//img.uscri.be/pth/e956c38f9c542cbf23387189ad121e9a12c05afd
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

L'Afrique noire face aux défis de la gouvernance démocratique

De
580 pages
La volonté de signer l'acte de décès de la Françafrique s'avère une tâche difficile, quasiment impossible en raison de la nature protéiforme et tentaculaire de ce "serpent de mer" et du non respect des textes constitutionnels. Ce système odieux qui est en partie au coeur de l'échec du développement de l'Afrique sert non seulement les intérêts économiques et financiers des puissances occidentales, mais aussi des politiques et hommes d'affaires tant français qu'africains. Seule la primauté du droit et la bonne gouvernance permettent de relever de nombreux défis.
Voir plus Voir moins
aide économique et financière aux progrès réalisés en matière de gouvernance
Malgré les nombreux discours des chefs d’État français de la V par lesquels ils affirment leur volonté de signer l’acte de décès de la Françafrique, la tâche s’avère difficile voire quasiment impossible en raison, d’une part, de
du non-respect des textes constitutionnels soumis aux modifications récurrentes. Ce système odieux qui est en partie au cœur de l’échec du développement de l’Afrique sert non seulement les intérêts économiques et financiers des
français qu’africains. Seules la primauté du droit et la bonne gouvernance devraient permettre de relever de nombreux défis tant de la part des gouvernants africains (lutte contre la pauvreté, la corruption, le paludisme, le VIH/SIDA, la mortalité infantile, la famine, les conflits armés, etc.) que des organisations multilatérales (mise en œuvre des politiques économiques et financières adaptées aux réalités africaines afin de limiter les dégâts occasionnés par la mondialisation).
Etudes africaines
Série Politique
Albert M’P
L’Afrique noire face aux défis de la gouvernance démocratique
Vers la fin de la Françafrique ?
L’Afrique face aux défis de la gouvernance démocratique
Collection « Études africaines » dirigée par Denis Pryen et son équipe
Forte de plus de mille titres publiés à ce jour, la collection « Études africaines » fait peau neuve. Elle présentera toujours les essais généraux qui ont fait son succès, mais se déclinera désormais également par séries thématiques : droit, économie, politique, sociologie, etc.
Dernières parutions
Gilbert DOHO, Le Code de l’indigénat ou le fondement des États autocratiques en Afrique francophone, 2017. Mpunga WA ILUNGA,Lexique des noms lubà (République démocratique du Congo),2017. René NGATSAKO,Une société traditionnelle du Congo-Brazzaville. La dynamique des Moye, 2016. Claudine-Augée ANGOUÉ,Les fondements religieux du pouvoir néocolonial au Gabon La construction de l’ethnie philosophique,2016. Lambert MOSSOA,Gestion, maîtrise et aménagement des ressources naturelles en Afrique de l’Ouest et du Centre, 2016. Ghislain M. MABANGA,Le principe de la continuité de l’Etat : issue de secours à la prohibition du troisième mandat, Analyse critique de l’arrêt de la Cour constitutionnelle congolaise du 11 mai 2016, 2016. Jean-Bertrand AMOUGOU,Réflexions sur la rationalité, Tome 1. Variations culturelles d’un thème chez P.M Hebga, 2016. Jean-Bertrand AMOUGOU,Réflexions sur la rationalité, Tome 2. Sciences (a)normales et problèmes de méthode(s), 2016. Rodrigue TEZI (dir.),Former les personnels soignants en Afrique.De l’utilité d’enseigner les sciences humaines et sociales de la santé dans les programmes de formation, 2016. Sokhna BAO DIOP,Lebaynunk guñaamolo, une langue du sud du Sénégal. Analyse phonologique, morphologique et syntaxique, 2016. Yapi YAPO (dir.),Étudier les représentations sociales,2016. Ibrahim MALAM MAMANE SANI,Repenser la gouvernance alimentaire et nutritionnelles au Niger. La crise alimentaire dans le département du Gouré (2005),2016. Guy MVELLE,L’aide française en Afrique. Les mutations via les contrats de désendettement et de développement (C2D), 2016. Gaston MUTAMBA LUKUSA,L’économie congolaise de 2007 à 2016, Persistance des facteurs d’enlisement en RDC, 2016Hervé LADO,Dynamiques politico-économiques dans l’histoire du Nigéria, Évolution historique des rapports de force entre élites et non-élites, 2016.
