Dessine-moi la Guinée !

Dessine-moi la Guinée !

-

Livres
137 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'auteur a ici imaginé une Guinée en totale rupture avec les errements des deux premiers régimes qui l'ont plongée dans un gouffre socio-économique sans précédent entre 1958 (indépendance) et 2008 (décès de Lansana Conté, son second président). Ce livre crée les vecteurs d'une réconciliation de son pays avec la bonne gouvernance sous-tendue par la démocratie, l'Etat de droit avec tous les supports d'un authentique développement.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 juillet 2010
Nombre de lectures 219
EAN13 9782296703810
Langue Français
Signaler un abus
   
Etudes Africaines Collection dirigée par Denis Pryen et François Manga Akoa Dernières parutions Mohamed Tétémadi BANGOURA, Dominique BANGOURA,Gouvernance et réforme du secteur de la sécurité en Guinée, Défis démocratiques et de refondation, 2010. Jacques MPIA BEKINA,L'évangélisation du MaiNdombe. Histoire, difficultés présentes et inculturation, 2010. Marie Pascaline Josiane MBARGA,La construction sociale de la ménopause, 2010. Hervé Pascal NDONGO,Microfinance et développement des pays de la CEMAC, 2010. Ferdinand MAYEGA,L'Avenir de l'Afrique. La diaspora intellectuelle interpellée, 2010. Kengne FODOUOP,Le Cameroun : autopsie d'une exception plurielle en Afrique, 2010. Joseph ITOUA,Institution traditionnelle Otwere chez les Mbosi, 2010. OIFDD,Guide des valeurs de la démocratie, 2010. Ingrid Alice NGOUNOU,Internet et la presse en ligne au Cameroun, 2010. Romuald LIKIBI,L'Union africaine face à la problématique migratoire, 2010. Mbeng TATAW ZOUEU,L'unification du droit de la famille au Cameroun,2010. Paul KOFFI KOFFI,Houphouët et les mutations politiques en Côte d'Ivoire. 19801993, 2010. WilsonAndré NDOMBET,Développement et savoirs au Gabon. De 1960 à nos jours, 2010. Etanislas NGODI,L'Afrique centrale face à la convoitise des puissances. De la conférence de Berlin à la crise de la région des Grands Lacs, 2010.
      
Du même auteur Guinée : derrière le rideau de… cocotiers (La troisième opportunité), Éditions des Écrivains, 2003 Le Baya,« Encres noires », L’Harmattan,2005© L’Harmattan, 2010 57, rue de l’EcolePolytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 9782296124547 EAN : 9782296124547
A SAMORY TOURE ! (Le «Vercingétorix» guinéen)
PROLOGUE  «…L’énoncé des conditions précédentes suffit pour démontrer que la Guinée est susceptible de s’y conformer rapidement sans trop de grandes difficultés. Il y a cependant certains facteurs défavorables.  D’abord la Guinée manque de certaines matières premières nécessaires au bon fonctionnement d’une industrie lourde, en particulier des silicates, carbonates de chaux et le charbon qui sont indispensables à la métallurgie et aux cimenteries. Toutefois elle peut les recevoir facilement depuis les territoires voisins, par voie maritime ou terrestre: 1  le ciment de Dakar,  le charbon du Nigeria, 2  les hydrocarbures depuis l’Amérique à travers les zones de l’Atlantique qui seront les plus sûres… «…Les Américains nous en ont offert l’exemple dans leur grand «Combinat fercharbon des grands lacs» suivis, vingt ans plus tard, par les soviétiques dans leur « Combinat de l’Oural et la Sibérie ». C’est aujourd’hui au tour de l’Afrique, continent du ème 20 siècle… ….Sa réalisation exige, dans nos territoires africains français, à la fois le concours des initiatives privées en hommes, en capitaux et l’intervention d’uneautoritésupérieure qui coordonne et oriente pour veiller à ce quetous les éléments de cet immense puzzle soient mis en place à leur heure et avec les moyens adéquats.  On conçoit aisément qu’il soit inutile d’installer de puissantes centrales hydroélectriques dans notre Guinée s’il n’y a pas, au moment où elles commenceront à débiter une non moins puissante industrie lourde capable d’en absorber la production d’une part; d’autre part de la même manière il n’est 1 Depuis cette époque (1949) entre autres matières premières, par exemple un important gisement de carbonate de chaux a été mis au jour dans la préfecture de Mali au nord du pays (N. D. A.) 2  De même d’importantes réserves d’hydrocarbures et du gaz auraient entre temps été mises à jour au large des côtes guinéennes…
9
pas possible de monter des usines d’électrométallurgie pour l’Aluminium si elles ne peuvent compter, quand elles démarreront, sur la fourniture du courant à bon marché provenant des eaux de nos montagnes. Ainsi tout se tient.  Il y a interdépendance, dans le temps et l’espace, des objectifs poursuivis, des activités à mettre en place et des moyens à y appliquer: économie et stratégie, équipements et industries de transformations, initiatives privées et intervention de l’Etat doivent jouer chacun son rôle à leur juste place.  C’est une belle carte qui peut être jouée et gagnée par la clarté et l’intelligence française alliées à la volonté d’évolution de nos populations africaines  L’heure est donc venue pour tous les responsables d’y consacrer toute leur énergie, car une chance inespérée de cet ordre risque de ne pas se représenter deux fois…». * * *  L’ultime phrase de conclusion qui clôt leRapport intitulé « L’AVENIR DE LA GUINEE » de Mr Roland Pré (un ancien Gouverneur du Territoire colonial de Guinée) est si prégnante dans le contexte de l’actuelle République de Guinée qu’il était nécessaire voire indispensable d’en rappeler les dernières et prémonitoires lignes en guise d’entrée en matière.  En effet ce Rapport a été lu par l’exGouverneur le 18 1 Octobre 1949 à l’ouverture du Conseil Général de la Guinée même si le minutieux et titanesque travail de collecte et synthèse effectué en amont remonte, on le devine aisément, à la fin de la seconde guerre mondiale.  63 pages terribles pour les deux premiers présidents qui se sont succédé à la tête de ce pays si richement doté par la nature.  63pages accablantes pour l’intelligentsia de la Guinée de 1958 à nos jours, cerveaux et intelligences entrain de prouver à suffisance que parfois il ne sert à rien de disposer des meilleures expertises, plus brillants cerveaux, plus performants esprits, formations les plus prestigieuses du monde ou encore le «meilleur de la réflexion» s’ils n’ont pour finalités que:  coups tordus, 1 ème  Coïncidence historique, c’était aussi le jour du 43 anniversaire d’un certain…Félix HouphouëtBoigny (N. D. A.)
10