; - une amende fiscale égale à 2% des sommes inscrites sur ce livret A, les amendes inférieures à 50 € (ce qui correspond à un solde de 2.500 €) n'étant pas recouvrées.