L'art génératif

-

Français
237 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'art génératif, c'est la pointe avancée de l'art numérique. Ici, l'ordinateur n'est pas seulement un outil : c'est le support naturel de créations où l'artiste entend transférer sa capacité génératrice d'émotions et, à la limite, sa créativité même. Il libère ainsi son oeuvre de ses propres limites, et se libère lui-même des tâches subalternes d'exécution pour aller plus loin dans son discours. L'art génératif est aujourd'hui à un tournant. Ce livre vous invite à vous y engager plus avant.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2012
Nombre de lectures 21
EAN13 9782296504196
Langue Français
Poids de l'ouvrage 6 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
lui a donné un nouvel élan et des caractéristiques spéciîques, à partir des
1990 (Internet), 2000 (mobiles)… Intelligence et vie artiîcielles ont permis
l’étude d’êtres artiIciels créateurs (les «beings»), pour ouvrir de nouvelles
PIERRE BERGER ET ALAIN LIORET
L’ART GÉNÉRATIF
Jouer à Dieu... un droit ? un devoir ?
Histoires et idées des Arts
L’ART GÉNÉRATIF
Histoires et Idées des Arts Collection dirigée par Giovanni Joppolo Cette collection accueille des essais chronologiques, des monographies et des traités d'historiens, critiques et artistes d'hier et d'aujourd'hui. À la croisée de l'histoire et de l'esthétique, elle se propose de répondre à l’attente d’un public qui veut en savoir plus sur les multiples courants, tendances, mouvements, groupes, sensibilités et personnalités qui construisent le grand récit de l'histoire de l'art, là où les moyens et les choix expressifs adoptés se conjuguent avec les concepts et les options philosophiques qui depuis toujours nourrissent l'art en profondeur. Dernières parutions Denis MILHAU,Du réalisme, A propos de Courbet et Baudelaire, mais aussi de Cézanne, Kandinsky, Apollinaire, Picasso et quelques autres,2012. Olivier DESHAYES,D’Eros à Agapè ou la correspondance de Mme Deffand avec Horace Walpole, 2011. Jean-Claude CHIROLLET,La question du détail et l’art fractal (à bâtons rompus avec Carlos Ginzburg), 2011. RIBON Michel,L’art, miroir de vies et créateur de mondes, Essai sur la peinture, 2010. Sonia DELEUSSE-LE GUILLOU,Eugène Ionesco, de l'écriture à la peinture, 2010. Océane DELLEAUX,Le multiple d'artiste. Histoire d'une mutation artistique. Europe-Amérique du Nord, de 1985 à nos jours, 2010. Olivier DESHAYES,Le désir féminin ou l’impensable de la création,2009. Isabelle DOLEVICZENI-LE PAPE,L’esthétique du deuil dans l’art allemand contemporain. Du rite à l’épreuve, 2009. Dominique DEMARTINI,Le processus de création picturale. Analyse phénoménologique, 2009. Aline DALLIER-POPPER,Art, féminisme, post-féminisme. Un parcours de critique d’art, 2009. Nathalie PADILLA,L’esthétique du sublime dans les peintures shakespeariennes d’Henry Füssli (1741-1825), 2009. Jean-Claude CHIROLLET,Heinrich Wölfflin. Comment photographier les sculptures 1896, 1897, 1915, Présentation, traduction et notes suivies du fac-similé des textes en allemand de Heinrich Wölfflin, 2008. Mathilde ROMAN,Art vidéo et mise en scène de soi, 2008. e Jean-Marc LEVY,Médecins et malades dans la peinture européenne du XVII siècle(Tomes I et II), 2007. Stéphane LAURENT,Le rayonnement de Gustave COURBET, 2007. Catherine GARCIA,Remedios Varo, peintre surréaliste, 2007. Frank POPPER,Écrire sur l’art : de l’art optique à l’art virtuel, 2007.
Pierre Berger et Alain Lioret
L’ART GÉNÉRATIF
Jouer à Dieu... un droit ? un devoir ?