Albert M’PAKA L’Afrique face aux défis de la gouvernance démocratique
Vers la fin de laFrançafrique ?
Du même auteurOuvrages Démocratie et administration au Congo-Brazzaville. De la légitimité politique à la rationalité normative ?Paris, L’Harmattan, 2005. Démocratie et société civile au Congo-Brazzaville, Paris, L’Harmattan, 2007. Démocratie et vie politique au Congo-Brazzaville. Enjeux et recompositions politiques, Paris, L’Harmattan, 2007. « Renforcement de la marginalité et de l’errance de l’Afrique dans le cadre de la dynamique de la mondialisation ? » InL’Afrique, histoire d’une longue errance ?Paris, Conférences de (Collectif), l’Harmattan des 24 et 25 mars 2007. Félix Éboué : (1884-1944) - Gouverneur général de l’Afrique équatoriale française, Premier résistant de l’Empire, Paris, L’Harmattan, 2008. Articles « La maltraitance institutionnelle à l’épreuve de la loi du 2 janvier 2002 »,Les Cahiers de l’Actif n° 378-379, novembre-décembre 2007. « Pertinence du travail social en équipe de type partenarial dans une relation d’aide : défis, enjeux et paradoxes »,Les Cahiers de l’Actifn° 382-383-384-385, mars-avril-mai-juin 2008. © L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-10777-6 EAN : 9782343107776
À la mémoire de mes parents. À mon épouse, Marie-Claudine M’PAKA et à mes enfants, Diane Inès, Joberte Céty Helena et Yannick Cédric. À Joëlle et Aubert Macaire PASSY, Agnès ROL et Gervais M’PAKA, Renaude GÉDEON et Gérald M’PAKA, qui m’ont apporté leur soutien matériel et leur réconfort moral, sans lesquels la réalisation de cet ouvrage aurait pu être problématique.
Carte de l’Afrique noire
Situation géographique, démographique et humaine de l’Afrique noire
L’Afrique noire est bordée par la mer Méditerranée au nord, le canal de Suez et la mer Rouge au nord-est, l’océan Indien au sud-est et l’océan Atlantique à l’ouest. Elle s’étend sur 7 500 km d’ouest en est et 8 000 km du nord au sud. Elle présente un profil massif aux côtes rectilignes sur 23 000 km de longueur. L’Afrique a une population de 1 085 878 136 habitants et une superficie de 30 353 212 km2 (2013), soit une densité de 35,7 hab./km2, avec pour point culminant le Kilimandjaro (5 895 m) (Statistiques-mondiales.com). Les projections statistiques indiquent qu’elle aura une population de 1 358 000 000 habitants en 2025 et 2 milliards d’habitants en 2050. La faiblesse globale du peuplement du continent africain est liée d’une part aux conditions climatiques et pédologiques, souvent défavorables à l’homme, à l’ampleur de l’esclavage et de la traite des esclaves pratiqués du XVIe au XIXe siècles, et d’autre part à la présence des zones désertiques. Mais la colonisation européenne, combattant les épidémies et la forte mortalité infantile, a entraîné un renouveau démographique amorcé à la fin du XIXe siècle. La population s’accroît encore rapidement (2,4 %, soit 15 millions d’habitants de plus en moyenne par an) et se caractérise par sa grande jeunesse (plus de 40 % des Africains ont moins de 15 ans) et par une urbanisation rapide. 45 % de la population vit dans quatre pays : le Nigeria, l’Éthiopie, la République démocratique du Congo, l’Afrique du Sud. Toutefois, aujourd’hui, le profil démographique du continent est profondément affecté par les ravages du Sida. Traversée presque en son milieu par l’équateur, l’Afrique est un continent chaud compris en majeure partie entre les tropiques. Elle englobe de nombreux climats : tempérés au nord et au sud, chauds et désertiques le long des tropiques, chauds et humides sur l’équateur. En raison du manque de précipitations régulières et d’irrigation, tout
9