Ecrire un scénario

-

Livres
196 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce livre interactif s’adresse aux scénaristes d’œuvres de fiction, et à tous ceux qui veulent s’initier à ce type d’écriture : cinéma, TV , BD, mais aussi Roman, Nouvelle

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2017
Nombre de visites sur la page 13
EAN13 9782909725901
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,12 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
-
-
-
-
LoUIS TIMbàl-DUClàUx
ECRIRe Un
SCÉnàRIo
Film -TV - Bandes Dessinées
Initiation interactive à la dramaturgie
3
parus chEz LE mêmE éDiTEur Écrire et être édité,par Victor Bouadjio J’écris mon Premier Roman,par Louis Timbal-Duclaux J’écris des Nouvelles et des Contes,par Louis Timbal-Duclaux Le travail du style littéraire,par Louis Timbal-Duclaux Techniques du récit et composition dramatique,par Louis Timbal-Duclaux J’écris mon Premier Polar,par Louis Timbal-Duclaux Dictionnaire de l’écriture. Des mots aux idées,par U. Lacroix Traitement de texte - Guide de l’écrivain,par Christian Chevalier J’écris une pièce de théâtre, par Henri Prémont Scriptor, le monde de l’écrit et de l’édition,éd. dirigée par Victor Bouadjio J’écris pour la Jeunesse,par Tracey E. Dils L’art de retravailler ses manuscrits,par André Marquis J’écris mon expérience de vie,par Marjorie Holmes Écrire des dialogues,par Tom Chiarella J’écris des poèmes,par Christian Bulting L’art d’écrire des chansons,par Mady Lassaux Le travail de romancier,par Oakley Hall Auto-édition, vous pouvez vous-même éditer votre propre livre,par Ted Oudan Tout savoir sur les maisons d’édition,par Victor Bouadjio Maîtriser l’écriture de nouvelles,par Damon Knight Mécanismes des histoires romanesques,par Oakley Hall J’écris une biographie,par Laurent Auduc et Mousse Boulanger L’écrivain professionnel,par Laurent Auduc Bien écrire, de A à Z,par Ted Oudan Savoir écrire des articles - Précis du journalisme free-lance,par Louis Timbal-Duclaux Ecrire comique,par Louis Timbal-Duclaux Ecrire des mots croisés,par Louis Timbal-Duclaux Construire des Personnages de Fiction,par Louis Timbal-Duclaux Techniques avancées de la Fiction,par Louis Timbal-Duclaux Ecrire un spectacle vivant,par Louis Timbal-Duclaux
colleCtIon TOp J’écris mes souvenirs de voyages et de vie,par Louis Timbal-Duclaux Vingt Nouvelles avec leurs procédés expliqués par l’auteur,par Louis Timbal-Duclaux Ecrire un roman,un vrai roman expliqué par son auteur,par Louis Timbal-Duclaux J’écris un livre de cuisine,par Jacques Sacré
Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est formellement interdite sans l’accord de l’éditeur. Tous droits réservés pour tous pays. EAN : 978-2-9097-25-90-1
er © Ecrire Aujourd’hui, 1 trimestre 2017
4
I Une nouvelle et sa transformation en scénario
5
6
A – Synopsis sous forme de nouvelle
1 – C’est l’histoire d’un adolescent, Cédric, qui passe ses vacances dans les montagnes du sud de la France, au bord d’une rivière sau-vage. Son père, divorcé, a loué pour lui un chalet qui domine cette rivière. Ce matin, de bonne heure, Cédric s’est levé, a rapidement déjeuné, et descend vers la rivière avec sa canne à pêche toute neuve. Dans le petit matin, la nature est magnifique ! Il s’émerveille des arbres, des fleurs, des oiseaux. La matinée s’avère enchanteresse et il ressent comme un état de grâce… Arrivé au bord de l’eau, il lance sa ligne dans la rivière, comme son père lui a appris. Son but est de ramassé un beau poisson, qu’il soit fier de montrer à son père, et qu’ils feront griller à midi sur la braise… Il voit des oiseaux s’envoler, et soudain sa ligne se tend : une magnifique truite est au bout, d’au moins deux livres ! Il s’applique alors, de tout le savoir-faire appris de son père, de ramener le poisson, peu à peu, sur la berge, où il brille déjà de mille cou-leurs…
2 – Mais soudain, dans un grand bruit d’ailes, un aigle pêcheur se précipite sur la truite, l’attrape dans ses serres et l’emporte, en cassant sa ligne, vers le haut de la falaise, où il disparaît. Le garçon est tellement furieux de ce ‘vol’, considéré comme une injustice, qu’il se précipite après le voleur pour lui reprendre son bien ! La falaise est très abrupte, dangereuse, haute et très glissante. Il ne l’aurait jamais gravi en temps normal. Mais, aveuglé par sa colère, il parvient, des pieds et des ongles, finalement, à l’escala-der jusqu’au sommet…
3 – Il surprend alors l’aigle, dans son nid, avec ses petits, qui tient encore la truite dans son bec. Inconscient du danger, il se précipite sur lui et serre son cou pour lui faire rendre gorge… Mais c’est alors qu’une chose étrange se produit. La truite, à moitié lacérée, a perdu ses belles couleurs. Il prend conscience, à la vue
7
