Sylvia : Une vie au cœur du Mossad

-

Livres
336 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Pour la première fois, un cadre du Mossad raconte les opérations les plus secrètes d'un service mythique, en rédigeant la biographie d’une femme qui a marqué tous ceux qui ont travaillé avec elle : Sylvia Rafael.
Née en Afrique du Sud d’un père juif et d’une mère chrétienne, aussi belle qu’indépendante d’esprit, la jeune Sylvia rejette un avenir tout tracé de femme au foyer pour émigrer en Israël. Fervente sioniste, elle est repérée et recrutée par le Mossad, où elle montre des qualités exceptionnelles.
Formée aux opérations spéciales, volontaire pour les missions les plus périlleuses, elle est envoyée à Paris dans les années 1960 en tant que photographe. Après le massacre des athlètes israéliens aux jeux Olympiques de Munich en 1972, elle participe à la traque des membres de Septembre noir et de leur cerveau, Ali Hassan Salameh, et à l’épisode tragique de Lillehammer au cours duquel l’équipe du Mossad abat un jeune Marocain.
Arrêtée par la police norvégienne, Sylvia est jugée et passe deux ans et demi en prison. Elle y tombe amoureuse de son avocat, Annæus Schjǿdt, un ténor du barreau norvégien qui mobilise les plus hautes instances du pays pour obtenir sa libération.
Récit à suspense, témoignage inédit sur les rouages du Mossad, destin incroyable d’une des plus grandes espionnes du siècle, Sylvia est aussi l’hommage d’un maître espion à la plus douée de ses élèves.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 septembre 2015
Nombre de visites sur la page 194
EAN13 9782369422198
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0056 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
SYLVIA
DANSLACOLLECTIONPOCHENOUVEAUMONDE– DOCUMENTS
Tim Adler,La mafia à Hollywood Éric Alary,Les grandes affaires criminelles en France Robert Broussard, Mémoires du commissaire Broussard Lydia Cacho,Trafics de femmes Didier Caulier,Confessions d’un braqueur Yvonnick Denoël,Les guerres secrètes du Mossad Philippe Durant,Haute protection Roger Faligot,Les services secrets chinois Jean Garrigues,Les scandales de la République Moti Kfir/Ram Oren,Sylvia, une vie au cœur du Mossad N. Lebourg/J. Beauregard,Dans l’ombre des Le Pen Philippe Lobjois,Mercenaire de la République Lœtitia Nathan,Planète serial killers Patrick Pesnot/M. X,Les espions russes Patrick Pesnot/M. X,Les dessous de la Françafrique e Patrick Pesnot/M. X,RépubliqueMorts suspectes sous la V e Patrick Pesnot/M. X,Les grands espions duXXsiècle Patrick Pesnot/M. X,La face cachée des États-Unis Noël Pons/JeanPaul Philippe,92 Connection Franck Renaud,Les diplomates M. Sifaoui,Histoire secrète de l’Algérie indépendante Yvan Stefanovitch,Aux frais de la princesse JeanMichel Verne,Main basse sur Marseille… et la Corse David Yallop,Le pape doit mourir
© Moti Kfir et Ram Oren, 2013
© Nouveau Monde éditions, 2015 21, square St Charles – 75012 Paris ISBN : 9782369422198 Dépôt légal : septembre 2015 Imprimé en Italie par Rotolito Lombarda
Moti Kfir / Ram Oren
SYLVIA Une vie au cœur du Mossad
Traduit de l’anglais par Madison Deschamps
nouveaumondeéditions
Note de l’auteur
Le récit de Sylvia Rafael, combattante clandestine du Mossad, est basé sur des recherches approfondies au cours desquelles ont été rassemblés d’innombrables témoignages et documents sur sa vie et son travail. Pour des raisons de sécurité, certains noms ont été chan gés, de même que certains détails liés aux opérations du Mossad. Dans certains cas, les auteurs se sont autorisés à laisser libre cours à leur imagination et ont modifié certains faits qui ne pouvaient être publiés.
Il est interdit de copier, dupliquer, filmer, enregistrer, traduire, stocker dans une base de données ou de distribuer ce livre ou des extraits de celuici sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit – électronique, optique ou mécanique (en particulier la photo graphie ou l’enregistrement) – sans avoir auparavant obtenu l’auto risation écrite de l’éditeur.
Les auteurs tiennent à remercier les personnes suivantes : Dan Arbel, Tanchum Ben Ari, Ilan Ben David, et l’équipe de la censure : Nurit Golan, Dina Gemer, Aryeh Zohar – président du comité ministériel de censure –, Nehemiah Meiri, Yaakov Meidad, Eliezer Palmor, Danny Payanis, David Rafael, Annæus Schjødt. Et tous ceux qui préfèrent rester anonymes.
