Arts, négritudes & métamorphoses identitaires

-

Livres
222 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les arts révèlent des métamorphoses identitaires qui interrogent les représentations sociétales dominantes. Cet ouvrage interdisciplinaire nourri d'exemples contemporains issus du théâtre et du cinéma, renouvelle les études postcoloniales, culturelles, gender, ainsi que les théories queers, au-delà des appartenances culturelles, raciales ou de genre.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2017
Nombre de visites sur la page 7
EAN13 9782140026126
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Ramifications
ARTS,NÉGRITUDES&MÉTAMORPHOSESIDENTITAIRES
Coordonné par Thomas CEPITELLI Thierno IBRAHIMA DIA Daniela RICCI
Collection ÉTHIQUES DE LA CRÉATION La capacité de création est sans doute l’une des facultés les plus spécifiques de l’espèce humaine. Parce que le propre de la création est d’irriguer en même temps des espaces divers, la collection « Éthiques de la Création » de l’Institut Charles Cros (en coédition avec L’Harmattan), s’attache à valoriser ce lien complexe, tant dans les domaines de la rationalité, des sciences humaines ou des sciences de la nature, que dans ses productions proprement artistiques, spirituelles et imaginaires.
Arts, négritudes &Pétamorphoses identitaires
Sous la direction de Thomas CEPITELLI, Thierno Ibrahima DIAet Daniela RICCIArts, négritudes & métamorphoses identitairesPréface de Mahamadou Lamine Sagna Introduction de Béatrice Fracchiolla
© L’Harmattan, 2016 5-7,rue de l’École Polytechnique, 75005 Paris www.harmattan.fr ISBN : 978-2-343-10990-9 EAN : 9782343109909
La collection Éthiques de la Création, proposée par l’Institut Charles Cros (www.institut-charles-cros.eu), est coéditée depuis 2008 avec l’Harmattan (www.harmattan.fr), sous la responsabilité éditoriale de Sylvie Dallet, Georges Chapouthier & Émile Noël. L’Institut Charles Cros traite et expérimente les relations des arts avec les nou-velles technologies et les sciences, dans une dimension qui ouvre sur les usages de société et questionne la transmission des savoirs. Cette collection rassemble des textes de combat aux formes diverses, dans une dimension éthique et interdisci-plinaire conjuguée, qui valorise une « recherche-création » collective, attentive aux mutations contemporaines. Chaque ouvrage est illustré d’un tableau original, réinterprété graphiquement pour la publication. Titres disponibles de la Collection « Éthiques de la Création » : Sylvie Dallet, Georges Chapouthier, Émile Noël (dir) :La Création, défini-tions et défis contemporains, 2009 Élie Yazbek (coordonné par) :Images et éthique, 2010 Sylvie Dallet, Émile Noël (dir) :Les territoires du sentiment océanique, 2012 Sylvie Dallet & Élie Yazbek (dir) :Savoirs de frontières, 2013 Sylvie Dallet & Éric Delassus (dir) :Éthiques du Goût, 2014 Sylvie Dallet, Kmar Bendana et Fadhila Laouani (dir) :Ressources de la Créativité (une expérience franco-tunisienne),2015 Giulia Bogliolo Bruna:Objets messagers de la pensée Inuit, 2015 Thomas Cepitelli, Thierno Ibrahima Dia & Daniela Ricci (coordination) : Arts, négritudes et métamorphoses identitaires, 2016 Remerciements relecture et mise en page : Gilbert Schoon Remerciements graphisme couverture : Josiane Lépée (josianele-pee@ateliermetiss.com): Tableau original : Eddy Saint-Martin : « Ramifications » (Peinture sur sa-tin de soie, Dakar, 2009)
5
Sommaire Préface ............................................................................................................ 9 Mahamadou Lamine SAGNAIntroduction ................................................................................................. 21 Béatrice FRACCHIOLLAPremière partie De la construction identitaire ...................................................................... 29 Construire l’imaginaire du vivant..........................................................31 SylvieDALLETAfro-Palestiniens, Falashas, migrants africains et Hébreux noirs améri-cains : esquisse d’une mutation des identités et des représentations des Noirs en Palestine ..................................................................................53 AmzatBOUKARI-YABARADeuxième partie Héritages assignés / héritages choisis ........................................................... 75 Les marronnages des théâtres afro-caribéen face aux identités d’assignation................................................77............................................ SylvieCHALAYEContre-mémoires : la réinterprétation du passé dans les cinémas d’Afrique subsaharienne et de sa diaspora ............................................85 MélissaTHACKWAYMinorité et construction identitaire : l’immigré africain dans les films Little Senegal de Rachid Bouchareb etPièces d’identité de Mweze Dieudonné Ngangura ...........................................................................101 Boukary SAWADOGOTroisième partie De la production à l’interprétation : identités au travail ........................... 117L’interprétation du rôle de l’homosexuel dans La Cage aux folles de Jean Poiret : une identité qui naît........................................................119 ThomasCEPITELLILes formes non-commerciales de diffusion du spectacle cinématogra-phique en Afrique subsaharienne francophone..................................139 ClaudeFOREST
7
Bienvenue chez les ch’tis (Dany Boon, 2008) et Intouchables (Olivier Nakache et Éric Toledano, 2011) : la comédie française grand public et les subterfuges de l’altérité. .................................................................. 155 Raphaëlle MOINEQuatrième partie : Paroles de cinéastes .................................................................................... 175 Être griot aujourd’hui : difficultés et enjeux....................................... 177 Dani KOUYATÉ« Je suis Béninois, mais je fais des films français ». Conversation avecDaniela RICCI ....................................................... 185 JeanODOUTANPostface....................................................................................................... 195 Thomas CEPITELLI,Thierno Ibrahima DIAet Daniela RICCIBibliographie et filmographie ................................................................... 201 Contributrices et contributeurs.......................................................... 211
8
Préface Mahamadou Lamine Sagna
Identités et dialectiques duBlues
DansLa Naissance de la Tragédienous enseigne, depuis Nietzsche 1872, qu’il faut examiner la science à la lumière de l’art et l’art à la lumière de l’être. Au moment où la mondialisation semble sceller la destitution du politico-idéologique dans sa prétention à mener le monde, pour consacrer l’économie dans cette fonction de rectrice du progrès et de maîtresse des choses humaines, cette citation est pleinement d’actualité. Elle suggère à la sociologie économique que j’enseigne, des pistes fécondes, persistantes et éclairantes. En effet, en cette ère d’ultramodernité, les changements technolo-giques et scientifiques conduisent à des bouleversements collectifs. Avec La maîtrise des techniques de reproduction du vivant (repro-duction biologique artificielle) et d’intelligence artificielle par exemple, on assiste à des métamorphoses identitaires, qui peuvent parfois supposer un achèvement anthropologique. L’industrialisation et la marchandisation des biens culturels et spiri-tuels se renforcent plus que jamais. Par le titreArts, Négritudes et Métamorphoses Identitaires, les coordonnateurs de ce livre (Thomas Cepitelli, Thierno Ibrahima Dia et Daniela Ricci) veulent nous inviter à aborder le monde avec un regard multiple et dessillé. Les véritables enjeux du débat con-temporain sur les sciences, les arts et les identités percent sous ces
9