146 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Un Québec exilé dans la fédération

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
146 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Le Québec vit en quelque sorte une situation d’exil intérieur dans le Canada. Jamais, depuis plus de cinquante ans, le Québec n’a été si peu présent dans les cercles du pouvoir à Ottawa, tant au sein du cabinet du premier ministre Stephen Harper que dans la haute fonction publique et dans les instances principales. Collectivement, jamais la voix du Québec n’a compté pour si peu, constate le professeur Guy Laforest.
Le Québec souffre de ne pas être reconnu adéquatement dans le Canada. Et cette situation inconfortable a des effets négatifs sur la capacité des Québécois de se comporter comme une nation hospitalière. Il faudra se battre simultanément sur deux fronts, propose Guy Laforest : approfondir notre débat interne par l’adoption d’un régime de laïcité équilibrée sur fond d’«interculturalisme d’espoir», tout en cherchant à mettre fin à cet exil intérieur par des aménagements à la Charte canadienne des droits et libertés.
Après avoir dressé une fresque interprétative des questionnements identitaires au Québec et au Canada, l’auteur s’attarde sur la théorie politique du fédéralisme canadien et sa pratique. Dans la dernière partie de l’ouvrage, Guy Laforest explore la thématique de la liberté politique du Québec dans le cadre canadien depuis 1982. Le Québec est-il collectivement pris dans une sorte de camisole de force ou jouit-il de suffisamment d’autonomie pour transformer les principes de son association constitutionnelle avec ses partenaires

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 août 2014
Nombre de lectures 0
EAN13 9782764427637
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0042€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait