Une semaine mémorable
144 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Une semaine mémorable

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
144 pages
Français

Description

En 2001 en RDC survint la disparition mystérieuse de son président Mzee Kabila. Une dizaine d'années plus tard, jugé sur les actes, le fils, placé à la tête du pays, n'a pas su relever le défi : il bloque l'alternance au pouvoir, l'intérêt particulier s'impose à l'intérêt général, le pays est toujours perméable aux attaques armées, il viole les droits des congolais, dont celui de savoir qui a tué Laurent Désiré Kabila.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 novembre 2012
Nombre de lectures 122
EAN13 9782296509993
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

doctorant en Écritures Saintes (Université PontiIcale Urbanienne de Rome)
Serge FINIA Buassa
UNE SEMAINE MÉMORABLE Qui a tué LaurentDésiré Kabila ?
Ecrire l’Afrique Ecrire l’Afrique
Une semaine mémorable
Écrire l’Afrique Collection dirigée par Denis Pryen
Romans, récits, témoignages littéraires et sociologiques, cette collection reflète les multiples aspects du quotidien des Africains.Dernières parutions
Rachel KAMANOU ATSATITO,Mirages de migrants, 2012. Yacine BODIAN,Les bois de Béssir, 2012. Laurès DOSSOU,Alafia. Voyage d’illumination, 2012. Christian MOUBAMBA BAGWANGUI,Le Testament de Mbanga, 2012.G.K MWANABWATO,L’Eden est triste, 2012. Joseph Marie NOMO,Un enfant de la forêt, 2012. Ibrahim O. FALOLA,Odyssée arc-en-ciel, 2012. Adama TRAORE,L’association des mères d’élèves de Dibougou, 2012. Yaya Sickou DIANKA,Un petit baobab pour vivre ensemble, 2012. Pius NGANDU Nkashama,Dialogues et entretiens d’auteur, 2012.Hélène MILLET,Roman Bambéen, 2012. ITOUA-NDINGA, Leroman des immigrés,2012. Paul-Evariste OKOURI,Prison à vie, 2012. Michèle ASSAMOUA,Le défi. Couples mixtes en Côte d’Ivoire, e 2 édition revue et corrigée, 2012 Angeline Solange BONONO,Marie-France l’Orpailleuse, 2012. Jules C. AGBOTON,Ma belle-sœur (et quatre autres nouvelles), 2012. Joseph NGATCHOU-WANDJI,Le Vent du Printemps, 2012. Faustin KEOUA LETURMY,Dans le couloir du campus, 2012. Abdou DIAGNE,Les Larmes d’une martyre, 2012. René GRAUWET,Au service du Katanga. Mémoires, 2012.Antoine MANSON VIGOU,d’un demandeur d’asile Journal , 2012. Brigitte KEHRER,Poudre d’Afrique, 2012.
Serge FINIA Buassa
Une semaine mémorable
Qui a tué Laurent-Désiré Kabila ?
L’Harmattan
© L’HARMATTAN, 2012 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-99508-6 EAN : 9782296995086
Au peuple congolais encore courbé afin qu’il prenne
le plus bel élan.
CHAPITRE PREMIER
 Des coups de tirs avaient été entendus, l’après-midi du mardi, seizième jour du premier mois de l’an deux mille un, vers treize heures-quatorze heures, dans le palais présidentiel de Kinshasa. Aussitôt toutes les voies menant au Palais de marbre – palais présidentiel – avaient été bloquées par les barrages de l’armée et les mesures de sécurité avaient été largement renforcées.
 Considérant l’ampleur de la situation, l’aide de camp, ou le chef d’état-major particulier du président Kabila, le Colonel Eddy Kapend, ordonna, peu après, dans un message radiotélévisé diffusé à plusieurs reprises, la fermeture des frontières terrestres, fluviales et aériennes, et appela l’armée à la discipline et à la loyauté.
 Sur un ton imposant et sans faire allusion au chef de l’Etat, il dit :
« Vous êtes interdits, vous soldats et commandants, d’user des armes sans ordre préalable qui vous sera donné par la hiérarchie selon l’ordre que je donne en ce moment. Il n’est donc pas question de paniquer la population ou de paniquer en agitant les garnisons ou des troupes sous votre commandement. Ainsi ce qui vaut pour les autorités militaires vaut aussi pour les autorités civiles; gardez le calme et l’ordre, des explications et des instructions vous seront données. Merci. »
 Ce mardi, en effet, pendant plusieurs heures, tandis que la confusion totale et les rumeurs contradictoires régnaient sur le sort du chef de l’Etat congolais chez ceux qui semblaient
9