Vous avez dit Muster ?

Vous avez dit Muster ?

Livres
2 pages
Lire
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Description

Vous avez dit Muster ? Après avoir été régulièrement sorti dès les premiers tours des plus grands tournois du circuit pendant plusieurs années, Jürgen Melzer a connu un déclic dans sa carrière en 2010 sur la terre battue de Roland-Garros. Après une bataille qui allait durer 4h15', celui qui pointait à la 27ème place mondiale éliminait Novak Djokovic (qui était le numéro 3 mondial) en quarts de finale (3-6, 2-6, 6-2, 7-6, 6-4). Le grand public découvrait alors un joueur complet, habile à la volée, s'appuyant sur un revers et un coup droit efficaces et surtout capable de renverser une situation compromise (après avoir concédé les deux premiers sets, il était mené 2-0 dans la troisième manche) alors qu'il avait la réputation d'avoir un mental plutôt friable. L'ancien vainqueur de Wimbledon juniors confirmait enfin son potentiel à... 29 ans. C'était aussi la deuxième fois seulement qu'il battait un joueur du top 3 après sa victoire sur Tommy Haas sept ans plus tôt à Vienne. "C'est un moment historique pour moi, c'était très dur, j'ai lutté. Lorsque j'étais mené deux sets à zéro et un break de retard, je me suis dit : "pourquoi pas ?" J'ai changé un peu mon plan de jeu et ça a marché, c'est fantastique" déclarait Jürgen Melzer qui n'avait jamais dépassé le 3ème tour d'un rendez-vous du Grand Chelem et qui devenait ainsi le premier Autrichien à jouer une demi-finale à la Porte d'Auteuil depuis le succès de Thomas Muster en 1995.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 03 mai 2011
Nombre de lectures 5
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Vous avez dit Muster ?

Après avoir été régulièrement sorti dès les premiers tours des plus grands tournois du circuit pendant plusieurs années, Jürgen Melzer a connu un déclic dans sa carrière en 2010 sur la terre battue de Roland-Garros. Après une bataille qui allait durer 4h15', celui qui pointait à la 27ème place mondiale éliminait Novak Djokovic (qui était le numéro 3 mondial) en quarts de finale (3-6, 2-6, 6-2, 7-6, 6-4). Le grand public découvrait alors un joueur complet, habile à la volée, s'appuyant sur un revers et un coup droit efficaces et surtout capable de renverser une situation compromise (après avoir concédé les deux premiers sets, il était mené 2-0 dans la troisième manche) alors qu'il avait la réputation d'avoir un mental plutôt friable. L'ancien vainqueur de Wimbledon juniors confirmait enfin son potentiel à... 29 ans. C'était aussi la deuxième fois seulement qu'il battait un joueur du top 3 après sa victoire sur Tommy Haas sept ans plus tôt à Vienne. "C'est un moment historique pour moi, c'était très dur, j'ai lutté. Lorsque j'étais mené deux sets à zéro et un break de retard, je me suis dit : "pourquoi pas ?" J'ai changé un peu mon plan de jeu et ça a marché, c'est fantastique" déclarait Jürgen Melzer qui n'avait jamais dépassé le 3ème tour d'un rendez-vous du Grand Chelem et qui devenait ainsi le premier Autrichien à jouer une demi-finale à la Porte d'Auteuil depuis le succès de Thomas Muster en 1995.

Le tombeur de Djoko

En finale, devant un Nadal impressionnant, Melzer faisait ce qu'il pouvait pendant 2h10' (6-2, 6-3, 7-6). Après les deux semaines parisiennes, l'intéressé passait à la 16ème place mondiale. Celui qui est entraîné par le Suédois Joakim Nyström peut aussi se montrer à l'aise sur les surfaces rapides comme l'a démontré sa première victoire sur Nadal au 3ème tour du Masters 1000 de Shangaï 2010 (6-1, 3-6, 6-3). "J'ai joué le meilleur tennis de ma vie.

Je suis très fier de la manière avec laquelle j'ai gagné ce match sur la fin" expliquait Melzer après cette performance qui lui ouvre de nouvelles perspectives.

Désormais 8ème mondial, les premiers mois de l'année 2011 ne lui ont pourtant pas vraiment permis de se mettre en évidence. Il a atteint les 8èmes de finale de l'Open d'Australie où il est lourdement tombé devant Andy Murray (6-3, 6-1, 6-1). L'Autrichien a été battu en 8èmes de finale à Rotterdam par le Croate Marin Cilic, en quarts à Marseille par le Russe Dmitry Tursunov, au 3ème tour à Indian Wells par Richard Gasquet et au 2ème tour à Miami par l'Allemand Philipp Petzschner. Sans oublier

une défaite début mars en Coupe Davis contre Jérémy Chardy (7-5, 6-4, 7-5) qui n'avait pas gagné le moindre match en 2011 ! La saison en terre battue devrait lui permettre de se relancer et même de gagner quelques places à condition de répondre présent à Roland-Garros.

Le saviez-vous ?

Jürgen Melzer est un droitier dans la vie courante. "Les seules choses que je fais avec l'autre main, c'est pour manger et jouer au tennis" souligne-t-il. Autre particularité de l'Autrichien dans le circuit professionnel masculin, il ne prend qu'une seule balle à la fois pour servir et doit donc en demander une autre aux ramasseurs de balle à chaque fois qu'il manque un premier service.

FICHE JOUEUR

Gaucher, revers à deux mains Débuts pro : 1999 3 titres : 2006 : Bucarest, 2009 : Vienne, 2010 : Vienne Grands Chelems : Australie : 2011 : 8ème de finale, 2010 : 1er tour, 2009 : 3e tour, 2008 : 2e tour, 2006 : 1er tour, 2005 : 3e tour, 2004 : 3e tour, 2003 : 1er tour. Roland-Garros : 2010 : demi-finale, 2009 : 3e tour, 2008 : 3e tour, 2007 : 2e tour 2006 : 1er tour, 2005 : 3e tour, 2004 : 2e tour, 2003 : 1er tour. Wimbledon : 2010 : 8ème de finale, 2009 : 3e tour, 2008 : 3e tour, 2006 : 1er tour, 2005 : 3e tour, 2004 : 1er tour, 2003 : 2e tour, 2001 : 1er tour, 2000 : 1er tour. US Open : 2010 : 8ème de finale, 2009 : 2e tour, 2008 : 3e tour, 2007 : 2e tour, 2006 : 1er tour, 2005 : 1er tour, 2004 : 3e tour, 2003 : 2e tour, 2002 : 2e tour