5
Introduction
1 Par le major général Shlomo Gazit , ancien commandant du ren seignement militaire des FDI (Forces de défense israéliennes).
Dans la communauté du renseignement, on dit souvent que l’es pionnage est la seconde plus vieille profession du monde, la première ayant une éthique moins scrupuleuse que la seconde.Sylvia, l’his toire extraordinaire de Sylvia Rafael – juive sioniste et combattante clandestine de l’Unité des Opérations spéciales du Mossad –, nous permet de douter de cette affirmation. Certes, n’importe quelle ruse – aussi discutable soitelle – est en effet légitime pour atteindre les objectifs des agents du renseignement. Mais cette activité exige cependant de garder une totale maîtrise de soi et une loyauté absolue – tous deux au service de la lutte engagée par Israël contre l’ennemi arabopalestinien (que rien n’arrêtera) –, et elle impose le respect scrupuleux de valeurs morales, ainsi que le souci constant d’éviter, presque à tout prix, de blesser d’innocentes victimes collatérales. Les auteurs de ce livre ont choisi le personnage de Sylvia Rafael et la lutte intransigeante contre les membres de la division Septembre noir de l’OLP afin de montrer au lecteur le long et méticuleux pro cessus de repérage et de sélection des futures recrues, la difficulté des tests et l’entraînement complet et prolongé auxquels doivent
1. Né en 1926, Schlomo Gazit fut majorgénéral dans les Forces de Défense israéliennes (FDI), puis directeur du service de renseignement de l’armée israélienne (19741978). Il fut ensuite président de l’université Ben Gourion à BeerSheva pendant huit ans, avant de faire partie de l’équipe du Centre Jaffe d’études stratégiques de l’université de Tel Aviv.
7
Sylvia – Une vie au cœur du Mossad
se soumettre ces combattants avant de se voir confier des missions opérationnelles. L’incident de Lillehammer, l’élimination à tort d’Ahmed Bouchiki – un jeune et innocent Norvégien d’origine marocaine –, est par bien des aspects l’opposé d’une politique opérationnelle prudenteetrééchiedanslesmoindresdétails.Malheureusement,il arrive parfois que la nécessité d’agir rapidement prime sur les pré cautions, et qu’on ne puisse pas se permettre d’attendre une meil leure occasion. On décide alors de poursuivre une opération dans des circonstances imparfaites. Ce fut hélas le cas de Lillehammer. Dans l’histoire des services secrets israéliens, comme dans celle de tout organisme de renseignement, figurent de nombreux incidents regrettables tels que celuici. Sylvia Rafael faisait preuve d’une motivation incroyable et d’une foi absolue en ses supérieurs. L’erreur commise à Lillehammer fut pour elle une profonde déception. La victime avait été mal identifiée et la nécessité d’agir avait rendu l’opération infructueuse et provoqué l’arrestation de toute l’équipe. Il n’est donc pas surprenant qu’après ce fiasco Sylvia ait écrit :
Après Lillehammer, quelque chose s’est cassé en moi… Cela a sapé mon désir de travailler pour les gens que j’admirais. Mes héros semblaient être des hommes à l’intégrité absolue, mais je les ai soudain vus sous un jour différent. Quel gâchis…
Il ne fait aucun doute que Lillehammer a donné une leçon pré cieuse au Mossad, à la communauté du renseignement israélien et aux combattants clandestins de l’Unité des Opérations spéciales. Néanmoins, ceux qui planifient et mènent à bien ce genre de mis sions ne sont jamais à l’abri de la malchance ou d’erreurs de calcul. En réalité, cet échec n’a en rien affaibli la résolution des combat tants du Mossad, et l’investissement dont ils ont fait preuve dans leur mission a fini par payer. Leurs efforts sans relâche dans la traque et l’élimination d’Ali Salameh, le terroriste et leader de Septembre
8
Introduction
noir, ont porté leurs fruits. Sylvia Rafael, combattante courageuse et extrêmement motivée, put en tirer un certain réconfort. En conclusion, nous ne devons pas oublier que la traque et l’éli mination d’ennemis ne constituent pas la majeure partie des activi tés du Mossad – ou de la communauté du renseignement en général. Malgré l’importance de ces opérations, elles restent rares et excep tionnelles. La fonction principale des services secrets (et l’indicateur de son efficacité) est la mission plus répandue de collecte d’informa tions sur des questions essentielles de sécurité nationale.