Des mêmes auteurs : Berger Pierre,LÊInformatique libère lÊhumain, LÊHarmattan, 2000. Lioret Alain,Émergence de Nouvelles Esthétiques du Mouvement, LÊHarmattan, 2004. © L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-96784-7 EAN : 9782296967847
Sommaire
L’Art Génératif. Sommaire Introduction. 1. Histoire et préhistoire. 1.1. Préhistoire et antiquité. 1.2. Moyen-Âge : moulins et algorithmes. 1.3. Renaissance : L'émergence explicite de la machine. 1.4. Époque classique 1610-1789 : calcul et mécanique. 1.5. Ère industrielle : chimie, électricité, théories. 1.6. Années 1930 : électronique, abstraction. 1.7. Années 1950 : vie et machine, une même dynamique. 1.8. Années 1960 : triomphe et déclin du modernisme. 1.9. Années 1970 : une plus large diffusion. 1.10. Années 1980 : le génératif au cœur de l’informatique. 1.11. Les leçons de l’histoire. 2. L'état des arts génératifs. 2.1. Les espaces génératifs. 2.2. Le texte, ses racines, sa matérialisation. 2.3. La musique. 2.4. La peinture et la photographie. 2.5. Le cinéma et les images animées. 2.6. Sculpture, design, architecture. 2.7. Arts de la performance. 2.8. La danse. 2.9. Le théâtre. 2.10. Le cirque. 2.11. Interaction et art relationnel. 2.12. Les jeux. 2.13. L’art en réseau, le web art. 2.14. Robotique. 2.15. L’art « bio-tech ». 3. Prospective. 3.1. La société. 3.2. Les technologies et l'attitude des artistes. 4. À nous de jouer !
7
5 7 9 13 14 16 18 20 22 27 33 36 37 39 41 43 43 46 55 62 69 79 86 90 92 97 99 101 103 105 107 113 113 115 119
4.1. Introduction. 4.2. Concepts et degrés de l’art génératif. 4.3. Les algorithmes. 4.4. Les logiciels. 4.5. Les matériels. 5. Mise en pratique 5.1. Introduction. 5.2. L’espace du texte. 5.3. Musique. 5.4. Dessin, peinture et photographie. 5.5. Cinéma et animation. 5.6. Sculpture, design, architecture. 5.7. Arts de la performance. 5.8. Danse. 5.9. Interaction, art relationnel. 5.10. Jeux. 5.11. Web. 5.12. Robotique. 6. Vous, votre projet. 6.1. Pourquoi choisir le génératif ? 6.2. Le choix du projet. 6.3. Le choix du parcours et des moyens. 6.4. L’important … Bibliographie Webliographie essentielle. Index
8
119 120 144 155 157 161 161 161 163 165 180 182 184 186 186 187 187 187 189 189 191 193 194 195 205 207
Introduction.
L’art génératif, c’est la pointe avancée de l’art numérique. Ici, l’ordinateur n’est pas seulement un outil : c’est le support naturel de créations où l’artiste entend transférer sa capacité génératrice d’émotions et, à la limite, sa créativité même. Il libère ainsi son œuvre de ses propres limites, et se libère lui-même des tâches subalternes d’exécution pour aller plus loin dans son discours. Au prix, certes, d'un travail de traduction dans une programmation, qui n'est jamais une sinécure.
Ainsi défini, l’art génératif se caractérise essentiellement par une attitude de l’artiste. Il en existe d’autres définitions, dont nous rappelons les principales au chapitre « des degrés ». Contentons-nous de préciser ici qu’un art est plus ou moins génératif selon les formes et les intensités du transfert de l’autonomie et de la créativité vers les œuvres :
- matérialité : autonomie physique et « moteurs », - richesse des programmes, comportements et connaissances, éventuellement évolutives avec apprentissage ; elle peut être simpliste (les jets de dés de Mozart) ou indéfiniment complexe (règles de vie de créatures virtuelles), - interaction avec le monde et plus particulièrement le public, - critères de sélection et de valorisation.
Sur cette échelle, l’art génératif est aujourd’hui à mi-chemin. Son évolution remonte aux origines de l’humanité sinon de l’univers. Il a exploité dès leur apparition les ressources «génératives » de chaque époque. L'arrivée de l'ordinateur lui a donné un nouvel élan, et des caractéristiques spécifiques, à partir des années 1950 (cybernétique), 1960 (ordinateurs), 1980 (micro-ordinateurs), 1990 (Internet), 2000 (mobiles)….
Intelligence et vie artificielles ont permis d’aller plus loin dans le transfert, de créer des œuvres au développement autonome, capables d’interaction et de large diffusion sur les réseaux, y compris sous des formes coopératives. Toutes les formes d’art comprennent maintenant des formes génératives, depuis la poésie jusqu’à la danse et à l’architecture, et plus particulièrement la musique, la peinture et le cinéma. C’est par centaines que l’on compte les artistes engagés dans cette voie.
Pour autant, jeune encore, l’art génératif n’a pas vraiment atteint son marché, moins encore son apogée. Ses œuvres elles-mêmes, si réussies
9