des petits, que ces derniers ont plus besoin de se nourrir que lui… Et, contre toute attente, il relâche son étreinte, et redescend de la falaise…
4 – Il lave ses genoux et ses mains écorchés, récupère sa canne au fil entortillé et cassé, et rentre au chalet. Mais à mesure qu’il monte la côte, il prend conscience qu’il ne pourra jamais raconter cette histoire à son père… Une transformation s’est opérée en lui : de fils obéissant, il est devenu un adulte responsable… Il a volontairement pris une décision et il veut l’assurer entière-ment, sans en référer à quiconque, fusse à son père. Il lui dira qu’il a envoyé par mégarde sa ligne dans un buisson et qu’il s’est écorché en voulant la récupérer. Il préfère passer pour un maladroit plutôt que d’avouer un secret qui l’accompagnera désormais : Il est devenu adulte.
B – ScÉnario pour un court-mÉtrage de l’auteur
SCENARIO Le Voleur
Personnages
• André Lefort, 43 ans, technicien dans un garage automobile. • Béatrice Lenfant (ex. Lefort), 38 ans, vendeuse dans un magasin de beauté. • Cédric, 15 ans, leurs fils, classe de 2ème au lycée (en pleine crise d’adolescence). • Jean, 16 ans, copain de Cédric, confident (plus mâture). • Un enfant et son grand père (Cédric vieux) • L’aigle-pêcheur. • Techniciens-conseils : un dresseur d’aigle et un pêcheur à la mouche.
8
DÉcors
1 – Le «Nord» (banlieue parisienne triste) • Le petit pavillon triste de Béatrice et Cédric. • Un terrain de foot avec ses vestiaires. • Des rues mornes de banlieue. 2 – Le «Sud» (paysages enchanteurs) • Dans les gorges de l’Ardèche (ou de la Cèze, du Tarn, de la Jonte…) • Un chalet dominant une rivière.
Les temps
• Narration de Cédric, devenu grand-père : époque actuelle. • Epoque des faits : entre 1950 et 1970 (printemps ou été).
PROLOGUE
Chalet Une auto s’arrête devant le chalet. La mère descend et fait descendre son enfant. Ils sonnent à la porte.
Le grand père et sa femme ouvrent et les fait entrer.
Pendant que les deux femmes papotent, le grand-père, au salon, cause ave son petit-fils qui l’interroge :
L’enfant :Papy, pourquoi tu habites ici, si loin ?
Le grand-père(Cédric vieux) :Parce que je me plais bien ici… C’est beau… J’ai acheté ce chalet à un ami de mon père, parce que c’est là que j’ai eu mon plus beau souvenir d’adolescence.
L’enfant :Pourquoi ?
Le grand-père :Ecoute-moi, je vais te raconter. De mon temps, il n’y avait pas 100 chaines en couleurs à la TV. Il n’y avait pas de jeux vidéo, ni les autres gadgets… Il n’y avait que la radio et une seule chaine de TV, en noir et blanc ! Et tout le monde n’avait pas la télé…
Mes parents étaient divorcés. A l’époque ce n’était pas courant. Pour les copains, j’étais un cas à part. J’habitais avec ma mère, dans un petit pavillon de banlieue parisienne que mon père lui avait laissé. Elle était vendeuse dans une parfumerie. Nous vivions seuls. J’étais souvent triste… Je râlais après tout, car je trouvais mon sort injuste… par rapport à mes copains.
9
ACTE 1
1 – GÉnÉrique(Extérieur, jour, temps gris).
Traversant une banlieue pavillonnaire, Béatrice revient chez elle, après sa journée de travail, dans sa petite voiture. Elle prend au passage son courrier dans la boite aux lettres et regarde une lettre…
2 – Terrain de foot(Extérieur de jour) L’arbitre siffle la fin de la partie. Les ados rentrent au vestiaire :
Jean :C’est notre dernier match, c’est pas juste ! On a encore perdu ! Dans trois jours c’est les vacances. Je pars pour la mer avec les parents. Et toi, tu fais quoi ?
CÉdric :Je sais pas… Normalement mon père devrait me prendre pour 15 jours. Mais il n’a pas écrit… Je voudrais bien la mer.
3 – Appartement de BÉatrice(Intérieur, le soir) Cédric rentre chez lui (sale)
BÉatrice :Ah, te voilà, tu es en retard ! Tu vas pas me salir le tapis ! Enlève tes sou-liers, et sous la douche. Hop !
CÉdric(soupirant) :O.K., mam ! BÉatrice :Et met ton linge sale dans le panier à linge… CÉdric :Ouais… J’en ai marre que tu me traites comme un bébé ! BÉatrice :Mais je suis obligé, sinon tu n’écoutes pas… mon chéri…
4 – Salon de BÉatrice(Intérieur, nuit) Après un maigre repas. BÉatrice :Cédric, il faut que je te parle… CÉdric :C’est quoi ? encore… BÉatrice(tenant la lettre ouverte) :Ton père vient d’écrire. Il passera vendredi pro-chain pour te prendre en auto, pour 15 jours. CÉdric :C’est à la mer, au moins ? BÉatrice :Non ! Il parle de l’Ardèche… C’est un ami qui lui prête un petit chalet … CÉdric :Zut, alors ! mon copain, lui, il va à la mer ! c’est trop injuste ! BÉatrice :C’est comme ça. Il n’y a pas à choisir. CÉdric :Je préfère rester ! BÉatrice :Pas question, chérir, tu sais que tu dois voir ton père pour les vacances. J’espère que ça se passera bien, entre vous. Pas, comme la dernière fois, où il t’a ramené trois jours plus tôt…
1
0