//img.uscri.be/pth/3766793ed1549309504c7a9abad20b6681f2061e
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,38 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

LES GROUPES D'INTÉRÊTS ET LES COLLECTIVITÉS LOCALES

De
150 pages
Le groupe d’intérêts (collectivités locales, groupes d’appartenance, communautés de pratique, associations, collectifs et réseaux, cybercommunautés) sert d’interface entre le citoyen et l’État : c’est un lieu de conscientisation qui exige que ses membres participent au processus de décisions ; de participation où chacun donne un sens au groupe ; où la communication joue un rôle prépondérant et où les médias traditionnels et les nouvelles technologies d’information et de communication doivent être utilisés de façon complémentaire.
Voir plus Voir moins

Les groupes d'intérêts
et les collectivités locales
GROUPES D'APPARTENANCE, COMMUNAUTÉS DE PRATIQUE,
COLLECTIFS, VILLES NUMÉRIQUES, CYBERCOMMUNAUTÉS,
ASSOCIATIONS ET RÉSEAUX, ETC.
Une interface entre le citoyen et l'État MICHEL CARTIER
Les groupes d'intérêts
et les collectivités locales
GROUPES D'APPARTENANCE, COMMUNAUTÉS DE PRATIQUE,
COLLECTIFS, VILLES NUMÉRIQUES, CYBERCOMMUNAUTÉS,
ASSOCIATIONS ET RÉSEAUX, ETC.
l'État Une interface entre le citoyen et
Les Presses de l'Université Laval L'Harmattan Les Presses de l'Université Laval reçoivent chaque année du Conseil des Arts du Ca-
nada et de la Société d'aide au développement des entreprises culturelles du Québec
une aide financière pour l'ensemble de leur programme de publication.
Nous reconnaissons l'aide financière du gouvernement du Canada par l'entremise de
son Programme d'aide au développement de l'industrie de l'édition (PADIÉ) pour
nos activités d'édition.
Mise en pages : Diane Trottier
ISBN 2-7637-7832-1 (PUL)
ISBN 2-7637-7475-2405-1 (L'Harmattan)
© Les Presses de l'Université Laval 2002
Tous droits réservés. Imprimé au Canada
Distribution de livres Univers L'Harmattan
845, rue Marie-Victorin 5-7, rue de l'École Polytechnique
Saint-Nicolas (Québec) 75005 Paris — France
Canada G7A 3S8 Tél. 01 40 46 79 20
Tél. (418) 831-7474 ou 1 800 859-7474 Fax 01 43 25 82 03
Téléc. (418) 831-4021 Table des matières
1- L'émergence des groupes dans un nouveau contexte 1
1.1- Ce livre est consacré aux groupes d'intérêts 3
1.2- Un tissu social en pleine rupture 5
1.3- Le nouveau contexte de la société du savoir 7
1.4- La continuité des groupes et les répercussions des NTIC 9
2- Une interface entre le citoyen et l'État 17
2.1- Le nouveau système-monde est une société multipalier 19
26 2.2- Nous avons le choix entre deux modèles
Un lieu de conscientisation 29 3-
3.1- Une typologie des groupes et de leurs activités 31
42 3.2- L'animation du développement
47 3.3- La communication narrowcasting
50 3.4- Les besoins des citoyens en éducation continue
4- Le traitement de l'information 53
4.1- Une ressource stratégique 55
4.2- La surcharge informationnelle 55
4.3- Le traitement de l'information 56
4.4- Le modèle graduel du traitement et des applications 57
65 5- Internet et le groupe d'intérêts
5.1- Le caractère décentralisateur d'Internet 67
5.2- Le site Web 68
5.3- La stratégie de complémentarité 79
84 5.4- Les besoins d'apprentissage médiatique
6- Une nouvelle démocratie à inventer collectivement 87
Le lexique 93 7-
8- La bibliographie 111
Les schémas synthèses
(Les capsules schématiques expliquant le
dynamisme des idées ou des situations)
1- L'émergence des groupes grâce à l'interactivité d'Internet 4
2- Une société fonctionnant par paliers 24
3A- La communication de masse 25
3B- La communication entre les paliers 25
