Lumumba ou l’assassinat des indépendances du peuple noir – Actes du colloque des 15 et 16 janvier 2011

-

Français
80 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Compte-rendu des sept interventions du colloque portant sur l'histoire des différents processus de libération du peuple noir et leur mise en échec.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 juillet 2014
Nombre de lectures 0
EAN13 9782916121574
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,025€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
© Anibwe, 2014 Paris ISBN : 978-2-916121-57-4
Éditions Anibwe 1 rue Boyer-Barret, 75014 Paris Tél. 0981427694 www.anibwe.com
Lumumba ou L’assassinat des indépendances du Peuple noir
Actes du Colloque ANIBWEqui s’est tenu à Paris, les 15 & 16 janvier 2011, sur le cinquantenaire de l’assassinat de Patrice Emery Lumumba.
Avant-propos
Au moment où d’aucuns ont choisi de célébrer ce qu’ils prétendentêtre le cinquantenaire d’une indépendance politique de l’Afrique, il importe vi-vement de ne pas laisser obvierl’his-toire de la mise en échec par tous les moyens, y compris les plus criminels, des différents processus de libération du Peuple noir engagés bien avant la Guerre du Nazisme. Plutôt qu’une fantasmatique indépen-dance, l’histoire politique contempo-raine du Peuple noir se caractérise par l’éviction systématique des na-tionalistes panafricains au profit des affidés nègres de l’impérialismeocci-dental. Des générationsd’élites (intellec-tuelles, politiques, artistiques, etc.) réellement soucieuses du destin col-lectif des nations panafricaines ont
été combattues ou éliminées, en vue d’installer uneanti-élite inféodée aux intérêts étrangers en Afrique comme dans la Diaspora ; au service zélé desquels elle a gagné toute sa fortune politique désormais en voie d’épuise-ment.
Le Cercle Marcus Garvey a choisi, quant à lui, de mettre un accent particulier sur les circonstances exac-tes de cette mise en échec généralisée de la souveraineté du Peuple noir, notamment à travers le cas séculaire emblématique du Kongo, qui culmine avec l’assassinat de Patrice Emery Lumumba par une coalition de pays impérialistes.
En effet, c’est imprégné profondé-ment de cette conscience historique de crimes contre les processus démo-cratiques panafricains qu’il est possi-ble d’envisager, en toute connais-sance de cause, la Renaissance politi-que panafricaniste comme seule voie pertinente pour la reconquête efficace de notre destin collectif d’Africains.
6
Introduction
Les samedi 15 et dimanche 16 janvier 2011, s’est tenu un colloque-spectacle en hommage à Lumumba ; illustre nationaliste panafricain assassiné le 17 janvier 1961 par une coalition impérialiste.
Dans son allocution de bienvenue, Kassi Assemianfondateur des Edi-tions ANIBWE - a rappelé que l’idée de cet événement est partie de la publication de la pièce de théâtre de Rosa Amelia Plumelle-Uribe, intitulée 1 «Kongo, les mains coupées».
L’orateur a également tenu à remer-cier le public, les artistes ayant bien voulu apporter leurs talents à l’élaboration d’une lecture-spectacle, ainsi que les associations partenaires
1 Rosa-Amelia Plumelle-Uribe,Kongo, les mains coupées, éd. ANIBWE, 2010.
7
(Kheperankh-Street, Maesha, LPC-Umoja, Cercle Marcus Garvey). Le présent compte rendu est un ra-pide résumé des sept interventions ayant constitué le menu principal de ce colloque ; outre les deux repré-sentations de la lecture-spectacle, et la session de « networking panafrica-niste » qui font l’objet d’un document vidéo.
8