//img.uscri.be/pth/78ce68823a497f0a4f23e9f0176616152df231b6
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Roman ciné

De
134 pages
Une même histoire pour deux traitements différents. Neuf films et huit romans qui les ont inspirés sont analysés et comparés dans ce livre: "L'Ange Bleu" (H. Mann – Sternberg), "Dr Jekyll et Mr Hyde" (Stevenson – Mamoulian et Fleming), "Pépé le Moko" (Ashelbé – Duvivier), "Panique" (Simenon – Duvivier), "Les Forbans de la nuit" (Kersh – Dassin), "L'Inconnu du Nord-Express" (Highsmith – Hitchcock), "Touchez pas au grisbi" (Simonin – Becker), "À l'est d'Éden" (Steinbeck – Kazan).Des œuvres qui, selon la formule de Malraux, "rusent avec le mythe". Difficile, souvent dépréciée, parfois acclamée, l'adaptation cinémato­graphique reste fascinante. En étudiant les rapports et les divergences qui se créent entre la littérature et son passage à l'écran, André Nolat se livre à une analyse aussi passionnée que passionnante de la démarche créatrice et narrative. D'un art à l'autre, d'un conteur à l'autre, il nous embarque pour un voyage à travers des classiques de l'âge d'or qui ravira à la fois lecteurs et spectateurs.
Voir plus Voir moins
Roman ciné
Du même auteur
Au Marches de la Nuit, 2001, repris et amélioré sous le titre de Minuit moins le quart, 2008 Les Voyageurs du Petit Jour,Libre chronique sentimentale  Tome I, 2004 Le Jeu de Trente Cartes,Libre chronique sentimentale  Tome II, 2006 Romances de la rue « Notes sur quatre écrivains : Mac Orlan, Carco, Simonin, Boudard », 2009 Sept récits à lencre noire, 2011
André Nolat Roman ciné
P
u
b
l
i
b
o
o
k
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook :
http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55 IDDN.FR.010.0118154.000.R.P.2012.030.31500 Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication aux Éditions Publibook en 2013
Toutes les démarches ont été entreprises pour contacter les propriétaires des images.
Avant-propos
«La vie du meilleur cinéma () consiste à ruser avec le mythe. »
André Malraux,Esquisse dune psychologie du cinémaDans cette étude, jai essayé de montrer, à propos de quelques uvres classiques du cinéma auxquelles un ro-man plus ou moins connu sert de support : - LAnge Bleu(daprès le roman dHeinrich Mann), - Dr Jekyll et Mr Hyde(daprès le roman de Robert Louis Stevenson), Pépé le Moko(daprès le roman dHenri La Barthe, -dit Ashelbé), - Panique (daprèsLes Fiançailles de M. Hire de Georges Simenon), - Les Forbans de la nuit(daprès le roman de Gerald Kersh), - LInconnu du Nord-Express(daprès le roman de Patricia Highsmith), - Touchez pas au grisbi(daprès le roman dAlbert Simonin), - À lest dÉden(daprès le roman de John Stein-beck),
les rapports et les divergences qui se créent entre la littéra-ture et son adaptation à lécran.
9
Mais je crois, au fond, que les romans comme les films importants nont jamais quun vrai sujet : ce qui intéresse profondément leurs créateurs. (Mieux : selon Jean Coc-teau, chaque partie de luvre dun artiste dessine un peu de son « autoportrait » expulsé par les « ténèbres de son corps ».) À mes yeux, parmi ces films, ceux tirés du roman de Stevenson ne sont guère plus que de belles illustrations, mais dautres font preuve dune réelle capacité dinvention artistique ; sont, commePépé leMoko, meilleurs que le livre Peu importe Ces neuf films répondent à la défi-nition de Malraux. Ils « rusent » tous « avec le mythe », des mythes anciens ou modernes, que ce soit celui de la femme fatale, ceux dHercule ou dIcare, ou celui du dou-ble. Par ailleurs, un roman ou un film quon aime est comme un souvenir : la cristallisation dun moment dans le temps passé qui justifie le temps lui-même.
10