4- Une carte de connaissances des groupes d'intérêts 38
5- Les groupes traditionnels et les groupes virtuels 41
6- La dynamique du développement 44
7- L'animation 45
8- Les outils de l'animateur 46
9- L'éventail médiatique 48
10- Le modèle graduel de traitement des informations 60
11- Le modèle graduel des applications 62
12- Le modèle graduel des applications (détails) 63
13- Les trois modèles d'accès 71
14- Le comité de contenu 73
15- Les étapes du développement d'un site 75
16- Les outils nécessaires au développement d'un site 76
17- Les objectifs et les tâches principales 77
18- Pourquoi les groupes d'intérêts sont différents les uns des autres 78
Résumé
Il y a à peine dix ans, on s'imaginait qu'Internet allait prolonger l'action des
médias de masse et attirer vers ses promoteurs d'énormes profits; aujourd'hui
le rêve est partiellement brisé. Depuis 1995, le raz-de-marée du Web et l'émer-
gence des niches comme marchés attirent l'attention des promoteurs sur les
groupes d'intérêts. Ceux-ci deviennent un espace social stratégique où la dé-
(les niches et les portails théma-mocratie (le e-gouvernement), l'économie
tiques), le marketing (la nouvelle répartition de l'assiette publicitaire) et
l'éducation (le e-learning) seront modifiés.
Par groupes d'intérêts, on entend à la fois les collectivités locales, les groupes
d'appartenance, les communautés de pratique, les diverses associations, les
collectif et réseaux et aussi les cybercommunautés.
Le groupe d'intérêts sert d'interface entre le citoyen et l'État :
C'est un lieu de conscientisation qui exige que ses membres participent au
processus de décisions visant le développement d'une meilleure qualité de vie.
C'est un lieu de participation où chacun donne un sens au groupe et confère
à celui-ci le pouvoir extraordinaire d'influencer l'opinion publique.
C'est un lieu où la communication joue un rôle prépondérant et où les médias
traditionnels et les nouvelles technologies d'information et de communica-
tion (Internet, site Web, portail, etc.) doivent être utilisés de façon complé-
mentaire.
Mots clés
Cybercommunautés, communautés en ligne, communautés ingénieuses, com-
munautés de pratique, groupes d'intérêts, groupes d'appartenance, collectivi-
tés locales, villes Internet, villes numériques, gouvernance locale, etc.


Le livre en un coup d'oeil
(Le cheminement tel que proposé par l'auteur)
Le contexte Les définitions La conclusion
3
Un lieu de
conscientisation
Les types de
--.\
1 groupes et
L'émergence leur code de
des groupes dans communication
un nouveau
contexte
Histoire de
l'évolution des
groupes 4 6
Le traitement Une nouvelle
de l'information démocratie
Le modèle de à inventer
traitement de collectivement
cette ressource re 2
stratégique
Une interface
entre le citoyen
et l'État
La place des
groupes dans 5
le nouveau Internet
système-monde et le groupe L d'intérêts
Le développement
d'un site Web
et la politique de
complémentarité
Remerciements au comité de lecture
Grand merci aux personnes qui ont contribué à la rédaction de ce dossier :
Richard D. Collin i-KM Paris et Genève
France Dionne Développement économique
Canada Québec
Michel Dionne CRM-Odyssée Montréal
Christian Fortin
Canada Montréal
Pierre L. Harvey Labo. de communautique
appliquée, UQAM Montréal
Gilles Lemire Faculté de l'éducation,
U. Laval Québec
Philippe Le Roux VDL2 Montréal
Jean-Yves Prax Polia Consulting Paris
Mise en pages
La mise en pages de ce texte est influencée par les nouvelles écritures
médiatiques et les NTIC, et elle comprend plusieurs niveaux de lecture :
Le texte principal est en caractères courants.
