Seth Sendashonga 1951-1998

-

190 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre honore la mémoire d'un Rwandais, Seth Sendashonga, qui s'est battu contre deux dictatures : celle qui a précédé et celle qui a suivi le génocide de 1994. Sa publication coïncide avec le quinzième anniversaire de son meurtre (le 16 mai 1998), mais prend date pour l'espoir que Sendashonga incarnait : celui d'un Rwanda où la vérité ne s'abîme plus dans le clivage hutu/tutsi.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 mai 2013
Nombre de lectures 84
EAN13 9782296536630
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Ce livre honore la mémoire d’un Rwandais, Seth Sendashonga, qui s’est bau
Leader estudianîn, Sendashonga s’engage d’abord contre le parî-État du
1991, il rejoint le Front patrioîque rwandais (FPR) du général Kagamé. Il réécrit le programme poliîque du mouvement rebelle et assure le lien avec l’opposiîon intérieure. Hutu au FPR, il est le passeur entre deux mondes : le maquis des Tutsis ayant grandi en exil et les états-majors de l’opposiîon
l’Intérieur du gouvernement d’union naîonale. À ce poste, il pense pouvoir
ministres excepîonnel, le conflit entre Kagamé et Sendashonga fait éclater le gouvernement. Sendashonga s’exile au Kenya. Le 16 mai 1998, il est assassiné à Nairobi, en pleine rue. La publicaîon de ce livre coïncide avec le quinzième
Préfacé par Stephen Smith, cet ouvrage rassemble des témoignages sur le parcours poliîque de ce héraut de la démocraîe, une enquête sur les circonstances de son assassinat et la transcripîon de propos inédits de Seth
adversaires poliîques, journalistes ou universitaires, les auteurs de ce livre
Fondé à Bruxelles en 1999, l’Insîtut Seth Sendashonga pour la citoyenneté démocraîque (ISCID) a pour mission de promouvoir les idéaux de respect des droits de l’homme et de jusîce sociale dans la région des Grands Lacs.
Professeur de sociologie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,  est chercheur, notamment spécialiste du Rwanda, et témoin-expert auprès du Bureau du procureur du TPIR (Arusha)
ISBN : 978-2-343-00861-5 18 €
André Guichaoua (en collaboration avec l’ISCID)
SETH SENDASHONGA 19511998 Un Rwandais pris entre deux feux
Préface de Stephen Smith
SET( SENDAS(ONGA
ͳͻͷͳ – ͳͻͻͺ
André Guichaoua ȋen collaboration avec l’)SC)DȌ
SET( SENDAS(ONGA
ͳͻͷͳ – ͳͻͻͺ
Un Rwandais pris entre deux feux
Témoignages et propos
Préface de Stephen Smith
© L’Harmattan, 2013 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr )SBN : ͻ͹ͺ-ʹ-͵Ͷ͵-ͲͲͺ͸ͳ-ͷ EAN : ͻ͹ͺʹ͵Ͷ͵ͲͲͺ͸ͳͷ
Pour Mireille, Marlène et Maxime Sendashonga
Nairobi, le 20 mai 1998 Mon cher Seth,La dernière fois que je t’ai écrit une lettre - autre que quelques lignes griffonnées en toute vitesse soit pour te rappeler des instructions concernant la maison ou les enfants ou soit pour te dire bonjour sur une carte postale quand il m’arrivait d’être absente de la maison pendant plus de deux semaines pour des raisons de travail -c’était il y a 23 ans : c’est-à-dire avant que nous unissions nos vies pour le pire et pour le meilleur. Tu m’excuseras donc si, même aujourd’hui, je n’arrive pas à t’écrire une lettre comme il faut car je n’en ai vraiment pas l’habitude en ce qui te concerne. Dieu sait pourtant que j’ai beaucoup de choses à te dire : après tout, je me disais que nous allions passer encore, au moins, 23 ans de plus ensemble ! Donc, je suis tentée d’anticiper sur ce que je t’aurais dit chaque jour au cours de ces nombreuses années que j’escomptais t’avoir encore à mes côtés. Mais les vieilles habitudes ont la vie dure et j’ai bien peur que ça risque de nouveau d’être des instructions que tu vas recevoir de moi. Je vais quand même faire un petit effort aujourd’hui et transformer mes instructions en faveurs que je vais te demander. Comme je n’ai aucun doute qu’après un parcours aussi impeccable que le tien, tu as maintenant récolté la coupe des vainqueurs et que tu te reposes bien confortablement auprès de Dieu qui t’a créé et a guidé toutes les actions que tu as accomplies au cours des 47 ans que tu viens de passer sur cette terre, je me permets de te faire savoir 4 faveurs en te demandant de les lui communiquer, car, venant de toi, il les exaucera. Premièrement : une faveur pour ton pays, le Rwanda, pour lequel tu t’es tant sacrifié tout au long de ta vie. Le Rwanda a maintenant un Ambassadeur extraordinaire en ta personne auprès du Bon Dieu et je ne doute pas que nous verrons bientôt le fruit de ton travail. Deuxièmement : pour les enfants que le Seigneur nous a accordés, Mireille, Marlène et Maxime. Les élever sans toi ne me sera pas facile. Avec toi à mes côtés, chaque problème finissait toujours par trouver une solution.
9