386 pages
Français

Géopolitique du Liban

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Pays prospère grâce à son secteur tertiaire, îlot de développement au sein d'un monde arabe sous-développé, favorisé par une diaspora très dynamique à travers le monde, le Liban pourrait-il néanmoins disparaître ? Il y a quelque chose qui relève du miracle et nous fournit des raisons d'espérer, même si les turbulences syriennes posent désormais le problème de l'existence du Liban à une autre échelle.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juillet 2013
Nombre de lectures 221
EAN13 9782336670690
Langue Français
Poids de l'ouvrage 9 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Phéniciens. Fortement inLuencé par la France, son protecteur depuis François
très fragiles tels que déînis par le Quai d’Orsay. Symboles emblématiques de
crise et en pleine décomposition. Qui aurait pu penser que ce si fragile
pressions soviétiques, aux inîltrations palestiniennes, aux raids israéliens, aux réseaux maîeux et terroristes… Il y a là sans doute quelque chose
e • Géopolitiques duXXIsiècle • Collection dirigée par le Professeur Jacques Barrat
Géopolitique duLiban
ÉDITIONS SPM
Derek El Zein Maxime Notteau Camille Dravet
e • Géopolitiques du XXI siècle • Collection dirigée par le Professeur Jacques Barrat
Dans la même collection
Déjà parus
Géopolitique du Burkina Faso Géopolitique de la Côte d’Ivoire Géopolitique de l’Ouzbékistan
À paraître
Géopolitique de l’Albanie Géopolitique de la Bulgarie Géopolitique du Cameroun Géopolitique du Mali Géopolitique du Niger Géopolitique du Sénégal Géopolitique des grandes Aires culturelles Géopolitique des Religions
Géopolitique du Liban
Derek El Zein
Maxime Notteau
Camille Dravet
SPM
Copyright : SPM, 2013 ISBN : 978-2-917232-06-4
SPM – 34, rue Jacques-Louvel-Tessier – 75010 Paris Tél. : 01 44 52 54 80 – Télécopie : 01 44 52 54 82 – Courriel : lettrage@free.fr
DIFFUSION – DISTRIBUTION : L’Harmattan 5-7, rue de l’École-Polytechnique – 75005 Paris Tél. : 01 40 46 79 20 – Télécopie : 01 43 25 82 03 site : www.harmattan.fr
« Il y a neuf règles à suivre pour bien gouverner un État, à savoir :
Cultiver sa personne, Honorer les gens de talent, Aimer ses proches, Respecter ses ministres, Entourer l’ensemble des fonctionnaires de prévenance, Prendre son peuple en affection, Encourager l’enthousiasme de différents milieux d’artisans, Traiter avec indulgence les gens venus d’un pays lointain, Gagner le cœur des princes et des principautés. »
Confucius (551- 479 av. J.-C.)
Le Directeur de la Collection
Jacques Barrata mené de front une double carriÈre d’univer-sitaire et de diplomate. Géographe tropicaliste de formation, il est docteur en géographie et docteur d’État Ès Lettres. Professeur émérite des Universités, il a enseigné la géopolitiqueà l’université de Panthéon-Assas Paris II, à l’Institut franÇais de Presse, au CollÈge interarmées de Défense (ex-École supérieure de Guerre), au Centre d’Études diplomatiques et stratégiques, et dans plusieurs organismes spécialisés dans la géostratégie. Il a été également détaché au Quai d’Orsay comme secrétaire général de l’Ofce franco-québécois, puis comme chef de la Mission de Coopération et d’Action cultu-relle en Roumanie où il était également directeur de l’Institut fran-Çais de Bucarest. Membre de l’Académie des Sciences d’Outre-mer, il a été le conseiller de Michel Jobert de 1972 à 1981, puis de Pierre Messmer de 1986 à 2007. Il est l’auteur de nombreux ouvrages. Kabul, capitale de l’Afghanistan(UNESCO, 1970) –Géographie des grandes puissances(Nathan, 1981) –L’économie des pays africains(Centre interna-tional de Formation bancaire, 1983) –Géographie économique des médias (Litec, 1991) –Médias et développement(Litec, 1992) –Diversités des tiers-mondes(Litec, 1992) –Géopolitique de la Francophonie(PUF, 1997) –Pour mieux comprendre la télévision(Éditions Médiamétrie, 1999) –Géopolitique de la Roumanie : regards croisés(Alvik, 2003) –Géopolitique de la Francophonie : un nouveau soufe(La documentation franÇaise, Paris 2005) –La Vènerie française, un patrimoine d’avenir(BibliothÈque des Introuvables, Paris, 2007) –Géopolitique du Burkina Faso(SEM, 2008) –Géopolitique de l’Ouzbékistan(SPM, 2010) –Géopolitique de la Côte d’Ivoire(SPM, 2011). Il est l’éditorialiste de la revueGéostratégiques.
Les auteurs
Derek El Zein, pour des raisons familiales, est parfaitement quadrilingue (allemand, arabe, franÇais et anglais). AprÈs des études de droit à l’université Panthéon-Assas Paris II, il a décidé d’embras-ser la carriÈre d’avocat, dans le cadre du Barreau de Paris. Docteur en sciences de l’information et de la communication (Panthéon-Assas Paris II), il est en outre spécialiste de la géopolitique des médias au Proche-Orient comme le montre la thÈse qu’il a rédigée sous la direc-tion du Professeur Jacques Barrat, et qui est consacrée auPaysage médiatique libanais(2006). Spécialiste du Proche-Orient, il est maïtre de conférence en sciences politiques à l’université Paris Descartes-Sorbonne Paris Cité, où il est chargé notamment d’enseigner les rela-tions internationales.
Maxime Notteauest né en France en 1987. AprÈs une licence de droit à l’université de Reims Champagnes-Ardennes, il a continué sa formation avec un master en sciences de l’Information-Communica-tion à l’Institut FranÇais de Presse (IFP) Panthéon-Assas Paris II. À l’issue d’un master II, où il a travaillé sur le traitement des attentats du 11 Septembre par l’hebdomadaireCourrier International, il sort major de sa promotion. Il est désormais doctorant dans la même discipline, sous la direction du Professeur Jacques Barrat. Ses recherches portent sur « les forces armées franÇaises en tant qu’outil du rayonnement diplomatique ». Enseignant vacataire à l’IPAG Business School, il est par ailleurs ofcier de réserve de la Marine nationale.
Camille Dravet, aprÈs trois ans d’études en classes préparatoires littéraires, a intégré l’ISMaPP (Institut Supérieur du Management Public et Politique, Paris) où elle a obtenu, en 2011, un master en stratégie et décision publique et politique. À la suite d’une expérience professionnelle sur le projet du Grand Paris, elle s’est investie dans le monde associatif et de la médiation scientique, et a travaillé à Rio de Janeiro (Brésil) à l’occasion de la Conférence des Nations unies sur le développement durable, Rio+20. Elle s’oriente aujourd’hui vers la sphÈre publique.