Géopolitique maritime du golfe de Guinée au XXIe siècle

-

Livres
158 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

De la course aux ressources énergétiques au développement de politiques de sécurité, en passant par les mutations liées à l'explosion-révolution du trafic maritime conteneurisé, cet ouvrage tente de rendre compte des interactions maritimes désormais en marche dans le système sous-régional. Il propose des solutions allant dans le sens d'un développement harmonieux et durable des États du golfe de Guinée.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2013
Nombre de visites sur la page 52
EAN13 9782296513860
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
16ISBN : 978-2-336-00897-4
Samuel Sylvin Ndutumu
GÉOPOLITIQUE MARITIME DU GOLFE DE GUINÉE e AU XXI SIÈCLE
Préface du général de corps d’armée René Claude Meka
Géopolitique maritime du golfe de Guinée e au XXI siècle
Samuel Sylvin Ndtumu
Géopolitique maritime
du golfe de Guinée
e au XXI siècle
Préface du général de corps d’armée René Claude Meka
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-00897-4 EAN : 9782336008974
A ma fille Ingrid, avec tous mes encouragements sur la voie de la connaissance. Une pensée pour Hervé Coutau-Bégarie pour tout ce qu’il a apporté à la Stratégie navale.
REMERCIEMENTS
Je ne saurais commencer cet ouvrage sans remercier monsieur le président de la République du Cameroun dont la volonté d’ouverture des Forces de Défense vers les études militaires supérieures et les études universitaires ne s’est jamais démentie. Je remercie également monsieur le ministre Délégué à la Présidence chargé de la Défense qui a bien voulu autoriser cette publication.
Ma reconnaissance et ma gratitude vont au général de Corps d’Armée, chef d’état-major des Armées, pour son soutien et surtout pour avoir accepté de préfacer cette œuvre.
Comment oublier les éminents experts qui, par leurs brillants enseignements, m’ont permis d’approfondir mes connaissances dans les domaines de la science politique, de la stratégie et de la prospective stratégique: Jean-Paul Joubert, David Cumin, général Vincent Desportes, général Philippe Boon, pour ne citer que ceux-là. Une pensée affective va à ma famille et à tous ceux qui, de près ou de loin, ont participé à la réalisation de cet ouvrage.
7
PREFACE
Mon acceptation de préfacer cet ouvrage duCapitaine de Frégate Ndutumu Samuel Sylvin s’inscrit dans la perspective d’apporter mon soutien et mes encouragements à ceux des officiers qui s’intéressent à la pensée militaire et à la méditation au sens où l’entendSchaumbourg-Lippequi, pourinciter les officiers portugais à la méditation militaire déclarait :A la guerre, une vaine présomption ou des appréhensions frivoles sont les suites ordinaires de l’ignorance ; lorsqu’on a contre soi un ennemi habile, l’ignorance des ressources de l’art est également funeste aux courageux comme aux timides… Ni la bravoure, ni le génie naturel, ni l’expérience ne suffisent à suppléer audéfaut d’études.L’auteur de ce livre se trouve en effet, à l’avant-garde de l’éveil d’une véritable pensée stratégique maritime, conduite par les soldats de la mer que sont les marins. L’ouvrage lui-même analyse les grandes mutations post-guerre froide et post-11 septembre 2001, intervenues dans le sous-système régional du golfe de Guinée ; thématique qui n’avait pas jusque-là été étudiée dans toute sa globalité. A ce titre, il vient enrichir les réflexions menées auparavant par d’autres analystes, au sujet de la dynamique du regain d’intérêt des puissances traditionnelles et émergentes pour le golfe de Guinée en ce début de XXIe siècle. En 1902, Friedrich Ratzel, le père de la géographie politique, voulant mettre en relief l’importance que la mer était en train de prendre dans les relations entre États, écrivait déjà dans son ouvrage, La mer, source de puissance des peuples: «Un espace géant est en train de prendre de l’importance sous nos yeux avec les forces qui s’y
9