Le texte secondaire est en caractères plus petits. Le lecteur pressé pourra
s'en dispenser.
Les schémas reproduisent le dynamisme des idées ou des situations.
Les notes de bas de page veulent étoffer le propos.
Les mots nouveaux nés de la toile (Web) ont été placés sous les titres.
On s'en servira pour mieux naviguer, ici comme sur la toile.
Les multiples renvois dans le texte (en petits caractères) fonctionnent
comme des liens hypertextes.
Le symbole indique une lecture comparative.
J
Avertissement:
Dans ce texte, la forme masculine désigne aussi bien les femmes que les hommes et
toutes les marques citées dans cet ouvrage sont déposées par leurs propriétaires res-
pectifs.
L'auteur
Michel Cartier est professeur au Département des communications de l'Uni-
versité du Québec à Montréal depuis 1975 et consultant auprès de diverses
institutions et entreprises, autant en Europe qu'en Amérique, dans le domaine
des nouvelles technologies de l'information et des communications (NTIC).
Ses principaux centres d'intérêts sont les répercussions des NTIC sur la so-
ciété, en particulier sur l'émergence de la nouvelle économie, des nouvelles
clientèles et des communautés locales, des nouveaux langages médiatiques,
etc.
Adresse électronique : cartier.michel@uqam.ca
Du même auteur :
Quelle société voulons-nous laisser à nos enfants?
Montréal et Paris, Flammarion et Éditions d'organisation, 2001.
Le monde des infostructures
Montréal, Éditions Fides, 1997.
Le défi du contenu
Ottawa, Éditions du gouvernement canadien (Patrimoine ... canadien),
1994.
La schématisation de l'information
Montréal, Éditions RVTI/UQAM, 1994.
La maison d'édition électronique
Montréal, Éditions UQAM/Guérin, 1987.
La médiatique, le métier
Québec, Éditions de la Télé-université, 1982.
Autres documents sur Internet :
www.michelcartier.com chapitre 1
L'ÉMERGENCE DES GROUPES
DANS UN NOUVEAU CONTEXTE
Table des matières
1.1- Ce livre est consacré aux groupes d'intérêts
1.2- Un tissu social en pleine rupture
1.3- Le nouveau contexte de la société du savoir
1.4- La continuité des groupes et les répercussions des NTIC
Résumé
Internet, la nouvelle économie et la mondialisation n'ont pas homogénéisé
le monde actuel mais l'ont plutôt complexifié. Pour la plupart des gens, le
village global demeure encore une utopie et le territoire environnant, une
réalité.
Les spécialistes analysent les groupes formels actif dans un territoire géo-
graphique depuis plus de trente ans déjà; l'intérêt pour les groupes vir-
tuels est nouveau : il coïncide avec l'arrivée du Web en 1995.
1.1- Ce livre est consacré aux groupes d'intérêts
Face à un système-monde, dont l'espace semble maintenant infini et le
temps plus compressé, les êtres humains doivent apprivoiser le cyberespace
qu'offre Internet, tout en demeurant bien ancrés dans leur milieu. Ainsi, de-
puis au moins trois décennies, les notions de groupes d'intérêts et de collecti-
vités locales émergent-elles :
des collectivités socioculturelles orientées vers la sauvegarde du milieu
comme les collectifs, les conseils scolaires ou autres ;
des collectivités qui apparaissent dans le milieu de travail en pleine in-
formatisation, comme les équipes de télétravailleurs et les communautés
de pratique (voir schéma 1, page 4;
des collectivités plus politiques qui veulent développer un territoire lo-
cal, comme les villes Internet ou les quartiers numériques ;
des collectivités qui surgissent dans les domaines économiques comme
les groupes de locataires ou les associations d'usagers.
Ce dossier analyse surtout les groupes d'intérêts, leurs nouvelles formes
d'engagement au sein du mouvement social et leurs usages d'Internet.